Forum du plan C : pour une Constitution écrite par et pour les Citoyens

Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.
Les membres de l'Assemblée constituante doivent être tirés au sort
et, bien sûr, inéligibles aux fonctions qu'ils instituent eux-mêmes.

Vous n'êtes pas identifié.

Bienvenue :o)

Bonjour :o)
Ici, depuis le 1er janvier 2006, nous parlons d'un sujet que les politiciens de métier voudraient bien garder pour eux : nous parlons de la Constitution, de ce texte absolument fondamental pour tous les citoyens (et pourtant complètement négligé par eux), de ce texte qui pourrait nous protéger tous contre les abus de pouvoir si nous le faisions nôtre au lieu d'en abandonner la maîtrise à ceux-là mêmes qu'il est censé contrôler.
Nous discutons principe par principe, méthodiquement. Nous avons d'abord suivi le plan de mon document "Les grands principes d'une bonne Constitution", mais nous avons ensuite élargi nos thèmes à partir de vos réflexions, critiques et suggestions. C'est simplement passionnant. Ce que nous avons mis au clair sur la monnaie, sur le vote blanc, sur les vertus méconnues du tirage au sort et sur le référendum d’initiative populaire, par exemple, est enthousiasmant.
Le prolongement de cette réflexion constituante, c’est d’écrire enfin nous-mêmes un exemple de constitution, article par article. C’est ce qui se passe sur la partie wiki-constitution de ce site. Je vous invite à venir y participer également, ne serait-ce que sur un article ou deux. Vous verrez, c’est passionnant ; on sent vite qu’on est là sur l’essentiel, sur la seule vraie cause (et aussi la solution !) de nos impuissances politiques.
C’est un projet pédagogique en quelque sorte, un objet concret, réel, qui montre que 1) c'est possible : des hommes dont ce n'est pas le métier peuvent écrire une Constitution, et 2) c'est beaucoup mieux : quand ils n'écrivent pas des règles pour eux-mêmes, quand ils n'ont pas un intérêt personnel à l'impuissance des citoyens, les délégués constituants écrivent les règles d'une authentique démocratie. Merci à tous pour ce travail formidable.
Amitiés. Étienne.
[19 août 2012 : ATTENTION : pour cause de spam ultra-actif mi 2012, je FERME la possibilité aux nouveaux venus de créer un compte sans moi : il faut m'écrire à etienne.chouard@free.fr (EN ME DONNANT LE PSEUDO QUE VOUS VOULEZ) et je créerai votre compte à votre place. Il faudra ensuite venir ici pour définir un nouveau mot de passe. Désolé, mais les spammeurs deviennent infects et je n'ai pas le temps de gérer les spams (je préfère vous aider un à un à nous rejoindre). Au plaisir de vous lire. ÉC]

#81 07-05-2012 12:05:49

Jacques Roman
Membre
Message n°17229
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

@Patrick (80):

Il y a les bons et les mauvais hasards, les hasards inévitables et les hasards évitables.

Votre système ferait que quelqu'un présente une idée en cours de discussion et que les objections et les contre-objections se présenteraient en désordre – la discussion ne finirait jamais et surtout n'aboutirait à rien. JR

Hors ligne

 

#82 07-05-2012 15:58:34

Patrick Flécheux
Membre
Message n°17239
Lieu: Vitry s/Seine (94)
Date d'inscription: 21-12-2011
Messages: 497

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Un hasard évitable, cela s'appelle de la prémonition smile Et je refuse une Démocratie dirigée par Madame Irma ! smile smile

Tout dépend de qui mène la discussion. D'où l'intérêt d'un cadre bien défini par avance afin que se ne soit pas non plus le bordel.
Mais il faut aussi que ce cadre reste suffisamment souple afin de laissé place à l'imagination, aux rencontres improbables et donc aux "hasards" bénéfiques qui en découleront forcement. Et pour se faire, il faut être tout aussi prudent envers la rationalisation à outrance, qu'avec l'Anarchie débridée.

Je sais que je vais surement perturber pas mal d'esprits, mais la politique (ou une nouvelle constituante), si elle veut avancer vers l'humain, doit aussi être un acte créateur. Elle doit donc pouvoir s'épanouir dans un cadre de liberté, de hasards et de folie, seuls espaces ou l'on puisse puiser à la source de l'inspiration "artistique". Les émotions (qui font le propre de l'homme).

Dernière modification par Patrick Flécheux (07-05-2012 16:15:44)


“Le jour où l’idée même de détenir ou de prendre le “Pouvoir” sur autrui sera devenue exécrable au plus grand nombre, alors les hommes qui ne rêvent que de pouvoir n’auront plus de pouvoir sur rien, car plus personne sur qui l’exercer.” A Men

Hors ligne

 

#83 08-05-2012 00:49:12

Petrus
Membre
Message n°17262
Date d'inscription: 20-04-2012
Messages: 110

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Jacques Roman a écrit:

2) Le système de la double assemblée constitutionnelle (et non "constituante", puisque le projet sera adopté par le peuple et non par cette assemblée) est une excellente idée qui remonte à la constitution consulaire bonapartiste du 11 nivose an VIII. Bonaparte, piètre  militaire comme chacun sait, était un administrateur génial, et à certains égards il s'est inspiré de la démocratie athénienne (très populaire chez nous, comme vous aurez pu le voir) : dans le système parlementaire du consulat,
il y avait un Corps législatif, qui adoptait la loi, et un Tribunat, qui discutait les projets ;

Quel magnifique exemple que le Consulat dont on a gardé dans la Vème de belles séquelles dont nos fameux services de gériatrie au Senat et nos débordés du Conseil d'Etat.... wink

Jacques Roman a écrit:

Au besoin – mais pas nécessairement –, des référendums partiels pour faire approuver les grandes rubriques de la constitution (préambule, dispositions relatives au pouvoir exécutif, au pouvoir législatif, au pouvoir judiciaire, etc.) ;

C'est une idée. Et pourquoi pas faire voter ces grandes rubriques ou grands principes avant même le commencement de l'élaboration du travail constitutionnel.

Cela permettrait d'épargner du travail inutile, sur le type de régime tout d'abord. Les français veulent ils conserver un régime aristocratique, un régime de type monocratique ou une démocratie. Ensuite sur le dosage global des Pouvoirs.

Jacques Roman a écrit:

5) Je ne suis pas d'accord pour faire voter le peuple sur la question "Désirez-vous une démocratie du peuple, par le peuple, pour le peuple ?". D'une part,  la définition  du mot "démocratie" donnée par Lincoln ("gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple") est universellement admise et figure dans l'article 2 de la constitution actuelle ; d'autre part, il serait étrange de demander au peuple s'il veut gouverner : si par hasard il répondait non, cela pourrait signifier en particulier qu'il ne veut pas adopter de constitution... On peut sans risque de se tromper partir de l'hypothèse que ces deux questions sont déjà réglées.

Tout d'abord la fameuse citation de Gettysburg de Lincoln n'évoque pas la " Démocratie " mais la République Américaine qui n'est pas démocratique. Les définitions universellement admises par...Wikipédia me font bien rire...

Ensuite je ne suis pas d'accord non plus pour une telle question mais pas pour les mêmes raisons. Tout simplement parce que 90% des français sont persuadés de vivre en Démocratie, alors si on commence à leur dire désirez vous une Démocratie, ils ne vont pas forcément comprendre.

Hors ligne

 

#84 08-05-2012 05:45:06

Jacques Roman
Membre
Message n°17267
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Petrus a écrit:

Jacques Roman a écrit:

2) Le système de la double assemblée constitutionnelle (et non "constituante", puisque le projet sera adopté par le peuple et non par cette assemblée) est une excellente idée qui remonte à la constitution consulaire bonapartiste du 11 nivose an VIII. Bonaparte, piètre  militaire comme chacun sait, était un administrateur génial, et à certains égards il s'est inspiré de la démocratie athénienne (très populaire chez nous, comme vous aurez pu le voir) : dans le système parlementaire du consulat,
il y avait un Corps législatif, qui adoptait la loi, et un Tribunat, qui discutait les projets ;

Quel magnifique exemple que le Consulat dont on a gardé dans la Vème de belles séquelles dont nos fameux services de gériatrie au Senat et nos débordés du Conseil d'Etat.... ;)

Jacques Roman a écrit:

Au besoin – mais pas nécessairement –, des référendums partiels pour faire approuver les grandes rubriques de la constitution (préambule, dispositions relatives au pouvoir exécutif, au pouvoir législatif, au pouvoir judiciaire, etc.) ;

C'est une idée. Et pourquoi pas faire voter ces grandes rubriques ou grands principes avant même le commencement de l'élaboration du travail constitutionnel.

Cela permettrait d'épargner du travail inutile, sur le type de régime tout d'abord. Les français veulent ils conserver un régime aristocratique, un régime de type monocratique ou une démocratie. Ensuite sur le dosage global des Pouvoirs.

Jacques Roman a écrit:

5) Je ne suis pas d'accord pour faire voter le peuple sur la question "Désirez-vous une démocratie du peuple, par le peuple, pour le peuple ?". D'une part,  la définition  du mot "démocratie" donnée par Lincoln ("gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple") est universellement admise et figure dans l'article 2 de la constitution actuelle ; d'autre part, il serait étrange de demander au peuple s'il veut gouverner : si par hasard il répondait non, cela pourrait signifier en particulier qu'il ne veut pas adopter de constitution... On peut sans risque de se tromper partir de l'hypothèse que ces deux questions sont déjà réglées.

Tout d'abord la fameuse citation de Gettysburg de Lincoln n'évoque pas la " Démocratie " mais la République Américaine qui n'est pas démocratique. Les définitions universellement admises par...Wikipédia me font bien rire...

Ensuite je ne suis pas d'accord non plus pour une telle question mais pas pour les mêmes raisons. Tout simplement parce que 90% des français sont persuadés de vivre en Démocratie, alors si on commence à leur dire désirez vous une Démocratie, ils ne vont pas forcément comprendre.

1) Très heureux que vous appréciiez la constitution consulaire, Petrus !

2) Tout à fait d'accord pour faire adopter les rubriques constitutionnelles par le peuple avant même de nommer une assemblée constitutionnelle ; et tant qu'on y est, pourquoi pas laisser au public la structuration et la rédaction complète de la constitution, de A à Z ? Il suffira de bien organiser le débat entre les 45 millions de participants potentiels – autrement dit, l'enfance de l'art... 

3) Wikipedia ou pas, Lincoln, quand il écrivait : "We here highly resolve [...] "that government of the people, by the people and for the people, shall not perish from the earth [...]", se référait bien à la démocratie en général et non à la république américaine en particulier : vous remarquerez qu'il n'y a pas d'article défini devant "government", ce qui prouve qu'il est question de la notion abstraite, pas de son application ici ou là.

De même, quand il écrit plus haut dans la même déclaration : "[...] a new nation [...], dedicated to the proposition that all men are created equal [...]", il ne pense pas seulement aux Américains, mais bien à tous les humains. JR

Dernière modification par Jacques Roman (08-05-2012 05:47:22)

Hors ligne

 

#85 15-06-2012 01:37:47

matthieubrest
Nouveau membre
Message n°18843
Date d'inscription: 15-06-2012
Messages: 1

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Salut, je suis contre une assemblée constituante, cela fut déjà tenté en 1789 et elle fut récupérée au final par l'oligarchie.

Ne répétons tout de même pas les erreurs du passé.

Je suis pour faire des assemblées partout dans toutes les villes et quand les débats auront lieux dedans et qu'elles seront toutes en lien horizontal, on pourra faire les lois. Pour que l'unité du peuple soit, il ne faudrait prendre des décisions que par consensus. Et en fait c'est ce qui est commencé par le mouvement des indignés, donc la révolution est déjà en marche.

Hors ligne

 

#86 15-06-2012 12:18:42

Jacques Roman
Membre
Message n°18853
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Bonjour, Matthieu, et bienvenue.

Qu'entendez-vous par consensus ?  JR

Hors ligne

 

#87 15-06-2012 13:41:35

beo
Membre
Message n°18857
Date d'inscription: 08-01-2009
Messages: 384

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Chez les indignés une proposition fait l'objet d'un consensus lorsque personne ne s'y oppose, même si certains ne sont pas d'accord avec la proposition.

Dernière modification par beo (15-06-2012 13:41:57)

Hors ligne

 

#88 15-06-2012 14:05:05

Jacques Roman
Membre
Message n°18859
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

C'est également ma définition : est-ce que c'est aussi celle de Matthieu ?  JR

Hors ligne

 

#89 15-06-2012 16:00:55

Ana Sailland
Membre
Message n°18869
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

J'avais donné un autre avis il y a quelques mois.

Hors ligne

 

#90 15-06-2012 17:51:08

Jacques Roman
Membre
Message n°18871
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Je crois qu'il n'a pas été retenu. JR

Hors ligne

 

#91 15-06-2012 18:49:10

Ana Sailland
Membre
Message n°18878
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Si seul ton avis est valable, en effet, il n'a pas été retenu (bien que coloré d'une jolie couleur)

Votre "consensus" est potentiellement pervers en ce sens qu'il ouvre la porte au consentement par lassitude.

Le consensus correspond à une démarche très différente ( qui n'aboutit pas forcément d'ailleurs )

Hors ligne

 

#92 16-06-2012 04:50:05

Jacques Roman
Membre
Message n°18888
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Ana, le tutoiement venant de vous m'est désagréable. Je vous prie d'y renoncer.

Libre à vous de confondre "consensus" et "accord" ou d'inventer des définitions, mais ce n'est pas ce qui aidera à clarifier la question. JR

PS. Je ne colore pas mes messages, sauf pour marquer (en rouge) les corrections ou additions ultérieures importantes. La "jolie couleur", s'il y en a une, ne serait donc pas de moi.

Dernière modification par Jacques Roman (16-06-2012 04:56:51)

Hors ligne

 

#93 16-06-2012 14:47:45

Ana Sailland
Membre
Message n°18899
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Je tutoie quiconque me parle de massage sans raison, me suggère d'aller au fond près du radiateur, ou encore d'aller dégueuler dans mon coin.
Nulle rancune, mais la distance demandée n'étant pas méritée, ce sera tu.
Mais tu peux me dire vous sans problème wink
ça me semble même assez adéquat.



Revenons au thème, le reste n'étant que broutille sans intérêt.

Il y a quelques mois, JR disait haut et fort que le consensus c'est le compromis ; je note une évolution.
On touche au but smile

Hors ligne

 

#94 16-06-2012 14:59:57

Téhach
Membre
Message n°18900
Date d'inscription: 05-09-2011
Messages: 185

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

l'anglais est en ce cas pratique : pourquoi pas 'your highness' ?
Pour le consensus, laisse tomb', c'est hors d'atteinte...

Hors ligne

 

#95 16-06-2012 15:28:40

Ana Sailland
Membre
Message n°18903
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Ce serait bien d'écrire une page sérieuse sur différents modes de prise de décision, en petit nombre, dans une assemblée de taille moyenne, ou dans le cadre de la "démocratie à grande échelle".

Il me semble que cette réflexion est indissociable de ce que nous dit Jacques Testart, avec approfondissement peut être.
En effet le thème de l'assemblée délibérative et de son fonctionnement est au cœur de la réelle démocratie que nous cherchons à imaginer, neuve.

L'examen des républiques italiennes ou de l'Aragon tel que présenté par Yves Sintomer me semble aussi essentiel, par les nuances chronologiques qui différentient les mécanismes de Venise ou de Florence.


J'y réfléchis depuis quelques jours. C'est pourquoi j'ai sauté sur le consensus # consentement comme sur une mine.

Dernière modification par Ana Sailland (16-06-2012 15:36:24)

Hors ligne

 

#96 18-06-2012 11:59:33

Jacques Roman
Membre
Message n°18925
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Pour le bon ordre de nos discussions

Suite au message 95 :

Quels que soient nos sentiments mutuels, il n'y a pas de discussion possible sans observer les règles minimales de la politesse.

Le tutoiement peut être amical, amoureux, respectueux ou bon enfant. Dans le cas présent il est insultant, et telle est l’intention explicitement revendiquée par l'auteur du message de référence.

Pour la seconde et la dernière fois, je lui demande d'y renoncer. JR

Dernière modification par Jacques Roman (18-06-2012 12:25:04)

Hors ligne

 

#97 19-06-2012 00:11:42

Ana Sailland
Membre
Message n°18948
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cre … bligatoire cool

Tu es autorisé à m'adresser tes excuses par mail.

Hors ligne

 

#98 19-06-2012 05:43:51

Jacques Roman
Membre
Message n°18950
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Pour la (très) petite histoire

Ana Sailland a écrit:

Je tutoie quiconque me parle de massage sans raison, me suggère d'aller au fond près du radiateur, ou encore d'aller dégueuler dans mon coin.

Pour l’amusement de la galerie, voici les échanges qui ont conduit à ces allusions.

À chacun de juger. J’estime pour ma part que dans ces trois cas AS a eu exactement de moi les réponses qu’elle méritait.

Et si j’ai jugé bon d’assortir mon 16900 d’un PS de regrets, il s’agissait bien de cela : pas d’excuses, mais de regrets, pour m’être laissé entraîner à imiter les propos de charretière de mon interlocutrice (qui avait de plus essayé d'associer mes idées à une idéologie nazie au moyen de citations tronquées).

Le sujet n'est pas totalement inintéressant : il montre comment, à partir des mots, on passe à d'autres mots, puis, dans des contextes qui heureusement ne sont pas le nôtre, éventuellement à autre chose. JR

__________

1) "Quiconque me parle de massage sans raison..." (sur le fil 94 :  “Mélenchon”)

De Jacques Roman, message n°13645, 15-01-2012 12:39:53
[...] Si une constituante devait être élue, elle devrait avoir tous pouvoirs de proposition, y compris celui de garder la constitution actuelle en la modifiant, par exemple dans le sens que j'ai suggéré.
Ce serait forcer la main au peuple que de vouloir limiter les propositions qui lui seront faites à l'adoption d'une (pas si) nouvelle constitution : pourquoi ne plus entendre les leçons du passé ? JR

De : Ana Sailland, message n°13646 #21 15-01-2012 20:35:41
Une idée juste comme ça :
Lancer simultanément plusieurs (3 ou plus) constituantes, formées selon des processus différents (!) , assistées ou pas de briscards experts (  alias commissaires politiques  ), et ensuite confier le choix de la meilleure mouture au suffrage universel.
On peut même envisager des mécanismes d'échange informel entre ces assemblées. Ou pas.

De : Jacques Roman, message n° 13657, 16-01-2012 11:52:16
Dans cet esprit, je propose d'organiser des séances de loto et de mettre des salons de massage à la disposition  des constituants, d'autant plus que les massages ont des vertus re-constituantes. Ou pas. JR


2) ..."me suggère d’aller au fond de la classe près du radiateur" (sur le fil 94 : “Vote Open Source”)

De : Jacques Roman, message n°15480 08-03-2012 20:34:48
Pour ce qui est de la vérification de la validité du système [de vote par Internet mis en place par le canton de Genève], une fois le modèle créé, il appartiendrait aux "cybersceptiques" de faire la preuve qu'il peut être contourné en organisant des attaques.

Si les attaquants ne peuvent pas faire la preuve qu'on peut contourner le système mis en place par le canton de Genève, la conséquence évidente, pour moi, est que ce système est fiable. Je vous accorde que les mots "'il faut passer à ce système et abandonner le système de vote-papier actuel" n'étaient qu'une conclusion au deuxième degré, mais ils sous-entendaient la "conséquence évidente".  JR

De : Ana Sailland, message n°15483 08-03-2012 21:44:20
La poule confirme : Jacques a raison : Si je ne vois pas le renard, c'est qu'il n'y en a pas.

Avant le tsunami, Fukushima était fiable puisque les opposants ne pouvaient exhiber aucune preuve du contraire.

ça me fait penser au mec qui tombe du 30ème étage et qui passant au niveau du troisième dit "jusqu'ici tout va bien".

De : Jacques Roman, message 11-03-2012 17:39:34
Ce n'est pas mon raisonnement.

Mon raisonnement est celui-ci :

Si les renards attaquent le poulailler mais n'arrivent pas à y entrer, c'est que le poulailler est bien protégé.

Je vous croyais forte en logique, Ana ?  JR

De : Ana Sailland message n°15537 #86 11-03-2012 20:44:18 
Le jésuite signataire de ce coup de griffe émoussée aura avantage à suivre un cours de logique.
En metalangage bien entendu.

De : Jacques Roman message n°15539
Vous serez au fond de la classe, près du radiateur.  JR


3) "... et d’aller dégueuler dans mon coin" (sur le fil 1B : "Ce n'est pas aux hommes de pouvoir d'écrire les règles du pouvoir")

De : Jacques Roman, message n°16848 24-04-2012 21:56:12
Rappel : référendum concernant la participation de JR au site (voir message 279)

Je confirme mon engagement de me retirer si d'ici le 30 avril les oui l'emportent sur les non.

Les participants inscrits ont jusqu'au 30 avril pour voter par message sur ce fil. Mais si cette procédure ne leur plaît pas parce qu'elle n'est pas anonyme, je déclare accepter par avance toute autre procédure qu'Étienne voudra mettre en place.  JR

De : Ana Sailland, message n°16857 #356 24-04-2012 23:03:31
Rappel : référendum concernant la participation de JR au site
Tu me saoules avec ça. Et pas qu'avec ça [...]

De : Jacques Roman, message n°16900 #359 25-04-2012 10:51:42
Simple : va vomir dans ton coin, ça te fera passer tes agacements, et ça te guérira peut-être aussi de l'envie de trafiquer les citations
C'est le résultat des élections qui te fait dégoiser ? JR

[PS 27 avril]
À relecture, je regrette sincèrement le ton de cette réplique : il ne me fait pas honneur, même s'il m'a été inspiré à chaud par un souci très mal placé du parallélisme des formes. [...].

Dernière modification par Jacques Roman (19-06-2012 06:12:32)

Hors ligne

 

#99 19-06-2012 06:42:08

Ana Sailland
Membre
Message n°18951
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Ciel il a fait la recherche du détail de nos deux crétineries convergentes ... ! Que d'énergie perdue ! 

Sans blague, je n'ai pas tout lu. C'est grave docteur ?

Je n'ai pas tout lu car nous avons mieux à faire que de nous affronter en logorrhée  inutile, voire méprisante de la sérénité des autres participants :

Les mécanismes de prise de décision abordés plus haut sont autrement plus intéressants au regard des finalités de ce forum.
J'y reviens donc en espérant ne pas être encore ramenée dans cette spirale descendante.

Beo avait écrit :
"Chez les indignés une proposition fait l'objet d'un consensus lorsque personne ne s'y oppose, même si certains ne sont pas d'accord avec la proposition"
Et j'avais exprimé un peu plus loin la crainte que cela n'ouvre la porte au "consentement par lassitude".
Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de développer ce que j'entends par là. Dites moi, sinon.
J'ajoute que la démocratie des décibels est potentiellement là aussi qui pointe le bout du nez.


Il pourrait être intéressant de rechercher soit une autre formulation, soit, en addendum les procédures éliminant ces risques.

Il pourrait être intéressant aussi de distinguer la méthode du consensus de la méthode du consentement.
Bien qu'étymologiquement ce soit assez voisin, j'ai entendu en place publique des gens qui y voient des nuances essentielles.

Hors ligne

 

#100 19-06-2012 20:00:51

Adrien Martel
Membre
Message n°18982
Date d'inscription: 26-04-2012
Messages: 19

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Ana et Jacques, vous serez-t-il possible de rester concentrés sur le sujet: «Quelle assemblé constituante?».

Peut-être serait-il plus judicieux de poursuivre vos argumentaires en privés. Sachez qu'ici le plus important n'est pas d'avoir raison, mais de construire des idées et opinions sur les thèmes qui nous intéressent tous. Vos deux définitions sont à garder, en ce qu'elles enrichissent le débat. Alors s'il vous plaît ne vous querellez pas ici, au contraire rappelez vos définitions systématiquement pour enrichir le débat. Selon les contextes les définitions peuvent être différentes, ici on parle d'une assemblé, un consensus à 2 ou à beaucoup peut-être chose très différente, mais toujours s'appeler consensus.

Les désaccords (nombreux je me rend compte au fur et à mesure que je découvre le forum) que vous avez ne parlent pas aux nouveaux arrivants.

Hors ligne

 

#101 19-06-2012 20:44:12

Ana Sailland
Membre
Message n°18985
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

oui et c'est bien le sens de mes derniers messages

Hors ligne

 

#102 20-06-2012 05:31:23

Jacques Roman
Membre
Message n°18986
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Adrien,

Merci de votre sage conseil.

Il me semble toutefois  que depuis plusieurs années je reste suffisamment concentré sur les sujets pour m'autoriser une diversion personnelle quand l'occasion se présente, comme celle qui est à l'origine de mon 96.

Ces occasions sont d'ailleurs très rares, et il ne s'agit pas ici de désaccords particuliers, mais de maintenir l'ordre dans nos échanges, question qui nous intéresse tous.  JR

Hors ligne

 

#103 20-06-2012 06:31:56

Ana Sailland
Membre
Message n°18988
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

stop

Hors ligne

 

#104 09-09-2012 11:58:15

pierro78
Membre
Message n°20992
Lieu: Paris, France
Date d'inscription: 20-01-2012
Messages: 61
Site web

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Quelqu'un a deja eu des idees pour établir les regles de la Constituante (debats, decisions, etc) ??

Voici la mienne : http://etienne.chouard.free.fr/forum/vi … ?pid=20991

(Je voulais poster une nouvelle discussion dans ce forum "processus constituant" mais je n'ai pas les droits ...)

Dernière modification par pierro78 (09-09-2012 11:58:43)


Wiki "Gentils Virus" pour plus de démocratie : http://wiki.gentilsvirus.org
Proposition pour rediger une constitution avec des articles ayant chacun une page séparée : http://etienne.chouard.free.fr/forum/vi … 388#p14388
Mon profil "Wiki-Constitution" : http://etienne.chouard.free.fr/wikicons … r:Pierro78

Hors ligne

 

#105 17-06-2013 23:21:11

Valerian13
Membre
Message n°25084
Date d'inscription: 11-03-2012
Messages: 12

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Bonjour,

Je ne sais pas trop ou poser ma question, peut être que vous en avez déjà parler.
J'aimerais en savoir un peu plus sur les filtres qui seraient mis en place, à la manière de l'ostracisme, pour éviter les gens qui ne profiteraient pas au bien commun.

P.S: On en parle ici http://etienne.chouard.free.fr/forum/vi … hp?id=395, j'irais en parler là bas big_smile

Dernière modification par Valerian13 (18-06-2013 00:07:09)

Hors ligne

 

#106 18-06-2013 22:11:42

Valerian13
Membre
Message n°25093
Date d'inscription: 11-03-2012
Messages: 12

Re: 2 Quelle Assemblée Constituante ?

Autre question j'aimerais savoir si vous avez déjà discuté de comment on réglerait un point sur lequel les constituants n'arriveraient pas à se mettre d'accord ? Un référendum peut être ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.12
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr