Forum du plan C : pour une Constitution écrite par et pour les Citoyens

Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.
Les membres de l'Assemblée constituante doivent être tirés au sort
et, bien sûr, inéligibles aux fonctions qu'ils instituent eux-mêmes.

Vous n'êtes pas identifié.

Bienvenue :o)

Bonjour :o)
Ici, depuis le 1er janvier 2006, nous parlons d'un sujet que les politiciens de métier voudraient bien garder pour eux : nous parlons de la Constitution, de ce texte absolument fondamental pour tous les citoyens (et pourtant complètement négligé par eux), de ce texte qui pourrait nous protéger tous contre les abus de pouvoir si nous le faisions nôtre au lieu d'en abandonner la maîtrise à ceux-là mêmes qu'il est censé contrôler.
Nous discutons principe par principe, méthodiquement. Nous avons d'abord suivi le plan de mon document "Les grands principes d'une bonne Constitution", mais nous avons ensuite élargi nos thèmes à partir de vos réflexions, critiques et suggestions. C'est simplement passionnant. Ce que nous avons mis au clair sur la monnaie, sur le vote blanc, sur les vertus méconnues du tirage au sort et sur le référendum d’initiative populaire, par exemple, est enthousiasmant.
Le prolongement de cette réflexion constituante, c’est d’écrire enfin nous-mêmes un exemple de constitution, article par article. C’est ce qui se passe sur la partie wiki-constitution de ce site. Je vous invite à venir y participer également, ne serait-ce que sur un article ou deux. Vous verrez, c’est passionnant ; on sent vite qu’on est là sur l’essentiel, sur la seule vraie cause (et aussi la solution !) de nos impuissances politiques.
C’est un projet pédagogique en quelque sorte, un objet concret, réel, qui montre que 1) c'est possible : des hommes dont ce n'est pas le métier peuvent écrire une Constitution, et 2) c'est beaucoup mieux : quand ils n'écrivent pas des règles pour eux-mêmes, quand ils n'ont pas un intérêt personnel à l'impuissance des citoyens, les délégués constituants écrivent les règles d'une authentique démocratie. Merci à tous pour ce travail formidable.
Amitiés. Étienne.
[19 août 2012 : ATTENTION : pour cause de spam ultra-actif mi 2012, je FERME la possibilité aux nouveaux venus de créer un compte sans moi : il faut m'écrire à etienne.chouard@free.fr (EN ME DONNANT LE PSEUDO QUE VOUS VOULEZ) et je créerai votre compte à votre place. Il faudra ensuite venir ici pour définir un nouveau mot de passe. Désolé, mais les spammeurs deviennent infects et je n'ai pas le temps de gérer les spams (je préfère vous aider un à un à nous rejoindre). Au plaisir de vous lire. ÉC]

#1 12-03-2006 07:32:37

morpetk
Nouveau membre
Message n°201
Date d'inscription: 12-03-2006
Messages: 1

03 Droit de réponse

Bonjour,

J'espère que je poste bien dans la bonne catégorie (sinon, merci de modifier). Je n'étais pas venu depuis le dernier référendum sur votre site. Je vois qu'il dispose maintenant d'un forum, ce qui me permet de vous faire parvenir mon droit de réponse que j'avais publié sur mon site :
http://laviroutade.nuxit.net/phpBB2/viewtopic.php?t=51

Merci également de me dire où je peux trouver sur votre site (ou ailleurs) les propositions d'améliorations que vous avez / aviez pour cette constitution ainsi que vos méthodes pour les faire valider par les autres pays européens et nous-mêmes.

Cordialement.

Hors ligne

 

#2 24-03-2006 10:42:02

Jacques Roman
Membre
Message n°313
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 03 Droit de réponse

Propositions d'amélioration (du TCE)/publicité des projets

Morpetk,

C'est plutôt à Étienne qu'à moi de vous répondre, et il vous dira sans doute qu'ici on s'occupe des grands principes d'une future constitution (nationale ou européenne) et qu'on en n'est pas à faire des propositions d'amélioration des articles du TCE... qui n'est probablement pas améliorable (il faut sabrer et tout refaire).

Je me permets de vous renvoyer à un site entièrement distinct de celui ci, le http://www.cipunce.net, dont je suis le coordonnateur provisoire.  Vous y trouverez un avant-projet de constitution européenne (maintenant  complètement rédigé), qui tâche de reprendre les quelques bonnes idées du TCE.  Ce projet en est à sa Rév. 10; des votes préliminaires ont commencé. 

Pour faire connaître le projet CIPUNCE, je compte essentiellement sur le bouche à oreille : si le projet est bon, il finira par être connu de ceux qui peuvent l'amener plus haut.  Mais si j'ai le sentiment d'être arrivé à un texte de qualité suffisante, je n'exclus pas de le publier d'une manière ou d'une autre.   Je compte établir une traduction anglaise de l'avant-projet, juste avant de repasser le travail au 50 participants qui auront accepté le texte comme base de discussion.

Cordialement.  JR

Dernière modification par Jacques Roman (24-03-2006 10:49:46)

Hors ligne

 

#3 28-03-2006 23:08:00

alainguillou
Membre
Message n°357
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 19-02-2006
Messages: 432
Site web

Re: 03 Droit de réponse

Cher Morpetk,

Il se trouve que toute l'Europe est en train de découvrir ce qui concrètement ne peut être accepté par des peuples correctement informés et consultés, quant au contenu de la partie III du TCE :

Quand tous les portuaires Européens ont fait remballer leur directive aux commissaires, quand  l'Allemagne est en grève des fonctionnaires depuis plus d'un mois, la Grande Bretagne aussi, (et Blair va être jeté), l'Italie est sur le point de vomir l'abominable, l'ultra "libéral" (hum !) Berlusconi, les mouvements sociaux posent partout en profondeur des questions remettant en cause des traités qui sont nocifs pour cette "Europe sociale", qui un jour ou l'autre sera la revendication fédérative d'un "PEUPLE EUROPÉEN".

Il me semble que le travail effectué ici, ainsi bien sûr que les élaborations avancées par le CIPUNCE, un de ces jours, croiseront d'autres initiatives manifestant l'aspiration "constituante" des européens ... Et l'avantage du texte du CIPUNCE sur celui du TCE de Mr Giscard, c'est qu'il aura ici subi les assauts critiques de tout un chacun, et qu'il sera donc d'origine populaire, et apte aux améliorations, compatible avec une approche plurielle, bref, libre de toute idéologie exclusive.

Par contre, s'il s'agissait de s'incliner devant l'entêtement idéologique des auteurs de cette partie III du TCE, nous aurions affaire, en effet à une crise profonde de l'Europe.

Rafistoler ce montage juridico- économiste, appelé abusivement  "Constitution " ou "projet constitutionnel", ce ne serait  pas sérieux.

L'Europe des peuples sera progressiste ou ne sera pas celle des peuples, et si elle ne l'est pas, elle ne pourra avoir une vraie "Constitution".

Derrière le mot progressiste, il n'y a pas un parti, mais une grande pluralité de mouvements, d'associations, de syndicats, de jumelages, etc. Ce mot est ouvert, mais il refuse le néo-conservatisme caché derrière des illusions "libérales".

Le NON des Français était-il "de gauche" ?  Peut-être, mais il était surtout beaucoup plus ouvert à ce vent qui souffle sur l'Europe, et beaucoup moins "franchouillard" que ses détracteurs le disaient.

Quant aux journalistes qui ont "mal à leur carte de presse" (à propos de leurs "performances" dans l'affaire OUTREAU...), ils devraient la perdre, leur carte, si on leur demandait comment ils ont déontologiquement traité les porteurs du NON dont je parle, mais aussi, si on leur demandait de rendre compte de la manière dont ils nous informent en ces instants, des mouvements sociaux de nos frères européens !

Non, selon eux, les Français sont seuls à cracher dans la bonne soupe populaire de la précarité généralisée !

Bien amicalement.

Dernière modification par alainguillou (28-03-2006 23:17:00)


... une « arme miraculeuse » (Aimé Césaire) pour la Résistance(...)contre ce qui endeuille l’être, souille, mutile, brise, l’élan de l’individu vers le « Champ des possibles »...(site de "poesie urgente")

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.12
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr