Forum du plan C : pour une Constitution écrite par et pour les Citoyens

Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.
Les membres de l'Assemblée constituante doivent être tirés au sort
et, bien sûr, inéligibles aux fonctions qu'ils instituent eux-mêmes.

Vous n'êtes pas identifié.

Bienvenue :o)

Bonjour :o)
Ici, depuis le 1er janvier 2006, nous parlons d'un sujet que les politiciens de métier voudraient bien garder pour eux : nous parlons de la Constitution, de ce texte absolument fondamental pour tous les citoyens (et pourtant complètement négligé par eux), de ce texte qui pourrait nous protéger tous contre les abus de pouvoir si nous le faisions nôtre au lieu d'en abandonner la maîtrise à ceux-là mêmes qu'il est censé contrôler.
Nous discutons principe par principe, méthodiquement. Nous avons d'abord suivi le plan de mon document "Les grands principes d'une bonne Constitution", mais nous avons ensuite élargi nos thèmes à partir de vos réflexions, critiques et suggestions. C'est simplement passionnant. Ce que nous avons mis au clair sur la monnaie, sur le vote blanc, sur les vertus méconnues du tirage au sort et sur le référendum d’initiative populaire, par exemple, est enthousiasmant.
Le prolongement de cette réflexion constituante, c’est d’écrire enfin nous-mêmes un exemple de constitution, article par article. C’est ce qui se passe sur la partie wiki-constitution de ce site. Je vous invite à venir y participer également, ne serait-ce que sur un article ou deux. Vous verrez, c’est passionnant ; on sent vite qu’on est là sur l’essentiel, sur la seule vraie cause (et aussi la solution !) de nos impuissances politiques.
C’est un projet pédagogique en quelque sorte, un objet concret, réel, qui montre que 1) c'est possible : des hommes dont ce n'est pas le métier peuvent écrire une Constitution, et 2) c'est beaucoup mieux : quand ils n'écrivent pas des règles pour eux-mêmes, quand ils n'ont pas un intérêt personnel à l'impuissance des citoyens, les délégués constituants écrivent les règles d'une authentique démocratie. Merci à tous pour ce travail formidable.
Amitiés. Étienne.
[19 août 2012 : ATTENTION : pour cause de spam ultra-actif mi 2012, je FERME la possibilité aux nouveaux venus de créer un compte sans moi : il faut m'écrire à etienne.chouard@free.fr (EN ME DONNANT LE PSEUDO QUE VOUS VOULEZ) et je créerai votre compte à votre place. Il faudra ensuite venir ici pour définir un nouveau mot de passe. Désolé, mais les spammeurs deviennent infects et je n'ai pas le temps de gérer les spams (je préfère vous aider un à un à nous rejoindre). Au plaisir de vous lire. ÉC]

#1521 08-02-2013 10:53:11

gilles
Membre
Message n°23507
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1354

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Alexandre, c'est sûr que tu n'auras pas accès aux tractations et aux discussions en direct des Chefs d'États et autres officiels de l'UE, mais en cherchant sur Internet, tu devrais avoir un accès partiel aux résultats, aux communiqués officiels et aux points de presse.


Je te donne des liens de résultats pour que tu puisses chercher à l'intérieur :

http://www.google.fr/search?client=safari&rls=fr&q=point+presse+Union+Européenne&ie=UTF-8&oe=UTF-8


https://ixquick.com/do/search?lui=francais&language=francais&cat=&query=point+presse+ Union +Européenne

Hors ligne

 

#1522 08-02-2013 12:44:44

AlexandreHédan
Membre
Message n°23508
Date d'inscription: 30-12-2011
Messages: 203
Site web

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Merci Gilles^^; j'ai néanmoins envie de passer un nouveau coup de gueule: Je crois que le premier point européen est le suivant: QUE FAIRE DE NOS CACAS SOUS NOS MAISONS? Par exemple en Russie ils saupoudrent un petit peu de chaux sur leur crotte... Je me rends compte que malgré toutes les normes, décrets, propositions de loi, études civilisatoires ou civilisantes, l'Epad ou l'Ipod nous ne savons toujours pas quoi faire de nos selles ni comment les assumer! Et j'ai bien peur que cela soit au Bangladesh ou à Haïti que nous puissions recevoir des conseils "pragmatiques" pour bien démarrer dans la vie...! A.H.

Dernière modification par AlexandreHédan (09-02-2013 02:40:35)

Hors ligne

 

#1523 08-02-2013 16:22:44

gilles
Membre
Message n°23513
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1354

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Aucun rapport avec l'UNION EUROPÉENNE ! yikes

Il y a un sujet « Écologie …   … » ici => http://etienne.chouard.free.fr/forum/vi … php?id=294

Dernière modification par gilles (08-02-2013 16:25:29)

Hors ligne

 

#1524 09-02-2013 02:16:43

AlexandreHédan
Membre
Message n°23519
Date d'inscription: 30-12-2011
Messages: 203
Site web

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Oh non j'me fâche pas avec les écolos maintenant, ou alors faut vraiment qu'on insiste!

Dernière modification par AlexandreHédan (09-02-2013 02:36:50)

Hors ligne

 

#1525 10-02-2013 20:32:30

Ghislain
Membre
Message n°23522
Lieu: Oberstinzel (trou paumé du 57)
Date d'inscription: 28-03-2012
Messages: 413

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

L'Europe met les affamés et l'Aide alimentaire au régime sec

09 février 2013 Par Christophe LASTERLE

http://img585.imageshack.us/img585/6092/coluche.jpg


Génial, François Hollande a parlé d’un « bon compromis » et  l’illustre (inconnu) Président du Conseil européen, Herman Von Rompuy a tweeté  hier « Il y a un accord! Le Conseil européen s'est mis d'accord sur un cadre financier pluriannuel pour le reste de la décennie. Cela valait la peine d'attendre ». Ah ça pour valoir la peine, ça valait la peine, surtout pour les plus démunis, laissés pour compte et très pauvres qui peuplent notre si belle Europe, Prix Nobel de la Paix, l’an passé.

Avec un budget de 960 milliards pour la période 2013-2020, c’est un budget « historique ». Le 1° budget en baisse de l’histoire… La lutte contre la grande pauvreté n’a qu’à bien se tenir, on est armé. Budget total  en baisse de 3%, il y a forcément du mou dans la corde à nœud et des perdants. Mais comme tout ceci n'est que du cirque, chaque clown annonce en riant qu'il a sauvegardé l'essentiel...

C’est ainsi que le budget  de l’Aide alimentaire passe de 500 millions € à 300 millions € : - 40% d’un coup !!! Voilà comment on met en Europe la « solidarité » au cœur du projet et les « laissés pour compte «  au régime sec. En revanche, lorsqu'il s'est agi de trouver quelque chose comme 320 milliards € pour "recapitaliser" (combler en fait des dettes privés des banques, par de l'argent public du contribuable) les banques, on a fait vite... mais pour lutter contre la pauvreté, c'est une autre histoire !!! Il y a toujours plus de pauvres dépendant des associations caritatives et ONG pour manger et survivre et de moins en moins d’argent alloué au budget…

François Hollande, tout auréolé de son médiatique habit de « chef de guerre » au Mali, avait annoncé qu'on allait voir ce qu'on allait voir. On a vu, en effet... La démocratie, les Peuples et la Pauvreté sont passés à la chasse d'eau, à la moulinette. Ceci dit, avec une majorité d'Etats dirigés par le Droite (avec en fers de lance, Angela Merkel et David Cameron, partisans des coupes sombres dans le budget) et un leader socialiste qui s'agite, mais ne me fera jamais oublier que cette Europe-là, c'est aussi la sienne, pas de surprise à attendre donc, mais de là à amputer de 40% un budget alloué à l’extrême pauvreté, cela restera comme une tâche indélébile dans la conscience de tous ceux qui ont signés. 

Le Canard enchaîné avait vu juste dans sa Une, mercredi en titrant : « Moins de dunes, plus de thunes ! », mais François de Corrèze, en bon énarque ne lit pas le palmipède.

L'Europe qu'il a voté en 1992 (Oui à Maastricht), soutenu au Traité de Nice et d'Amsterdam, puis pour laquelle il a appelé à voter "oui" au Traité constitutionnel en 2005, avant de voter "oui" (contre le Peuple de France) en 2007 pour le Traité simplifié......... est un recul démocratique permanent qui renforce l'Europe libérale de 1951 (CECA), de la CEE (1957) et de l'Acte unique (1986)...Hollande fait du Delors. A la différence que Delors après 8 années passées à la Commission européenne, lorsque les socialistes orphelins de Mitterrand se cherchaient un candidat, le père de Martine Aubry (sic) a refusé l'offre.... François Hollande, lui, n'a pas manqué l'occasion. Mais, pour reprendre Georges Marchais, Delors - Hollande, c'est bonnet blanc, blanc bonnet...

Pour comprendre à quel point d’illégitimité politique, cette Europe par trop libérale nous a conduit, il suffit de voir le refus de voter le budget, ce qui est pour moi une "fronde" des députés européens, qui savent que des gouvernements, aux Commissaires en passant par les sommets européens et les Peuples, on les méprise.... Ils (les députés) ont paraît-il un "pouvoir de codécision".... C'est le moment ou jamais de montrer qu'ils servent à quelque chose. J'espère qu'en refusant de voter le budget, ils vont être à l'origine d'un "blocage institutionnel salvateur"... Mais cette Europe là, des marchands, des banquiers, d'agences de com et des technocrates est une illusion démocratique pour les Peuples. Elle n'est pas faîtes par le Peuple, pour le Peuple, au nom du Peuple. Encore moins pour les pauvres. Cette Europe me sort par les trous de nez...

Ah il est beau le "pacte de compétitivité" quand on met 40% du budget pour l'agriculture et son modèle "truqué" de subventions...Sûr qu'on va réindustrialiser l'Europe et investir dans la Recherche & Développement et récréer des emplois dans une Europe miné par le chômage. Et ça fait 50 ans que ça dure. Même Edgar PISANI lui-même, apôtre de la PAC, du remembrement, des gains de productivité à tout va, a fini par reconnaître qu'il faut changer le système.

Mais tout n’est pas à jeter, puisque cette PAC, de moins son système productiviste a dégagé de très (trop) nombreux excédents dans les années 80. L'Europe des 10 de l'époque a fini par créer en 1987, un Plan d'Aide aux plus Démunis : le PEAD.  Et nombres d’associations caritatives, remplaçant dans la lutte contre l’extrême pauvreté, des Etats incapables, lâches et démissionnaires, bénéficient de cette aide salvatrice pour des millions de « laissés pour compte ». Et bien pour les "crève-la-faim" qui par millions doivent aux ONG et autres associations caritatives d'avoir un repas, l'addition va être salée. Budget en baisse de 500 à 300 millions €. Une HONTE !!! Comment peut-on faire des économies sur la FAIM ??? A moins de vouloir éradiquer non pas la faim et la pauvreté, mais les pauvres eux-mêmes. Pour la Fédération Française des Banques alimentaires, cela représente "25 millions de repas en moins/an". http://www.liberation.fr/societe/2013/0 … nne_880449 . Dans le même temps, depuis 5 ans, c'est + 30% de bénéficiaires de la générosité des Restos du coeur...

Voilà comment on combat la très grande pauvreté en Europe. En même temps, pour les tenants du libéralisme, la pauvreté n'est pas une fatalité, c'est la faute des pauvres... A VOMIR !!! Risquent pas de vomir, les pauvres, ils n’auront plus rien à manger sous peu.

Mais Hollandréou va nous faire le coup du "j'ai sauvegardé l'aide alimentaire". Alors certes, François a donné l’illusoire impression médiatique qu’il allait chercher un accord (et pas au rabais) quitte à se montrer martial comme jadis le très court sur pattes qui l’a précédé à l’Elysée, mais, c’était pour faire oublier sa conception de l’Europe et pour faire aussi bien que le petit leader du « Parti impérial ». Certes, il avait en face de lui une meute de chefs d’Etat droitier poursuivis par les agences de notations et autres financiers. Tous  prêts à mordre et qui n’ont eu de cesse d’exiger une baisse draconienne du budget, mais cette Europe dans laquelle les grandes décisions doivent se prendre à l’unanimité, c’est autant celle des libéraux de touts bords que celle des sociaux-démocrates à la sauce Hollande-Papandréou-Zapatero et consorts…

Quand les financiers sabrent le champagne, c’est les pauvres qu’on affame, qu’on met au régime sec et qui trinquent !!!

C'est tout simplement insupportable.


Source: http://blogs.mediapart.fr/blog/christop … regime-sec

Dernière modification par Ghislain (10-02-2013 20:34:10)

Hors ligne

 

#1526 11-02-2013 09:33:52

Ana Sailland
Membre
Message n°23525
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Il serait temps que le PS change de nom.

Hors ligne

 

#1527 15-02-2013 09:33:55

beo
Membre
Message n°23551
Date d'inscription: 08-01-2009
Messages: 384

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

On a un sale temps depuis début janvier (dans la moitié nord), on s'ennuyait, heureusement l'Europe est là, rien que pour nous, elle va nous distraire avec ses trolls, on en a de la chance.

http://www.agoravox.fr/actualites/europ … our-130702

Hors ligne

 

#1528 15-02-2013 15:58:31

Ghislain
Membre
Message n°23553
Lieu: Oberstinzel (trou paumé du 57)
Date d'inscription: 28-03-2012
Messages: 413

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

L’Union Européenne finance des trolls pour dissuader les eurosceptiques



L’Union Européenne projette de payer des trolls pour dissuader les eurosceptiques avant les élections de 2014. Des documents confidentiels parvenus au Daily Telegraph attestent en effet que le Parlement Européen lancera une campagne de propagande à grande échelle sur le web (médias sociaux, blogs, etc.) au moyen d’une armée de trolls. L’opération servira à identifier et à corriger la méprise contre l’UE et influencer les internautes. Ils publieront donc des commentaires, des preuves, des exemples et autres chiffres pour laisser penser que l’Europe est la solution aux enjeux actuels.
L’article dévoile même que le budget consacré à la campagne se monte à environ 2,5 millions d’euros, recueillis parmi des budgets antérieurs. 900.000 euros supplémentaires resteraient encore à collecter dans le budget de l’an prochain. Ces sommes sont une aberration, compte tenu du climat d’austérité qui règne dans les pays européens. Par ailleurs, les trolls se lanceront sur les discussions en ligne avant et pendant les élections européennes du 5 au 8 juins 2014. Les pays les plus europessimistes sont notamment les plus ciblés. La France peut donc s’attendre à être envahie par les trolls européistes, en raison du rejet à 55 % du Traité Constitutionnel Européen, en mai 2005.


(Cliquez sur l'image pour voir la vidéo)


http://www.tuxboard.com/photos/2013/02/Union-Europeenne-trolls-payer-finance-eurosceptiques.jpg


La nouvelle semble invraisemblable, et pourtant elle a été dévoilée par le sérieux Daily Telegraph.
Merci à durden pour l’info.

Source: http://www.tuxboard.com/lunion-europeen … ceptiques/

Dernière modification par Ghislain (15-02-2013 16:02:08)

Hors ligne

 

#1529 17-02-2013 13:46:05

frigouret
Membre
Message n°23569
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

ABSTENTION.


cool

Hors ligne

 

#1530 17-02-2013 14:24:16

AlexandreHédan
Membre
Message n°23570
Date d'inscription: 30-12-2011
Messages: 203
Site web

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Dans la vie tu fais ce que tu veux, si c'est interdit tu es "Résistant", si c'est autorisé tu es "Collabo"! (c'est presque du "Into The Wild!)

Hors ligne

 

#1531 18-02-2013 17:12:35

Ghislain
Membre
Message n°23584
Lieu: Oberstinzel (trou paumé du 57)
Date d'inscription: 28-03-2012
Messages: 413

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Désolé de ne poster que des articles de journeaux en ce moment, mais ils y vont fort les sal... :

Bruxelles roule les consommateurs dans la farine (animale)


La décision prise par la Commission européenne d’autoriser à partir du 1er juin des farines animales pour nourrir les poissons d'élevage confirme l’incapacité de la technostructure européenne à tirer les leçons du présent et du passé. Elle donne surtout le sentiment que l’omniprésence des lobbys à Bruxelles conduit dans de nombreux dossiers à faire prévaloir les affaires sur les enjeux sanitaires.

Cliquez sur l'image pour la vidéo.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b7/Flag_of_Europe.svg/500px-Flag_of_Europe.svg.png


L’alimentation des ruminants par des farines de porc et de volaille, avait été prohibée dans l'UE lors de la crise de la "vache folle", en 1997. L'interdiction avait été étendue en 2001 aux aliments destinés à tous les animaux de consommation, dont les poissons. La page de cet épisode est complétement tournée pour la Commission qui avance que "le risque de transmission de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) entre animaux non-ruminants est négligeable", l'UE serait "dans la phase finale de l'éradication de l'ESB au sein de son cheptel bovin", à peine 28 cas ont été identifiés en 2012, sur quelque 40 millions de têtes de bétail adulte.

Le porte-parole du commissaire chargé de la santé et de la protection des consommateurs peut bien expliquer que certains poissons sont carnivores, comme les saumons, on ne les a jamais vu s’attaquer à des porcs ou à des volailles rétorque l’eurodéputé José Bové.

Alors que l’affaire de fraude à la viande chevaline a mis au grand jour la circulation d’un « minerai » constitué d’on ne sait trop quoi et que l’on retrouve sans information dans l’alimentation industrielle, les farines pour poissons relèvent du même concept. Le vocabulaire utilisé est révélateur. On ne parle plus de "farines de viandes et d'os", mais de "protéines animales transformées" (PAT).

La logique est en effet similaire : mettre sur le marché sous la pression d’industriels et d’agriculteurs des sources de protéines bon marché pour concurrencer le soja dont les cours ont tendance à grimper.

L’habillage écologique dans cette affaire est grossier. La réutilisation des protéines plutôt que les détruire diminuerait la pression sur des cultures végétales gourmandes en terre, en eau et en pesticides. Sur le papier, l’idée est bonne à condition d’être mise en œuvre dans un monde parfait. Or, le secteur agro-industriel a démontré à maintes reprises qu’en l’absence de traçabilité et de contrôles, la cupidité conduit à des pratiques sanitairement dangereuses.

Un doute partagé par l’Agence française de sécurité alimentaire qui ans un rapport rendu public en 2011, s’était prononcée contre la réintroduction des PAT, précisément parce qu’il est actuellement impossible de garantir l’espèce d’origine des PAT d’un bout à l’autre de la filière.


La « maladresse » de la Commission qui a consisté à publier au Journal officiel de l'Union européenne la décision d'autoriser les farines de porc et de poulet pour l'élevage des poissons la même semaine que celle du scandale de la viande de cheval est finalement salutaire.

Elle permet de rendre visible une décision prise en fait le 18 juillet 2012 par les représentants des Vingt-Sept, sur proposition de la Commission européenne et ce, dans une indifférence médiatique générale. Trois États, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni, s'y étaient alors opposés … en vain.

C’est donc aussi à l’avenir du suivi des décisions politiques européennes qu’il faudra se préoccuper.


Source: http://www.agoravox.fr/actualites/europ … urs-130891

Dernière modification par Ghislain (18-02-2013 17:26:09)

Hors ligne

 

#1532 19-02-2013 09:04:43

lanredec
Membre
Message n°23589
Lieu: goueled Leon
Date d'inscription: 21-10-2011
Messages: 1814

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Désolé de paraître vous contredire systématiquement, mais le problème, en l'occurrence, gît plutôt ailleurs.

Que l'UE lève partiellement, au bout de quelques années, une interdiction qui n'a été mise en place que pour calmer une hystérie qui menaçait une industrie grassement subventionnée, rien de plus normal. N'oublions pas, en effet, que la réaction spontanée de la population, avant cette interdiction, allait dans le bon sens (la réduction de la consommation de viande).

Qu'elle le fasse au moment où démarre une autre hystérie (cette histoire de lasagne est exactement identique à celle, maintes fois répétée, du viticulteur qui vend un vin de table importé comme étant un AOC), ce n'est en effet qu'une maladresse.

Le problème derrière cette histoire de farine c'est que 1) manger autant de viande alors que produire 1kg de protéines animales consomme dix fois plus de ressources que produire 1 kg de protéines végétales et que la terre est déjà surexploitée est un crime contre l'humanité, 2) ne manger dans les animaux de boucherie que les bons morceaux, en faisant de la grande majorité de la carcasse un déchet, aggrave ce crime et crée un difficile problème d'élimination de ces "déchets", 3) refuser de donner à des animaux carnivores la viande dont nous ne voulons pas augmente à la fois le problème de gaspillage des ressources et celui d'élimination des déchets.

Je regardais hier soir un débat sur le sujet à la TV. Personne n'y a été capable de rappeler que la maladie de la vache folle est le résultat du seul cannibalisme. Tout comme la consommation de viande humaine par des humains provoque le kuru, la consommation de viande bovine par des bovidés provoque l'ESB. Donner de la viande de vache dont personne ne veut plutôt que de la viande d'anchois à des saumons d'élevage ne fait aucune différence sur la qualité du saumon, mais en fait beaucoup sur la disparition des stock d'anchois. Et nous permet de nous goinfrer d'entrecôtes plutôt que de fromage de tête, de pied de veau, d'oreille de cochon, de tripoux, de mou ou d'os à moelle.

Bref, s'il y a quelque chose à reprocher à l'UE dans cette histoire, c'est qu'elle encourage la consommation de viande, qu'elle encourage la consommation des seuls bons morceaux, qu'elle encourage la consommation de viande industrielle, qu'elle encourage la consommation de produits transformés, qu'elle décourage le localisme, etc... et c'est déjà bien suffisant.

Dernière modification par lanredec (19-02-2013 10:24:28)


" Le problème est la solution "

Hors ligne

 

#1533 19-02-2013 15:50:34

gilles
Membre
Message n°23592
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1354

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Un élément de confirmation des informations apportés par le « Daily Telegraph » sur la campagne « pédagogique » nous rappelant les bienfaits de la « construction » européenne.




1] L'article du Daily Telegraph qui a révélé au public l'existence de cette campagne de communication :

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/eu/9845442/EU-to-set-up-euro-election-troll-patrol-to-tackle-Eurosceptic-surge.html



2] La phrase de cet article qui permet éventuellement de remonter vers des sources ou documents officiels de l'UE mentionnant cette campagne :

A confidential document entitled "political guidelines for the institutional information and communication campaign" was agreed by the parliament's administrative "bureau" last July.



3] Ce qui permet de trouver grâce aux moteurs de recherche sur Internet de trouver :

Recherche avec le moteur Ixquick :

https://ixquick.com/do/search?lui=francais&language=francais&cat=&query=political+guidelines+institutional+information+communication+campaign


Recherche avec le moteur Google ( option recherche avancée ) :

https://www.google.fr/search?as_q=political+guidelines+institutional+information+communication+campaign&as_epq=&as_oq=&as_eq=&as_nlo=&as_nhi=&lr=lang_en&cr=&as_qdr=y&as_sitesearch=&as_occt=any&safe=off&as_filetype=&as_rights=


4] Résultat  : Un document officiel en anglais ( un procès-verbal d'une réunion du bureau du Parlement européen du 9 mai 2012 ) qui confirme l'approbation du bureau du Parlement pour cette campagne de communication :

http://www.europarl.europa.eu/RegData/organes/bureau/proces_verbal/2012/05-09/BUR_PV(2012)05-09_EN.pdf


Il suffit de substituer le suffixe EN par FR dans le lien hypertexte dans son navigateur pour obtenir la version française :

http://www.europarl.europa.eu/RegData/organes/bureau/proces_verbal/2012/05-09/BUR_PV(2012)05-09_FR.pdf





5] Conclusion et commentaire :

Le passage du « Daily Telegraph » traduit :
Un document confidentiel titré : « Orientations politiques de la campagne institutionnelle d'information et de communication »  a été approuvé par le bureau du Parlement européen en juillet 2012.

Le document confidentiel dont fait état le « Daily Telegraph » serait donc un document qui préciserait les détails techniques de financement de ces campagnes dans la suite du procès-verbal de la réunion du bureau du Parlement européen du 9 mai 2012 qui aborde déjà ce sujet. ( Voir pages 12 et 13 du document en français ).

Tout cela apparaît cohérent et le quotidien « Daily Telegraph » possède par ailleurs une excellente réputation, nous pouvons avec une grande certitude penser que les citoyens des pays membres de l'Organisation dénommée « Union Européenne » vont être l'objet d'une intense campagne de « communication » ( évidemment dans un seul sens ) et de « pédagogie » ( qui je le rappelle signifie : éducation des enfants, c'est dire l'estime que certains décideurs ont pour nos facultés de discernement ).
La seule nouveauté sera technique, c'est que cette campagne passera plus cette fois-ci à travers les nouveaux moyens de communication Twitter, Facebook, forums, blogs, plate-formes collaboratives, etc … L'existence de cette campagne en soit ne paraît pas étonnante quand nous avons connu les campagnes pour nous faire adhérer aux traités précédents et nous faire voter aux élections européennes.

Hors ligne

 

#1534 19-02-2013 16:39:41

Ghislain
Membre
Message n°23593
Lieu: Oberstinzel (trou paumé du 57)
Date d'inscription: 28-03-2012
Messages: 413

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

lanredec a écrit:

Désolé de paraître vous contredire systématiquement, mais le problème, en l'occurrence, gît plutôt ailleurs.

Il n'y a pas de mal, c'est une façon d'apprendre aussi.

lanredec a écrit:

Que l'UE lève partiellement, au bout de quelques années, une interdiction qui n'a été mise en place que pour calmer une hystérie qui menaçait une industrie grassement subventionnée, rien de plus normal. N'oublions pas, en effet, que la réaction spontanée de la population, avant cette interdiction, allait dans le bon sens (la réduction de la consommation de viande).

Qu'elle le fasse au moment où démarre une autre hystérie (cette histoire de lasagne est exactement identique à celle, maintes fois répétée, du viticulteur qui vend un vin de table importé comme étant un AOC), ce n'est en effet qu'une maladresse.

Le problème derrière cette histoire de farine c'est que 1) manger autant de viande alors que produire 1kg de protéines animales consomme dix fois plus de ressources que produire 1 kg de protéines végétales et que la terre est déjà surexploitée est un crime contre l'humanité, 2) ne manger dans les animaux de boucherie que les bons morceaux, en faisant de la grande majorité de la carcasse un déchet, aggrave ce crime et crée un difficile problème d'élimination de ces "déchets", 3) refuser de donner à des animaux carnivores la viande dont nous ne voulons pas augmente à la fois le problème de gaspillage des ressources et celui d'élimination des déchets.

Et c'est aussi un problème de conscience générale, nos grands-parents ne mangeaient pas autant de viandes que nous, c'était loin d'être un plat de tous les jours. Puis à coup de pubs, ou je ne sais quelle moyen de communication, les citoyens ont abandonnés peu à peu leurs habitudes paysannes et se sont tournés vers les grandes surfaces et les plats préparées, d'ou cette surconsommation de viandes et de poissons des pays développés.

Vous parlez également de la surexploitation des terres, cependant ces terres ne sont surexploitées afin de répondre à l'énorme demande de viande du consommateur, puisque 88% des terres agricoles sont utilisées pour l'alimentation animale. (Exemple ici avec:l'alimentation des bovins.)

Il y a également un problème de régime alimentaire pour les farines, et je suis étonné que personne n'en parle. Si nous prenons une vache à lait, ou un bœuf, ils ont tous deux un régime alimentaire d'herbivore, or les farines animale sont issues des carcasses d'animaux qui sont ou qui sont devenus impropre à la consommation. Comment peut-on avoir l'idée de nourrir son bétail herbivore de farine animale? Il est clair que l'organisme de ces animaux ne le supporterons pas, il n'y a pas besoin d'être vétérinaire pour arriver à cette conclusion. Il en va de même pour les poissons et notamment le saumon élevés en pisciculture, tout comme l'indique ce lien de Greenpeace au Canada: http://m.greenpeace.org/canada/fr/mid/c … tlantique/ ou également sur le site d'Europa: http://ec.europa.eu/fisheries/marine_sp … dex_fr.htm

Donc je ne suis pas d'accord avec vous lorsque vous dites que la vache folle est issue du cannibalisme seul, il y a également le facteur du régime alimentaire qui entre en compte. Et je pense que c'est à nous de revoir notre façon de consommer la viande et le poisson. Il faut également revenir sur des habitudes agricoles perdu très vite, du moins dans les villages. Que les agriculteurs ne soient plus poussés par l'Europe à produire toujours plus, et ainsi leurs laissé le temps (normal) pour que leurs produits arrivent à terme de leurs maturités (suppressions des produits plus que douteux que sa soient pour leurs champs ou leurs bétails). Et qu'un prix de revente honnête pour les agriculteurs leurs soient attribués. Si nos habitudes alimentaires changent, les agriculteurs seraient largement en mesure de fournir les quantités de viandes, et de céréales suffisantes à la nation. Toutes les lois agricoles de l'UE sont à lui reprochées, les agriculteurs sont constamment obligés d'investir dans leurs exploitations pour sortir un salaire.

Ps: Merci Gilles pour votre analyse sur les trolls qui se préparent à nous pourrir la toile.

Dernière modification par Ghislain (19-02-2013 16:46:28)

Hors ligne

 

#1535 19-02-2013 18:38:38

frigouret
Membre
Message n°23594
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne


cool

Hors ligne

 

#1536 13-03-2013 21:12:12

gilles
Membre
Message n°23868
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1354

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

La Commission oblige les pays touchés par la crise à privatiser l'eau.


Agir contre les nouvelles féodalités de l'eau promues par la déconstruction européenne : S'occuper de la question de l'eau dans votre ville : Pour une gestion municipale de l'eau


( Partie II )



Partie I sur ce sujet : http://etienne.chouard.free.fr/forum/vi … 866#p22866

« La Commission estime que la privatisation des services publics, y compris les entreprises d'approvisionnement en eau, peut apporter des avantages à la société lorsqu'elle est bien faite. »
Commission européenne, DG Affaires économiques et financières, 2012


L’émission de la télévision publique allemande « Monitor » a diffusé un excellent reportage sur les menaces de privatisation de l’eau dans la dénommée « Union Européenne »

http://www.youtube.com/watch?v=rbCD8HA11sg


Salut Stéphane, je remets un lien actualisé par rapport à l'article que tu voulais mettre en valeur :

http://www.autogestion.asso.fr/?p=2629




Renverser la tendance, s'impliquer et aller vers la gestion municipale de l'eau :

http://translate.google.com/translate?s … blic-water

Ma position est dans le titre, pas le temps de commenter plus, désolé.

Hors ligne

 

#1537 15-03-2013 09:19:23

lanredec
Membre
Message n°23872
Lieu: goueled Leon
Date d'inscription: 21-10-2011
Messages: 1814

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

gilles a écrit:

La Commission oblige les pays touchés par la crise à privatiser l'eau.

Ignoble.

La réponse est dans la constitution (article 9 du préambule : "Tout bien, toute entreprise, dont l'exploitation a ou acquiert les caractères d'un service public national ou d'un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité.")

Mais (tout aussi ignoble), la jurisprudence (privatisation des autoroutes) dit que le monopole se juge par l'existence de plusieurs entreprises en France et non par la liberté de choix de l'usager.

Dernière modification par lanredec (15-03-2013 09:36:36)


" Le problème est la solution "

Hors ligne

 

#1538 19-03-2013 12:43:13

Ghislain
Membre
Message n°23916
Lieu: Oberstinzel (trou paumé du 57)
Date d'inscription: 28-03-2012
Messages: 413

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

L'OCDE propose de supprimer les départements français


Par Alexandrine Bouilhet

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/4b/Paris_16-Ch%C3%A2teau_de_la_Muette.jpg/320px-Paris_16-Ch%C3%A2teau_de_la_Muette.jpg

Le Château de la Muette de Paris, siège de l’Organisation de coopération et de développement économiques.


Cette mesure «choc» figure parmi les recommandations de l'organisation internationale dans son rapport annuel sur l'économie française, publié aujourd'hui. L'OCDE s'attaque aussi au cumul des mandats, aux retraites et aux dépenses de santé.


Pour réduire les dépenses publiques françaises, les plus élevées au monde (56% du PIB) après le Danemark, l'OCDE propose une mesure choc: la suppression des 101 départements français.

«Simplifier la structure des administrations infranationales, notamment en fusionnant les plus petites des 36.700 communes et en supprimant les départements, engendrerait des économies d'échelle substantielles», estime l'OCDE. Une réforme iconoclaste qui ne figure pas du tout au menu du gouvernement Hollande.

L'OCDE rappelle qu'en moyenne une commune française compte 1800 habitants contre 5500 pour l'UE.

Au passage, l'organisation critique aussi le «cumul fréquent» entre un mandat national et un mandat exécutif local, vu comme une «spécificité française», qui représente un «obstacle au bon fonctionnement des institutions».

Mettre fin aux régimes spéciaux de retraites

Les suggestions de l'OCDE pour réduire la dépense publique ne s'arrêtent pas là. L'organisation recommande de s'attaquer aux retraites et à leur financement - à 12,8% du PIB, elles sont les plus élevées de l'OCDE derrière l'Italie- en supprimant les exemptions de cotisations d'assurance-maladie et le taux réduit de CSG dont bénéficient les retraités. Les experts du Château de la Muette proposent de mettre fin aux régimes spéciaux, y compris celui des fonctionnaires, «car ils rendent l'ensemble du système opaque, peu équitable, et freine la mobilité entre secteurs».

Quant aux dépenses de santé, l'OCDE assure qu'il est possible de les réduire de 1,3 points de PIB, «sans nuire à la qualité des soins» en «intensifiant le recours à l'ambulatoire», ce qui réduirait les coûts d'hospitalisation. La convergence entre tarifs des hôpitaux et des cliniques, abandonnée lors du retour de la gauche, aurait pu générer une économie de 0,4% de PIB, estime l'OCDE.

Pour réduire le coût et la surconsommation de médicaments, l'OCDE propose de ne rembourser que sur la base du prix des génériques, «qui restent insuffisamment utilisés».

Pour faciliter l'emploi et aider les jeunes, l'OCDE propose, fidèle à sa tradition, plus de flexibilité pour licencier - «élargir la définition du licenciement économique», «simplifier les procédures de licenciement et raccourcir les procédures juridiques» -, des cotisations patronales «plus élevées pour les contrats temporaires» et, plus novateur, un RSA (revenu minimum) «étendu aux jeunes adultes» ayant fini leurs études, alors qu'il est réservé aux plus de 25 ans sauf cas particuliers.

Autre mesure choc en matière d'éducation, l'une des spécialités reconnues de l'OCDE: «réallouer les moyens publics des grandes écoles vers les universités» et «accroître l'autonomie des universités en terme de gestion, de sélection et de frais d'inscription».


Source : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013 … ancais.php

En conclusion :

Je suis de nouveau en colère pour la journée. big_smile
Après la Grèce, l'Italie, l'Espagne, Chypre... le prélude de l'austérité amorce sa descente en France.

Dernière modification par Ghislain (19-03-2013 12:57:17)

Hors ligne

 

#1539 26-03-2013 22:52:30

gilles
Membre
Message n°23984
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1354

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Bonjour, j'aurais pu écrire sur Chypre, sur les manifestations étudiantes d'aujourd'hui :

http://files.getwebb.org/files/c9/6d/45/5e414d44abd89d84a489d566bb51348bcd/miniature_infos.png


Voir la vidéo de cette manifestation: https://www.youtube.com/watch?feature=p … Y.facebook

ou bien sur les évènements en Slovénie.

J'ai préféré créer un nouveau de débat pour nous aider à créer, penser des solutions :

http://etienne.chouard.free.fr/forum/vi … php?id=459

À vous de vous exprimer !

Hors ligne

 

#1540 02-04-2013 19:47:37

gilles
Membre
Message n°24095
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1354

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

http://www.jovanovic.com/DATA/dieu-chypre.jpg


Chypre : Le plan « de sauvetage » de l’Union européenne


Extrait du blog de Gérard Filoche :

Le « plan de sauvetage » imposé par l'Union Européenne, le FMI et la Banque Centrale Européenne, comme les plans de « sauvetage » précédents, grecs, irlandais, portugais ou espagnol n’est en rien un plan de sauvetage de Chypre. C’est,  comme d’habitude un plan de sauvetage des banques, non seulement des banques chypriotes (même s’il faut en sacrifier une pour garder les autres) mais aussi des banques européennes. La crise bancaire pouvait s’étendre comme une trainée de poudre aux banques grecques et, dans la foulée, aux autres banques européennes.

Les 10 milliards de crédit de l’Union européenne et du FMI seront payés au prix fort par le peuple chypriote. Le prix sera le même que celui payé par les Grecs, les Irlandais, les Portugais et les espagnols : un plan de destruction sociale frappant le secteur public, l’emploi, les retraites, les salaires. L’un de ces plans d’ajustement sans fin qui s’est déjà traduit, en Grèce, par 6 années de récession ininterrompue, une baisse de 35 % des salaires et des retraites et un chômage proche de 30 % de la population active.

Les ravages que le plan de l'Union Européenne, du FMI et de la Banque Centrale Européenne va infliger au peuple chypriote est l’aspect déterminant de ce plan, le plus souvent passé sous silence par les principaux médias qui préfèrent insister sur la taxation des « gros déposants » et la mise au pas d’un paradis fiscal.

Ces deux innovations dans un plan de la Troïka montrent, cependant, la voie que pourrait suivre un règlement de la question de la dette publique dans tous les pays européens.

Lire l'article en entier ici :

http://www.filoche.net/2013/03/26/chypre-l%e2%80%99euro-sort-une-nouvelle-fois-fragilise/





La Troïka UE_FMI_BCE vient aussi d’exiger de Nicosie le licenciement de 2000 enseignants, pour commencer déjà.
Source : greek crisis blogspot du 1 er jour d' avril 2013 http://www.greekcrisis.fr/2013/04/Fr0223.html

La Troïka UE_FMI_BCE exige de Nicosie le licenciement de 5000 fonctionnaires.
Source : Journal de 22H00 de « France Inter » du 2 avril 2013



Extrait du blog de Jacques Sapir :

La crise de l’Euro est passée dans une phase qualitativement supérieure.



Tout d’abord, cette crise a fait sauter le tabou d’une ponction sur les comptes bancaires. Bien entendu, on ne touchera pas aux comptes de moins de 100 000 euros, en dépit du premier plan de sauvetage, approuvé par l’ensemble de l’Eurogroupe. En tout cas, on n’y touchera pas tout de suite…



Mais, l’idée que Chypre constituait un cas exceptionnel, ce qu’a répété François Hollande jeudi 28 mars à la télévision, est morte et bien morte. Klaas Knot, membre du Conseil de la BCE, a ainsi déclaré vendredi 29 mars son accord de principe avec la déclaration très controversée de Jeroen Dijsselbloem le Président de l’Eurogroupe. Cette nouvelle politique découle directement de la pression allemande. Madame Merkel a décidé, à l’occasion de la crise Chypriote, d’indiquer clairement qu’il n’était pas question que le contribuable allemand continue d’être ponctionné. C’est une position que l’on peut parfaitement comprendre. Mais elle porte en elle la fin de la zone Euro et ceci pour deux raisons.

D’une part, si l’on peut comprendre que l’on mette à contributions les actionnaires d’une banque, toucher aux déposants est largement contre-productif en raison des effets de panique (le « bank run ») que cela risque de provoquer.

Ensuite, si l’Allemagne ne veut plus payer, et elle devrait débourser de 8% à 10% de son PIB chaque année pour que la Zone Euro fonctionne, cette dernière est condamnée. Ainsi, cette crise se révèle non pas comme un épisode mineur dans un processus qui serait sous contrôle, comme l’a prétendu notre Président sur France-2, mais bien comme un nouveau saut qualitatif comme le dit Paul de Grauwe, économiste à la London Business School. C’est la seconde leçon que l’on peut tirer de cette crise.

Ce saut qualitatif, dont on aura l’occasion de voir les effets sur la Slovénie qui demandera d’ici quelques semaines l’aide de la Troïka, a déjà des conséquences sur les deux pays les plus menacés par la nouvelle doctrine Bruxello-Allemande : l’Espagne et l’Italie.


Lire la suite ici :

http://russeurope.hypotheses.org/1106


Modification du 3 avril 2013 : Ajout de précisions et de sources sur les licenciements de fonctionnaires exigés par l'UE_FMI_BCE.

Dernière modification par gilles (03-04-2013 09:29:47)

Hors ligne

 

#1541 03-04-2013 18:52:54

gilles
Membre
Message n°24098
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1354

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Nej till EU ! Nej till TSCG !



Non à l’Union européenne ! Non au TSCG !



Interview de Jan-Erik Gustafsson, syndicaliste dans l’enseignement supérieur à Stockholm, président du « Mouvement populaire non à l’Union européenne ! »



Jan-Erik Gustafsson fut l’un des organisateurs suédois de la conférence de Stockholm contre les décisions de la Cour européenne de justice dans les affaires Laval-Viking en 2008. Il est l’un des premiers signataires suédois de l’appel à la conférence ouvrière européenne de Tarragone. C’est dans le cadre de la préparation de cette conférence qu’il a accordé une interview au bulletin de l’Entente internationale des travailleurs et des peuples.
—— Peux-tu nous dire quel écho reçoit l’appel à la conférence de Tarragone et en quoi cet appel répond aux problèmes auxquels le mouvement ouvrier suédois est confronté ?


À ce jour, quinze militants ouvriers ont apporté leur signature à cet appel. Parmi eux figurent les présidents des syndicats nationaux des dockers et des électriciens. Nous préparons avec eux une délégation de militants ouvriers à la conférence de Tarragone. Le 6 mars prochain, le TSCG sera soumis au vote du Parlement suédois. « Nej till EU » mène une campagne pour le non au TSCG, qui s’appuie sur la forte résistance au sein du mouvement ouvrier. Cette opposition au TSCG se combine elle-même à la résistance, face à une offensive de délocalisation et de privatisation qui n’est qu’une anticipation de ce qui se passera si le TSCG était adopté. Les compagnies de capital de risque (sociétés qui gèrent des fonds spéculatifs — NDLR) sont implantées dans le système scolaire, les services de santé et les services aux personnes âgées. Les services d’infrastructure, comme les chemins de fer, l’électricité, etc., sont largement contractualisés. Par exemple, il y a plus de cent entreprises de maintenance dans le secteur ferroviaire, ce qui sème régulièrement la pagaille, en particulier lorsqu’il y a de fortes chutes de neige et d’autres mauvaises conditions météorologiques.
Face à cette offensive, la classe ouvrière cherche à résister. À Stockholm, nous avons désormais une campagne pour la reconquête de la protection sociale publique. La plus grande partie de ce front est formée de militants venus de nombreux petits partis de gauche, mais aussi des sociaux-démocrates et des syndicalistes en colère ou de simples citoyens. Ce front est parvenu à faire pression sur les sociaux-démocrates et sur la centrale syndicale LO, avec le mot d’ordre : « Pas de profits dans la protection sociale ! »


Lire la suite ici :

http://entente-internationale-des-travailleurs-eit-ilc.blogspirit.com/archive/2013/01/24/aze1.html



http://entente-internationale-des-travailleurs-eit-ilc.blogspirit.com/media/02/01/1806331355.JPG

Lire aussi : Venus de toute l’Europe, les 164 militants ouvriers, réunis à Tarragone les 15, 16 et 17 mars 2013, ont constitué un comité de liaison « Contre la dictature de la troïka, pour l’indépendance du mouvement ouvrier »

Hors ligne

 

#1542 26-05-2013 10:41:29

Jacques Dupontel
Membre
Message n°24936
Date d'inscription: 02-01-2009
Messages: 81

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

La construction destruction européenne et l'harmonisation fiscale, info ou intox ?


L'harmonisation fiscale est la nouvelle tarte à la crème des partisans de l'europe-qui-nous-rend-plus-forts.

Avec l'harmonisation fiscale, tout ira bien et l'Union européenne sera enfin le truc efficace qu'elle a toujours voulu être. En soi, ce rêve d'harmonisation dans tous les domaines est, à mon avis, un truc de dingues. Un symptôme qui devrait attirer l'attention de n'importe quel clinicien. Peu importe, imaginons que ce soit un objectif louable. J'aimerais alors qu'on m'explique pourquoi le statut de société européenne permet à une entreprise implantée dans n'importe quel pays membre, de choisir de s'installer juridiquement au Luxembourg, pour voir passer son impôt sur les sociétés à 6%.

Les échos citaient en effet récemment le cas de la société Solutions 30 qui va devenir « société européenne », grâce à quoi « cela fait aussi passer notre taux d'impôt sur les sociétés de 33 % à 6 %, c'est plus qu'appréciable mais ce n'était pas notre objectif premier », selon son dirigeant, qui est au choix, jésuite, pince-sans-rire, simplet ou un grand européen. La simple adoption du statut de société européenne a donc un véritable effet magique - mais fera probablement perdre pas mal de rentrées au fisc français. 

En matière fiscale, rien n'est simple et je ne voudrais pas m'aventurer trop fortement en soupçonnant ce statut de n'être qu'un instrument d'évasion fiscale. Une recherche rapide me permet cependant de tomber sur une note juridique émanant d'un cabinet d'avocats spécialisé en droit fiscal, sur le statut de société européenne. Petit extrait :  « les milieux industriels ont toujours incité la Commission à créer un instrument transnational transversal, plus ou moins hors d'atteinte des griffes du législateur national. »

*

Exemple typique de ce qu'est la construction destruction européenne. Ce projet de société européenne est ancien (la note citée doit dater de 2002 ou 2003). Mais les lobbies les plus structurés, les entreprises, savent faire avancer leurs pions et déstructurer leurs adversaires, dans l'indifférence totale. Si l'opinion se rendait compte de ce que permet la "société européenne" en terme fiscal, de quoi auraient l'air les chefs d'état qui nous jouent du violon sur l'air de l'impérative harmonisation. Que n'ont-ils bloqué ce projet de statut européen en temps utile ?

Deuxième caractéristique de la construction destruction européenne : les initiés font avancer des mesures parfaitement discrètes, qui vident de tout contenu le pouvoir des élus, lesquels sont là pour faire croire aux populations que tout continue comme avant, et qu'ils ont les choses bien en main. Il apparaît de plus en plus clairement que l'objectif de cette construction est la destruction du modèle social français en particulier ( cf les déclarations de Denis Kessler), et que cette destruction se fait avec la complicité active des élites politiques françaises, le « PS » de Mitterand à Hollande compris .

Le Front National : solution ou intox ?

Quel est le rôle du FN dans cette affaire ? Un rôle particulièrement utile : celui de disqualifier a priori toute contestation de la construction-destruction de l'europe et de l'euro ; quiconque conteste l'ordre établi _ véritable nouvelle religion révélée_ est immédiatement identifié comme fasciste ; on assiste donc à ce spectacle extraordinaire qui consiste, face à la réussite de l'entreprise d'écrasement de la classe ouvrière et de ses alliés, à faire en sorte que les opposants soient assimilés aux héritiers des pires hommes de main des maître d’œuvre de celle-ci. Rejet systématique qui contribue à bloquer toute perspective alternative, et encore mieux à renforcer le FN : superbe manœuvre, magnifique arnaque ; arnaque à laquelle un Mélenchon participe quand, après avoir longuement vilipendé les résultats de la construction européenne, il conclut qu’il ne faut surtout pas en sortir et traite les tenants de cette sortie de « maréchalistes ». Pour en finir avec le FN, ceux qui s'imaginent que son nouveau discours est sincèrement favorable aux classes populaires, il feraient bien de se rappeler ce que fut la conquête du pouvoir par un certain petit moustachu : entre autre par un discours anticapitaliste dont on a vu la suite ; le FN joue un rôle de repoussoir, et dans l'hypothèse très incertaine où il viendrait au pouvoir, ce serait dans le cadre d'une alliance avec les forces les plus réactionnaires de la droite actuelle, qui sont ultralibérales et européistes ; Dans cette perspective, la seule partie de son programme affiché qu'il appliquerait, c'est le durcissement de la politique pénale et la chasse à l'arabe, qui a remplacé le juif comme défouloir proposé aux victimes de la crise.

Dernière modification par Jacques Dupontel (26-05-2013 13:21:18)

Hors ligne

 

#1543 30-05-2013 09:14:50

lanredec
Membre
Message n°24962
Lieu: goueled Leon
Date d'inscription: 21-10-2011
Messages: 1814

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne


" Le problème est la solution "

Hors ligne

 

#1544 11-06-2013 22:18:42

Jacques Dupontel
Membre
Message n°25043
Date d'inscription: 02-01-2009
Messages: 81

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

C'est sûr lanredec, après ce que font la BCE, la Commission Européenne et le FMI en Irlande, en Grèce, en Espagne et au Portugal, les Islandais, qui sont informés de tout cela, ne sont plus partants pour s'enfermer dans l'UE. Les lettons sont aussi forcés à passer à l'euro et nous comprenons bien qu'ils ne sautent pas de joie pour aller vers la dictature monétaire.


http://fr.rian.ru/world/20130609/198506907.html

Hors ligne

 

#1545 12-06-2013 13:17:40

Jacques Dupontel
Membre
Message n°25048
Date d'inscription: 02-01-2009
Messages: 81

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Sous impulsion de la troïka | Union Européenne | Banque Centrale Européenne | Fonds Monétaire International le gouvernement grec ferme par décret sans même consulter les représentants parlementaires, la télévision nationale ERT :

http://www.greekcrisis.fr/2013/06/Fr0247.html#more

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article135951



http://www.franceculture.fr/player/reec … ay=4643602

Dernière modification par Jacques Dupontel (12-06-2013 14:01:54)

Hors ligne

 

#1546 12-06-2013 15:53:51

Ana Sailland
Membre
Message n°25049
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

second chock test

Hors ligne

 

#1547 12-06-2013 19:56:18

Jacques Dupontel
Membre
Message n°25050
Date d'inscription: 02-01-2009
Messages: 81

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Bonsoir Ana, en effet et il me semble que cette citation est d'actualité :

« La plupart de gens préfèrent croire que leurs dirigeants sont justes et équitables même en face de preuves du contraire, puisque lorsqu’un citoyen reconnaît que le gouvernement sous lequel il vit ment et est corrompu, il doit décider de ce qu’il compte faire.

Poser des actions face à un gouvernement corrompu représente des risques d’atteintes à sa vie ou à celle d’êtres chers. D’un autre coté, choisir de ne rien faire implique de trahir toute idéologie personnelle de « défense de ses principes ».

La majorité des gens n’ont pas le courage de faire face à ce dilemme.

Par conséquent, la plupart de la propagande n’est pas conçue pour tromper l’esprit critique, mais simplement pour donner aux lâches d’esprit une excuse pour ne pas penser du tout. »

Hors ligne

 

#1548 13-06-2013 12:33:14

Déhel
Membre
Message n°25060
Lieu: Le Havre, France
Date d'inscription: 27-07-2008
Messages: 543

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

À qui profite le crime?
    Très belle citation Jacques. L'auteur Michael Rivero m'est complètement inconnu. Si vous avez des précisions.
Quant à la télé grecque, quelques remarques en vrac:
            - les économies réalisées sont ridicules comparées à la symbolique négative
            - dans un pays proche de l'insurrection, éteindre la télé c'est pousser les gens à la rue pour gonfler les rangs des manifestants
            - le pouvoir se prive d'un média sous contrôle et donc d'un efficace outil de propagande
            - la télévision publique grecque est très populaire historiquement et à l'instar de TF1 elle intéresse sûrement des groupes privés qui aimeraient faire élire qui ils veulent par ce biais.
     Ces informations contradictoires semblent révéler qu'une bataille a lieu entre une partie du pouvoir grec et la Troïka qui rêve d'une expérience de nation sans service public et sans doute même sans état. L'extinction de la télé peut être une tentative désespérée d'un pouvoir républicain qui espère un mobilisation citoyenne suffisante pour enrayer les intentions de la Troïka et protéger le pays. Si c'est le cas, ça confirme que le seul pouvoir qui peut faire trembler la finance mondiale c'est le peuple et que son indifférence au politique est la cause principale de ses malheurs. Mais étant donné que cette conclusion émane d'un cerveau obsédé par l'organisation d'un collectif citoyen, on est en droit d'en douter. smile


La meilleure forteresse des tyrans c’est l’inertie des peuples, Machiavel.
Le risque de la liberté: texte collégial d'insurection morale, ici.

Hors ligne

 

#1549 14-06-2013 13:03:59

Jacques Dupontel
Membre
Message n°25068
Date d'inscription: 02-01-2009
Messages: 81

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Qui commet le crime ?

Bonjour Déhel,


1) quant à Michael Rivero, je ne le connais pas, mais sa phrase représente bien les discussions avec certains de mes proches qui trouvent que tout reste « normal » et que la situation reste sous le contrôle des gens par la démocratie et les élections !


« Et si tu arrêtais tout ça et tu t'occupais plutôt de tes affaires ! »


Pour Michael Rivero, nous pouvons trouver ceci : http://whatreallyhappened.com/fr comme je suis moyen en anglais, si vous êtes meilleur que moi, dites-moi la tonalité de ce site.

2) Pour la chaîne de télévision ERT, j'ai trouvé ceci :

http://www.greekcrisis.fr/search/label/ERT

3) Quant aux divergences, Jacques Sapir pense qu'elles sont entre le FMI d'un côté et des institutions UE de l'autre :

http://russeurope.hypotheses.org/1338

Extrait :
L’important est donc plutôt dans l’éclatement du front existant entre les institutions européennes et le FMI, chose que l’on pressentait depuis le début de cette année, avec la polémique sur les effets des politiques d’ajustement fiscal et budgétaire. Cela va contribuer à dessiller certains yeux. La politique meurtrière conduite en Grèce, et ceci au premier sens du terme car les suicides ont augmenté d’un quart dans ce pays, est de la responsabilité pleine et entière des dirigeants européens, et au premier chef des dirigeants allemands mais aussi, hélas, français.

4) Raisons d'espérer : de nouvelles sections du peuple, en l'occurrence, certains membres du NPA commencent à se désillusionner sur le changement qu'ils croyaient possible des institutions de l'UE :

http://russeurope.hypotheses.org/1306

Hors ligne

 

#1550 15-06-2013 09:26:24

Instit
Membre
Message n°25071
Date d'inscription: 20-10-2007
Messages: 446

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Vendredi 14 juin 2013 :

Hans-Olaf Henkel, Professeur honoraire à l'université de Mannheim (Allemagne), ancien dirigeant d'IBM en Allemagne, a présidé le "Bundesverband der Deutschen Industrie", l'équivalent allemand de l'organisation patronale française, de 2000 à 2005.

En 1992, Hans-Olaf Henkel était pour l'euro.

Mais ça, c'était avant.

Aujourd'hui, il vient de changer d'avis.

Hans-Olaf Henkel écrit :

Si l'on veut sauver l'amitié franco-allemande, renonçons maintenant à la monnaie unique.

Le constat est indéniable : les relations franco-allemandes n'ont jamais été aussi tendues depuis soixante ans, époque où de Gaulle embrassait Adenauer. J'estime que cette dégradation doit être imputée principalement à l'euro. Moi qui en étais jadis un fervent partisan, je reconnais avoir commis là une faute professionnelle grave et je me rends à l'évidence : l'euro est désormais trop fort pour la France et trop faible pour l'Allemagne.

http://www.lemonde.fr/idees/article/201 … _3232.html

Sa conclusion est claire :

L'Europe méridionale tenait jadis l'Allemagne dans le plus grand respect. Lors de la récente visite d'Angela Merkel à Athènes, il a fallu déployer 7 000 policiers pour assurer sa protection. Le fossé entre les pays de la zone euro et les autres est de plus en plus alarmant. Seuls les Roumains sont encore désireux d'adopter la monnaie unique. L'éventualité d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne n'est sans doute pas étrangère aux décisions prises au sein de la zone euro en vue de centraliser, d'égaliser et d'harmoniser. Avant que l'amitié franco-allemande n'en soit la victime collatérale, finissons-en avec la monnaie unique !

Hors ligne

 

#1551 21-06-2013 09:29:39

Jacques Dupontel
Membre
Message n°25114
Date d'inscription: 02-01-2009
Messages: 81

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Exclusif de L'Humanité du 14 juin 2013 :

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/c/c8/ERT.png

★ Le groupe de télévision publique grecque ΕΡΤ ( Ελληνική Ραδιοφωνία Τηλεόραση ) ( ERT en transcription latine ) est rentable contrairement aux affirmations du gouvernement SAMARAS.


L’entreprise a dégagé un bénéfice de 40.967.740,00€.

★ D'après une source grecque, l'annonce de la fermeture d'ΕΡΤ aurait facilité le dernier déblocage de "l'aide" à la Grèce par le groupe de travail des ministres de la zone euro.


Ce vendredi, un groupe de travail constitué de ministres de la zone euro et de responsables politiques a donné son feu vert au déblocage de cette aide. Un feu vert qui aurait été facilité par l'annonce de la fermeture de ERT, selon une source grecque citée par Reuters.


http://www.humanite.fr/monde/revelation … t-r-543838


http://www.greekcrisis.fr/2013/06/Fr0251.html#pubTop

Dernière modification par Jacques Dupontel (21-06-2013 21:57:18)

Hors ligne

 

#1552 21-06-2013 12:27:26

Ana Sailland
Membre
Message n°25117
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

L'Europe est unie, oui, mais dans la soumission à l'absurdité d'une oligarchie cooptée.

Hors ligne

 

#1553 21-06-2013 14:02:13

Déhel
Membre
Message n°25118
Lieu: Le Havre, France
Date d'inscription: 27-07-2008
Messages: 543

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Si l'information de bénéfice de la télé grecque était confirmée sur plusieurs années (dans l'article de l'Huma, il ne s'agit que des 6 premiers mois 2013), on aurait la preuve matérielle que l'UE en l'état est au service des groupes privés, service qui la pousse aujourd'hui dans une surenchère sans fin à s'attaquer à ceux dont elle tire pourtant sa légitimité, les états. L'UE d'aujourd'hui c'est un modèle américain fédéral dont l'état doit disparaître au profit du privé afin d'offrir le marché dont les USA ont besoin pour conserver leur hégémonie mondiale malgré la disparition des matières premières. Enfin, tout ça au conditionnel mais ça y ressemble vachement quand même si on y ajoute l'imminent libre-échange USA-UE.


La meilleure forteresse des tyrans c’est l’inertie des peuples, Machiavel.
Le risque de la liberté: texte collégial d'insurection morale, ici.

Hors ligne

 

#1554 21-06-2013 22:17:57

Jacques Dupontel
Membre
Message n°25122
Date d'inscription: 02-01-2009
Messages: 81

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Déhel a écrit:

un modèle américain fédéral dont l'état doit disparaître au profit du privé afin d'offrir le marché dont les USA ont besoin pour conserver leur hégémonie mondiale malgré la disparition des matières premières.

Monsieur Déhel, bonjour, c'est qu'écrivait Christian de Brie en 1986 dans Le Monde Diplomatique : http://www.monde-diplomatique.fr/1986/0 … matique%29


Déhel a écrit:

on aurait la preuve matérielle que l'UE en l'état est au service des groupes privés

Cette preuve qui semble vous manquez, vous l'aurez peut-être de manière très visible avec cette enquête du CEO :

http://www.youtube.com/watch?v=grU9pcUNoZo

Durée : 57 mn

Si le bandeau concernant les droits d'auteurs vous gêne, le logiciel MiniTube ou éventuellement le logiciel MacTubes, vous aidera pour mieux visualiser cette vidéo de Youtube.

Minitube  http://flavio.tordini.org/minitube

MacTubes  http://macapps.sakura.ne.jp/mactubes/index_en.html

Hors ligne

 

#1555 22-06-2013 08:24:56

Ana Sailland
Membre
Message n°25125
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

En amont de la perversion de certains individus, et en amont des structures qui leur permettent de sévir, et même les y encouragent, en amont de la corruption quasi-institutionnalisée, l'espèce humaine a commis une grossière erreur qui la prive de son libre arbitre : elle a accepté l'existence de "personnes morales", qui ne sont ni des personnes, ni morales, qui sont des entités abstraites, mais disposent de la capacité juridique comme si elles étaient humaines.
Ces entités sont construites par les humains mais leur échappent.
Ils leur ont attribué un cahier des charges ("des statuts"), dont l'un des points est "faire de l'argent", et qui n'est en aucun cas "faire du bonheur".
Ils leur ont confié le pouvoir d' "offrir des emplois", c'est à dire un lien de subordination, de l'entité non humaine sur l'être humain.

Au delà de la malhonnêteté et de l'esprit de lucre, et du lobbyisme qui se substitue à l'institution européenne (et mondiale, et française), ainsi voyons nous que nous avons permis  la mise en place d'une cybernétique folle, non humaine, jouissant de la capacité juridique, utilisant ses employés humains comme neurones, et dominant l'espèce humaine.

Nous avons mis sur rail ce qui nous domine et oblitère toute chance de voir l'humanisme triompher.

Bonne journée quand même smile

Dernière modification par Ana Sailland (22-06-2013 08:33:50)

Hors ligne

 

#1556 22-06-2013 10:07:55

Patrick Flécheux
Membre
Message n°25126
Lieu: Vitry s/Seine (94)
Date d'inscription: 21-12-2011
Messages: 497

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

La JP Morgan réclame des régimes autoritaires en Europe.


https://www.wsws.org/fr/articles/2013/j … -j19.shtml


“Le jour où l’idée même de détenir ou de prendre le “Pouvoir” sur autrui sera devenue exécrable au plus grand nombre, alors les hommes qui ne rêvent que de pouvoir n’auront plus de pouvoir sur rien, car plus personne sur qui l’exercer.” A Men

Hors ligne

 

#1557 22-06-2013 11:47:29

Tibak
Membre
Message n°25127
Lieu: Rouen
Date d'inscription: 28-12-2012
Messages: 107

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Ya pas la source?

Hors ligne

 

#1558 22-06-2013 20:26:15

Patrick Flécheux
Membre
Message n°25128
Lieu: Vitry s/Seine (94)
Date d'inscription: 21-12-2011
Messages: 497

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Nan juste que c'est un cite du PCF.


“Le jour où l’idée même de détenir ou de prendre le “Pouvoir” sur autrui sera devenue exécrable au plus grand nombre, alors les hommes qui ne rêvent que de pouvoir n’auront plus de pouvoir sur rien, car plus personne sur qui l’exercer.” A Men

Hors ligne

 

#1559 23-06-2013 12:56:21

Tibak
Membre
Message n°25130
Lieu: Rouen
Date d'inscription: 28-12-2012
Messages: 107

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Trouvé smile

http://www.legrandsoir.info/IMG/pdf/jpm … -there.pdf

(trouvé là dedans, je vous conseille cette émission hebdomadaire si vous ne connaissez pas: http://www.info-libre.fr/les-infos-dont … juin-2013/ )

Hors ligne

 

#1560 23-06-2013 15:18:47

Jacques Dupontel
Membre
Message n°25131
Date d'inscription: 02-01-2009
Messages: 81

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

✪✪ à Patrick F…, world socialist web site <=> WSWS n'est pas un site du PCF, il serait plutôt trotskyste :

https://fr.wikipedia.org/wiki/World_Socialist_Web_Site

✪✪ Merci Tibak pour le site : Les infos dont on parle peu, je commence à regarder la vidéo du numéro 33 du 22 juin.

https://www.youtube.com/watch?v=IuGl1QCiUF4&feature=player_embedded


À la quatrième minute, le présentateur laisse la parole à un reporter sur place qui parle des interventions sur les devantures de magasins qui ont été effectuées pour égayer le sommet de G8 à Belfast. C'est carrément hallucinant, 2 000 000 de £ ( livres ) dépensées rien que pour coller des images de magasins dynamiques et achalandés sur les devantures des magasins fermés !

Vous pouvez vérifier vous même l'information avec un site de traduction pour traduire : fausses devantures de magasins en irlande => ce qui donne fake storefront in ireland que vous pouvez chercher dans votre moteur de recherche favori.

✪✪ à Ana, je suis bien d'accord avec votre analyse des >> personnes << >> morales <<.

Dernière modification par Jacques Dupontel (23-06-2013 15:33:25)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.12
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr