Forum du plan C : pour une Constitution écrite par et pour les Citoyens

Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.
Les membres de l'Assemblée constituante doivent être tirés au sort
et, bien sûr, inéligibles aux fonctions qu'ils instituent eux-mêmes.

Vous n'êtes pas identifié.

Bienvenue :o)

Bonjour :o)
Ici, depuis le 1er janvier 2006, nous parlons d'un sujet que les politiciens de métier voudraient bien garder pour eux : nous parlons de la Constitution, de ce texte absolument fondamental pour tous les citoyens (et pourtant complètement négligé par eux), de ce texte qui pourrait nous protéger tous contre les abus de pouvoir si nous le faisions nôtre au lieu d'en abandonner la maîtrise à ceux-là mêmes qu'il est censé contrôler.
Nous discutons principe par principe, méthodiquement. Nous avons d'abord suivi le plan de mon document "Les grands principes d'une bonne Constitution", mais nous avons ensuite élargi nos thèmes à partir de vos réflexions, critiques et suggestions. C'est simplement passionnant. Ce que nous avons mis au clair sur la monnaie, sur le vote blanc, sur les vertus méconnues du tirage au sort et sur le référendum d’initiative populaire, par exemple, est enthousiasmant.
Le prolongement de cette réflexion constituante, c’est d’écrire enfin nous-mêmes un exemple de constitution, article par article. C’est ce qui se passe sur la partie wiki-constitution de ce site. Je vous invite à venir y participer également, ne serait-ce que sur un article ou deux. Vous verrez, c’est passionnant ; on sent vite qu’on est là sur l’essentiel, sur la seule vraie cause (et aussi la solution !) de nos impuissances politiques.
C’est un projet pédagogique en quelque sorte, un objet concret, réel, qui montre que 1) c'est possible : des hommes dont ce n'est pas le métier peuvent écrire une Constitution, et 2) c'est beaucoup mieux : quand ils n'écrivent pas des règles pour eux-mêmes, quand ils n'ont pas un intérêt personnel à l'impuissance des citoyens, les délégués constituants écrivent les règles d'une authentique démocratie. Merci à tous pour ce travail formidable.
Amitiés. Étienne.
[19 août 2012 : ATTENTION : pour cause de spam ultra-actif mi 2012, je FERME la possibilité aux nouveaux venus de créer un compte sans moi : il faut m'écrire à etienne.chouard@free.fr (EN ME DONNANT LE PSEUDO QUE VOUS VOULEZ) et je créerai votre compte à votre place. Il faudra ensuite venir ici pour définir un nouveau mot de passe. Désolé, mais les spammeurs deviennent infects et je n'ai pas le temps de gérer les spams (je préfère vous aider un à un à nous rejoindre). Au plaisir de vous lire. ÉC]

#1 06-04-2007 16:47:03

orbi
Membre
Message n°2464
Lieu: brest
Date d'inscription: 24-05-2006
Messages: 504
Site web

23 Débat présidentiel sur le net

Depuis quelques jours, et à l'initiative d'Agora Vox, il est question de l'organisation d'un débat contradictoire avant le premier tour entre les candidats à la présidentielle. Voir article ( http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=21995 )

Je ne sais si cela se fera, quoique de nombreux partenaires (sites de journaux et blogueurs) sont en train de se mobiliser.  J'ai fait une proposition à AgoraVox pour que le débat soit limité au thème de la rénovations démocratique.

Si cela vous intéresse, je crois qu'il serait bon d'appuyer cette proposition.

La voici. Mais vous pouvez la trouver sur Agoravox à l'adresse suivante http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=21992

voici  ce texte (raccourci)

Nous voudrions qu’un débat soit constructif, que l’on sorte des banalités, des discours plus ou moins abscons, qu’il réponde à nos questions dans se perdre dans des considérations ou détails personnalisés, mais compte tenu du temps réduit qui nous reste jusqu’à l’élection, il serait pertinent de ne retenir qu’un seul thème. C’est la seule solution pour éviter aussi des frustrations.
 
Le thème doit être en rapport avec les crises sociétales que la présidentielle est sensée résoudre ou approfondir. Eh bien je crois que le thème de « la rénovation démocratique » s’impose . Cette crise est patente et le diagnostic est plus que partagé. De fait ce thème domine les stratégies politiques ; crainte d’un 21 avril 2002, clivage politique, le traumatisme du référendum de 2005... De plus et argument décisif, tout le monde a quelque chose à dire d’utile sinon d’intéressant. Presque tous les candidats ont déposé des propositions de reformes constitutionnelles, des modifications des mœurs politiques, certains ont même lancé des idées originales.

Je propose donc de retenir le thème ; « 2007 - le nouvel âge démocratique ».

Chaque candidat aura reçu une semaine avant le débat un feuillet de questions assez précises sur certaines questions.
 
Organisation du débat .
· Une introduction  de 30 minutes (2 minutes par candidat).
· 4 tables rondes (de 45 minutes)
(Sur ces trois heures de tables rondes le temps de parole sera équivalent mais pas obligatoirement pour chaque table ronde.) 
Introduction ; 2 minutes par candidat pour exposer sa perception de la crise démocratique.
 
Tables Rondes ; de 45 minutes chacune
 

-a) Table ronde sur L’évolution du régime politique. (Quelle évolution des rapports entre les 3 pouvoirs) .........(V ème république, V ème plus, V ème République,). Parlementarisme, présidentialisme ou mixte des deux.........
-b) Table ronde sur La représentativité des élus. Nous savons que la crise que nous traversons est surtout une crise de la représentativité et de divorce entre les élites politiques et les citoyens. Comment y remédier ? ...Cumul des mandats, proportionnelle, réforme du sénat, statut de l’élu......
-c) Table ronde, sur les innovations citoyennes. Plusieurs propositions ont fait l’objet de débats sur internet, qu’en pensez vous ? ......... Référendum d’initiative citoyenne, démocratie participative, jurys citoyens, décentralisation, train de vie de l’état, vote blanc, vote obligatoire,  etc........
-d) Table ronde sur La mise en oeuvre des réformes. Il est très bien de proposer, promettre des réformes, mais comment être sûr qu’elles seront effectivement réalisées ?....... Selon quelles modalités, quand, comment, par quels outils constitutionnels, pourquoi ce choix ?...........

Ces débats peuvent d’autant être préparés que nous connaissons les grandes lignes des projets et donc les questions peuvent être extrêmement pointues. Ce qui fait que les débats contradictoires peuvent se réduire d’autant. 

Parmi l’équipe d’animateurs du débat, il ne faudrait pas oublier d’inviter un constitutionnaliste qui pourrait relever les approximations, voire les contradictions des candidats.

Nous pouvons craindre un étouffement de la proposition de débat contradictoire sur internet en raison de la complexité à l’organiser, des problématiques soulevées et je crois que cette proposition sur un seul thème est la solution pour s’en sortir. Et s’il n’y avait qu’un seul débat, je pense que ce thème sur le "nouvel âge démocratique" serait excessivement porteur. Car si la présidentielle peut au moins être utile à quelque chose, ce serait de faire évoluer notre démocratie, de la renouveler, de la revitaliser.
 
Ce serait un peu le "À vous de juger la Vème république. !!!" d’Agoravox.
http://changerlarepublique.over-blog.com/

Dernière modification par orbi (06-04-2007 16:49:51)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.12
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr