Forum du plan C : pour une Constitution écrite par et pour les Citoyens

Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.
Les membres de l'Assemblée constituante doivent être tirés au sort
et, bien sûr, inéligibles aux fonctions qu'ils instituent eux-mêmes.

Vous n'êtes pas identifié.

Bienvenue :o)

Bonjour :o)
Ici, depuis le 1er janvier 2006, nous parlons d'un sujet que les politiciens de métier voudraient bien garder pour eux : nous parlons de la Constitution, de ce texte absolument fondamental pour tous les citoyens (et pourtant complètement négligé par eux), de ce texte qui pourrait nous protéger tous contre les abus de pouvoir si nous le faisions nôtre au lieu d'en abandonner la maîtrise à ceux-là mêmes qu'il est censé contrôler.
Nous discutons principe par principe, méthodiquement. Nous avons d'abord suivi le plan de mon document "Les grands principes d'une bonne Constitution", mais nous avons ensuite élargi nos thèmes à partir de vos réflexions, critiques et suggestions. C'est simplement passionnant. Ce que nous avons mis au clair sur la monnaie, sur le vote blanc, sur les vertus méconnues du tirage au sort et sur le référendum d’initiative populaire, par exemple, est enthousiasmant.
Le prolongement de cette réflexion constituante, c’est d’écrire enfin nous-mêmes un exemple de constitution, article par article. C’est ce qui se passe sur la partie wiki-constitution de ce site. Je vous invite à venir y participer également, ne serait-ce que sur un article ou deux. Vous verrez, c’est passionnant ; on sent vite qu’on est là sur l’essentiel, sur la seule vraie cause (et aussi la solution !) de nos impuissances politiques.
C’est un projet pédagogique en quelque sorte, un objet concret, réel, qui montre que 1) c'est possible : des hommes dont ce n'est pas le métier peuvent écrire une Constitution, et 2) c'est beaucoup mieux : quand ils n'écrivent pas des règles pour eux-mêmes, quand ils n'ont pas un intérêt personnel à l'impuissance des citoyens, les délégués constituants écrivent les règles d'une authentique démocratie. Merci à tous pour ce travail formidable.
Amitiés. Étienne.
[19 août 2012 : ATTENTION : pour cause de spam ultra-actif mi 2012, je FERME la possibilité aux nouveaux venus de créer un compte sans moi : il faut m'écrire à etienne.chouard@free.fr (EN ME DONNANT LE PSEUDO QUE VOUS VOULEZ) et je créerai votre compte à votre place. Il faudra ensuite venir ici pour définir un nouveau mot de passe. Désolé, mais les spammeurs deviennent infects et je n'ai pas le temps de gérer les spams (je préfère vous aider un à un à nous rejoindre). Au plaisir de vous lire. ÉC]

#1121 26-10-2011 21:40:05

Sandy
Membre
Message n°11342
Date d'inscription: 28-11-2006
Messages: 2421

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

ce sont les manifestants de gauche ( principalement communistes ) qui se sont battus contre des gens qui voulaient donner une tournure violente aux manifestions je crois
certains disent que ce sont des casseurs, mais certains disent que c'était des gens qui voulaient une révolution par la violence et qui revaient de faire tomber le pouvoir de cette maniere

donc du coup certains disent que les manifestants communistes / syndicaux ( qui voulaient que cela reste pacifique ) se sont alliés au pouvoir pour empécher la révolution

allez savoir qui dit la vérité dans ces accusations contradictoires

Hors ligne

 

#1122 26-10-2011 23:53:46

Étienne
Message n°11343
Lieu: Trets (France, 13)
Date d'inscription: 28-01-2006
Messages: 1660
Site web

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Chère Marilyne,
Bonjour et bienvenue smile
Pardon, pardon : je reçois 200 mails par jour et je n'arrive pas à suivre, il faut revenir plusieurs fois à la charge, désolé.
Vous faites ce que vous voulez de mes documents et vidéos, cela va sans dire :
les idées appartiennent à ceux qui s'en emparent.
Amicalement.
Étienne.

Hors ligne

 

#1123 26-10-2011 23:58:12

Étienne
Message n°11344
Lieu: Trets (France, 13)
Date d'inscription: 28-01-2006
Messages: 1660
Site web

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Je suis comme vous, je ne comprends pas toutes les images. Quelque grec nous les expliquera peut-être...

Mais je suis sûr que les civils qui sèment la violence sont des hommes de main du pouvoir (c'est la technique des privilégiés depuis des millénaires : terroriser les gens par une violence aveugle et insensée pour que le peuple réclame lui-même le retour à l'ordre).

Étienne.

Hors ligne

 

#1124 26-10-2011 23:58:38

gilles
Membre
Message n°11345
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1268

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Information en provenance du Parti Communiste GREC : La dénonciation en images des provocateurs liés à la police pour protéger les intérêts de la ploutocratie et de son gouvernement ΡΑΣΟΚ contre les militants du Parti Communiste grec KKE. Ceci révélé d'après les images du quotidien communiste Rizospastis concernant le deuxième jour de la grève de 48 H des 19 et 20 octobre à Athènes qui révèle les personnes impliquées, les intentions et les activités de ces provocateurs en liaison avec la police.

https://picasaweb.google.com/1019595233 … fTheSystem

http://files.getwebb.org/files/37/12/a4/dbe8b3aa8b7d9b97d6b86755db5bcf44cb/source.jpeg
« Casseur » utilisant comme par hasard une matraque de la police contre un manifestant.




Le militant syndical du ΠΑΜΕ, Dimitris Kotzaridis, 53 ans, secrétaire de la branche de Viron de l’union des travailleurs de la construction est décédé à la suite des agissements des agents provocateurs de la police aux ordre du gouvernement ΡΑΣΟΚ. Des douzaines de manifestants du ΠΑΜΕ ont été blessés.

http://eldiablo.over-blog.org/article-g … 18796.html




Article du site alencontre ( NPA) sur la Grèce : http://alencontre.org/europe/grece-nais … mique.html

Dernière modification par gilles (02-11-2011 22:58:41)

Hors ligne

 

#1125 27-10-2011 12:57:30

Lamude
Membre
Message n°11347
Date d'inscription: 13-10-2011
Messages: 18

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Merci pour vos réponses.
Oui, Etienne, j'avais compris que vous étiez très occupé, c'est pourquoi je me suis inscrite sur votre forum. Dans notre village, nous avons un jeudi par mois une séance de cinéma consacrée à des films hors "box office", qui traitent de l'environnement ou d'autre sujet, cela s'appelle "les jeudi de l'écologie". Il existe aussi l'association "colibris" qui diffuse des films comme "gasland", dans tout le var. J'aimerai y proposer vos vidéos sur le tirage au sort, ainsi que celles de vos entretients. Pour cela, il va me falloir les télécharger sur mon ordi, et je ne sais pas comment faire. Si vous les avez, pourriez-vous me les envoyer? Une fois cette étape franchie, il me faudra en franchir une autre : généralement, chaque projection de ce type est suivie d'un débat. Et là, je ne suis pas sûre d'être bien calée pour ça. Pourtant il va bien falloir que je trouve un moyen, parceque vous ne pouvrrez jamais venir animer tous les débats de toutes les séances.Enfin, nous verrons cela le moment venu. Pour l'instant si vous pouviez m'aider à me procurer vos vidéos, ce serait dèjà beaucoup.

Pour ce qui est des manifs en Grèce, non, seulement le "répresseur" a une matraque de crs, mais il a aussi le masque à gaz! il ne lui manque plus que le casque et le bouclier.... mais il y a surtout des leçons à tirer. Ces "répresseurs" ou "casseurs" qui sont à la solde du gouvernement, qui sont-ils exactement? Dans quel tranche de population l'état recrute-t-il ces personnes. Il me semble qu'il est important de mieux cerner ces gens, qui au final ne sont que de simples humains comme nous, afin de tenter de les sensibiliser. Savent-ils vraiment les enjeux de leurs actes, sont-ils informés des données du problème... j'en doute fort. Je me suis souvent imaginée face à un crs lors d'une manif anti gaz de shiste. Et je me dis la chose suivante: ce crs qui est en face de moi, et qui va me taper sur la figure, il habite forcément quelque part dans le var. Il a une famille, une maison. Cela veut dire que le permis de "Brignole", qui couvre toute la surface du var, le concerne directement lui aussi, sa maison et sa famille... mais en a t-il conscience? est-ce qu'il sait que je me bat aussi pour lui?... ça vaut la peine de creuser ça, parceque nul doute que ce qu'il se passe en Grèce, arrivera ici aussi...


Je cherche le début.

Hors ligne

 

#1126 27-10-2011 17:41:57

Sandy
Membre
Message n°11350
Date d'inscription: 28-11-2006
Messages: 2421

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

essayer de raisonner un crs lol

Hors ligne

 

#1127 27-10-2011 20:29:36

frigouret
Membre
Message n°11351
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Salut.
Je pense que les viviers où les flics trouvent les nervis pour faire la sale besogne, car ils ont encore des scrupules,sont innombrables.
Jeunesse abandonnée, hooligans,groupuscules nazi où autres......
Le fait est que c'est une pratique bien rodée.
Ce qu'il y a de plus étonnant c'est que l'on s'obstine à faire des manifs massive dans les grandes villes.
Un groupe de provocateur de quelques dizaines de personnes peut perturber un rassemblement de dizaines de milliers de manifestants.
Ces groupes sont capables d'une agressivité dont la plupart des gens sont dépourvu.
Par contre ils sont peu nombreux et toujours dans le sillage des flics.Il nous suffirait d'étendre assez la ligne de front pour les diluer.
Il vaut mieux cent manifs de mille personnes qu'une de cent mille.Je pense que la tactique vaut aussi pour les crs classique.


cool

Hors ligne

 

#1128 27-10-2011 23:33:13

Lamude
Membre
Message n°11363
Date d'inscription: 13-10-2011
Messages: 18

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Oui sandy, ça te fais rire, mais pas moi. Parcequ'un type est mort pour rien, et que cela aurait peut-être pu être évité si on s'était donné la peine de réfléchir un peu plus à ce problème avant. L'histoire à montré que les plus belles victoires du peuples ont été obtenues chaque fois que l'armée ou les forces de l'ordre se sont rangées au côté du peuple. L'idée n'est pas seulement de mettre en place des stratégies sur le moment, mais également de faire un vrai travail d'information en amont. Il y a bien des moments dans la vie d'un crs où il quitte sa tenue de combat pour être un civil ordinaire, non ?


Je cherche le début.

Hors ligne

 

#1129 01-11-2011 03:55:15

Jacques Roman
Membre
Message n°11466
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

CONDITIONS DE MISE EN LIGNE DU TRAITÉ "MES" PAR LE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU CONSEIL DE L'UE

On peut voir l'explication donnée par l'UE et la réponse d'EUROCONSTITUTION.ORG sous :

http://www.euroconstitution.org/forum/v … 1854#p1854

JR

Dernière modification par Jacques Roman (06-11-2011 02:34:48)

Hors ligne

 

#1130 01-11-2011 21:28:09

gilles
Membre
Message n°11472
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1268

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Rien n'arrête une idée dont l'heure est venue.


Référendum grec : « une décision intelligente » pour Montebourg :


« Une décision intelligente et justifiée par le fait qu'on n'a pas le droit d'infliger à des populations entières des souffrances, des appauvrissements (...) décidés par des gouvernements sans leur demander leur avis. C'est (aux Grecs) de choisir s'ils veulent garder l'euro au prix de souffrances considérables ou bien (s'ils veulent) une autre stratégie pour leur pays ». « Je félicite monsieur Papandréou pour son courage, (pour) avoir pris une décision de retour vers le souverain, le corps électoral ». « Beaucoup de dirigeants de droite européens devraient s'inspirer de cette sage décision. Au lieu d'infliger des plans d'austérité à perpétuité, ils auraient avantage à respecter les choix de la population. On ne peut pas accepter que l'Europe s'aligne sur les choix de la droite allemande ».


http://files.getwebb.org/files/30/30/39/f42e377250be0cdd08978f041e64faf49a/source.jpeg

Dernière modification par gilles (01-11-2011 21:34:43)

Hors ligne

 

#1131 02-11-2011 16:00:53

Sandy
Membre
Message n°11486
Date d'inscription: 28-11-2006
Messages: 2421

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Lamude a écrit:

Oui sandy, ça te fais rire, mais pas moi. Parcequ'un type est mort pour rien, et que cela aurait peut-être pu être évité si on s'était donné la peine de réfléchir un peu plus à ce problème avant. L'histoire à montré que les plus belles victoires du peuples ont été obtenues chaque fois que l'armée ou les forces de l'ordre se sont rangées au côté du peuple. L'idée n'est pas seulement de mettre en place des stratégies sur le moment, mais également de faire un vrai travail d'information en amont. Il y a bien des moments dans la vie d'un crs où il quitte sa tenue de combat pour être un civil ordinaire, non ?

oui et à chaque fois personne ne t'as attendu Lamude pour demander aux CRS d'arrêter de taper sur les gens dans la rue, il y a toujours des gens qui essaient de les raisonner et de calmer le jeu et 100% du temps ils se prennent un coup de matraque dans la tête et se font arrêter

quand les flics ou l'armée se rangent du côté des manifestants ce n'est jamais parce que quelqu'un dans le feu de l'action a essayé de les raisonner, c'est parce qu'il y a un débat public qui les a fait cogiter ou d'autres raisons derrière et ce n'est pas qqchose qui s'organise

Dernière modification par Sandy (02-11-2011 16:02:01)

Hors ligne

 

#1132 02-11-2011 23:30:51

gilles
Membre
Message n°11495
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1268

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Züruck Zur D-Mark! Retour vers le Deutsche Mark !


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/ba/Flag_of_Germany.svg/125px-Flag_of_Germany.svg.png

Compact Magazin


http://juergenelsaesser.files.wordpress.com/2011/10/coverweiss-e1318886282917.jpg

Une interview anglophone de Jürgen Elsasser à Russia Today sur la non-viabilité de l'euro et pour le retour aux monnaies de souveraineté populaire. Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.

Hors ligne

 

#1133 03-11-2011 14:18:19

gilles
Membre
Message n°11510
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1268

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

http://www.cgtp.pt/images/stories/imagens/2011/11/webfaixa.jpg

Contra a exploração e o empobrecimento

Grève générale de 24 H le 24 novembre contre l'exploitation et l'appauvrissement


http://www.cgtp.pt/images/stories/imagens/2011/11/cartaz_greve_geral_2011_152.jpg



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/5c/Flag_of_Portugal.svg/125px-Flag_of_Portugal.svg.png

Portugal desenvolvido e soberano

Pour un Portugal développé et souverain

Emploi - Salaires - Droits - Services Publics




Lisbonne, 19 octobre 2011 :

Suite à l'accord souscrit avec la Troika FMI/UE/BCE, le Portugal est confronté avec un nouveau programme d'austérité aggravé, sans parallèle depuis l'instauration de la démocratie.

 

En synthèse il s'agit maintenant de mesures suivantes:

 

    Augmentation illégale de la durée du travail de 2h30 (de 4Oh à 42h30 par semaine), ce qui implique la réduction des salaires de 7%, en moyenne, et l'augmentation du chômage ;

    Vol de la prime de fin d'année de tous les travailleurs en 2011 et des primes de fin d'année et des congés payés des travailleurs de l'Administration Publique et du secteur entrepreneurial de l'Etat - ainsi que pour les pensionnés/retraités en général - pour les prochains deux ans 2012 et 2013 ;

    De nouvelles coupes dans les salaires et les pensions de retraite ; 

    Aggravement brutal des impôts sur la consommation et les revenus du travail ;

    Réduction de l'allocation de chômage ;

    Elimination de l'allocation familiale et du revenu social d'insertion à des milliers de familles ;

    Réduction des jours fériés ;

    Plus de privatisations (y compris de l'eau);

    Fermeture de plusieurs services publics et coupes dans la santé et l'éducation.

 

Dans le cadre du programme, le gouvernement et les associations patronales se proposent d'amputer les droits  des travailleurs, y compris l'interdiction des licenciements sans juste cause, le droit constitutionnel de la négociation collective, les compensations pour motifs de licenciement, la protection sociale des personnes au chômage et la réglementation des horaires de travail.

 

Il est question d'un véritable programme d'agression contre les travailleurs, le peuple et le pays. Les mesures présentées sont des calamités. Si elles sont concrétisées, elles vont plonger le pays dans une récession économique (que le gouvernement admet déjà de l'ordre de 3% en 2012), ce qui va aggraver, au lieu de réduire, le poids de la dette.

 

Si la récession s'accentue, il se créera un cycle destructif des politiques d'austérité, avec plus de récession et augmentation de la dette, recopiant ce qui se passe, notamment, en Grèce, avec les résultats désastreux pour les travailleurs, le peuple et le pays.

 

Le nouveau paquet de mesures d'austérité impose la récession économique et la régression sociale, l'appauvrissement généralisé de la population, l'augmentation du chômage. Par l'amplitude et la gravité de son contenu - qui met en cause les principes de base de la structure sociale et des droits et garanties fondamentales entérinées dans la Constitution de la République Portugaise - le nouveau programme du gouvernement représente un énorme recul de civilisation et une attaque brutale à la démocratie.

 

La rupture du pouvoir d'achat a des effets dévastateurs sur le marché interne, menant à la fermeture d'entreprises et la perte conséquente de postes de travail. La population en général, les travailleurs et les travailleuses, les jeunes, les chômeurs, les retraités et les pensionnés payent la facture d'une crise qu'ils n'ont pas provoquée.

 

Entre temps, les plus grands groupes économiques et financiers continuent à accumuler des milliers de millions d'euros de bénéfices et, rien que pour le 1er semestre de 2011, plus de 10.370 millions d'euros sont sortis du pays, le montant le plus élevé de notre histoire. 

 

Ce sont les politiques suivies par les gouvernements successifs qui ont mené aux pertes de compétitivité de l'économie portugaise; à la liquidation d'une partie de notre tissus productif ; aux contrats désastreux pour l’État dans le cadre des partenariats public/privé ; au trou de la BPN - Banque Portugaise de Négoces, qui pourra avaler 3.000 millions d`euros ; à la non canalisation de crédits vers le secteur productif; au manque d'efficacité et à la faible productivité de beaucoup d'entreprises ; à la corruption ; à la fraude et à l'évasion fiscales ainsi qu'à l'économie parallèle.

 

Ceci est une politique de terre brûlée !

Si on ne l'arrête pas, la concrétisation de plus de privatisations, notamment sur la captation, le traitement et la distribution de l'eau et des résidus, de la réduction de services dans les entreprises de transports et les coupes dans les prestations sociales, notamment dans la sécurité sociale, dans la santé et dans l'éducation, avec l'aggravement de l'inflation conduiront à des effets dévastateurs dans le développement du pays et dans la qualité des services publics, et provoqueront l'augmentation de la précarité, du chômage, de la pauvreté et de l'exclusion sociale.

 

Le Portugal a besoin d'une autre politique qui exige la renégociation de la dette - les délais, les intérêts et les valeurs à payer - , et qui promeut la croissance et l'emploi assortis de droits, qui mise sur la dynamisation du secteur productif, qui garantit l'augmentation des salaires et des pensions, qui assure la défense et le renforcement des fonctions sociales de l'Etat et des services publics, qui valorise le travail et rend leur dignité aux travailleurs.

 

Dans ce sens, le Conseil National de la CGTP-IN,

réuni ces 18 et 19 octobre 2011, a décidé de:

 

    Saluer les luttes des travailleurs et travailleuses de tous les secteurs d'activité, ainsi que tous ceux qui ont participé aux grandes manifestations convoquées par la CGTP-IN le 1er octobre dernier à Lisbonne et Porto, appelant à poursuivre l'action, à partir des lieux de travail, exigeant une réponse positive à leur propositions et revendications;

 

    Intensifier l'éducation et la mobilisation des travailleurs et travailleuses pour les luttes qui sont en cours et, dès à présent, pour la préparation des actions de sensibilisation, de mobilisation et de présence dans la rue, qui auront lieu entre le 20 et le 27 octobre ;

 

    Appeler à toutes les organisations syndicales, ainsi qu'aux travailleurs des secteurs public et privé, pour l'indispensable convergence en vue du renforcement de l'unité dans l'action à partir des lieux de travail, dans la lutte contre ce programme d'agression, pour de meilleures conditions de vie et de travail, pour un Portugal avec un avenir ; 

 

    Convoquer la Grève Générale pour le 24 novembre 2011, contre l'exploitation et l'appauvrissement ; pour un Portugal développé et souverain ; pour l'emploi, salaires, droits et services publics ;

 

    Promouvoir, au travers des Unions Syndicales de District et le jour de la Grève Générale, des actions publiques dans les divers districts, pour donner une expression publique à l'indignation générale contre la politique de droite et les positions rétrogrades du patronat et exiger un changement de politique qui respecte et valorise les travailleurs et assure le développement économique et social du pays.

Hors ligne

 

#1134 04-11-2011 13:56:51

bernarddo
Membre
Message n°11549
Date d'inscription: 18-12-2008
Messages: 618

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

J'ai un texte de référendum pour le peuple grec, mais sous forme de problème élémentaire.

Au bout de combien de temps, à un taux d'intérêt de 15%, la finance internationale aura-t-elle récupéré le cadeau de 50% que l'accord européen du 27 octobre vous a si royalement accordé ?

(Rep: 2,9 ans)

A votre avis, la résolution de votre problème aura-t-elle alors avancé d'un pas ?

Dernière modification par bernarddo (04-11-2011 14:00:56)

Hors ligne

 

#1135 09-11-2011 17:34:31

Lamude
Membre
Message n°11695
Date d'inscription: 13-10-2011
Messages: 18

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Sandy:..."quand les flics ou l'armée se rangent du côté des manifestants ce n'est jamais parce que quelqu'un dans le feu de l'action a essayé de les raisonner, c'est parce qu'il y a un débat public qui les a fait cogiter ou d'autres raisons derrière et ce n'est pas qqchose qui s'organise"...

C'est bien ce que je dis...et si, justement, ça s'organise et ça se cible, ça ne se fera pas tout seul.


Je cherche le début.

Hors ligne

 

#1136 09-11-2011 22:21:41

gilles
Membre
Message n°11704
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1268

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

à Lamude si tu veux persévérer, peut-être une idée : intervenir sur le forum Gendarmes et Citoyens http://gendarmes-en-colere.forum2discussion.net/ ou sur le forum policiers en colère : http://police.naturalforum.net/forum


Moi, cela ne me branche pas tellement, j'ai rien contre la police, mais je n'ai rien pour elle non plus, faut pas exagérer quand même !

Hors ligne

 

#1137 09-11-2011 23:17:01

gilles
Membre
Message n°11707
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1268

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Le Parlement Européen

Le Parlement Européen, est un « parlement » qui ne dispose pas de l’initiative législative, dont la Commission européenne a le monopole. Bien que le Parlement soit la « principale » institution de l’Union européenne (il est mentionné en premier dans les traités et a la préséance cérémoniale sur toutes les autres autorités européennes), le Conseil des ministres a des pouvoirs législatifs plus importants que lui car il est le seul organe qui vote toutes les lois, et le seul à voter les lois dans les domaines où la procédure de codécision ne s’applique pas. Le Parlement a cependant le contrôle du volet dépenses (mais non du volet recettes) du budget européen. Certains élus de ce Parlement , qui n'a aucune légitimité puisqu'aucune souveraineté populaire ne lui est rattaché, se permettent de ratifier les oukases ultra-libéraux de la Commission Européenne : recul de l'âge des retraites, baisse des salaires et des durée des congés, privatisations, partenariats publics-privés … …  Heureusement certains élus, notamment les élus communistes font de la résistance, mais c'est le système entier de la « construction » européenne qui n’est qu’une autre expression pour le totalitarisme, même s’il est pensé comme une garantie pour la paix, qui doit être abandonné. C’est le système à parti unique transplanté dans le domaine international.

Ce système sans contre-pouvoirs, sans contrôle, sans légitimité corrompt non-seulement les idéaux politiques de liberté et de démocratie, mais les simples valeurs des gens ordinaires de solidarité, de principes moraux et de bon-sens. J'aimerais avoir autre chose à dénoncer que donner des arguments à l'anti-parlementarisme et parler justement de tirage au sort pour améliorer la représentation, d'écologie, de sobriété volontaire, d'éducation, des inégalités et de l'exploitation des gens qui travaillent, mais il y a toujours cet abus permanent et cette usurpation de la souveraineté populaire qui donnent lieu à d'autres abus qui découlent des premiers.

http://files.getwebb.org/files/ba/c2/f0/81e2b2631777a72ea5e5c1db9f001a3871/source.png
Ce que je croyais et que l'on croyait généralement que la « construction » européenne allait devenir. Affiche du parti socialiste pour les élections aux parlement européen en 1979.



http://files.getwebb.org/files/67/13/7a/09c9f659ef94e01798bd2e036a08c11dbd/source.jpeg
Ce qu'elle est devenue en réalité. Athènes 29 juillet 2011.




Cliquez sur une des deux images pour voir un reportage sur élus qui enregistrent leur présence pour la journée au Parlement européen alors qu'ils ont une valise à la main pour repartir dans leur circonscription et fraudent ainsi sur leurs indemnités journalières de présence.

Hors ligne

 

#1138 11-11-2011 02:43:19

Jacques Roman
Membre
Message n°11740
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Mise en ligne du traité MES par le Conseil des ministres de l'UE (voir messages antérieurs)

Suite à un nouvel échange avec le secrétariat général du Conseil, voici la dernière information reçue en date du 9 novembre :

"Comme mentionné précédemment, le traité instituant le MES n'est pas un document du Conseil. Il est un traité intergouvernemental, signé par les Etats membres de la zone euro, et en tant que tel ne fait pas partie de la législation de l'UE. Par conséquent, les règles linguistiques appliquées aux documents officiels du Conseil ne sont pas d'application ici.  Cependant, comme il concerne les États membres de la zone euro, il est publié sur le site Eurogroupe. Ce site est actuellement disponible uniquement en anglais.

"L'Eurogroupe n'est pas une formation formelle du Conseil, il est une réunion informelle des ministres des Etats membres de la zone euro (selon le protocole 14 du traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne). Par conséquent, le régime linguistique du Conseil ne s'applique pas ici. Le fait que le site est en anglais [répond à] des raisons pragmatiques plutôt [qu'à] une intention de favoriser une langue particulière.

"Dans ce cas particulier, nous allons explorer la possibilité de fournir le traité instituant l'ESM dans les langues des signataires."


Cette information me paraît satisfaisante, et le dernier paragraphe répond aux légitimes préoccupations des citoyens européens.

JR

Dernière modification par Jacques Roman (11-11-2011 03:02:02)

Hors ligne

 

#1139 11-11-2011 10:55:05

Étienne
Message n°11743
Lieu: Trets (France, 13)
Date d'inscription: 28-01-2006
Messages: 1660
Site web

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Vous trouvez ça "satisfaisant", Jacques...

Mais qui êtes-vous donc ?

Hors ligne

 

#1140 11-11-2011 11:25:34

yéti déporté au Benêtland
Banni
Message n°11746
Lieu: Face Nord des Grandes Jorasses
Date d'inscription: 01-09-2011
Messages: 482
Site web

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne


Les Athéniens avaient le meilleur système, le tirage au sort. Les riches sont restés riches, preuve que les intelligents athéniens ne pouvaient  pas être communistes mais aristocratiques, méprisant l'argent. Le gueux fdg vit anthropologiquement dans la fange de Seigneurs, rouges ou verts dollar ... CQFD

Hors ligne

 

#1141 12-11-2011 12:46:16

Jacques Roman
Membre
Message n°11763
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Publication du traité MES dans toutes les langues officielles de l'Union

À propos du message 1139 :

L'explication donnée par le secrétariat général du Conseil des ministres de l'UE m'a paru satisfaisante dans la mesure où elle prouve que le Conseil (son secrétariat général) n'a pas manqué à une obligation qui lui incombait officiellement : en effet, il n'appartenait pas au Conseil de publier le traité, dont il est simple dépositaire, mais aux États signataires eux-mêmes et donc, en ce qui nous concerne ici, au gouvernement français.

Le dépositaire d'un traité n'est que le secrétaire des gouvernements signataires du traité, et il n'a pas de pouvoirs autres que ceux que lui délèguent ces gouvernements et la Convention de Vienne sur le droit des traités. En l'occurrence, il est évident pour moi : d'une part que les gouvernements avaient donné donné instruction au Conseil de publier le traité MES en anglais seulement, d'autre part que la Convention de Vienne ne donnait pas pouvoir au Conseil d'effectuer cette publication d'office dans les autres langues.

Les cachotteries donc sont imputables aux gouvernements, pas au Conseil, ni à son secrétariat, ni à d'autres institutions de l'UE.

C'est ce que j'ai voulu dire par "explication satisfaisante", et je regrette d'avoir été assez malhabile pour devoir maintenant mettre les points sur les i et les barres sur les t en vue de faire comprendre le sens de mes interventions auprès du secrétariat général du Conseil dans cette affaire.

Comme je l'ai dit, j'ai signalé aux responsables les inconvénients de cette manière de procéder (manque de transparence, discrimination entre langues officielles), et le secrétariat fait manifestement un effort pour répondre à ces préoccupations puisqu'il annonce qu'il envisage de publier les textes dans les 22 langues officielles restantes alors qu'il n'en a pas l'obligation.

Qu'est-ce qu'on veut après ça ? Demander aux responsables d'aller s'agenouiller en chemise et pieds nus à Trets avec cierge de cinq livres et la corde au cou ?

Quant à la question "Mais qui êtes-vous donc ?", posée sauf erreur pour la troisième ou la quatrième fois, je serais reconnaissant à son auteur de bien vouloir me faire connaître la réponse dès qu'il l'aura trouvée : voilà longtemps, en effet, qu'elle m'intrigue. 

Lui, en tout cas, sait qui il est : ça se lit.

JR

Dernière modification par Jacques Roman (13-11-2011 05:43:02)

Hors ligne

 

#1142 14-11-2011 20:33:00

gilles
Membre
Message n°11825
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1268

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Παρέλαση στη Θεσσαλονίκη (I) - Parade à Thessalonique ( I )



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/5c/Flag_of_Greece.svg/125px-Flag_of_Greece.svg.png

Le 28 octobre, jour national férié est l’anniversaire de notre entrée dans la seconde guerre mondiale…où, comme il est de notoriété publique, le jour du « ΝΟ-ΟΧΙ » en grec – car le dictateur de l’époque (Metaxas) aurait prétendument crié un grand NON à l’ultimatum envoyé par Mussolini et la guerre entre l’Italie et la Grèce a commencé, guerre que les grecs ont gagné mais ils furent à la suite battus et occupés par l’Allemagne nazie.

À noter, nous sommes le seul pays à célébrer notre entrée dans la seconde guerre mondiale et non sa fin. Ces célébrations ont commencé en 1941, en pleine occupation allemande, avec pour origine le sentiment de gens trouvant important de commémorer le sacrifice de ceux qui étaient morts à la guerre, et se sont poursuivies jusqu’à maintenant. Traditionnellement, une parade d’étudiants a lieu dans chaque ville, et dans ma ville, Thessalonique, il y a une grande parade militaire sur la grande avenue qui longe le bord de mer.

Eh bien, pour la première fois les foules sont descendues dans les rues dans TOUTES LES VILLES où des marches étaient organisées et ont empêché ces parades de se dérouler en criant des choses comme « traîtres, voleurs, go home » (vous devez avoir entendu parler de l’infâme deal qu’ils ont fait pour nous dans lequel ils acceptent de faire une « coupe » dans notre dette de 50%, ce qui signifie un rabais de 25 milliards d’euros et non un rabais de 100 milliards d’euros comme annoncé -ce qui est faux- mais aussi un nouveau prêt de 130 milliards d’euros ! Oui, vous lisez bien ceci : 130 milliards ! La « coupe » sur laquelle les leaders de l’UE ont mis si longtemps à se décider pour nous « sauver » signifie en fait qu’ils vont alléger d’environ 25 milliards d’euros la dette actuelle de 365 milliards et qu’ils vont ajouter 130 milliards à celle-ci, bien entendu avec les effets collatéraux sur notre santé nationale ! De plus, depuis hier, nous sommes formellement sous supervision étrangère , comme la TROÏKA l’est maintenant pour de bon, et pour vous donner une idée de ce que cela va signifier pour tous les citoyens de ce pays, la première visite qu’ils ont effectuée n’a pas été pour rencontrer le ministre de l’économie, ou le ministre du développement, mais le ministre de la sécurité intérieure pour discuter du changement de priorité pour les troupes FRONTEX qui, jusqu’à hier, avaient pour mission de patrouiller à nos frontières, mais qui à partir de maintenant ont un nouvel agenda – à savoir les manifestants à l’intérieur qui protestent pour leur droit à la liberté, la nourriture et la santé !)

Partout dans le pays les gens normaux ont montré leur dégoût, leur mépris et leur ressentiment vis à vis de ce qui se déroule.

http://files.getwebb.org/files/64/da/ea/e9bc4e7fe4f01c9da7154d716ec37e3d50/source.jpeg

Les lycéens prenant part aux parades portaient des bandeaux noirs au bras et détournaient leurs visages dès qu’ils passaient près des représentants du gouvernements assistant aux défilés. À Athènes, toute la fanfare municipale portait des écharpes noires attachées aux instrument en signe de deuil et arrêtait de jouer dés qu’elle passait devant les dirigeants de la ville – et les musiciens ont été menacés de licenciement s’ils n’ôtaient pas les écharpes noires.

Dernière modification par gilles (14-11-2011 20:46:40)

Hors ligne

 

#1143 14-11-2011 20:42:21

gilles
Membre
Message n°11826
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1268

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Παρέλαση στη Θεσσαλονίκη (II) - Parade à Thessalonique ( II )


Une chose intéressante a eu lieu aujourd’hui dans une petite ville. Les gens ont stoppé les parades et dès qu’un politicien se montrait, ils le huaient et lui jetaient de délicieux œufs et yaourts pourris au visage. Dans la ville de Trikala, un jeune homme a attaqué l’un d’entre eux en lui tapant derrière la tête ; la police présente a immédiatement arrêté le jeune homme et l’a mis dans le panier à salade. Un miracle a alors eu lieu ! Les gens présents ont formés un cercle solide autour du car de police en exigeant que le jeune homme soit libéré en criant que les traîtres et les voleurs sont ceux qui devraient aller en prison, pas lui. Et les policiers ont succombé à la demande populaire et ont laissé le jeune homme partir… TOUT EST POSSIBLE SI NOUS DEMEURONS UNIS !!!!!

Je ne cherche pas à instiller la peur ou la déception dans vos cœurs, au contraire ! le peuple S’EST LEVÉ et crée de la solidarité, avec l’espoir d’un avenir meilleur, une société meilleure, un mode de vie meilleur. Nous nous rassemblons, essayant de créer des jardins communaux, sur les balcons, les toits, pour nourrir les gens. Des médecins et des infirmières avec une conscience montent bénévolement des unités de soins, de l’aide juridique est fournie par quelques juristes intègres dans les grandes villes ; les gens commencent à s’unir, à échanger des biens et des services sans se servir d’argent et à s’organiser. Il est très tôt encore mais les signes d’une telle solidarité commencent à se voir !

Je vous demande instamment de montrer votre solidarité avec notre peuple en soulevant la conscience pour la VÉRITÉ n’importe où que vous soyez. Nous ne devrions pas nous trouver seuls dans ce combat parce que ce qui se passe ici va s’étendre à d’autres pays à cause des gangsters de la finance qui essaient d’imposer leur domination sur le monde.

Source : le site Passerelle Sud – Je serais heureux si vous aussi vous contribuez financièrement à l'existence de ce site d'information indépendant smile

Une source pour recouper ces informations le site philenews.com/el-gr/ ici … …

Dernière modification par gilles (14-11-2011 21:16:03)

Hors ligne

 

#1144 14-11-2011 20:51:40

Déhel
Membre
Message n°11827
Lieu: Le Havre, France
Date d'inscription: 27-07-2008
Messages: 543

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Merci Gilles de nous tenir au courant de ce qui se passe en Grèce. Ca motive quand il m'arrive d'en avoir assez car je ne peux m'interdire de penser que ce sont des décennies de désintérêt du peuple pour le politique qui ont mené à cette situation et qu'on n'a rien à envier aux grecs.


La meilleure forteresse des tyrans c’est l’inertie des peuples, Machiavel.
Le risque de la liberté: texte collégial d'insurection morale, ici.

Hors ligne

 

#1145 14-11-2011 22:06:52

frigouret
Membre
Message n°11828
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Nous pourrions au moins manifester devant les ambassades et consulats grecs. Je suis partant pour une protestation devant le consulat de Nice ou Marseille.


cool

Hors ligne

 

#1146 14-11-2011 22:09:26

Déhel
Membre
Message n°11829
Lieu: Le Havre, France
Date d'inscription: 27-07-2008
Messages: 543

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Et moi devant le consulat de Casablanca. Mais je crains d'être bien seul... big_smile


La meilleure forteresse des tyrans c’est l’inertie des peuples, Machiavel.
Le risque de la liberté: texte collégial d'insurection morale, ici.

Hors ligne

 

#1147 14-11-2011 22:13:09

frigouret
Membre
Message n°11830
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Comment envoyer un signe de soutien?


cool

Hors ligne

 

#1148 14-11-2011 22:26:35

frigouret
Membre
Message n°11831
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Peut être on apprend la phrase "je suis solidaire du peuple grec " en grec , puis on la dit devant une caméra et on le met sur un site genre daylimotion . Si il y à beaucoup de gens qui le font ça peut porter .

Dernière modification par frigouret (14-11-2011 22:27:33)


cool

Hors ligne

 

#1149 14-11-2011 22:28:50

Déhel
Membre
Message n°11832
Lieu: Le Havre, France
Date d'inscription: 27-07-2008
Messages: 543

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Je ne sais pas vraiment. Cependant je reste persuadé qu'en essayant de modifier la démocratie en France, on pourrait espérer que cela dépasse nos frontières. Relayer le texte sur le tirage au sort d'Étienne est un bon début peut-être, non? Sinon, j'écris avec d'autres le fruit de nos réflexions depuis quelques années pour initier la participation populaire. On te lira avec plaisir. Mais ton idée de vidéo est bonne également.


La meilleure forteresse des tyrans c’est l’inertie des peuples, Machiavel.
Le risque de la liberté: texte collégial d'insurection morale, ici.

Hors ligne

 

#1150 14-11-2011 22:37:40

frigouret
Membre
Message n°11833
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

C'est vrai que les peuples se sentent solidaire devant cette attaque.


cool

Hors ligne

 

#1151 15-11-2011 10:00:59

gilles
Membre
Message n°11840
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1268

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Je suis d'accord avec frigouret sur cette idée de manifestation, mais là où j'habite maintenant, il n'y a que le consulat du Maroc et pour manifester pour l'autonomie et la souveraineté des grecs et contre l'austérité imposée par l'UE, ce n'est pas le bon endroit, il me semble.

Appel à Étienne Chouard et André-Jacques Holbecq :


Une manifestation de solidarité avec le peuple grec dans la cité phocéenne devant le consulat avec Étienne Chouard, André-Jacques Holbecq, Olivier Bonnet, Charles Hoareau, Danièle Bleitrach … et pardon pour les personnes entêtées et charismatiques de la Région que je n'ai pas citées, plus des palanquées de gens un peu plus anonymes, cela aurait de la gueule, excusez-moi l'expression. Avec bien sûr de gros drapeaux grecs, une énorme banderole « Grèce, Solidarité » et éventuellement de tout petits petits drapeaux POI, LO, M'PEP, DLR, PCF, UPR, NPA, CNT, MRC, PG. Nous sommes les 99 % du peuple, mais nous sommes presque 99 fois 1 % ! Ou alors sans aucun drapeau de partis, une marche blanche avec des slogans à définir. Qu'en pensez-vous ?

Dernière modification par gilles (15-11-2011 10:07:23)

Hors ligne

 

#1152 15-11-2011 10:13:54

lanredec
Membre
Message n°11842
Lieu: goueled Leon
Date d'inscription: 21-10-2011
Messages: 1814

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

gilles a écrit:

une énorme banderole « Grèce, Solidarité »

<< Le pouvoir au peuple >>

<< 123 >>

Dernière modification par lanredec (15-11-2011 16:38:52)


" Le problème est la solution "

Hors ligne

 

#1153 15-11-2011 11:36:23

frigouret
Membre
Message n°11843
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Je suis pour l'option sans drapeau de partis.


cool

Hors ligne

 

#1154 15-11-2011 18:48:49

AJH
Membre
Message n°11850
Lieu: Aix en Provence
Date d'inscription: 18-08-2006
Messages: 1559
Site web

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

C'est sympa, Gilles, mais il faudrait que l'un de nous s'immole par le feu pour faire 10 seconde au JT... sad
Si les peuples européens ne veulent pas comprendre (car ceux qui ont compris sont en fait très peu), on ne peut rien faire pour eux.
En 1996 (je crois) Jeanneney écrivait "écoute la France qui gronde" [http://www.amazon.fr/Ecoute-France-gronde-Jeanneney-Jean-Marce/dp/2869592930 ]  ... qu'est ce qui a changé depuis ?

Gérard Moatti écrivait dans l''Expansion :

Feux croisés contre la pensée unique Peut-on sortir de la "pensée unique"? Une politique efficace en faveur de l'emploi est-elle concevable? Sommes-nous condamnés à accepter la "tyrannie des marchés"? Autour de ces questions crépite, ces jours-ci, une petite salve de livres contestataires. Si les auteurs identifient bien un ennemi commun, ils ne préconisent pas tout à fait la même stratégie.

Le manifeste de Philippe Séguin prend date politiquement et donne une certaine cohérence à un argumentaire polémique égrené en diverses occasions. Il ne s'agit pas, dit-il, de faire "du social" pour réparer les dégâts de l'économie, mais carrément d'entrer dans une "autre société".
Reprenant les analyses de l'Américain Jeremy Rifkin (La Fin du travail), il signale une rupture historique: "Dans le passé, chaque fois qu'une révolution technologique menaçait de se traduire par des pertes massives d'emplois dans un secteur, un autre secteur émergeait et permettait d'absorber le surplus de main-d'oeuvre." Mais la révolution actuelle, celle de l'informatique, s'accompagne, pour la première fois, "d'une croissance quantitative de richesse sans création massive et parallèle d'emplois". Seule l'action politique peut corriger le cours des choses.
Sur son contenu précis, on reste un peu sur sa faim, hormis quelques pistes générales: création d'un grand service public de l'emploi regroupant ANPE, Unedic, services du RMI, reconversion d'une partie des dépenses d'aide à l'emploi et d'indemnisation du chômage vers le soutien d'activités socialement utiles (éventuellement exercées par des entreprises privées).
Le modèle séguiniste ne tend pas vers l'Etat modeste ni vers la baisse des prélèvements: voilà qui est clair, à défaut d'être dans l'air du temps.

L'économiste Jean-Marcel Jeanneney (qui fut ministre du général de Gaulle) va plus loin: le risque qui nous menace, dit-il, est celui d'une déflation, comparable à celle de l'entre-deux-guerres. Le remède n'est ni dans l'accroissement des déficits ni dans l'interventionnisme social, mais dans une belle et bonne relance de l'activité.
Comment faire? Accroître la dépense publique serait malsain. Assouplir classiquement la politique monétaire ne suffirait pas. La solution consiste dans un "bon usage de la planche à billets": une création de monnaie ex nihilo par la Banque de France, au profit direct des ménages.
Un procédé, dit l'auteur, efficace et non inflationniste à trois conditions, largement remplies aujourd'hui: l'existence de capacités de production inemployées, l'absence d'inflation et une balance des paiements excédentaire.

Cette "reflation" monétaire n'est pas très éloignée des remèdes que préconise le keynésien James E. Meade, Prix Nobel d'économie en 1977. Lui aussi dénonce le rigorisme monétaire, "cette calamiteuse affaire". Il est absurde, dit-il, que des indicateurs financiers déterminent la politique économique: l'objectif central doit être la croissance, et le moyen, le soutien de la demande. Dans une Europe qui ne parvient pas à sortir du marasme, le débat va rebondir. "

... il se trompait: il n'a pas rebondit!

Dernière modification par AJH (15-11-2011 18:50:47)


L'utopie, c'est ce qui n'a pas encore été essayé (T. Monod)
http://www.societal.org

Hors ligne

 

#1155 15-11-2011 18:58:26

frigouret
Membre
Message n°11851
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Le jité on s'en cague ya internet.


cool

Hors ligne

 

#1156 15-11-2011 19:48:41

AJH
Membre
Message n°11852
Lieu: Aix en Provence
Date d'inscription: 18-08-2006
Messages: 1559
Site web

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

frigouret a écrit:

Le jité on s'en cague ya internet.

Oui, et le Père Noel aussi wink

Combien de spectateurs, chaque soir, aux JTs ?


L'utopie, c'est ce qui n'a pas encore été essayé (T. Monod)
http://www.societal.org

Hors ligne

 

#1157 15-11-2011 20:32:03

frigouret
Membre
Message n°11855
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Jité ou pas Jité peu m'importe si il y a vingt personnes d'accord ça me va.


cool

Hors ligne

 

#1158 15-11-2011 23:17:43

gilles
Membre
Message n°11857
Date d'inscription: 16-07-2008
Messages: 1268

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

AJH, lors du référendum irlandais, il y avait trois gus du Mouvement pour La France de De Villiers dont Christophe Beaudouin qui ont organisé plusieurs fois une manifestation devant l'ambassade d'Irlande, eh, bien, même si je suis loin de la plupart des idées du MPF, bravo les gars, les photos m'ont fait chaud au coeur : il y a encore des gens courageux qui se bougent.
Les photos étaient sur le site : l'Observatoire de l'Europe http://www.observatoiredeleurope.com/


Idem quand une quinzaine ou vingtaine de membres du Parti Communiste Français de Paris 15 ème sont allés manifester devant l'ambassade de Grèce à Paris, même chaleur dans le coeur.


http://pcf-paris15.over-blog.com/

Olivier Bonnet est pour la manifestation, voir ici : :http://www.plumedepresse.net/lue-sermon … mment-8475

Olivier Bonnet et frigouret sont pour la manif, Étienne Chouard et Olivier Bonnet se connaissent et s'apprécient.


Appel à Étienne Chouard :
Une manifestation de solidarité avec le peuple grec dans la cité phocéenne devant le consulat avec Étienne Chouard, André-Jacques Holbecq, Olivier Bonnet, Charles Hoareau, Danièle Bleitrach … et pardon pour les personnes entêtées et charismatiques de la Région que je n'ai pas citées, plus des palanquées de gens un peu plus anonymes, cela aurait de la gueule, excusez-moi l'expression. Avec bien sûr de gros drapeaux grecs, une énorme banderole « Grèce, Solidarité » et éventuellement de tout petits petits drapeaux POI, LO, M'PEP, DLR, PCF, UPR, NPA, CNT, MRC, PG. Nous sommes les 99 % du peuple, mais nous sommes presque 99 fois 1 % ! Ou alors sans aucun drapeau de partis, une marche blanche avec des slogans à définir. Qu'en pensez-vous ?




j'ai mis le message en commentaire sur cet article de Rouge-Midi http://www.rougemidi.org/spip.php?article6327  leur courriel que je n'ai pas encore contacté : rougemidi     —chez—   rougemidi.org

Le JT, il me laisse froid, justement la participation à une manifestation, c'est aussi pour réchauffer son ardeur militante. Alors que l'on conteste l'ordre promu par le JT, attendre pour conséquence de ses actions de passer au JT, c'est se condamner à l'impuissance par le renoncement aux actions que l'on avait projetées, car au fond de soi, nous savons qu'elles ne seront pas citées au JT. Les rares fois où je regarde le JT en compagnie de quelqu'un, je n'ai pas la télé chez moi, j'argumente contre arguments et certains développements du JT, et on me dit, c'est vrai, le JT, c'est le point de vue des riches, ils nous bourrent le mou, merci Gilles de rectifier.

http://www.plumedepresse.net/lescroquer … es-medias/

Dernière modification par gilles (15-11-2011 23:22:27)

Hors ligne

 

#1159 16-11-2011 01:46:16

Jacques Roman
Membre
Message n°11859
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Balance des paiements française

Cf. message 1154.

Elle est fortement déficitaire depuis très longtemps (environ 65 milliards d'euros sur l'année écoulée d'après The Economist). 

Sur cette base, l'une des trois conditions permettant de faire fonctionner la planche à billets sans inflation dramatique ne serait pas remplie. JR

Hors ligne

 

#1160 16-11-2011 07:05:17

AJH
Membre
Message n°11864
Lieu: Aix en Provence
Date d'inscription: 18-08-2006
Messages: 1559
Site web

Re: 32 Sortir de l'Union Européenne

Jacques Roman a écrit:

Balance des paiements française

Cf. message 1154.

Elle est fortement déficitaire depuis très longtemps (environ 65 milliards d'euros sur l'année écoulée d'après The Economist). 

Sur cette base, l'une des trois conditions permettant de faire fonctionner la planche à billets sans inflation dramatique ne serait pas remplie. JR

a) La "planche à billet" fonctionne à plein depuis 1999 (plus de 9% d'augmentation ANNUELLE de la masse monétaire)

b) D'après Jeanneney : "l'existence de capacités de production inemployées, l'absence d'inflation et une balance des paiements excédentaire."
- fortes capacités de production inemployées : c'est le cas
- fiable inflation : c'est le cas
- Pour la 3° condition, il suffira de réguler la balance des transactions par un peu de protectionnisme (ou de taxes) ou une légère dévaluation qui serait la conséquence d'une sortie de l'euro ou un contingentement des importations (Allais) ... et "d'acheter français" en attendant de revivifier notre réseau de PME (comme ne le proposent pas l'UMPS)

Pour info : Balances 2010 : http://postjorion.wordpress.com/2011/05 … s-en-2010/

c) Je me répète, bien sur (sans doute l’âge), mais
«Si une collectivité a:
1 – un besoin (collectivement souhaitable),
2 – la volonté de le satisfaire,
3 – les moyens techniques et énergétiques,
4 – un excès de main d’œuvre et le savoir-faire,

… l’impossibilité souvent alléguée du manque de financement est une mauvaise excuse car une vraie richesse résultera d’une création monétaire éventuellement nécessaire pour la réaliser. «

Je n'ai jamais dit pour autant qu'il fallait faire n'importe quoi en ce qui concerne l'émission monétaire... mais sous certaines conditions, un investissement public ne "coûte" rien ( http://postjorion.wordpress.com/2011/11 … trop-cher/ )


L'utopie, c'est ce qui n'a pas encore été essayé (T. Monod)
http://www.societal.org

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.12
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr