Forum du plan C : pour une Constitution écrite par et pour les Citoyens

Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.
Les membres de l'Assemblée constituante doivent être tirés au sort
et, bien sûr, inéligibles aux fonctions qu'ils instituent eux-mêmes.

Vous n'êtes pas identifié.

Bienvenue :o)

Bonjour :o)
Ici, depuis le 1er janvier 2006, nous parlons d'un sujet que les politiciens de métier voudraient bien garder pour eux : nous parlons de la Constitution, de ce texte absolument fondamental pour tous les citoyens (et pourtant complètement négligé par eux), de ce texte qui pourrait nous protéger tous contre les abus de pouvoir si nous le faisions nôtre au lieu d'en abandonner la maîtrise à ceux-là mêmes qu'il est censé contrôler.
Nous discutons principe par principe, méthodiquement. Nous avons d'abord suivi le plan de mon document "Les grands principes d'une bonne Constitution", mais nous avons ensuite élargi nos thèmes à partir de vos réflexions, critiques et suggestions. C'est simplement passionnant. Ce que nous avons mis au clair sur la monnaie, sur le vote blanc, sur les vertus méconnues du tirage au sort et sur le référendum d’initiative populaire, par exemple, est enthousiasmant.
Le prolongement de cette réflexion constituante, c’est d’écrire enfin nous-mêmes un exemple de constitution, article par article. C’est ce qui se passe sur la partie wiki-constitution de ce site. Je vous invite à venir y participer également, ne serait-ce que sur un article ou deux. Vous verrez, c’est passionnant ; on sent vite qu’on est là sur l’essentiel, sur la seule vraie cause (et aussi la solution !) de nos impuissances politiques.
C’est un projet pédagogique en quelque sorte, un objet concret, réel, qui montre que 1) c'est possible : des hommes dont ce n'est pas le métier peuvent écrire une Constitution, et 2) c'est beaucoup mieux : quand ils n'écrivent pas des règles pour eux-mêmes, quand ils n'ont pas un intérêt personnel à l'impuissance des citoyens, les délégués constituants écrivent les règles d'une authentique démocratie. Merci à tous pour ce travail formidable.
Amitiés. Étienne.
[19 août 2012 : ATTENTION : pour cause de spam ultra-actif mi 2012, je FERME la possibilité aux nouveaux venus de créer un compte sans moi : il faut m'écrire à etienne.chouard@free.fr (EN ME DONNANT LE PSEUDO QUE VOUS VOULEZ) et je créerai votre compte à votre place. Il faudra ensuite venir ici pour définir un nouveau mot de passe. Désolé, mais les spammeurs deviennent infects et je n'ai pas le temps de gérer les spams (je préfère vous aider un à un à nous rejoindre). Au plaisir de vous lire. ÉC]

#1 05-02-2006 13:12:16

Étienne
Message n°42
Lieu: Trets (France, 13)
Date d'inscription: 28-01-2006
Messages: 1660
Site web

3A3 Les dépenses électorales doivent être rigoureusement limitées

La liberté des dépenses électorales entraîne les plus graves effets pervers : une campagne coûteuse ruine les candidats, elle ne laisse de la place qu'aux riches et elle oblige surtout chaque candidat à se vendre à ses donateurs, à promettre (de façon occulte) de "renvoyer l'ascenseur" une fois parvenu au pouvoir.  La corruption est garantie.

Une campagne électorale coûteuse place nos représentants sous influence, influence de ceux à qui les élus doivent leur élection. C'est gravissime :
la liberté de financement des campagnes électorales assassine la démocratie.

On le voit aux États-Unis où l'État est désormais tout entier aux mains de pétroliers et de marchands de canons, sans aucune possibilité pour les citoyens de se défendre contre l'État sécuritaire et guerrier qui s'impose progressivement.

En France, les dépenses des campagnes électorales sont surveillées et limitées. L’État en finance une partie pour les candidats "sérieux", ceux qui obtiennent un score honorable. C’est bien.

Hors ligne

 

#2 09-03-2006 00:08:44

Daneel
Nouveau membre
Message n°176
Lieu: Isère
Date d'inscription: 08-03-2006
Messages: 1

Re: 3A3 Les dépenses électorales doivent être rigoureusement limitées

À mon avis, l'abus dans les dépenses électorales n'est qu'un aspect de la perversion du système des partis politiques.

Si nous conservons un système politique basé sur l'élection de représentants, il faut rigoureusement encadrer le statut des partis politiques et limiter le financement de ceux-ci à la seule cotisation des militants. Les comptes devraient être vérifiés par un organisme indépendant et le nombre de militants publié chaque année.

Cette mesure, je crois devrait être défendue par tout citoyen soucieux de restaurer un minimum de démocratie dans notre pays.

Hors ligne

 

#3 28-03-2006 11:10:16

RaymondGDR
Nouveau membre
Message n°353
Date d'inscription: 28-03-2006
Messages: 1

Re: 3A3 Les dépenses électorales doivent être rigoureusement limitées

Oui , pas de totale liberté dans les dépenses électorales
car cela favorise les riches et les forts au détriment des pauvres et des faibles de notre société qui ont aussi de bonnes idées à faire valoir.
Le financement doit être encadré par la loi qui permet plus de justice et impose la transparence. (Traçabilité des sources de financement) et bien sur contrôlé par un organisme indépendant.

Les limites ?
Cotisations des adhérents (en général c'est peu) + frais de campagne limitées à 4 réunions par département par ex., ou 1 par ville de plus de 10 000 habitants par ex.  + les affiches limitées en nombre + les tracts .

Par ailleurs, le système mis en place pour la télévision semble contrôlé et juste car c'est surtout d'informations fiables dont nous avons besoin et non de propagande assommante. mad

Dernière modification par RaymondGDR (05-04-2006 12:54:26)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.12
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr