Forum du plan C : pour une Constitution écrite par et pour les Citoyens

Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.
Les membres de l'Assemblée constituante doivent être tirés au sort
et, bien sûr, inéligibles aux fonctions qu'ils instituent eux-mêmes.

Vous n'êtes pas identifié.

Bienvenue :o)

Bonjour :o)
Ici, depuis le 1er janvier 2006, nous parlons d'un sujet que les politiciens de métier voudraient bien garder pour eux : nous parlons de la Constitution, de ce texte absolument fondamental pour tous les citoyens (et pourtant complètement négligé par eux), de ce texte qui pourrait nous protéger tous contre les abus de pouvoir si nous le faisions nôtre au lieu d'en abandonner la maîtrise à ceux-là mêmes qu'il est censé contrôler.
Nous discutons principe par principe, méthodiquement. Nous avons d'abord suivi le plan de mon document "Les grands principes d'une bonne Constitution", mais nous avons ensuite élargi nos thèmes à partir de vos réflexions, critiques et suggestions. C'est simplement passionnant. Ce que nous avons mis au clair sur la monnaie, sur le vote blanc, sur les vertus méconnues du tirage au sort et sur le référendum d’initiative populaire, par exemple, est enthousiasmant.
Le prolongement de cette réflexion constituante, c’est d’écrire enfin nous-mêmes un exemple de constitution, article par article. C’est ce qui se passe sur la partie wiki-constitution de ce site. Je vous invite à venir y participer également, ne serait-ce que sur un article ou deux. Vous verrez, c’est passionnant ; on sent vite qu’on est là sur l’essentiel, sur la seule vraie cause (et aussi la solution !) de nos impuissances politiques.
C’est un projet pédagogique en quelque sorte, un objet concret, réel, qui montre que 1) c'est possible : des hommes dont ce n'est pas le métier peuvent écrire une Constitution, et 2) c'est beaucoup mieux : quand ils n'écrivent pas des règles pour eux-mêmes, quand ils n'ont pas un intérêt personnel à l'impuissance des citoyens, les délégués constituants écrivent les règles d'une authentique démocratie. Merci à tous pour ce travail formidable.
Amitiés. Étienne.
[19 août 2012 : ATTENTION : pour cause de spam ultra-actif mi 2012, je FERME la possibilité aux nouveaux venus de créer un compte sans moi : il faut m'écrire à etienne.chouard@free.fr (EN ME DONNANT LE PSEUDO QUE VOUS VOULEZ) et je créerai votre compte à votre place. Il faudra ensuite venir ici pour définir un nouveau mot de passe. Désolé, mais les spammeurs deviennent infects et je n'ai pas le temps de gérer les spams (je préfère vous aider un à un à nous rejoindre). Au plaisir de vous lire. ÉC]

#1 05-02-2009 06:38:23

Jacques Roman
Membre
Message n°6420
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

Je reproduis ci-après un message de participant au blog de Valéry Giscard d'Estaing, voir :

http://vge-europe.eu/index.php?post/200 … VGE#c4402:

"Le mercredi 4 février 2009, 10:48 par PauLo
"Travailleurs… récalcitrants !

"Vous en avez marre… des boniments…

"Vous demandez la BAISSE de la TVA, des IMPOTS, des CONTRIBUTIONS…
par la baisse des TRAITEMENTS et PENSIONS des FONCTIONNAIRES…

"Donc moins d’inflation… Et un vrai pouvoir d’achat…

"Ce jeudi soir… pas de télé… COUPEZ VOTRE ÉLECTRICITÉ…

"Manifestez comme nous, anarcho-patriotes !.. Coupez votre électricité…

"Sûr… EDF leur dira… aux gouvernants : « Sont nombreux pas contents, les récalcitrants ! »

"Usez de votre liberté… de COUPER VOTRE ÉLECTRICITÉ.
"


Je trouve l'idée de couper l'électricité (au même moment, par exemple 3 minutes - pourquoi se priver de télévision ?) pour manifester son opinion extrêmement intéressante.  Je suppose qu'il y a moyen de vérifier les chutes de tension sur l'Internet ?  C'est commode, on fait des économies, et si ça se trouve c'est peut-être plus instructif et réaliste qu'un sondage ordinaire. 

Il faut naturellement, que la question soit nette et claire.  Et surtout, pas d'options, n'est-ce pas, YB ?

Je serais curieux de savoir si d'autres sont de mon avis ?  JR

Hors ligne

 

#2 05-02-2009 08:28:02

gilles
Membre
Message n°6421
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1268

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

Bonjour Jacques, tu m'as fait peur quand j'ai vu ton sujet, j'ai pensé que tu invitais Étienne à couper le courant de l'ordinateur qui héberge le forum. Non, ouf ! L'idée de manifester une opinion en réduisant sa consommation d'électricité est pas mal, mais ceux qui sont contre cette opinion peuvent augmenter la leur. De plus, certaines personnes peuvent couper nettement plus de consommation que d'autres si ils ont une consomation moyenne élevée. Donc cela n'est pas tellement retranscriptible en estimation du nombre d'individus ayant participé. Sinon, dans la même veine, il y a aussi l'idée de tirer sa chasse d'eau dans une plage de minutes réduite style 20H00 - 20H02 et de comparer avec la même consommation moyenne 20H00 - 20H02 et diviser par le volume moyen d'une chasse d'eau pour avoir une estimation du nombre des participants. C'est plus fiable puisque qu'une personne ne peut actionner qu'une chasse d'eau à la fois.

Hors ligne

 

#3 08-02-2009 01:56:02

Jacques Roman
Membre
Message n°6435
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

Sondage par la chasse d'eau

Intéressant, Gilles.

Mais :  gaspillage d'eau, et on peut laisser couler aussi le robinet de l'évier et le tuyau d'arrosage du jardin ?

Il faudrait trouver un moyen aussi simple mais plus sûr que l'électricité et la chasse d'eau. J'exclus l'Internet et le téléphone, puisqu'il faut que tout le monde puisse s'exprimer partout instantanément ou dans un laps de temps très court (5 minutes maximum). 

Sait-on ce qu'a donné la manifestation coupure prévue pour jeudi dernier ?  JR

Dernière modification par Jacques Roman (08-02-2009 02:11:59)

Hors ligne

 

#4 23-08-2009 00:11:27

Sandy
Membre
Message n°7567
Date d'inscription: 28-11-2006
Messages: 2421

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

Bonjour, je pense franchement que toute forme de boycott ou de privation, sur des bases individuelles, sont je pense d'avance vouées à l'échec.

Seule l'action collective est il me semble génératrice d'un pouvoir suffisant pour nous permettre d'agir sur le cours des choses ... Et une telle action collective peut très bien être menée sans avoir besoin de se priver soi-même de choses essentielles comme l'eau ou l'électricité ^^

Hors ligne

 

#5 23-08-2009 03:36:36

Jacques Roman
Membre
Message n°7568
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

Sandy.

Il s'agit bien ici d'actions collectives : par exemple, couper l'électricité un jour donné, de 20 heures à 20 h 2.  Et on ne peut guère parler de privation : simplement d'un petit effort concerté. JR

Hors ligne

 

#6 23-08-2009 08:41:01

bernarddo
Membre
Message n°7569
Date d'inscription: 18-12-2008
Messages: 618

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

Vraie façon de protester , mais proposée non pas par un ANARCHO PATRIOTE, mais par un ULTRALIBERAL  QUI S'IGNORE, vu son programme.

La protestation en question devrait être centrée le cercle vicieux fondamental: c'est le boniment en démocratie (l'imposture de la représentation par voie élective) qui rend possible l'imposture financière (l'incompatibilité absolue entre la démocratie et le principe même de la finance par l'INTERET qui crée une INEGALITE STRUCTURELLE entre le débiteur et son financier), et vice versa.

Si on la rapproche d'une définition simple du capitalisme, validée même par ses concepteurs (cf Riccardo), qui peut se résumer par l'OPTIMISATION des AVANTAGES COMPARATIFS, on a décodé l'évolution du monde actuel et on connaît son avenir.

L'intervention du bloggeur de VGE me semble emblématique du contresens général que font beaucoup de gens.

Peu de gens ont compris l'antinomie  entre la finance et la démocratie et chez les plus lucides, encore moins sont suffisamment courageux pour affronter le corrolaire, qui est quelquepart un suicide économique pour la plupart des drogués au discouirs dominant: il faut ELIMINER l'ACTIONNAIRE, grand ou petit, cet ectoplasme économique qui a déjà réussi à tuer les OUVRIERS et les PATRONS.

D'ailleurs, cherchez lesquels de ces personnages sont au pilori médiatique, et lequel fait le mort en se gavant ?

Comme chez les nazis, haro sur les kapos et silence sur Wannsee.

Se priver des plus values sur la durée est plus difficile de se priver de courant pendant 3 minutes !!!

Dernière modification par bernarddo (23-08-2009 08:48:52)

Hors ligne

 

#7 23-08-2009 23:28:35

orbi
Membre
Message n°7572
Lieu: brest
Date d'inscription: 24-05-2006
Messages: 504
Site web

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

il faut ELIMINER l'ACTIONNAIRE, grand ou petit, cet ectoplasme économique qui a déjà réussi à tuer les OUVRIERS et les PATRONS.

bravo !!!

Pourquoi les changements seront de plus en plus difficiles parce que le capitalisme a réussi le tour de force de tranformer de plus en plus de salariés en actionnaires. Dans presque toutes les grandes sociétés, il y a eu des distribution d'actions aux salariés en utilisant les fausses bonnes idées sociales comme par exemple "la participation des salarés".  Chacun a un agent EDF  actionnaire d'AREVA, dans sa famille.... Pour les coupures c'est rapé.   

Les salariés sont devenus actionnaires, ont des assurances vie, ont empruntés aux banques,  tout le monde est dans le même bateau qui doit surnager. La révolution est impossible.  Donc ce sera dur, long et difficile, mais "pour les pauvres et les moches ce sera encore plus difficile", comme l'a dit Coluche.

Il faut attendre le réchauffement climatique, l'invasion des insectes piqueurs par migration des zones trop chaudes et la diffusion des bactéries grippales, pour que quelque chose enfin devienne possible sous nos lattitudes.  Besancenot le sait bien qui a changé son parti révolutionnaire en parti plus nébuleux encore , pour continuer d'exister.

Hors ligne

 

#8 24-08-2009 08:18:56

AJH
Membre
Message n°7573
Lieu: Aix en Provence
Date d'inscription: 18-08-2006
Messages: 1559
Site web

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

Il existe une autre solution me semble t-il: c'est de rendre tous les français actionnaires à équivalence de 100% de toutes les entreprises cotées ayant un rôle public, à commencer par les banques: ca s'appelle "la nationalisation" wink


L'utopie, c'est ce qui n'a pas encore été essayé (T. Monod)
http://www.societal.org

Hors ligne

 

#9 24-08-2009 10:10:44

orbi
Membre
Message n°7574
Lieu: brest
Date d'inscription: 24-05-2006
Messages: 504
Site web

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

nationalisation des banques ; d'accord !!!!

Hors ligne

 

#10 24-08-2009 17:09:18

bernarddo
Membre
Message n°7577
Date d'inscription: 18-12-2008
Messages: 618

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

AJH

[Il existe une autre solution me semble t-il: c'est de rendre tous les français actionnaires à équivalence de 100% de toutes les entreprises cotées ayant un rôle public, à commencer par les banques: ca s'appelle "la nationalisation" /n]

Tout à fait d'accord.

Je suis fondamentalement d'accord avec l'écosociété mais je constate avec vous que, malgré la rationalité de la proposition, elle ne rencontre guère d'écho dans la population, y compris ce  me semble sur les blogs comme celui-ci ou comme chez P Jorion.

Le problème ne serait-il pas aussi un problème de méthode.

Je me demande si celà n'est pas dû au fait qu'il s'agit d'une solution présentée "toute faite", comme nous en promettent tous les bonimenteurs ayant pouvoir: politique, médiatique ou religieux,
et dans lesquelles elle a tendance à se noyer.

La façon la plus efficace de provoquer une adhésion plus large est de montrer que TOUTE l'économie actuelle est une vaste ESCROQUERIE fondée sur la possibilité de créer de la monnaie ex nihilo pour des opérateurs appelés ACTIONNAIRES qui se placent ensuite en position privilégiée pour repasser le fruit de cette création dans le monde réel.

Et la Dame de Condé (je n'ai malheureusement pas suivi le débat annoncé par JR dans une note récente) est une magnifique occasion de montrer que le système est délictueux dans son principe.

Car la Dame de Condé de l'histoire est, certes, parfaitement légitime dans sa démarche.

Mais la Dame de Condé de la réalité prête aussi aux acteurs du village et elle réclame des INTERETS sur les billets tout aussi faux que celui de l'histoire classique.

Et si elle continue, (par le jeu d'écriture bancaire classique d'effacement de dette nominale), à brûler symboliquement les billets prêtés, elle ne détruit pas le surplus qu'elle utilise pour acheter dans le domaine du réel: et comme il ne lui est pas possible de n'acheter que des biens de consommation (son estomac et son niveau de vie matériel sont limités), c'est d'abord une partie du village lui-même qui est acheté, puis à terme l'ensemble du village dont les habitants sont dépossédés.

Et voilà comment nos villageois se retrouvent progressivement dépouillés de leur village, de leur moyen d'existence. On ne peut même pas accuser le système de ne pas parler clairement de l'objectif final qui est de créer des sans abris, l'éloge du "nomadisme" est omniprésent, même si on ne parle guère que de celui des vainqueurs (provisoires) du système, pas du nomadisme présent autour du canal St Martin par exemple.

Le système est légal, mais parfaitement illégitime et injuste, et il se perfectionne sans cesse techniquement: options PUT, effets leviers..., et se conforte politiquement.

Tant que les gens n'auront pas compris celà qu'ils ACCEPTENT d'être des PIGEONS, parce qu'ils REFUSENT simplement de VOIR que le MECANISME de l'escroquerie et de sa NEUTRALISATION est à leur portée à tous, niveau d'instruction d'un CM2.

Hors ligne

 

#11 24-08-2009 17:45:39

Jacques Roman
Membre
Message n°7580
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

Exact, Bernarddo, c'est à la hauteur du CM2. C'est pourquoi ceux qui n'ont pas intérêt à ce que les choses soient comprises par tous s'acharnent à les compliquer en pondant (j'y reviens) des manuels d'économie strictement illisbles par 97 % de la population. Après quoi, il suffit de renvoyer le bon populo à ces manuels, et comme il n'y comprend rien, il s'en remet à ses représentants : le tour est joué.  Il et vrai qu'il n'y a pas qu'en économie que ça arrive. JR

Dernière modification par Jacques Roman (24-08-2009 17:50:37)

Hors ligne

 

#12 24-08-2009 21:32:07

Sandy
Membre
Message n°7582
Date d'inscription: 28-11-2006
Messages: 2421

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

Malheureusement pour l'avoir testé je pense sincèrement que vous surestimez l'impact de ces révélations wink

La meilleure solution à mon avis c'est à la fois de proposer une alternative crédible et volontariste qui fait envie ! et à la fois de réussir à être suffisamment nombreux pour que cela crée une dynamique et que les deux ensembles génèrent ainsi de l'espoir.

Alors oui le boycott peut être une forme d'action organisée, mais c'est à mes yeux plus un acte désespéré qu'un acte d'espoir qui fait envie. Je ne pense pas sincérement que ce soit par ce genre de solutions qui visent à culpabiliser les gens ( et qui demandent encore plus d'efforts aux gens qui sont déjà totalement exploités ) que l'on peut générer une telle dynamique bien au contraire. Une telle culpabilisation me gène alors qu'elle épargne les principaux coupables et détourne l'attention de leurs activités et de leurs politiques.

Ce sont des actions collectives politiques de rassemblement qu'il faut construire, le boycott franchement c'est à mon avis totalement le genre de fausse bonne idée à vite enterrer.

Hors ligne

 

#13 25-08-2009 10:58:20

AJH
Membre
Message n°7589
Lieu: Aix en Provence
Date d'inscription: 18-08-2006
Messages: 1559
Site web

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

@bernarddo

J'ai toujour pensé que l'écosociétalisme (ou toute autre économie alternative) ne pourrait avoir une chance de s'imposer qu'à la suite d'un crash économique de grande ampleur, quand les dirigeants seront, comme ils avaient tenté de le faire après la 2° guerre mondiale, "obligé" de trouver d'autres solutions.
En attendant il reste important de diffuser les idées que nous tous défendons, même si les solutions préconisées diffèrent : il faut effectivement éviter de dire "j'ai LA solution", mais il faut diffuser "LES solutions", en les reliant aux aberrations de l'actuel système. J'essaye actuellement de relancer un "wikispaces" sur ces sujets ( http://alterseco.wikispaces.com/ ); mais j'avoue que je me sens bien seul wink

Merci de votre soutien.

AJH


L'utopie, c'est ce qui n'a pas encore été essayé (T. Monod)
http://www.societal.org

Hors ligne

 

#14 26-08-2009 00:20:33

bernarddo
Membre
Message n°7601
Date d'inscription: 18-12-2008
Messages: 618

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

AGH

Je suis plus pessimiste: je ne vois absolument pas pourquoi les dirigeants tels qu'ils se sont donnés les moyens de se reproduire entre eux auraient intérêt à abandonner un système toujours plus voyou mais toujours plus rémunérateur, même en cas de crise majeure

Les solutions de "remise à zéro" à mettre en oeuvre dans ce cas sont hélas bien connues.

Le système actuel n'A pas "des aberrations", il EST lui-même une aberration, parfaitement cohérente et logique dans son perfectionnement constant.

Ce qui m'a amené sur ce blog, c'est son originalité au niveau du niveau auquel sont pris les problèmes, celui de la démocratie en particulier, avec la promotion de la seule possibilité scientifique de gouverner de façon démocratique, par l'utilisation de la représentation tirée au sort, à laquelle je crois en ajoutant une rotation suffisamment rapide pour éviter la dérive naturelle du corps des représentants.

Cela suppose de croire en la capacité de jugement des citoyens de base, ce qui me paraît fondamental.

Pour l'économie, et plus précisément la finance, la démarche est la même, et à travers d'historiettes comme par exemple la Dame de Condé actualisée, se dévoilera rapidement la finalité perverse du système actuel en touchant le "pourquoi" du système au lieu du "comment" qui ne peut conduire qu'à des discussions stériles, chose qui ne me paraît pas acquise même parmi les participants les plus progressistes des blogs que j'ai fréquentés qui s'intéresse plutôt au fonctionnement du système ce qui ne peut être que stérile.

Et je crois que la compréhension de cette pure escroquerie peut motiver encore davantage les participants et donner une synergie au sujet "démocratie".

Hors ligne

 

#15 28-08-2009 14:47:43

Sandy
Membre
Message n°7642
Date d'inscription: 28-11-2006
Messages: 2421

Re: 42 Un moyen commode d'exprimer son opinion : la coupure d'électricité

le capitalisme possède une très bonne résilience entend-t-on ici ou là sur les radios ...

en effet, en faisant payer les travailleurs par des réductions de salaires, par de la précarité ou par des licenciements massifs et en socialisant les pertes en endettant les états, dettes qui serviront ensuite à justifier des privatisations ou des regressions sociales, les capitalistes ont trouvé le moyen de s'en sortir sans y perdre trop de plumes

alors toute stratégie qui consiste à attendre l'auto-effondrement du capitalisme me semble vouée à l'échec

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.12
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr