Forum du plan C : pour une Constitution écrite par et pour les Citoyens

Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.
Les membres de l'Assemblée constituante doivent être tirés au sort
et, bien sûr, inéligibles aux fonctions qu'ils instituent eux-mêmes.

Vous n'êtes pas identifié.

Bienvenue :o)

Bonjour :o)
Ici, depuis le 1er janvier 2006, nous parlons d'un sujet que les politiciens de métier voudraient bien garder pour eux : nous parlons de la Constitution, de ce texte absolument fondamental pour tous les citoyens (et pourtant complètement négligé par eux), de ce texte qui pourrait nous protéger tous contre les abus de pouvoir si nous le faisions nôtre au lieu d'en abandonner la maîtrise à ceux-là mêmes qu'il est censé contrôler.
Nous discutons principe par principe, méthodiquement. Nous avons d'abord suivi le plan de mon document "Les grands principes d'une bonne Constitution", mais nous avons ensuite élargi nos thèmes à partir de vos réflexions, critiques et suggestions. C'est simplement passionnant. Ce que nous avons mis au clair sur la monnaie, sur le vote blanc, sur les vertus méconnues du tirage au sort et sur le référendum d’initiative populaire, par exemple, est enthousiasmant.
Le prolongement de cette réflexion constituante, c’est d’écrire enfin nous-mêmes un exemple de constitution, article par article. C’est ce qui se passe sur la partie wiki-constitution de ce site. Je vous invite à venir y participer également, ne serait-ce que sur un article ou deux. Vous verrez, c’est passionnant ; on sent vite qu’on est là sur l’essentiel, sur la seule vraie cause (et aussi la solution !) de nos impuissances politiques.
C’est un projet pédagogique en quelque sorte, un objet concret, réel, qui montre que 1) c'est possible : des hommes dont ce n'est pas le métier peuvent écrire une Constitution, et 2) c'est beaucoup mieux : quand ils n'écrivent pas des règles pour eux-mêmes, quand ils n'ont pas un intérêt personnel à l'impuissance des citoyens, les délégués constituants écrivent les règles d'une authentique démocratie. Merci à tous pour ce travail formidable.
Amitiés. Étienne.
[19 août 2012 : ATTENTION : pour cause de spam ultra-actif mi 2012, je FERME la possibilité aux nouveaux venus de créer un compte sans moi : il faut m'écrire à etienne.chouard@free.fr (EN ME DONNANT LE PSEUDO QUE VOUS VOULEZ) et je créerai votre compte à votre place. Il faudra ensuite venir ici pour définir un nouveau mot de passe. Désolé, mais les spammeurs deviennent infects et je n'ai pas le temps de gérer les spams (je préfère vous aider un à un à nous rejoindre). Au plaisir de vous lire. ÉC]

#81 05-07-2012 13:48:01

Sandy
Membre
Message n°19506
Date d'inscription: 28-11-2006
Messages: 2421

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Seb91 a écrit:

C'est supprimer, je modifierais le texte en conséquence. (Si des lecteurs veulent voir le dit schéma n'hésitez pas à me mp)

Pas besoin de lancer de débat la dessus comme je l'ai dis je peut me tromper et vos interventions m'aide à tenir un discours plus "universel".
Je tiens à préciser que je trouve quand même vos avis très peu objectif sur ce sujet, a par dire que c'est raciste ou antisémite (ce qui ne veux strictement rien dire vu que je ne suis ni l'un ni l'autre).
Vous n'avancez aucun argument concret sur les incohérence du schéma en lui même.
Il y'a beaucoup de chose dont j'aurai aimer mettre au clair face à vos interventions. Ce n'est ni le bon fil ni le bon forum pour ça ainsi je m'abstiens.


Ceci étant dit repartons dans le projet de base et aidez moi à améliorer mon texte sur le gouvernement représentatif.

Mon but n'étant pas de faire de la propagande sur ce que je pense mais de dénoncer des faits pour ouvrir les yeux aux gens.

+1

Vous ne me croyiez pas

Belle preuve.

On a ici très clairement un détournement de tout ce qu'on défend pour faire la propagande des lubies de l'extrême droite.

Notre régime actuel n'est pas plus une démocratie qu'un gouvernement représentatif.

Je ne comprends pas. Vous arrivez à comprendre qu'on appelle démocratie son contraire pour nous empêcher de penser la démocratie mais vous n'arrivez pas à comprendre qu'on appelle tout autant représentatif son contraire, exactement pour les mêmes raisons ... C'est quand même dingue ce blocage ...

Tu peux développer stp ? De facon concise si possible.

@sandy
Pour moi le sens des mots oligarchie et gouvernement représentatif sont liés, j'ai bien compris que notre gouvernement n'est pas plus représentatif que démocratique (c'est d'ailleurs le thème du prochaine chapitre (cf sommaire)) mais l'idée était de dire cela correspond plus à un gouvernement représentatif, pour dans le prochain chapitre dire que, au lieu d'un gouvernement représentatif on est peut être plus dans l'oligarchie tyrannique...

Ainsi j’amènerais la suite des thèmes, création monétaire, manipulation médiatique, etc...

Mais si tu as une meilleurs idée ou des corrections n'hésite pas

Sandy que défend tu exactement ? Commence déjà par précisez le fond de tes pensées au lieu de revenir tranquillement sur ce fil en disant "je vous l'avais dis" alors que des objections ont été faites en réponse de tes dernières prestation. Et pas seulement sur ce fil (cf le fil de balthazar)

Je crois déjà avoir largement précisé le fond de mes pensées, regarde le nombre de messages que j'ai écrit wink Si tu veux les connaître il te suffit de lire les sujets, je sais qu'il y a beaucoup de sujets mais ils sont tous très intéressants.

Si tu veux aborder un point précis je veux bien, mais pour le reste c'est toi le nouveau venu c'est à toi de faire un effort de lecture.

Gouvernement représentatif cela ne veut rien dire. Déjà compte tenu de la séparation des pouvoirs, c'est l'assemblée nationale qui est censée représenter l'ensemble des citoyens, le gouvernement n'a qu'un rôle exécutif et il est censé porter la volonté d'une majorité ( souvent relative ) de la population.

Donc attention à ne pas tout mélanger.

Quand Seiyès parle de gouvernement représentatif il désigne le régime politique dans sa globalité, il ne parle pas de ce que nous nous appelons le "gouvernement", c'est à dire le 1er ministre et les différents ministres et ministères. Et le plus important c'est que le mot représentatif est détourné de son sens. Exactement comme quand nous parlons de démocratie pour désigner notre régime actuel.

La représentation a plusieurs sens.
Mais si l'on prend son sens politique, la représentation est parfaitement compatible avec la démocratie vu qu'il s'agit par un représentant de porter la volonté collective d'un groupe de personnes.
La représentation porte même en elle-même une exigence, si le représentant ne s'acquitte pas correctement de sa tâche ( porter cette volonté collective ) alors la représentation est brisée, les personnes qui l'ont désigné ne sont plus représentées et il ne mérite plus d'être appelé leur représentant.
Un représentant fait nécessairement partie du groupe des représentés.
Il y a donc un lien très fort entre le représentant et les représentés. Ils partagent globalement les mêmes idées. Ils ont nécessairement passé un accord entre eux. Il met de côté sa propre volonté, ses propres intérêts, ses propres opinions, pour servir la volonté collective du groupe.

Le régime politique imaginé par Seiyès a cette particularité que ceux qu'il désigne comme représentants ne sont pas les serviteurs d'autres groupes de personnes mais clairement leurs maîtres. On leur délègue des pouvoirs sans avoir ensuite de prise sur ce qu'ils en font.

La représentation tant qu'elle est respectée permet à un groupe de représentés de prendre des décisions indirectement par l'intermédiaire de leur représentant. Malgré le transfert de l'exercice du pouvoir, les "maîtres" restent les représentés.

On peut donc différencier les deux régimes :
- une république démocratique => basée sur la représentation
- une république aristocratique => basée sur la délégation de pouvoir

En fait Seiyès n'a rien inventé, ces deux sortes de régimes étaient connus depuis l'antiquité.
L'innovation de Seiyès c'est justement la novlangue. Appeler représentation ce qui ne l'est pas, appeler démocratie ce qui ne l'est pas. Tout cela grâce à l'introduction du terme abstrait de "nation".
Mais ils savaient très bien que ce n'était pas un régime démocratique qu'ils mettaient en place. A leur décharge, à leur époque, vu la gueule de la société française composée de 98% d'illettrés et séparée en trois classes sociales bien distinctes, la démocratie n'était surement pas possible.

La démocratie exige un haut niveau d'éducation de l'ensemble de la population.

Il ne faut donc pas faire preuve d'anachronisme en faisant des reproches mal placés à des gens qui étaient cohérents avec leur temps.
Les reproches il vaut mieux les garder pour nos politiciens actuels alors que la France a bien changée depuis 200 ans.
L'illettrisme a quasiment disparu. Les gens sont éduqués. Et les nouvelles technologies permettent la communication instantanée d'un bout à l'autre du territoire. Il n'y a plus aucun obstacle à la mise en place d'une véritable démocratie.
Et cela va dans le sens de nos aspirations. Plus nous sommes éduqués, plus nous réfléchissons à nos propres conditions de vie, plus nous aspirons à la liberté et à l'égalité, donc plus nous aspirons à la démocratie.
La dictature que ce soit d'1 personne ou d'un groupe de personnes, qui comme l'a démontré l'Histoire tend toujours à l'accumulation de privilèges et de pouvoirs pour les personnes qui dirigent au détriment de tous les autres, est devenue tout bonnement insupportable.

Dernière modification par Sandy (05-07-2012 13:51:13)

Hors ligne

 

#82 07-07-2012 00:19:17

Seb91
Membre
Message n°19530
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

mais pour le reste c'est toi le nouveau venu c'est à toi de faire un effort de lecture.

J'avou, je lis très peu les autres sujets mais bon c'est comme si tu me disais lis tous mes livres avant qu'on puisse discuter.
Bref

Gouvernement représentatif cela ne veut rien dire. Déjà compte tenu de la séparation des pouvoirs, c'est l'assemblée nationale qui est censée représenter l'ensemble des citoyens, le gouvernement n'a qu'un rôle exécutif et il est censé porter la volonté d'une majorité ( souvent relative ) de la population.

Peut être avons nous des définitions différentes du gouvernement représentatif pourtant je suis d'accord avec ce que tu dis mais en fait en parlant de Gouvernement Représentatif j'englobe le tout.
Est ce une erreur ? Je ne pense pas c'est mon appellation du système d'aujourd'hui (d'ailleurs je démontre que le gouvernement n'a jamais rien eu de représentatif).
C'est histoire de lui donner un nom et j'ai bien l'impression en écoutant Etienne que c'était la définition qu'il donnait.
Me serais je tromper ?

Pour le reste de ce que tu dis, je ne comprend pas pourquoi tu me dis tout ça en fait ? As tu lu ce que j'ai écris ?
Désolé mais en finissant de te lire je me suis dis mais pourquoi elle me parle de ça...

Je suis d'accord avec ce que tu dis (bon peut être une divergence sur la définition exacte du gouvernement représentatif mais bon).
Pour le reste ce que j'ai écrit va (je pense) dans ton sens avec un peu moins de zigzag (tourner autour du pot)

Un seul désaccord : 

La démocratie exige un haut niveau d'éducation de l'ensemble de la population.

A leur décharge, à leur époque, vu la gueule de la société française composée de 98% d'illettrés et séparée en trois classes sociales bien distinctes, la démocratie n'était surement pas possible.

D'accord oui et non car si à l'époque les paysans on leur avait expliquer les enjeux (en quelques discours simple) la démocratie aurait pu se faire.
Regarde par exemple le Venezuela, jusqu’à maintenant Chavez est toujours réélu à 90% des voix, il a éduquer le peuple école gratuite + transport + déjeuner.
Les médecins sont gratuit... Bref il éduque la population et guide vers la démocratie (tu seras d'accord ou pas se sont les faits actuellement alors va t"il se transformer en grand dictateur quand le peuple diras stop ? nous n'en sommes pas la inutile de partir dans un débat sans parler du fait qu'il a juste mis les riches à la rue, etc..)

Mais sinon évidemment qu'au jour d'aujourd'hui la démocratie est largement possible (et c'est d'ailleurs ce que j'essaye de démontrer et de déclencher avec ce magazine)
C'est ma petite pierre à édifice.

Dernière modification par Seb91 (07-07-2012 00:22:38)

Hors ligne

 

#83 07-07-2012 03:59:19

Jacques Roman
Membre
Message n°19532
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Seb91 a écrit:

[...] J'avoue, je lis très peu les autres sujets mais bon c'est comme si tu me disais lis tous mes livres avant qu'on puisse discuter.

Bonjour, Seb91.

Non, ce n'est pas comme si on vous demandait de lire tous vos livres avant de discuter. Il s'agit seulement de voir ce que les autres ont déjà dit ici sur le ou les  fils de discussion auxquels vous avez décidé de participer activement. C'est la moindre des choses.

Sinon : 1) vous vous exposez à parler d'aspects du débat déjà discutés et peut-être réglés, et 2) vous obligez les autres participants à répéter leurs arguments au risque de retarder la réflexion collective, dont la qualité dépend essentiellement de l'effort individuel.

Cela dit, je reconnais que le forum est très volumineux et qu'il est difficile de s'y retrouver.

La première chose à faire, que j'ai proposée à plusieurs reprises, est de mettre de l'ordre dans les fils de discussions, ce qui faciliterait votre tâche et celle des autres nouveaux (des anciens aussi).

Malheureusement, cette proposition ne fait pas recette, on dirait.  JR

Dernière modification par Jacques Roman (07-07-2012 04:01:54)

Hors ligne

 

#84 07-07-2012 07:30:16

frigouret
Membre
Message n°19534
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Seb ne te laisse pas impressionner par les vieilles barbes de ce forum et par la nombre de leurs posts. Rien n'est réglé ici ni même le sens des mots que nous employons.

Dernière modification par frigouret (07-07-2012 07:32:41)


cool

Hors ligne

 

#85 07-07-2012 08:49:14

Seb91
Membre
Message n°19535
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Non, ce n'est pas comme si on vous demandait de lire tous vos livres avant de discuter.

Evidemment, façon de parler ^^

Sinon : 1) vous vous exposez à parler d'aspects du débat déjà discutés et peut-être réglés, et 2) vous obligez les autres participants à répéter leurs arguments au risque de retarder la réflexion collective, dont la qualité dépend essentiellement de l'effort individuel.

Oui j'en suis conscient, voila pourquoi je dis stop au "blabla".
Je pense simplement qu'écrire les grandes lignes de ce projet est une bonne chose pour que justement cela soit accessible aux gens qui n'ont jamais entendu parler de cet idée.


La première chose à faire, que j'ai proposée à plusieurs reprises, est de mettre de l'ordre dans les fils de discussions, ce qui faciliterait votre tâche et celle des autres nouveaux (des anciens aussi).

Malheureusement, cette proposition ne fait pas recette, on dirait.  JR

Beaucoup de boulot en perspective tongue

Seb ne te laisse pas impressionner par les vieilles barbes de ce forum et par la nombre de leurs posts. Rien n'est réglé ici ni même le sens des mots que nous employons.

J'essai j'essai :p

Dernière modification par Seb91 (07-07-2012 08:50:26)

Hors ligne

 

#86 07-07-2012 10:14:38

Jacques Roman
Membre
Message n°19536
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

frigouret a écrit:

Rien n'est réglé ici ni même le sens des mots que nous employons.

Sur ce point, le barbotteux a raison, et selon toutes apparences il continuera  d'avoir raison pendant longtemps encore, hélas !

Quant au boulot que représenterait la mise en ordre des fils de discussion (ceci pour répondre à Seb91), la première étape ne prendrait que quelques heures à qui a une expérience suffisante du forum.

Il s'agirait 1) d'imprimer la liste des fils ; 2) de  relibeller les intitulés de manière factuelle, directe et simple, en se reportant au contenu des fils ; 3) de supprimer les doublons et de recombiner les fils là où c'est utile ; 4) de soumettre la nouvelle liste aux participants pour approbation ; 5) de faire les modifications définitives correspondantes.

La deuxième étape prendrait il est vrai plus de temps : il faudrait parcourir chaque fil et voir dans quelle mesure les messages devraient être renvoyés à un fil ou un autre. Comme nous avons parlé de tout un peu partout, ce ne sera évidemment pas facile : à moins de trouver un système permettant de renvoyer plusieurs messages à la fois, nous devrons sans doute nous contenter de régler les cas les plus utiles.

Un index alphabétique par mot-clé renvoyant aux fils de discussions serait sans doute la solution. Mais là encore, pas de doute qu'il y aurait du travail : l'indexage n'est pas une mince affaire en dépit des apparences. 

Si cette au moins la premièrte étape de cette remise en ordre était jugée utile par Étienne, peut-être qu'un participant accepterait de l'aider ou de se charger du travail. (Je dis tout de suite que je ne suis pas volontaire, ayant d'autres priorités en tête.).  JR

Dernière modification par Jacques Roman (07-07-2012 10:41:32)

Hors ligne

 

#87 07-07-2012 12:07:44

frigouret
Membre
Message n°19538
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Barbotteux.
C'est tout le charme de JR, un vocabulaire et des conceptions désuètes.


cool

Hors ligne

 

#88 07-07-2012 12:55:41

Jacques Roman
Membre
Message n°19541
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

"Barbotteux"/"barboteux"

frigouret a écrit:

Barbotteux.

C'est tout le charme de JR, un vocabulaire et des conceptions désuètes.

"Barbotteux" m'est venu spontanément sous le clavieren pensant à "barboteuse", mais recherche faite je m'aperçois qu'il fallait écrire "barboteux" (quelqu'un qui "barbote" ou est en "barboteuse" – les deux me convenant tout à cait dans ce cas-ci, au figuré s'entend).

" Barbotteux" se réfère à autre chose.

Autant pour moi.

Je me permets de faire remarquer qu'au sens où j'ai pris le mot, il s'agit probablement d'un néosémantisme : pour cette raison, je me vois contraint de rejeter avec indignation l'accusation de vocabulaire désuet. 

Pour la conception, je ne sais pas : elle me semblerait d'actualité vu qu'on rencontre assez fréquemment le type social correspondant.

Par contre, "vieille barbe"  – du point de vue du vocabulaire sinon de la conception –  fait vraiment cliché et digne d'un pph putôt que d'un "barboteux".

Cordialement. JR

Hors ligne

 

#89 07-07-2012 13:02:08

frigouret
Membre
Message n°19542
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Sans rancune.
Puisque l'on se permet un intermède philologique il faut écrire" au temps pour moi" argot militaire visant à corriger celui qui dirige l'exercice.

Dernière modification par frigouret (07-07-2012 13:05:33)


cool

Hors ligne

 

#90 07-07-2012 13:12:08

Jacques Roman
Membre
Message n°19543
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Mais nous ne sommes pas militaires, frigouret, et il ne s'agit pas de temps !  JR

Dernière modification par Jacques Roman (07-07-2012 13:47:48)

Hors ligne

 

#91 07-07-2012 13:19:31

frigouret
Membre
Message n°19545
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

J'ai l'académie française de mon côté, marginal ! anarchiste !


cool

Hors ligne

 

#92 07-07-2012 13:47:11

Jacques Roman
Membre
Message n°19546
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Mais est-ce que tu as vérifié dans le Furetière ?  J

Hors ligne

 

#93 07-07-2012 14:22:34

Seb91
Membre
Message n°19547
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Et ça Blablate ça blablate tonguetongue

C'est presque du flood :

Le flood est une action généralement malveillante qui consiste à envoyer une grande quantité de données inutiles dans un réseau afin de le rendre inutilisable
Wikipédia

(Pour un forum c'est plus le fait de parler d'autres choses que le sujet d'origine.)

Je précise pour les barboteux et les vieilles barbes tongue

Bon à par ça bientot la mise en page avec le chapitre sur le gouvernement représentatif (pas eu beaucoup de temp cette semaine).
Donc pour les modifs éventuelles n'hésitez pas

Dernière modification par Seb91 (07-07-2012 14:24:39)

Hors ligne

 

#94 07-07-2012 14:29:13

Jacques Roman
Membre
Message n°19548
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Seb91 a écrit:

Et ça Blablate ça blablate :P:P

C'est presque du flood :

Le flood est une action généralement malveillante qui consiste à envoyer une grande quantité de données inutiles dans un réseau afin de le rendre inutilisable
Wikipédia

(Pour un forum c'est plus le fait de parler d'autres choses que le sujet d'origine.)

Je précise pour les barboteux et les vieilles barbes :P

Pardon, Seb91, mais les intermèdes sont bons pour la santé psychologique du forum.  JR

Hors ligne

 

#95 07-07-2012 15:04:00

Seb91
Membre
Message n°19549
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Pardon, Seb91, mais les intermèdes sont bons pour la santé psychologique du forum.  JR

Oui je taquine tongue

Hors ligne

 

#96 08-07-2012 18:59:31

Seb91
Membre
Message n°19563
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Bonjour,

Je viens poster mon chapitre sur la dette, il est très exhaustif (peut être trop ? ) mais résume l'essentiel.
J'y invite à rentrer plus dans le détails avec la vidéo "Comprendre la dette publique"(que vous aurez sans doute déjà regarder) et certaine conférence d'Etienne.

En ce qui concerne la suite je pense faire un chapitre sur les médias puis directement la conclusion.
Alors dites moi ce que vous en pensez...

Je pense que ces quelques chapitres sont suffisant à une motivation de mouvement pour changer les choses (donc se rassemblez pour imposer à l'oligarchie l'écriture par le peuple d'une nouvelle constitution).

De plus après vos divers critique, je ne pense pas qu'il sois raisonnable que je réagisse sur tous les autres sujets du sommaire (cf plus haut dans le fil).
J'ai appris beaucoup de personne dont l'opinion est parfois controverser (nous l'avons vu) mettant ainsi mes propos dans une catégorie "bien" ou "pas bien" générant des débats éternels...

Ceci allant contre mon idée première (rassemblez) j'ai remarquer qu'avec ce que j'avais déjà écrit + (au moins un chapitre sur les médias mais je vais voir), c'était suffisant pour se poser des questions, pour tentez quelques chose...
De plus je ne veux pas que cela ressemble à un programme de parti politique invitant tous le monde à rejoindre ses idées et doctrines sur tel et tel sujet.

L'idée final est donc de faire constater les abus de pouvoirs évident et de dire que rien qu'avec ces faits  il faut changer le mode de fonctionnement de notre société.

J'attend vos avis !

Le texte : (encore une fois désolé c'est dimanche je l'ai écrit d'une traite donc fautes à gogo )

Ce chapitre sur la dette est, à mon sens, à lui seul un motif suffisant pour dire stop à ce système.
Nous l'avons tous dit : C'est la crise...
La crise de la dette, conséquence de notre évolution ou seulement arnaque du siècle ?
Notre cher gouvernement nous dit :
Il faut moins de dette publique !
Comment faire ? -Moins de dépense publique !
        -Plus de compétivité !
        -Un plan d'austérité !
        -Tout privatiser !

Faire des économies ! C'est normal quand on manque d'argent.
C'est notre pays nous sommes tous prêt à faire des efforts.  Mais alors ?
Questions bête :
-A qui doit on cet argent ?
-Pourquoi doit on autant d'argent ?

Il faut repartir du début, parler de l'économie en général, comme les lois que nous devrions tous connaitre, nous devrions connaitre le principe de création monétaire.
Encore une fois c'est ce qui nous fais vivre ! Nous consacrons nos vie au service de l'argent !
Pour comprendre vite et bien, vous trouverez sur internet une vidéo intitulé "comprendre la dette publique en 10 min".
C'est très simplifier évidemment, vous pouvez faire des recherches sur le sujet pour répondre à vos objections.
Pour moi les grandes lignes sont la donc je vais essayer ici de vous la synthétiser :

A la base la monnaie est créer par une banque public : la banque central.
La monnaie central est injecter dans l'économie, si elle est trop injecté  cela provoque de l'inflation si elle n'est pas assez injecté  cela crée de la récession. Il faut donc garder un juste milieu, c'est l'état qui tien les reines de son économie. Et surtout le crédit se rembourse sans intérêt !

Par la suite sont arriver d'autres banques dites commercial ou privé, (donc credit agricole, BNP, etc...) qui eux prête l'argent avec intérêt.
L'avantage de faire appel à eux c'est que, l'intérêt que nous remboursons, leur permet de prêter 6x fois plus que ce qu'ils ont réellement. Ainsi dans certain cas il peut être interessant de faire appel à eux.
Problème ! Dans les années 70 en France, il a été voter une lois interdisant à l'état d'emprunter à la banque central.
Cela à été décidez car apparement l'etat créait de l'argent à des fins éléctorales, cela créait de l'inflation...

Ils se sont donc dit qu'il valait mieux confier ça à des professionnels de la finance plus apte à gérer cela, idée souffler bien sur par ces même professionnels...

Aujourd'hui c'est n importe quoi d'ailleurs, les banques prêtent dans certain cas plus de 40 x ce qu'elles ont réellement ainsi les billets perde leur valeurs.
Bientôt les billets de 500 euros eux même ne vaudront même plus le papier sur le quelle ils sont imprimer.
Alors pour vous comme pour moi ça fais cher le papier toilette car ces banques, nous leur sommes redevables d'une dette.
D'ailleurs ces dettes ont décidez d'ouvrir un casino géant, la spéculation qui sert principalement à miser sur le fait qu'une valeur monte ou descende.
En gros on joue à si des sociétés, des usines, des gens, des pays vont vivre ou mourir, si tu as fais le bon choix tu remporte des gains.
Marche ou Crève c'est la réalité du monde financier...
Il y'a tellement à dire que je ne peux que vous dire de faire des recherches sur Goldman sachs, la city de londres et autres grand nom de la finance.
Nos gouvernement et les meilleurs économistes ne comprennent pas ce qui se passe ? Ces enfoirés vous trompent !!

Comme je vous l'ai dit plus tot les hommes d'argent et le pouvoir étant intimement liés, ils défendent ensemble leurs intérêts.
Imaginez que les hommes qui nous dirigent, ceux qui votent nos lois, ont laissez filez le pouvoir de la création monétaire. Pouvoir qui serait notre si nous étions réellement en démocratie...
Aurions nous vendu ce pouvoir à un autre si on nous avait demandez notre avis ? J'aurai voter non évidemment mais c'est la démocratie qui aurait fais son choix.
Donc depuis les années 70 ce sont les banques privé qui font la pluie et le beau temp.
Ces banques prête donc à l'état aujourd'hui, mais aussi au peuple tout entier !
Ainsi a toutes les échelles l'argent est créer de cette façon.
Je sais ce que vous allez dire, bon ok l'etat n'a pas été très malin il a laissez ça au banque privé, après tout cela crée de l'emploi de la richesse..
Oui ! Du moins au début... Il est vrai que par exemple si j'achète une voiture je paye des intérêts si je rembourse comme il faut pas de problème, je gère mon budget, tout va bien.
Nous sommes d'accord ! Ce qu'il faut que je vous dise maintenant c'est que bizarrement depuis cette fameuse loi :
Tous les gouvernements succéssifs de droite comme de gauche ont voter des budgets déficitaire, absolument tous !

UN HASARD ?

Peut être que le hasard fait très très très bien les choses...
Mais la réalité est la : cela à commencer avec les lois Pompidou Rothschild 1973, puis article 104 de Maastricht, puis article 123 du traité de lisbonne.
Article 123 du traité de lisbonne loi européenne et donc impossible à dénoncer sans sortir de l'Union Européenne.
Ainsi que ce soit au niveau de l'état ( Dette construite patiemment pendant 40 ans par les ministres et les parlementaires eux-mêmes, ceux-là mêmes qui aujourd'hui osent nous appauvrir encore au nom d'une "nécessaire austérité", foutage de gueule !)
Ou encore au niveau des citoyens, oui nous empruntons avec intérêt lors de nos crédit...

Pour l'état environ 1400 Milliard d'euros de dette... SANS COMPTEZ LES INTERETS !
Intérêt qui s'élève à peu près à 2400 milliard d'euros.
Interêts variable en fonction des agences de notations... Intimement liés aux milieux Politique et financiers...

La dette citoyenne de la france s'élève, elle, à 7000 milliard d'euros !
Ces banques qui nous pousse à faire des crédits pour en rembourser d'autres (au niveau mondial) nous font avoir des dettes impossibles à rembourser...
C'est mon avis... Certain pense que si nous récupèrions notre pouvoir politique nous pourrions rembourser cette dette en peu de temp mais que pour l'instant nous sommes pris dans une tenaille avec d'une part l'impossibilités d'emprunter notre argent à la banque central à taux ZERO ! et d'autres part notre gouvernement qui augmente année après année notre dette...
N'hésitez pas à faire des recherches sur ce sujet, c'est passionnant et navrant en même temps...
Etienne Chouard a fait des conférences très interessantes sur la création monétaire et les banques en général, c'est long mais très instructif.
Comme vous le savez déjà il y'a deux moyens d'asservir un peuple soit par la dette soit par la guerre...

En 200 ans d'oligarchie, et 40 ans de marché financer (pour la france), une véritable mafia controle le monde c'est évident. Il y'aurait tellement de choses à dénoncer...
Le pouvoir va jusqu'a ce qu'il trouve une limite, l'oligarchie est incontrolable et les marchés financiers programmer pour toujours faire plus d'argent nous éssore telle une éponge...
On comprend ainsi que la crise des subprimes, les problèmes de la grèce, de l'éspagne, etc...
Les leviers qui déclenchent ces catastrophes sont actionner par des marchés qui y trouve un intérêt...
Tout comme les guerres dans les pays possédant un sous soul riche en pétrole...
La guerre en irak, pour des armes de destruction massive ou pour du pétrole ?
Il faut se rendre à l'évidence...

Cherchez... Cherchez sur internet les réponses à vos questions, moi j'ai arrêter.
Mais sachez que la croissance infini est un mythe ! Et surtout elle n'est pas indispensable à notre survie bien au contraire ! Elle va peut être, être la cause de notre destruction.

Je pense qu'il faut s'organisez, démontez tout ça, et organisez enfin notre démocratie !
En islande par exemple ils ont dit non au remboursement de la dette, et on commencer l'écriture d'une nouvelle constitution.
Je n'ai pas vraiment suivi la suite mais vous n'en entendrez pas parler à la télé, évidemment controler par certain pouvoir financier et politique... Il est hors de question de donner de mauvaises idée à la populace.

Dernière modification par Seb91 (09-07-2012 00:28:42)

Hors ligne

 

#97 09-07-2012 02:58:31

Seb91
Membre
Message n°19565
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Et voila le dernier chapitre conclusion final :

En lisant vous comprendrez ma décision de couper court au reste, est ce une bonne décision ?

Je ne sais pas j'ai l'impression de bâcler le but premier...
Mais en relisant le résultat global chapitre après chapitre, je pense que le plus important est mis en avant...

Est ce que la diffusion de ce document peut faire bouger les choses ? J'aimerais proposer une solution miracle applicable d'un claquement de doigt avec ce magazine, mais pour l'instant
c'est tout ce que j'ai trouver... L'idée que les gens écrivent à une boite mail ou l'on recense toutes les personnes d'accord avec l'idée de la constitution et de l'assemblée constituante.

Une sorte de fichier client utilisable pour diffuser les idées de mouvements, et surtout de les organiser.
Il faut juste créer une voix géantes pour enclencher le processus, le reste, le détail coulera tout seul derrière...
Ce n'est que mon avis.

J'attend vos critique sur la globalités du projet, sur chaque chapitre, sur ce que j'ai pu faire de mal, sur TOUT...

Merci

Le texte final (c'est un peu long et toujours avec des fautes évidemment ^^ ) :

Si vous avez lu le sommaire il y'a beaucoup de sujet que je voulais aborder dans ce magazine.
Vous pouvez retrouver sur le forum d'Etienne Chouard la discussion qui à donner naissance à ce magazine. Dans "ecrire nous même une constitution / BlaBla ou opération dites "coup de poing""
Dans cette conversation j'ai mis en avant certaine idée que je défend , je me suis rendu compte que cela générait des débats sur lesquelles certain point que je pensais acquis s'avérait différent. Je ne demande pas que tous le monde soit d'accord avec tous ce que j'ai rassembler ici. Il faut bien généraliser le tout, si je me suis tromper dans une date  j'étais mal informer, si j'ai dis une bétise j'ai encore écouter la mauvaise personne...

Personne n'est parfait, certainement pas moi.

J'ai dans une courte introduction décrit le pourquoi de ce magazine, ce sont mes raisons de réagir et bien mon discours.

Dans un second temp je vous ai parler du message, message qui me parait cohérent et possible. Avec une bonne organisation pourquoi ne pas essayer qu'est ce qu'on a à perdre ?

Avec la suite je vous ai parler de démocratie et du gouvernement représentatif mettant en avant les escrocs et les menteurs qui nous dirige vraiment.
Nous ne sommes pas en démocratie et le gouvernement à nos têtes ne dirige que pour lui même et en aucun cas dans l'interet du plus grand nombre.
Le schéma de notre révolution et de la mise en place de l'oligarchie a été étendu à l'echelle mondial. Tentant peu à peu de concentrer les pouvoirs politique et financier de tous les pays dans les mains de très peu d'homme.

Une mondialisation démocratique pourrait donner quelque chose d'étonnant, une utopie impossible à l'heure d'aujourd'hui.
Pour l'heure, de la mondialisation oligarchique résulte notre monde ou des gens meurent de faim, ou la minorité (1%) exploite le reste (99%), ou on tue pour du pétrole et des marchés juteux, ou rien ne va... Ou l'on va droit dans le mur...

Personnellement je pense que même nos Président, ministre et autres élus... Comme nos PDG de multinational, etc... Ne sont que des pions.
Des pions qui du jour au lendemain sont remplaçable sans soucis.
Je pense que le pouvoir du monde est concentrer dans très très peu de main.

Mais ce n'est que mon avis ! Et en fait on s'en fou !
Pourquoi ? Parce que en ajoutant le chapitre sur la dette ! Tout est dit !

Quelques recherches sur ces sujets décrit on du mettre de coter les objections que vous aviez ! Si non bah... Je ne sais pas ...
Mais réveillez vous ! Peu importe qui dirige c'est nous qui payons toujours les pots cassés car nous sommes impuissants ! Impuissant politiquement et financièrement.
Ces deux variables dirige le monde : l'écologie, la santé, le travail, les guerres, l'information... TOUT !
Je voulais avec la suite parler de ces sujets mais les conclusions que j'en ai fait sont les miennes a vous de fouillez plus loin, mais si graçe a ce magazine vous avez pris conscience de certaine chose,
clairement qu'on se fait baiser sur certaine chose...

En fouillant vous allez comprendre qu'on se fais baiser sur TOUTE les choses : TOUT !

J'ai arrêter de chercher jusqu'ou ça va j'en ai bien assez vu...
Voila pourquoi je suis CONVAINCU que ce que je décrit ici est bien réel.
Voila pourquoi je pense qu'il faut faire quelque chose pour que la solution vois le jour.
Voila pourquoi j'ai écrit ce magazine et voila pourquoi je veux que vous fassiez quelques chose pour m'aider, je ne vous demande pas de prendre les armes et d'attaquer l'Elysée.
Quelques chose de simple discutez en autour de vous, n'essayez pas de convaincre celui que ça n'interesse pas, c'est inutile.
Tentez de convaincre quand vous le pouvez mais ne devenez pas le marginal de la société devenu fou à force de dénoncer le système, c'est inutile.

Non tentons de rassemblez le plus de monde possible pour peut être pouvoir faire des choses d'envergure, je ne sais pas organisez des manifestations plus facilement, répandre de plus en plus le message et peut être l'étendre au niveau mondial.
D'ailleurs certaine conférence d'Etienne Chouard sont traduites dans six langues ! C'est génial le boulot accompli par ceux déjà rassembler.
Alors moi mon idée est simple, que vous soyez militant hyper investit, fétard du week end, fumeur de pétard pantouflard, ou peu importe...

VOUS ÊTES CONCERNES !

Oui l'important c'est que vous vous signaliez:
-Communiquez à l'adresse suivante : aaaa@démocratie.fr (adresse factice pour le moment)
1 / Pseudo ou Nom
2/ Votre département
3/ Votre age
4/ Votre adresse mail

C'est tout ! A partir de la nous créons un fichier géant de ceux qui veulent aller vers cette solution et ne plus se laissez faire par ces politiciens et banquiers avarent de toute les richesses du monde.
Nous saurons ainsi combien nous sommes, nous pourrons nous contactez si vous avez des projets de monter une association, ou des actions possible au mouvement. Faites vous connaitre sur les forums et autres sites qui en parle.

Si vous n'êtes pas militant vous pourrez au moins suivre le mouvement jusqu'au moment ou ce sera vraiment concret et ou il ne manquera plus que vous pour finalisez le projet.
Nous pouvons reprendre le pouvoir, c'est possible !
En nous réunissant ainsi, en sachant que le nombre de gens qui vont dans la même direction grandi de jour en jour, on est de plus en plus certain qu'on va changer les choses.
Si cela vaux le coup, de plus en plus de personne vont entreprendre le changement alors essayons.
Pour ce qui est des prochaines chapitre, j'ai donc décidez de ne pas vous parlez des déductions que je me suis faite sur ces sujets néanmoins je vais vous indiquez brièvement quelques pistes à suivre pour vos éventuelle recherche :

Pour la télé, la publicité, les médias, controler vous l'aurez compris par le pouvoir politique et monétaire et donc par une minorité.
Le linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des « Dix Stratégies de Manipulation » à travers les média et la télé dont voici un résumé originellement disponible sur Pressenza. Je me suis permis de mettre en page, simplifier et illustrer ces 10 points pour vous les faire partager de la meilleure manière possible.
1/ La stratégie de la distraction

Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique.

2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions

Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

3/ La stratégie de la dégradation

Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.

4/ La stratégie du différé

Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.



5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge

La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisant, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-age ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans ». Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion

Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise

Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. »

8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité

Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

9/ Remplacer la révolte par la culpabilité

Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution!…

10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes

Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.

En sachant ça, observer juste les présentation de l'information dans les médias...
Pour vous citez un exemple sur BFM TV, une femme et un homme présentait (aucune idée des noms) donc ils lisent leur prompteur... Et la il parle de ce qui se passe en grèce (ou la situation s'aggrave de jour en jour, conséquence d'une dette illégitime qui à littéralement piller toute les richesses du pays le laissant pour mort), il montre des images et explique dans un flash de 10 sec a quelle point la situation est inquiétante...

Au bout de 10 sec changement de sujet ce sont les JO 2012 à Londres !!

Et la grand suspens : Qui va être le porteur du flambeau, qui aura cet honneur ?!
Pendant 2 à 3 min on nous dit que peut être ce sera lui ou peut être lui, le suspens est insoutenable...
On aperçois la présentatrice face au présentateur sur le terrain (caméra interposer) en train de se marrer face à la thèse des eventuelles porteur de drapeau.
Est ce qu'elle se marre pour ce que je pense ? Est ce qu'elle se marre parce qu'elle se fout littéralement de notre gueule ?

Bref si vous voulez connaitre certaines réalités ce n'ait pas à la télé que vous l'apprendrez...
Sauf si bien sûr vous êtes fan de documentaire animalier ou autres... Il y'a quand même des choses intéressantes dans d'autres sujet évidemment...

Mais quand on regarde les vrais sujet qui nous intéressent, on se rend compte d'une part que quand ils en parlent c'est n'importe quoi et d'autres part que c'est une immense blague en fait.

Je ne vous parlerai donc pas non plus des vrais raisons des guerres depuis ces dernieres centaines d'années...
Toujours pour le profit de quelques un... Informez vous !

Sur la santé c'est pareil... Pour l'agriculture, les centre commerciaux...
Tout est diriger par des cartels créer par nos oligarchie national puis mondial...
Le but de ces cartels, complétement légaux et souvent éxonérez d'un tas de devoir qui nous sont imposer, n'est pas votre bonheur, votre santé, ou autres...
Leur but c'est de faire du fric de vous poussez à la consommation, tous notre système actuelle va dans ce sens. Alors vous allez me traitez de communiste mais sachez que les seuls options ne sont pas communisme ou ultra capitalisme. Comme tout il y'a un juste milieu !

Il faut controler ce qui dirige nos vie tous simplement, actuellement c'est habillement controler par ce qui compose l'oligarchie mondial.
Oui allez on peu distinguer des oligarchie de différent niveau...

Tout est une question de profit ! Dans tous les domaines et ce n'est en aucun cas dans votre intérêt sauf si vous êtes d'une grande famille de l'oligarchie.

Un dernier sujet que je me dois d'aborder et que je vais tout de suite qualifier de légende :
Dans les années 1900, il y'avait un inventeur qui s'appelait Nikola Tesla, il est celui qui a mis en avant le courant alternatif.
Celui que nous utilisons tous au quotidien dans nos maisons.

Ce chercheur très contreverser, souvent seul contre tous, à fais des découvertes incroyable toujours détourner par divers lobby de l'époque.

Ainsi fiction ou réalité Nikola Tesla aurait créer une machine qui capte une énergie libre, une énergie inépuisable. Il pouvait apparement l'envoyer ou il voulait à n'importe quelle point du globe.
Il a montrer sa découverte à un riche investisseur pour un dévellopement mondial.
Il aurait dans un champ désert allumer des centaines d'ampoules planter dans le sol. Une découverte incroyable ! Ahurissante ! Le banquier lui a dit c'est bien.. Mais ou va t'on mettre le compteur ? Comment on va gagnez de l'argent ? Evidemment sans retour sur investissement aucun intérêt...
Imaginez cela possible ? Si c'est vrai la découverte est bien planquer quelques part ou simplement jamais dévelloper... Imaginez la fermeture d'un lobby géant telle que l'energie... Le manque à gagner pour les 1 %... C'est pour eux hors de question !

Tous ça pour vour dire que cela va jusque la.
Nous priver d'immense avancer pour améliorer nos vie. Peut être que toute les découvertes cacher mit bout à bout nous permettrait de vivre tous heureux simplement...
Sans une course au profit qui propage la misère.

En se renseignant sur l'energie libre, et le mouvement perpétuel on tombe sur des moteurs magnétique ou encore des moteur hydrogène qui crée plus de puissance qu'elle n'en reçoivent et donc scientifiquement impossible.
Apparement beaucoup de gens on perdu leur vie à cause de leurs inventions...

Bref mythe ou réalité peu importe encore une fois, je trouve ça intéressant d'imaginer les pires complot possible... Les pires conséquences de notre impuissance politique et monétaire...
Il y'a une infinité de possibilités !
Il suffirait pourtant que notre constitution soit écrite par le peuple, par nous même ! Et on pourrait tout changer c'est EVIDENT !

Vous pouvez aussi regardez comment la politique ce passe dans les autres pays. Comment pour la plupart cela va dans la même direction d'un gouvernement mondial, d'une oligarchie mondial plus précisemment.
Interessez vous aussi au vénézuela, le controversé Ugo Chavez dont nous n'avons jamais entendu parler à la télé... Un personnage très interessant.

Regardez aussi l'un des derniers discours de Kennedy ou il dit je cite :

"Parce que nous devons faire face tout autour de nous à une conspiration massive et impitoyable qui s'appuie sur des mouvements déguisés permettant le déploiement de leur
  sphère d'influence"

"C'est un système qui a nécessités énormément de ressources humaines et matérielles dans la construction d'une machine étroitement soudée et d'une efficacité remarquable
  elle combine des opérations militaires, diplomatique, de renseignement, économique, scientifique et politique"

"Leur planification sont occultés et non publique"

Il dénonçait le contrôle du monde par certaine personne, il avait (je crois) programmer une loi destiner à reprendre le contrôle de la création monétaire...
Malheureusement il à été tuer par un fou dénommer Lee Harvey Oswald, tel un vrai terroriste islamiste, lui a tirer une balle dans la tête avec une carabine à travers un immense
système de sécurité d'un rayon de plus d'1 KM.

Il avait un don... Tout comme les attentats du 11 septembre ou les terroristes on détourner des avions à travers l'espace aérien le plus sécurisé du monde...
Réussissant la prouesse de viser un immeuble que même un pilote avec 10 ans d’expérience n'aurait pas forcément réussi a toucher du premier coup. En pilotage manuel.

Bref informez vous au bon endroit ! Si vous croyez à toute les vérités "officielles". C'est bien pour vous ! Profitez de la vie. Les nuages radio actif on l'habitude de contourner la France c'est du
vécu !

Je m'arrête la et éspère vous avoir motiver avec mes mots, n'hésitez pas signalez vous !
Nous répondrons à tous le monde !
Le mouvement est en marche.

Hors ligne

 

#98 09-07-2012 06:07:49

Jacques Roman
Membre
Message n°19566
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Croissance/ressources

Seb91 (96) :

Vous écrivez :

"Sachez que la croissance infinie est un mythe ! Et surtout elle n'est pas indispensable à notre survie bien au contraire ! Elle va peut-être, être la cause de notre destruction."

Cette idée forte mériterait un chapitre à elle seule pour traiter du partage équitable des ressources entre les nations (sans quoi les guerres sont fatales), de la nécessité d'abandonner les productions énergivores d'utilité marginale pour éviter les gaspillages, et aussi, à mon avis, de la nécessité de maîtriser la démographie  à l'échelle mondiale. JR

PS. Ce que vous êtes en train de faire n'est pas un magazine, mais un manifeste (comme le "Manifeste du Parti communiste"), ou un tract. L'appeler "magazine" risque de dévaloriser votre travail.

Si vous développez, ça peut devenir une espèce de "manuel populaire" : votre idée de "La Démocratie pour les nuls" (message 8) est intéressante.

Dernière modification par Jacques Roman (09-07-2012 06:26:30)

Hors ligne

 

#99 09-07-2012 13:49:40

Seb91
Membre
Message n°19567
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Cette idée forte mériterait un chapitre à elle seule pour traiter du partage équitable des ressources entre les nations

Oui je suis d'accord mais j'ai peur en développant certain sujet de m'égarer avec des croyances qui sont miennes.
De plus l'idée que vous mettez en avant est quand même bien développer :

-Les élites accaparant le pouvoir politique et monétaire, le partage équitable est impossible. Est ce vraiment utile de développer avec des exemples concrets ?

Je précise bien les raisons qui font que je ne poursuis pas les chapitres proposer au début,

-J'aurais aimer développer sur Goldman Sachs : les bulles financières, les affaires judiciaire qui n'aboutissent jamais...
-Sur les industrie pharmaceutique (Grippe H1N1, Sida, Cancer... ) + le nombre de médicament inutile en circulation...
-Sur la grande distribution en général
-Sur l'écologie réel impossible sans couper court au profit perpétuelle de notre économie
-Etc... etc...

Est ce que ces recherches peuvent être synthétiser ? Et surtout est ce que ce serait le bon choix de développer cela alors que ce ne sont que des facteurs (des conséquences) de notre impuissance politique et monétaire.
Le principal est dit et après les avis sur ce forum, je pense qu'il appartient à chacun de creuser tel et tel sujet.

Maintenant si vous pensez que j'oubli certaine chose fondamental, je suis ouvert à toute modification / amélioration.

PS. Ce que vous êtes en train de faire n'est pas un magazine, mais un manifeste (comme le "Manifeste du Parti communiste"), ou un tract. L'appeler "magazine" risque de dévaloriser votre travail.

Si vous développez, ça peut devenir une espèce de "manuel populaire" : votre idée de "La Démocratie pour les nuls" (message 8) est intéressante.

C'est très flatteur tongue Oui pourquoi pas ne plus l'appeler magazine peut être péjoratif pour mon travail, a voir...

Quelle point non abordé (ou pas assez développé) vous semble fondamental pour en faire un vrai manuel populaire ?
Je crois qu'actuellement il est déjà bien organisez dans cette voie wink

Hors ligne

 

#100 09-07-2012 14:03:10

Jacques Roman
Membre
Message n°19568
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

@Seb91 :

Les problèmes que vous soulevez ne peuvent se régler que par une prise de conscience et des décisions à l'échelle mondiale. Un chapitre ou une conclusion sur les aspects mondiaux de votre réflexion me paraît indispensable, sinon votre document risquera de paraître étriqué.

"Manifeste" était une suggestion, mais en tout cas ne conservez pas "magazine". Ça fait penser à Paris-Match. "La démocratie pour les nuls" (si ça n'a pas déjà été pris) me plaît bien, ou quelque chose comme" La crise financière pour les nuls". Ce seraient de bons titres de manuels populaires.

Il existe un "Mouvement pour l'éducation populaire" dont il a été parlé à plusieurs reprises sur notre site. Vous devriez prendre contact avec les responsables, ne serait-ce que pour voir si leurs publications pourraient couvrir votre projet.

Pardonnez-moi de ne pas aller plus loin pour le moment : je n'ai pas eu le temps de réfléchir à votre texte comme il le mériterait.  JR

Dernière modification par Jacques Roman (09-07-2012 14:59:13)

Hors ligne

 

#101 09-07-2012 15:07:12

Seb91
Membre
Message n°19569
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Les problèmes que vous soulevez ne peuvent se régler que par une prise de conscience et des décisions à l'échelle mondiale, sinon votre document risquera de paraître étriqué. Un chapitre ou une conclusion sur les aspects mondiaux de votre réflexion me paraît indispensable.

Entièrement d'accord, j'ai dans un premier temps mis en avant les incohérence du système au niveau la France en elle même.

Et dans la conclusion je pense parler d'une manière plus général :

Pour l'heure, de la mondialisation oligarchique résulte notre monde ou des gens meurent de faim, ou la minorité (1%) exploite le reste (99%), ou on tue pour du pétrole et des marchés juteux, ou rien ne va... Ou l'on va droit dans le mur...

Personnellement je pense que même nos Président, ministre et autres élus... Comme nos PDG de multinational, etc... Ne sont que des pions.
Des pions qui du jour au lendemain sont remplaçable sans soucis.
Je pense que le pouvoir du monde est concentrer dans très très peu de main.

Vous pouvez aussi regardez comment la politique ce passe dans les autres pays. Comment pour la plupart cela va dans la même direction d'un gouvernement mondial, d'une oligarchie mondial plus précisemment.

etc...

Peut être est ce trop succins ? Peut être que le fait de faire une grande conclusion sur tous les autres sujets paraît trop bacler ?

Justement faut il choisir un ou deux autres chapitres supplémentaire nécessaire pour enlever cet aspect étriquer que vous dénoncez ?
Par exemple rajouter - un chapitre sur l’économie (et les banksters) dénonçant le fait que la croissance infini est un mythe
                                  - Et un chapitre sur les différents acteurs de la mondialisation et ce méfaits ?

Encore une fois je pense que ces chapitres supplémentaire étant des conséquences de ce que je décrit dans les premiers chapitres, ils ne sont pas nécessaires...
Mais je conçois qu'il est peut être indispensable de mettre en avant les liens entre ces sujets et ce que je dénonce dans les premières parti.

"Manifeste" était une suggestion, mais en tout cas ne conservez pas "magazine". Ça fait penser à Paris-Match. "La démocratie pour les nuls" (si ça n'a pas déjà été pris) me plaît bien, ou quelque chose comme" La crise financière pour les nuls". Ce seraient de bons titres de manuels populaires.

Oui la dessus vous m'avez convaincu ce sera modifier lors de la mise en page final.

Pardonnez-moi de ne pas aller plus loin pour le moment : je n'ai pas eu le temps de réfléchir à votre texte comme il le mériterait.  JR

Vos remarques sont déjà d'une grande aide et je vous en remercie big_smile

Dernière modification par Seb91 (09-07-2012 15:08:02)

Hors ligne

 

#102 10-07-2012 06:34:16

Jacques Roman
Membre
Message n°19571
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

@Seb91 :

Il me semble que rajouter  un chapitre sur les différents acteurs de la mondialisation et, pour finir, un chapitre sur les méfaits du mythe de la croissance pour la croissance et de la banksterisation (votre préoccupation initiale si j'ai bien compris)  serait une bonne idée.  N'oubliez pas le MEP : il y a peut-être des ressources de ce côté-là. JR

Hors ligne

 

#103 10-07-2012 17:22:05

Seb91
Membre
Message n°19572
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Merci pour vos conseils, je vais modifier en conséquence tongue

Mais ou est passer Balthazar ? big_smile
J'attend d'autres critiques ^^

Dernière modification par Seb91 (10-07-2012 17:24:41)

Hors ligne

 

#104 10-07-2012 19:34:58

Balthazar
Membre
Message n°19573
Date d'inscription: 29-05-2012
Messages: 110

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Salut Seb91.

Mais ou est passer Balthazar ?

J'étais juste derrière l'arbre, là derrière, tu vois ? :b

plus sérieusement, d'abord, voici la suite de ton texte, celle sur le gouvernement représentatif (comme d'habitude, j'ai pu oublier des fautes, donc si quelqu'un en voit une, il serait gentil de le dire smile):

Le mot DÉMOCRATIE est piégé !
Nous l'utilisons pour désigner le GOUVERNEMENT REPRÉSENTATIF qui est L’EXACT CONTRAIRE de la démocratie.   


La démocratie représentative ou régime représentatif ou gouvernement représentatif est un système politique dans lequel on reconnaît à un organisme le droit de représenter une nation ou une communauté. La volonté des citoyens s’exprime par la médiation de représentants élus qui incarnent la volonté générale, votent la loi, et contrôlent éventuellement le gouvernement.
Dans ce système, ce sont les meilleurs selon les électeurs qui détiennent le pouvoir et représentent la Nation et/ou le peuple dans son ensemble.
La démocratie représentative s’oppose également à la démocratie directe dans laquelle le peuple prend lui-même les décisions. Dans l'Antiquité grecque, il n'y avait qu'une seule démocratie, qui était la démocratie directe, tandis que la démocratie dite représentative était appelée oligarchie, et était d'ailleurs conçue comme l'ennemie traditionnelle de la démocratie.
Wikipédia

Le gouvernement représentatif, notre système actuel, est le fléau de la démocratie. Il est de par ses sélections, antidémocratique.
D'abord je ne pense pas que nos élus  soient pleinement conscients de ce dont je vous parle ici.
Peut être certains... Mais pour la plupart, ils sont élus, qu'ils soient gentils ou méchants n'est pas le problème, le problème c'est que plus on monte dans les hautes sphères du pouvoir plus l'élu à dû écraser ses adversaires pour se faire sa place.
D'ailleurs les mentalités citoyennes sont calquées sur ce schéma, ce qui a grandement influencé   notre esprit communautaire qui, aujourd'hui, est difficile à ranimer. (Diviser pour mieux régner)

Quelqu'un qui veut le pouvoir, qui veut diriger les autres, qui veut qu'on lui obéisse grâce à un statut qu'on lui donne, ce quelqu'un n'est pas et ne peut pas être un représentants de la volonté commune.
Il a été « programmé » pour se débarrasser de ce qui le gêne et cela depuis le tout début de sa carrière.
Cela commence par les hautes études, L'ENA une première sélection pour avoir les meilleurs...
Ainsi commence les premiers "copinages", les premiers contacts, les premières relations décisives pour la suite d'une carrière. En politique tout n'est qu'une question de relations.
La carrière se poursuit avec les partis.

Un parti politique est une organisation politique qui cherche à influencer une politique gouvernementale, en nommant ses propres candidats et en tentant d'obtenir des mandats politiques.
Plus généralement, la notion de parti politique possède deux définitions. La première, d'ordre idéologique, est presque synonyme de faction : il s'agit, pour reprendre les termes de Benjamin Constant, d'une « réunion d'hommes qui professent la même doctrine politique »
La seconde, d'ordre institutionnel, le tient pour un élément essentiel du jeu démocratique : « elle consiste à saisir le parti politique en tant que forme politique, structure d'organisation de la démocratie »

Wikipédia

Lorsque l'on rejoint un parti politique, par définition on rejoint les idées maîtresses de celui-ci.
Sont-ils tous d'accord ? Non, mais intégrer un parti est NECESSAIRE à l'évolution d'une carrière donc on obéit. Les idées sont donc grandement filtrées.
Aller à l'encontre d'une idée de son parti est synonyme de trahison, c'est évident, ainsi dès la racine de notre gouvernement représentatif, on aperçois déjà les premières dissidences à la démocratie.
Au fil des années (deux siècles) d'évolution de ce système est né un véritable réseau à la tête de nos vie. Réseau parsemé de requins se dévorant entre eux...
Mais TOUS profitent de ce système et AUCUN n'est là pour défendre l’intérêt général (ou rarement).
Ces professionnels de la politique jouent un rôle ; plus ils font plaisir aux bonnes personnes, plus ils grimperont. Qui sont les bonnes personnes ? Qui dirigent vraiment nos vie ? Comme je vous l'ai dit au début évidemment, c'est l'argent, donc les hommes riches.

La politique c'est comme la vie plus tu as d'argent plus tu vas bien, ainsi le pouvoir (politique) et l'argent sont intimement liés. (Financement des partis)
Quand on se met à fêter ses victoires dans de luxueux restaurant comme le « Fouquet's » (par exemple), on a oublié la volonté du peuple.
Loin de moi l'idée de mettre tout le monde dans le même sac, je vous résume ici une généralité qui est dans la réalité bien plus complexe...
Je vous invite donc à faire, si cela vous intéresse, vos propres recherches d'analyses sur ces 200 ans de gouvernement représentatif, sur les personnages qui l'ont composé, sur ses dérives...
Par la suite je m'attaquerai à divers points clés dénonçant les trahisons de cette oligarchie
Je pense que vous avez compris la différence entre la vraie démocratie et l'oligarchie.
(!!!!Sinon, relisez depuis le début!!!)

Vous comprendrez peut-être avec les prochains chapitres à quel point il est ESSENTIEL d'enrayer cette machine infernale qui, comme à son habitude, concentre tous les monopoles dans les mains d'une poignée de gens.
La démocratie ne se conçoit pas sans organisation, c'est un fait, mais en analysant réellement notre système actuel on remarque que la séparation des pouvoirs, qui permettait justement de nous faire croire à la démocratie, n'est plus.
Certains élus en expliquent très bien le fonctionnement : leur parti leur dit de voter telle loi, ils doivent voter telle loi. Allez à l'encontre d'un parti, c'est une trahison, et sans parti les prochaines élections sont perdues.
Notre gouvernement est en fait composé de plusieurs bandes de copains qui se partagent le gâteau.
On ne peut même plus l'appeler démocratie représentative mais bien oligarchie.
Au fil du temps notre oligarchie est allée bien au delà du simple gouvernement représentatif.
Ce qu'on appelle mondialisation est la perte de pouvoir de ces gouvernement qui s'échappe vers  l'international.
Ainsi chaque étage de ce pouvoir exploite celui du dessous, et bien sur, le dernier étage représente la majorité (nous) soit environ 99% du monde contre les 1% qui font pour l'instant ce qu'ils veulent.
Libre a vous bien sûr de vous documenter sur les diverses affaires de nos politiques et sur la mondialisation. En cas de vraie démocratie la mondialisation serait une bonne idée car le dernier étage déciderait et donc qui ferait les choses au mieux pour tous.


L’idée du tirage au sort GÉNÉRALISÉ en politique sert précisément à éviter cette prise du pouvoir par les professionnels de la politique, elle sert au peuple à SE PROTÉGER DES VOLEURS DE POUVOIR par un AMATEURISME politique GÉNÉRALISÉ et IMPOSÉ.

C'est cette amateurisme qui nous garantira :
-Un système plus simple, connu de tous (vu qu'on y participe au quotidien) et surtout contrôlable.
-Des lois plus simples pour les mêmes raisons.
-Sans aucun doute un meilleur quotidien pour les gens en général (les 99%)

Si on instituait le tirage au sort GÉNÉRALISÉ, les humains n’auraient PLUS BESOIN de mettre en avant les plus compétents d’entre eux pour gagner une compétition, faute de compétition… Et nous cesserions de fabriquer nous-mêmes nos prochains bourreaux politiques : nous nous donnerions à nous-mêmes le droit de suffrage universel DIRECT, le seul droit de suffrage universel digne de ce nom.
LA CAUSE DES CAUSES, C’EST LA DÉSIGNATION DE REPRÉSENTANTS AU SUFFRAGE UNIVERSEL :
Comprenez bien que depuis le début c'est un piège et que les bourgeois d'hier sont les grands dirigeants d'aujourd'hui.
N'oubliez pas que "notre démocratie", "notre révolution de 1789" a inspiré le monde, ce système est à l'heure actuelle le même, tant au niveau de la France qu'au niveau mondial.
Sera-t-il possible de renverser la balance face à cet ennemi qui, en 200 ans, a accumulé via les puissances politiques et monétaires une force mondiale dont nous n'avons pas idée ?

Eh ben, tu bosses, tu bosses wink

Alors, mon avis sur cette partie :
  D'un point de vue global, je trouve que tu tapes un peu fort sur la représentation.( mais ce n'est que mon avis)
  Je pense qu'il nous faut accepter l'idée que même dans une démocratie directe, il nous faut des professionnels de la politique. L'idée de mettre une assemblée de professionnels, et une assemblée de citoyens tirés au sort me paraît meilleure que celle de tout confier à des amateurs. La représentation peut, elle aussi, avoir du bon, c'est l'usage qui en est fait aujourd'hui qui d'après moi, nous mène à la ruine. Cela dit, l'existence de professionnels de la politique ne nécessite pas l'existence de partis.
   Maintenant, tous les faits que tu mentionnes me paraissent vrais, ce n'est pas sur ce point que se fonde ma critique, mais plutôt sur quelques jugements de valeur parsemés ça et là et qui me semblent un peu sévères (ex: Le gouvernement représentatif, notre système actuel, est le fléau de la démocratie).

  ensuite sur des points plus précis: tu dis," aller à l'encontre d'une idée de son parti est considéré comme une trahison". Cela dépend de l'importance de cette idée dans la ligne du parti. Tout n'est pas rigide dans un parti politique et il y a forcement des luttes d'idées entre différents courants. Mais c'est sûr que les partis ont quand même une base intouchable, le socle de leurs idées (qui, curieusement et selon les intérêts de certains change parfois un peu) et dont la remise en question peut en effet être considérée comme de la traitrise. Je pense que dans les partis, c'est comme partout ailleurs : un homme seul ne peut rien faire.

    Sinon, tu dis aussi que par le tirage au sort, nous pourrons établir notre propre suffrage universel. Là, je dois t'avouer que je n'ai pas trop compris. Le suffrage universel (si je ne m'abuse), est un vote. Le tirage au sort, non. Ta phrase était-elle à prendre comme une image ? Ou peut-être me suis trompé quelque part ?

  enfin, tu dis :"Vous comprendrez peut-être avec les prochains chapitres à quel point il est ESSENTIEL d'enrayer cette machine infernale qui, comme à son habitude, concentre tous les monopoles dans les mains d'une poignée de gens."
     Ici, je changerai le mot "monopole" par "pouvoirs", cela donnerait à la phrase plus de sens. Mais je ne veux pas faire cette modification à ta place, c'est à toi de choisir.

  Voilà pour mes critiques sur cette partie. Bien sûr, je vais m'occuper de la suite, en essayant de pas trop te faire attendre cette fois wink
  Merci.

Dernière modification par Balthazar (10-07-2012 19:38:41)

Hors ligne

 

#105 11-07-2012 00:51:53

Seb91
Membre
Message n°19575
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

D'un point de vue global, je trouve que tu tapes un peu fort sur la représentation.( mais ce n'est que mon avis)

J’avoue m'être un peu lâcher ^^
Je tenterais de mieux généraliser ( tu peu considérer ça comme un brouillon du coup)

Je pense qu'il nous faut accepter l'idée que même dans une démocratie directe, il nous faut des professionnels de la politique. L'idée de mettre une assemblée de professionnels, et une assemblée de citoyens tirés au sort me paraît meilleure que celle de tout confier à des amateurs

Oui je suis d'accord et d'ailleurs je ne remet pas en cause cette possibilités. Le fait est que le contexte est totalement différent entre avoir des professionnels avec des amateurs et seulement des professionnels qui font ce qui veulent (D'ou le fait que je tape un peu fort sur eux). Enfin tu vois ce que je veux dire..
L'idée seul d'avoir un quelconques pouvoir politique en tant que citoyen, sur notre gouvernement actuel, est attrayant.
Comme je l'ai dis une fois que le processus d'écrire une nouvelle constitution est lancer les gens font ce qu'ils veulent roll


La représentation peut, elle aussi, avoir du bon, c'est l'usage qui en est fait aujourd'hui qui d'après moi, nous mène à la ruine.

Oui voila, enfin je me rend compte que le fait d'utiliser gouvernement représentatif comme mot pour désigner l'oligarchie prête à confusion ^^
Je parle du gouvernement représentatif dans ce contexte précis pas en général. Il faut que je modifie ^^

mais plutôt sur quelques jugements de valeur parsemés ça et là et qui me semblent un peu sévères (ex: Le gouvernement représentatif, notre système actuel, est le fléau de la démocratie).

Oui je suis d'accord, je me suis un peu égarer tongue

ensuite sur des points plus précis: tu dis," aller à l'encontre d'une idée de son parti est considéré comme une trahison". Cela dépend de l'importance de cette idée dans la ligne du parti. Tout n'est pas rigide dans un parti politique et il y a forcement des luttes d'idées entre différents courants. Mais c'est sûr que les partis ont quand même une base intouchable, le socle de leurs idées (qui, curieusement et selon les intérêts de certains change parfois un peu) et dont la remise en question peut en effet être considérée comme de la traitrise. Je pense que dans les partis, c'est comme partout ailleurs : un homme seul ne peut rien faire.

Oui pour ça je parlai vraiment d'une façon général, tout n'est pas à prendre au premier degrés.
J'essai de faire comprendre qu'avec des textes si court on ne peu pas avoir une argumentation béton, il faut arriver à voir la généralités...
Je pense qu'en relisant tout bout à bout, cet aspect de généralité est bien mis en avant (enfin c'est ce que j'essai de faire du moins)
En l’occurrence j'attaque évidemment la base : les grosses idées maitresses

Sinon, tu dis aussi que par le tirage au sort, nous pourrons établir notre propre suffrage universel. Là, je dois t'avouer que je n'ai pas trop compris. Le suffrage universel (si je ne m'abuse), est un vote. Le tirage au sort, non. Ta phrase était-elle à prendre comme une image ? Ou peut-être me suis trompé quelque part ?

Ou ai je écris ça ? J'ai chercher j'ai pas retrouver, effectivement c'est une bêtise et je ne me rappel pas ce que j'ai pu vouloir dire tongue

enfin, tu dis :"Vous comprendrez peut-être avec les prochains chapitres à quel point il est ESSENTIEL d'enrayer cette machine infernale qui, comme à son habitude, concentre tous les monopoles dans les mains d'une poignée de gens."
     Ici, je changerai le mot "monopole" par "pouvoirs", cela donnerait à la phrase plus de sens. Mais je ne veux pas faire cette modification à ta place, c'est à toi de choisir.

Oui pourquoi pas ^^

Voilà pour mes critiques sur cette partie. Bien sûr, je vais m'occuper de la suite, en essayant de pas trop te faire attendre cette fois
  Merci.

Merci pour ton aide ! Que pense tu de ce que nous parlions avec Jacques ?
J'ai plutôt été convaincu sur le fait de rajouter tout de même 2 à 3 chapitres dont :

-Un sur la mondialisation
-Un autre sur la croissance infini et les banksters

Pour moi c'est vrai qu'ils semblent incontournable, On pourrais écrire tout une épopée sur Goldman Sachs...

Bon sur le fait que je le décrive plus comme un manifeste pour la démocratie, c'est juste un bien meilleurs qualificatif que je compte utiliser.

Ne t'embête pas pour le moment à corriger ce texte la je pense refaire 2 ou 3 chapitres supplémentaire avant la conclusion.

Mes questions sont :
- Le fait de créer une adresse mail pour recenser les gens, est ce une bonne idée ? Au moins je me dis que peu importe le lecteur, le fait d'envoyer un simple mail, il se sentira déjà participant.

-Des idées sur la suite ? Si ce manifeste ce fait connaitre et que des milliers voir des millions de gens écrive, que fait on ?  (sous réserve de trouver une diffusion conséquente évidemment)

-Qu'avez vous pensez du petit paragraphe sur Nikola Tesla ? J'adore les histoires sur ce personnage mais qu'est ce que ça donne dans ce contexte ?  Est ce crédible ?
Je trouve simplement important l'idée qu'il peu exister des ressources gratuites qui nous sont (peut être) cacher

Si vous avez des idées, sur les 2 chapitres supplémentaires, des choses à mettre principalement en avant sur 2 sujets si vaste et complexe...
N'hésitez pas cool

Encore merci pour vos interventions tongue J'ai de nouvelle idée plein la tête cool

Dernière modification par Seb91 (11-07-2012 01:01:35)

Hors ligne

 

#106 11-07-2012 13:05:17

Balthazar
Membre
Message n°19583
Date d'inscription: 29-05-2012
Messages: 110

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

@ Seb 91

Concernant l'idée sur la mondialisation, je pense qu'elle est intéressante. tu pourrais dénoncer des choses que les gens savent déjà mais qu'il est bon de répéter, à savoir l'influence de cette mondialisation sur les salaires, l'influence de notre fausse démocratie, qui est prise pour modèle, sur les démocraties naissantes, généralisant ainsi de plus en plus une forme d'injustice, et éventuellement la nécessité d'une prise de conscience mondiale.

Concernant les Banksters, c'est une bonne idée, c'est d'actualité et les gens se sentent facilement concernés par le sujet, néanmoins, je ne saurai que trop te conseiller de n'aborder ce sujet que si tu le maîtrise assez bien. Ton manifeste (c'est mieux que magazine en effet, et cela fait plus honneur à ton travail) ne doit pas contenir d'erreur, sans quoi sa crédibilité serait entachée. Si ce n'est pas le cas, alors peut-être qu'un petit paragraphe sans trop entrer dans le détail suffirait, le but de ton texte étant de pousser les gens vers une recherche autonome et plus approfondie.

Mais si tu te sens le courage, l'énergie, et que tu as le temps, alors oui, se serait vraiment un plus d'avoir des chapitres sur ces sujets smile

Sur l'adresse mail pour recenser les gens, je n'ai pas trop compris, que comptes-u faire exactement ? demander aux gens de t'envoyer d'abord un mail pour qu'ils aient accès au manifeste, ou juste avoir un mail disponible pour ceux qui voudraient poser de plus amples questions. Dans tous les cas, ça ne me paraît pas véritablement indispensable. Ce que l'on peut souhaiter pour ton manifeste, c'est qu'il circule massivement sur le net et de manière indépendante, comme une dénonciation de ce système pourri qui vient d'un citoyen qui appelle à la prise de conscience. Il n'est donc pas véritablement nécessaire de le signer.

Sinon, je n'ai pas encore tout lu :b désolé. Je te ferai ma critique plus tard.

Ps: Ton passage sur le suffrage universel se trouve dans les deux premières lignes du dernier paragraphe que j'ai corrigé.

Dernière modification par Balthazar (11-07-2012 13:08:50)

Hors ligne

 

#107 11-07-2012 13:39:08

Seb91
Membre
Message n°19584
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Concernant l'idée sur la mondialisation, je pense qu'elle est intéressante. tu pourrais dénoncer des choses que les gens savent déjà mais qu'il est bon de répéter, à savoir l'influence de cette mondialisation sur les salaires, l'influence de notre fausse démocratie, qui est prise pour modèle, sur les démocraties naissantes, généralisant ainsi de plus en plus une forme d'injustice, et éventuellement la nécessité d'une prise de conscience mondiale.

Oui c'était mon idée ^^

ne doit pas contenir d'erreur, sans quoi sa crédibilité serait entachée. Si ce n'est pas le cas, alors peut-être qu'un petit paragraphe sans trop entrer dans le détail suffirait, le but de ton texte étant de pousser les gens vers une recherche autonome et plus approfondie.

Oui d'ou le fait que je demande un peu d'aide, je pense me limiter de toute façon à dénoncer certain fait réel et prouvé.
D'ailleurs en parlant de ça j'ai fais une erreur que je vais modifier :

Je suis en train de regarder une conférence de Mme Marion Sigaut (sur les lumières) ICI
Sur le site d'Alain Soral sur qui on est pas tous d'accord mais je persiste tout de même à dire que son site est une mine d'or d'information sur pas mal de sujet.

Bref, cet femme explique qu'au 18eme siècle il y'avais déjà beaucoup d'école et que le tiers état n’était pas complètement inculte.
Ainsi quand je dis (dans le chapitre sur la démocratie je crois) qu'il y'avais 80% d'illétrés et une bourgeoisie instruite qui "dictait" la révolution.
C'est en parti faux, il faut plutôt dire qu'une intelligence supérieur (les bourgeois + les lumières avec des connaissances plus développé ) influait grandement le peuple dans les choix de la révolution.
Mais bref je modifierai pour éviter que des gens s'arrête la dessus.

Sur l'adresse mail pour recenser les gens, je n'ai pas trop compris, que comptes-u faire exactement ? demander aux gens de t'envoyer d'abord un mail pour qu'ils aient accès au manifeste, ou juste avoir un mail disponible pour ceux qui voudraient poser de plus amples questions. Dans tous les cas, ça ne me paraît pas véritablement indispensable. Ce que l'on peut souhaiter pour ton manifeste, c'est qu'il circule massivement sur le net et de manière indépendante, comme une dénonciation de ce système pourri qui vient d'un citoyen qui appelle à la prise de conscience. Il n'est donc pas véritablement nécessaire de le signer.

Non ce n'est pas du tout ceux à quoi je pense, l'adresse mail existe seulement une fois que tu as lu le manifeste.
C'est à dire que suite à cette lecture qu'est ce que je propose aux gens ?
Aller militer, faites des manifs, distribuer ce manifeste au plus grand nombre ? D'un coter oui si les gens se sentent le courage de le faire...

Mais le véritable but c'est que celui qui lis ça, envoi ces infos à l'adresse mail. De la on peu faire un recensement des gens qui sont plutôt pour que nous citoyen entamions le processus d'écrire notre constitution (tel qu'il est décrit au début = assemblée constituante ou autres peu importe...)
Si on imagine que sur 10 personne, 7 ou 8 seront d'accord (j'invente les chiffres évidemment c'est pour imager)
Sur ces 7 ou 8 personne il y'en aura combien 1, 2, 3 voir 4 personne qui prendront le Temp de s’investir dans ce projet ? (et encore je suis gentil)
Le fait est que je ne veux pas que ce manifeste soi lu approuver mais sans chemin pour avancer...

Donc l'adresse mail est la pour recenser les gens qui ont compris les réels enjeux, parmis ces gens certain seront motiver tout de suite à faire quelques choses d'autre non..
Dans les deux cas ils sont recenser et le jour ou le mouvement aura réellement pris de l'ampleur nous pourrons les contactez et nous organisez.
(Bien sur je ne veux pas me présenter comme un chef de mouvement ou quoi que se soit d'ou ma question de : qu'est ce que je fais de ces gens si beaucoup écrive ? )

Désolé c'est peut être un peu confus mais le but est de rassembler et de déclencher un mouvement, pas seulement de dénoncer et de retourner à sa vie tranquillement.
Nous pourrions inviter à rejoindre tel ou tel association mais je pense que ça ne marche pas comme ça certain le feront comme je l'ai dis d'autres n'en auront sois pas le temp, sois pas la motivation.

Ainsi comme je l'explique le fait de simplement envoyer un mail, sa peu réunir beaucoup de gens très vite...
L'idée est encore vague évidemment, j'y réfléchis ^^

Ps: Ton passage sur le suffrage universel se trouve dans les deux premières lignes du dernier paragraphe que j'ai corrigé.

Ah oui je vois, et bien c'est un copier coller direct d'un texte d'Etienne.
C'est vrai que maintenant que tu me le dis c'est en direct contradiction avec ce que j'ai écrit plus tôt, je modifierais.
A mon avis il a ça dans le sens ou l'idée du tirage au sort, devient un suffrage universel plus "propre"

Dernière modification par Seb91 (11-07-2012 19:44:02)

Hors ligne

 

#108 12-07-2012 05:05:35

Jacques Roman
Membre
Message n°19587
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Un malentendu à propos de la Révolution française ?

Je profite de l'occasion des derniers messages pour dire que certains commentaires sur notre site (pas forcément sur ce fil) dénotent d'après moi un malentendu profond sur les causes et le déroulement des évènements de 1789.

Il est certain que le mécontentement populaire était très grand en 1789 (impôts, disettes, privilèges) lorsque les états généraux ont été convoqués. Mais ces états avaient été conçus par le pouvoir en place presque uniquement comme un moyen d'autoriser de nouveaux impôts en consentant quelques réformettes, comme le montre le discours d'ouverture de Necker. Les fameux "cahiers de doléance" (espèce de "mandat impératif") systématiquement rédigés à l'époque ne contredisent pas pour l'essentiel cette vision des débuts de la Révolution.

Non seulement (à mon avis) la très grande majorité de la population ne pensait pas à faire la révolution, mais elle n'avait même pas la notion de ce qu'était une vraie révolution.

En effet, la "Révolution américaine" était interprétée par la majorité des Français d'alors comme une guerre d'indépendance contre les Anglais (ce qu'elle était effectivement), avec assaisonnement d'idées en vogue en Europe depuis longtemps déjà et de satisfaction d'avoir joué un bon tour à ceux qui nous avaient pris le Canada. Les aspects révolutionnaires de cette guerre étaient perçus comme assez secondaires et commentés en France avant tout par les "bourgeois".

Particulièrement étrangère à l'opinion publique populaire française était l'idée d'une quelconque révolution républicaine.  Le peuple de 1789 connaissait de bons rois et de mauvais rois : il se désintéressait totalement de la politique en général et de la république en particulier. (Il y avait, comme toujours, des exceptions.)

Conceptuellement et pratiquement, la Révolution est le produit à peu près exclusif des alphabètes (des bourgeois, grands ou petits) et d'une minorité d'aristocrates "éclairés" qui se sont faits les éducateurs et les incitateurs révolutionnaires du peuple.

Si tel est bien le cas, difficile de parler de confiscation ou de détournement par la "bourgeoisie" à son profit. Au contraire, c'est le peuple qui a suivi à tout moment la bourgeoisie, y compris lorsque la Convention a proclamé le gouvernement révolutionnaire (Robespierre est un type magnifique de petit bourgeois), puis lorsque Barras et ses codirecteurs en sont revenus à des mœurs politiques plus tranquilles. Dans tous ces évènements et en fait jusqu'en 1815, la bourgeoisie a été l'initiateur et l'incitateur du peuple : c'est à partir de 1815 que le peuple commence sérieusement à penser à la république pour son propre compte, avec l'échec récent de l'empire et celui, à peu près immédiat, de la restauration.

Il y aurait encore beaucoup d'enseignements à tirer de la Grande Révolution et de l'époque 1789-1793, y compris en matière de pratique politique... à condition de bien interpréter les évènements, leurs causes et leurs conséquences. 

L'un d'entre eux est qu'il ne faut pas laisser vagabonder son imagination et tomber dans la catégorisation idéologique. JR

Dernière modification par Jacques Roman (12-07-2012 05:27:23)

Hors ligne

 

#109 12-07-2012 09:48:46

Seb91
Membre
Message n°19588
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Merci pour ces éclaircissements ! wink

Non seulement (à mon avis) la très grande majorité de la population ne pensait pas à faire la révolution, mais elle n'avait même pas la notion de ce qu'était une vraie révolution.

Conceptuellement et pratiquement, la Révolution est le produit à peu près exclusif des alphabètes (des bourgeois, grands ou petits) et d'une minorité d'aristocrates "éclairés" qui se sont faits les éducateurs et les incitateurs révolutionnaires du peuple.

Si tel est bien le cas, difficile de parler de confiscation ou de détournement par la "bourgeoisie" à son profit.

Justement ne peut on pas parler de détournement dans le sens ou ils (bourgeois et autres) ont enseigné les grands principes de la révolution sachant très bien que ce serait eux qui serait dans la plupart des cas élus. (éléction du meilleurs etc...)
Nous pourrions même aller plus loin en précisant que la petite minorité qui a organiser ça à la base avait prémédité le fait que 200 ans plus tard ils domineraient le monde.

Vous allez dire que je parle de conspiration, etc... En vérité oui et non mais ils seraient surement très interessant de retracer l'arbre généalogique de certain bourgeois, et autres instigateur, à aujourd'hui : Ou est ce qu'on les retrouverai ?
D'ailleurs en parlant de ça que pouvez vous me dire de l'influence de la franc maçonnerie sur la révolution à l'époque ?


Il y aurait encore beaucoup d'enseignements à tirer de la Grande Révolution et de l'époque 1789-1793, y compris en matière de pratique politique... à condition de bien interpréter les évènements, leurs causes et leurs conséquences.

Avez vous lu mon chapitre sur la démocratie ? Qu'ai je à changer pour vous en dehors du fait que je range dans la categorie d'illétrés tout le peuple (ce que je vais modifier).
Voila pourquoi je ne rentre pas dans le détail sur la révolution ce n'est pas vraiment mon domaine mais j'ai essayé de décrire les grandes lignes sans rentrer dans le cliché type.
(De toute façon il y'aura toujours à redire dans le détail de mes textes ^^)

Dernière modification par Seb91 (12-07-2012 09:55:05)

Hors ligne

 

#110 12-07-2012 11:26:14

Jacques Roman
Membre
Message n°19589
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

@Seb91 (109) :

Effectivement je crois que vous nous faites un peu de conspirationnite quand vous vous demandez si les bourgeois de 1789 n'avaient pas par hasard prévu et organisé la conquête du monde par le capitalisme financier.

Ce qu'il y aurait à changer dans votre chapitre sur la démocratie, de mon point de vue ?

Tout simplement, la définition de la démocratie : pour vous, uniquement la démocratie directe ; pour moi, la démocratie directe et la démocratie indirecte (le "gouvernement représentatif"),  la démocratie directe étant la forme permanente de la démocratie tandis que la démocratie directe marque les passages d'étape et les moments forts.

Par contre, je n'ai pas d'avis tranché sur le rôle des sociétés secrètes (franc-maçonnerie ou autres) dans la Révolution, sauf qu'il a forcément été très mineur par rapport aux mouvements de pensée qui se sont produits avant 1789 et surtout aux immenses mouvements de foule déclenchés à partir de cette date.  JR

PS. IL Y A UNE PÉTITION QUI CIRCULE SUR AVAAZ ET QUI SEMBLE APPROCHER EN 48 HEURES DU MILLION DE SIGNATURES (NB : ce qui prouve incidemment qu'il n'est pas si difficile que ça de réunir des signatures quand le sujet en vaut la peine, même si pour le moment on dirait que cette pétition  existe en anglais seulement). Elle concerne directement le sujet de ce fil et le fil CE CANCER QUI RONGE NOTRE DÉMOCRATIE : l'ARGENT... (pas encore dans l'Index, Étienne, de même que plusieurs autres...). Voyez la pétition sous :

http://www.avaaz.org/en/bankers_behind_bars_f/?tta

Dernière modification par Jacques Roman (12-07-2012 12:03:32)

Hors ligne

 

#111 12-07-2012 11:44:06

Jacques Roman
Membre
Message n°19590
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

frigouret a écrit:

La démocratie ne porte pas à priori l'idée d'état nation. Les assemblées populaires n'ont pas à subir la tutelle de l'assemblée nationale, la souveraineté populaire devrait remplacer la souveraineté nationale. L'idée de nation française porte en elle le concept d'état centralisé, la démocratie non, au contraire.

Je pense au contraire que qui dit "démocratie" dit "peuple", et qui dit "peuple" dit "nation" = ensemble d'êtres humains désireux de vivre ensemble et de se gouverner indépendamment des autres ensembles d'êtres humains.

Après ça, on peut et on doit appliquer les règles démocratiques pertinentes aux échelons inférieurs de la collectivité considérée, mais il manquera toujours à ces sous-ensembles une composante fondamentale de la démocratie : la souveraineté.

La souveraineté populaire, c'est la souveraineté du peuple : pas d'une partie du peuple ; et la souveraineté nationale, c'est la souveraineté de la nation exercée par le peuple, pas la souveraineté d'une partie de la nation.  JR

Hors ligne

 

#112 12-07-2012 12:37:11

Seb91
Membre
Message n°19591
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Effectivement je crois que vous nous faites un peu de conspirationnite quand vous vous demandez si les bourgeois de 1789 n'avaient pas par hasard prévu et organisé la conquête du monde par le capitalisme financier.

Oui oui j'ai préférer le précisez en posant ma question smile Il faut quand même avouer que tout va dans un seul sens : argent, pouvoir, argent, pouvoir.... Et toujours pour les mêmes.
Le hasard fait quand même bien les choses^^
Parce que si on y réfléchit bien il y'a forcément "conspiration" pour atteindre tel ou tel but (par exemple dans la finance wall street, la city, etc... C'est des conspirations au jour le jour pour faire plus de profit).
Ce sont les faits, ma question était : est il possible que cela est été calculer depuis longtemps ? Ou est ce seulement le vice de l'humanité qui va dans ce sens la ? (le pouvoir allant jusqu’à une limite...)
N'en faisons pas un débat c'est inutile les faits sont la (notre société en déclin)  alors peut importe si cela à été prémédité ou pas...
Mais j'avou que je me suis pas mal informer sur le sujet tongue Et je ne comprend pas d'ailleurs pourquoi il est tabou de parler de théorie du complot...

Par contre, je n'ai pas d'avis tranché sur le rôle des sociétés secrètes (franc-maçonnerie ou autres) dans la Révolution, sauf qu'il a forcément été très mineur par rapport aux mouvements de pensée qui se sont produits avant 1789 et surtout aux immenses mouvements de foule déclenchés à partir de cette date.  JR

Oui de toute façon je pense qu'on en saura jamais beaucoup plus^^


Tout simplement, la définition de la démocratie : pour vous, uniquement la démocratie directe ; pour moi, la démocratie directe et la démocratie indirecte (le "gouvernement représentatif"),  la démocratie directe étant la forme permanente de la démocratie tandis que la démocratie directe marque les passages d'étape et les moments forts.

Oui ça j'en suis bien conscient, tout comme la définition réel du "gouvernement représentatif", on peut facilement jouer sur le sens des mots.
Il est vrai que je met en avant seulement la démocratie directe simplement parce qu'on remarque que la démocratie indirect de fonctionne pas...
Si l'on avais un quelquonque pouvoir sur le "gouvernement représentatif" telle que référendum d'initiative populaire, et autres... Cela marcherait peut être mais le fait est que le pouvoir corromps et donc la démocratie indirect parait impossible (c'est mon avis évidemment).
Et puis démocratie indirect cela fais penser à une "moitié de démocratie" si elle était respecter pourquoi pas mais en l’occurrence dans un manifeste POUR la démocratie on parle de la vrai démocratie donc la démocratie direct.

PS. IL Y A UNE PÉTITION QUI CIRCULE SUR AVAAZ ET QUI SEMBLE APPROCHER EN 48 HEURES DU MILLION DE SIGNATURES (NB : ce qui prouve incidemment qu'il n'est pas si difficile que ça de réunir des signatures quand le sujet en vaut la peine, même si pour le moment on dirait que cette pétition  existe en anglais seulement). Elle concerne directement le sujet de ce fil et le fil CE CANCER QUI RONGE NOTRE DÉMOCRATIE : l'ARGENT... (pas encore dans l'Index, Étienne, de même que plusieurs autres...). Voyez la pétition sous :]

C'est intéressant ! Mais voila que devient la pétition avec son million de signature ? A mon sens strictement rien. J’exagère...
Mais le fait est que les gens signent mais retourne a leur boulot, a leur famille, a leur vie...

J'essai de trouver une idée ou justement on peu relancer les personnes qui ont signer. Envoyez ses infos à une adresse mail nous permet d'avoir un "fichier client" de gens en accord direct avec les grandes lignes du projet (je précise bien les grandes lignes car le but n'est pas que tous le monde soit d'accord sur tous les points évidemment...)
Au cas ou vous ne l'auriez pas remarquer je suis vendeur donc vendre mon discours ça me connait tongue Je reprend le schéma type de prospection, vente, fidélisation.

L'idée de constituer un tel fichier via simplement un petit formulaire a envoyer me parait bien. (j'attend d'autre idée roll)
Mais voila si on part sur cet idée que faire après avec ces millions de gens qui on répondu présent ? (Que faire des gens fidélisés ? )
Organisez une résistance ? Créer une association ? Fournir ses adresses aux associations existante ?
Je ne sais pas c'est un peu confus^^ Sachant que je n'ai en aucun cas envie de devenir le meneur d'un mouvement ou autres...

Dernière modification par Seb91 (12-07-2012 12:46:00)

Hors ligne

 

#113 13-07-2012 05:33:49

Jacques Roman
Membre
Message n°19594
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Pétition pour la répression des crimes bancaires

Vous la trouverez en français sous

http://www.avaaz.org/fr/la_fin_de_limpu … mp;v=15988

JR

Hors ligne

 

#114 13-07-2012 06:12:02

Balthazar
Membre
Message n°19595
Date d'inscription: 29-05-2012
Messages: 110

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

@ Jacques Roman

Atteindrons nous 1 millions de signataires ? Peut-être, mais sincèrement, cette pétition prête à sourire...
Ce sont les banquiers qui dirigent les gouvernements, et nous espérons que les esclaves châtierons les maitres ; ce n'est pas prêt d'arriver.
Ils vont plutôt mettre Michel Barnier et son mandat citoyen au placard, ou alors nous donner en pâture des petits poissons comme Kerviel .
Mais je mets de côté mon pessimisme. Suivons l'affaire !

Hors ligne

 

#115 13-07-2012 07:18:09

Balthazar
Membre
Message n°19596
Date d'inscription: 29-05-2012
Messages: 110

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

@Seb91

Salut, voici la suite, mais désolé, je ne te posterai mes critiques que plus tard, il faut que j'y aille ^^

Ce chapitre sur la dette est, à mon sens, à lui seul un motif suffisant pour dire stop à ce système.
Nous l'avons tous dit : C'est la crise...
La crise de la dette, conséquence de notre évolution ou seulement arnaque du siècle ?
Notre cher gouvernement nous dit :
Il faut moins de dette publique !
Comment faire ? -Moins de dépense publique !
        -Plus de compétitivité !
        -Un plan d'austérité !
        -Tout privatiser !

Faire des économies ! C'est normal quand on manque d'argent.
C'est notre pays nous sommes tous prêts à faire des efforts.  Mais alors ?
Questions bêtes :
-A qui doit-on cet argent ?
-Pourquoi doit-on autant d'argent ?

Il faut repartir du début, parler de l'économie en général. Comme les lois, que nous devrions tous connaître, nous devrions connaître le principe de création monétaire.
Encore une fois, c'est ce qui nous fait vivre ! Nous consacrons nos vies au service de l'argent !
Pour comprendre vite et bien, vous trouverez sur internet une vidéo intitulé "comprendre la dette publique en 10 min".
C'est très simplifié, évidemment, mais vous pouvez faire des recherches sur le sujet pour trouver les réponses à vos objections.
Pour moi, les grandes lignes sont là. Je vais donc essayer de vous les synthétiser ici :

A la base la monnaie est créée par une banque publique : la banque centrale.
La monnaie centrale est injectée dans l'économie. Si on en injecte trop, cela provoque de l'inflation si on en injecte pas assez, cela crée de la récession. Il faut donc garder un juste milieu, c'est l'état qui tient les rênes de son économie. Et surtout, le crédit se rembourse sans intérêt !

Par la suite sont arrivées d'autres banques dites commerciales ou privées, (dont le crédit agricole, BNP, etc...) qui eux prêtent l'argent avec intérêt.
L'avantage de faire appel à eux c'est que, l'intérêt que nous remboursons leur permet de prêter 6 fois plus que ce qu'ils ont réellement. Ainsi dans certains cas il peut être intéressant de faire appel à eux.
Problème ! Dans les années 70 en France, il a été voté une loi interdisant à l'état d'emprunter à la banque centrale.
Cela a été décidé car apparemment l’état créait de l'argent à des fins électorales, ce qui créait de l'inflation...

Ils se sont donc dit qu'il valait mieux confier ça à des professionnels de la finance plus aptes à gérer cela. Idée soufflée bien sûr par ces mêmes professionnels...

D'ailleurs, aujourd'hui, c'est devenu n'importe quoi : les banques prêtent dans certains cas plus de 40 fois ce qu'elles ont réellement et ainsi, les billets perdent de leur valeur.
Bientôt, les billets de 500 euros eux-mêmes ne vaudront même plus le papier sur lequel ils sont imprimés.
Alors, pour vous comme pour moi, ça fait cher le papier toilette car ces banques, nous leur sommes redevables d'une dette.
D'ailleurs ces banques ont décidées d'ouvrir un casino géant, la spéculation qui sert principalement à miser sur le fait qu'une valeur monte ou descende.
En gros on mise sur le fait que des sociétés, des usines, des gens, des pays vont vivre ou mourir, et si l'on a fait le bon choix, on remporte des gains.
Marche ou Crève, c'est la réalité du monde financier...
Il y a trop à dire, je ne peux que vous conseiller de faire des recherches sur Goldman sachs, la city de Londres et autres grands noms de la finance.
Nos gouvernements et les meilleurs économistes ne comprennent pas ce qui se passe ?Non ! Ces enfoirés vous trompent !!

Comme je vous l'ai dit plus tôt, les hommes d'argent et le pouvoir étant intimement liés, ils défendent ensemble leurs intérêts.
Imaginez que les hommes qui nous dirigent, ceux qui votent nos lois, ont laissé filer le pouvoir de la création monétaire. Pouvoir qui serait nôtre si nous étions réellement en démocratie...
Aurions-nous vendu ce pouvoir à un autre si on nous avait demandé notre avis ? J'aurai voter « non », évidemment, mais c'est la démocratie qui aurait fait son choix.
Donc depuis les années 70 ce sont les banques privées qui font la pluie et le beau temps.
Ces banques prêtent donc à l'état aujourd'hui, mais aussi au peuple tout entier !
Ainsi à toutes les échelles l'argent est créé de cette façon.
Je sais ce que vous allez dire : « bon, OK l’état n'a pas été très malin, il a laissé ça aux banques privées, après tout cela crée de l'emploi, de la richesse... »
Oui ! Du moins au début... Il est vrai que par exemple si j'achète une voiture je paye des intérêts si je rembourse comme il faut, pas de problème, je gère mon budget, tout va bien.
Nous sommes d'accord ! Ce qu'il faut que je vous dise maintenant c'est que bizarrement depuis cette fameuse loi :
Tous les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, ont voté des budgets déficitaires, absolument tous !

UN HASARD ?

Peut-être que le hasard fait très très très bien les choses...
Mais la réalité est là : ça a commencé avec la loi Pompidou Rothschild 1973, puis l'article 104 de Maastricht, puis l'article 123 du traité de Lisbonne.
L'article 123 du traité de Lisbonne, loi européenne, est donc impossible à dénoncer sans sortir de l'Union Européenne.
Ainsi, que ce soit au niveau de l'état ( dette construite patiemment pendant 40 ans par les ministres et les parlementaires eux-mêmes, ceux-là mêmes qui aujourd'hui osent nous appauvrir encore au nom d'une "nécessaire austérité". Foutage de gueule !) ou encore au niveau des citoyens, oui nous empruntons avec intérêts lors de nos crédits...

Pour l'état, environ 1400 Milliard d'euros de dette... SANS COMPTER LES INTERETS !
Intérêts qui s'élèvent à peu près à 2400 milliard d'euros.
Intérêts variables en fonction des agences de notation... Intimement liées aux milieux Politiques et financiers...

La dette citoyenne de la France s'élève, elle, à 7000 milliard d'euros !
Ces banques qui nous poussent à faire des crédits pour en rembourser d'autres (au niveau mondial) nous font cumuler des dettes impossibles à rembourser...
C'est mon avis... Certains pensent que si nous récupérions notre pouvoir politique nous pourrions rembourser cette dette en peu de temps mais que pour l'instant nous sommes pris dans une tenaille avec d'une part l’impossibilité d'emprunter notre argent à la banque centrale à taux ZERO, et d'autre part notre gouvernement qui augmente année après année notre dette...
N'hésitez pas à faire des recherches sur ce sujet, c'est passionnant et navrant en même temps...
Etienne Chouard a fait des conférences très intéressantes sur la création monétaire et les banques en général, c'est long mais très instructif.
Comme vous le savez déjà il y a deux moyens d'asservir un peuple : soit par la dette, soit par la guerre...

En 200 ans d'oligarchie, et 40 ans de marchés financiers (pour la France), une véritable mafia contrôle le monde c'est évident. Il y aurait tellement de choses à dénoncer...
Le pouvoir va jusqu’à ce qu'il trouve une limite, l'oligarchie est incontrôlable et les marchés financiers sont programmés pour toujours faire plus d'argent, nous essorer telle une éponge...
On comprend ainsi mieux la crise des subprimes, les problèmes de la Grèce, de l’Espagne, etc... : les leviers qui déclenchent ces catastrophes sont actionnés par des marchés qui y trouvent un intérêt.
Tout comme les guerres dans les pays possédant des sous-sols riches en pétrole...
La guerre en Irak : pour des armes de destruction massive ou pour du pétrole ?
Il faut bien se rendre à l'évidence...

Cherchez... Cherchez sur internet les réponses à vos questions, moi j'ai arrêté.
Mais sachez que la croissance infini est un mythe ! Et surtout elle n'est pas indispensable à notre survie bien au contraire ! Elle va peut-être être la cause de notre destruction.

Je pense qu'il faut s’organiser, démonter tout ça, et organiser enfin notre démocratie !
En Islande par exemple, ils ont dit non au remboursement de la dette, et ont commencé l'écriture d'une nouvelle constitution.
Je n'ai pas vraiment suivi la suite mais vous n'en entendrez pas parler à la télévision, évidemment contrôlée par certains pouvoirs financiers et politiques... ; il est hors de question de donner de mauvaises idées à la populace.

Hors ligne

 

#116 13-07-2012 09:32:49

Seb91
Membre
Message n°19597
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Je vais mettre de côté mon péssimisme aussi cool

Merci pour ton boulot Balthazar, j'attend tes critiques wink

Dernière modification par Seb91 (13-07-2012 09:33:16)

Hors ligne

 

#117 16-07-2012 04:49:26

Seb91
Membre
Message n°19614
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Bonsoir, voici deux chapitres un sur les médias et la manipulation de masse, le deuxième sur les banksters, l'économie...
J'ai pas mal galérer tellement les pistes à explorer sont nombreuses.

Médias et manipulation :

(J'ai essayé de bien mettre en avant le fait que les pouvoirs politiques, monétaire et médiatique sont les 3 pouvoirs majeurs à l'asservissement des peuples)

Jusqu'a maintenant je vous ai parlé principalement de notre pays, pour la suite je vais parler plus généralement.
La mondialisation gagnant beaucoup de terrain les dénonciations suivantes s'applique pour beaucoup de pays.

L'élite dirigeante est partout, entre les grandes fortunes et le pouvoir politique, tout est controler de près ou de loin par une minorité de la population (1%).

La télé, les magazines, les journaux et les journalistes, en général, sont diriger directement soit par une influence politique soit par une influence monétaire.

Comprenez bien que tous ces supports de diffusion vous souffle certaines idées reçu, certain fait dont, par réflexe, nous ne remettons pas la validité en question.
Par exemple quand tchernobyle à exploser, la télé à annoncer que le nuage avait contourné la France et que tout allait bien.
Très peu de gens à l'époque en on douté.

La est tout le problème, grâce à internet ce pouvoir s'est quelques peut amoindri, internet échappant (pour une parti) au contrôle de l'élite dirigeante.
Evidemment c'est à double tranchant à nous de faire le tri...

Pour ma part j'ai choisi de m'informez par moi même.

Cherchez les réels actualités sur des sites indépendant.
Des journalistes autonome et bénévole se donne du mal pour relayer les actualités qui sont parfois malgré leur importance survolés au journal de 20h.


Pour aller plus loin, sans parler des sujets de l'information, à travers les nombreux support de communication qui existe aujourd'hui,  on peut mettre en avant que la manipulation de masse fait bien parti des pouvoirs que notre élites dirigeante possède.

Il est prouver qu'il est plus facile de convaincre une masse, un groupe de personne, à une idée que de convaincre individuellement ces même personne à la même idée.


Le linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des « Dix Stratégies de Manipulation » à travers les média et la télé dont voici un résumé originellement disponible sur Pressenza. Je me suis permis de mettre en page, simplifier et illustrer ces 10 points pour vous les faire partager de la meilleure manière possible.
Ce texte me parait, grâce à sa généralité, très révélateurs sur l'influence que cela porte à notre société actuel.  Créant des esprits fermer à toute innovation sortant du cadre de notre société bilatéral.

1/ La stratégie de la distraction

Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique.

2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions

Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

3/ La stratégie de la dégradation

Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.

4/ La stratégie du différé

Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.



5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge

La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisant, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-age ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans ». Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion

Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise

Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. »

8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité

Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

9/ Remplacer la révolte par la culpabilité

Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution!…

10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes

Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.
En sachant ça, observer juste les présentation de l'information dans les médias...

Pour vous citez un exemple de ce que j'ai pu observez, sur BFM TV, une femme et un homme (aucune idée des noms)  présentait les infos.
Il parle de ce qui se passe en grèce (ou la situation s'aggrave de jour en jour, conséquence d'une dette illégitime qui à littéralement piller toute les richesses du pays le laissant pour mort), il montre des images et explique dans un flash de 10 sec a quelle point la situation est inquiétante...
Au bout des 10 sec changement de sujet ce sont les JO 2012 à Londres !!
Et la grand suspens qui va être le porteur du flambeau, qui aura cet honneur ?!
Pendant 2 à 3 min on nous dit que peut être ce sera lui ou peut être lui, le suspens est insoutenable...

Voilà un exemple de ce que l'on pourrait appeler une manipulation, vous regardez les infos tranquilles on vous présente un sujet important en moins de 10 sec pour ne pas que cela attire vraiment votre attention puis on vous endors avec un autre sujet plus joyeux, plus festif..

Interessez vous au bon sujet, constatez par vous même la bêtise des journalistes mais aussi des grands économistes qui dans des débats infini vous annonce qu'il faut sauver les banques, qu'on est sorti de la crise, qu'elle est revenu, que les programmes d'austérité sont nécessaires...

Cela ajouter à la pression de l'Allemagne et autres puissances économiques...

Tout influe sur tout, ce sont des chaines sans fin difficilement traçable.
Tout ces pouvoirs sont dans les mains de peu de gens, l'écriture d'une nouvelle constitution par le peuple permerttrait de reprendre le contrôle de nos vie.
Si cette idée vous était présenté à la télé en même temp que les programmes de la droite et de la gauche ? En analysant bien les choses vous oseriez me dire que vous choisiriez autre chose que la liberté ?

Texte sur les banksters et l'économie

(Impossible de trop rentrer dans le détails, je m'y perd moi même, j'ai essayé de présenter le tableau général sans insister sur les détails.
Gardant ainsi l'évidence des 3 pouvoirs principaux participant à la domination des peuples mais en mettant en avant le fait que c'est bel et bien l'argent le carburant
de ces crimes)

Encore une fois je précise qu'a travers ces cours textes je synthétise grandement le contexte actuelle.
Vos questions n'auront de réponse qu'avec d'autres recherche, et bien sûr la complexité du système peut poussez à de longue investigation.
L'idée général c'est la défaillance de notre constitution.
Quand on comprend les liens entre médias, politique et argent et que l'on remarque les conséquences sur nos vie, on comprend tout.
Après certaine remise en question de notre politique oligarchique puis des médias influant les masses. On pourrait dévelloper sur les puissances d'argent.

Les multinationales, les grandes banques, les grandes fortunes...

L'argent comme le pouvoir est accaparer par une minorité, les conséquences de ces variables sont inimaginable :

-Une dette illégitime
-Le chômage, conséquence d'un travail délocaliser pour plus de      profit
-un pouvoir d'achat diminuer
-un train de vie diminuer pour les classes moyennes (Rémunération à peine suffisante pour subvenir au besoin naturel)

Des tas et des tas de conséquence déstiner sur le long termes à s'aggraver.

Si on est d'accord pour dire que l'argent dirige le monde, les hommes riches dirigent le monde. Logique !

L'argent dirige l'écologie, la santé, le travail, les guerres, l'information... TOUT !

Tout est bon pour faire du profit, il serait trop long encore une fois de décrire les crimes des puissances d'argent. Ainsi je vous ai déjà parler du sujet incontournable de la dette mais il en existe bien d'autres...

Rien qu'avec le sujet de la dette nous avons une raison plus que suffisante pour nous révolter.

« Selon la Cour pénale internationale,

Le crime contre l’humanité c’est :
« Tout acte inhumain qui cause de graves souffrances ou atteintes à la santé physique ou mentale de celui qui le souffre, et commis dans le cadre d’une attaque généralisée ou systématique contre une population civile ».

Oui la dette et autres crise, directement provoquer par des puissances d'argent, pourrait être qualifier de crime contre l'humanité.

L’Islande est, pour le moment, le seul pays à avoir poursuivi pénalement les responsables de la crise. C’est également le seul pays à avoir laisser ses banques s’effondrer.

Tous les autres gouvernements protègent ceux qui ont provoqué la crise.

Rappelez vous de  la crise des subprimes et ses milliers d'expulsion, rappelez vous les sauvetages des banques et des autres pays...
Encore un mécanisme bien huiler qui profites toujours au même...


IL Y A DES GENS RESPONSABLES, et ce sont des personnes et des institutions concrètes :

- Celles et ceux qui ont défendu la libéralisation incontrôlée des marchés financiers

- Les cadres et les entreprises qui ont bénéficié de l’excès du marché durant le boom financier

- Celles et ceux qui ont permis leurs pratiques et leur permettre actuellement de sortir indemnes et renforcés, avec plus d’argent public, en échange de rien

- Les entreprises telles que Lehman Brothers ou Goldman Sachs

- Les banques qui ont permis la prolifération des crédits poubelle

- Les commissaires aux comptes qui ont certifié et garanti les comptes sociaux

- Les personnes qui, comme Alan Greenspan, président de la Réserve fédérale américaine sous les gouvernements Bush et Clinton, sont contre la réglementation des marchés financiers

- La propre FED qui, depuis 2008, n’arrête pas de faire marcher la planche à billets ce qui provoque, entre autres, l’augmentation de toutes les matières de premières nécessités dans le monde et met en danger son propre peuple.

- John Paulson, qui a empoché 5 milliards de dollars de profits en 2010 en continuant ses pratiques financières comme si de rien n’était.

- Les entreprises du CAC 40 qui ont gagné 140 milliards d’euros en 2010 distribuant des dividendes aux actionnaires ou investissant en auto financement sans créer d’emplois

- Les multinationales qui, tel que Telefonica SA depuis sa privatisation, conçoivent des plans de licenciements massifs alors que les résultats annuels sortent en bénéfices et non pas en pertes, ce qui démontre qu’il n’y a aucune logique prévue de développement durable à long terme, mais seulement une stratégie de rentabilité capitalistique individuelle à court terme.

Il est important de comprendre les différents degrés de responsabilité de chaque acteur de ce drame, ne sont pas admissibles ni le sentiment d’impunité sans « responsables » et ni l’actuelle politique économique de répression que nous subissons tous, à tous les niveaux.

Quelques exemples supplémentaires sur les victimes de crimes économiques :

En Espagne, avec 20% de taux de chômage depuis plus de deux ans, le coût humain et économique est monté en flèche. Des milliers de familles en subissent les conséquences pour avoir cru que leurs salaires de « milleuristes » paieraient l’hypothèque. Résultats: 90.000 saisies en 2009 et 180.000 en 2010 avec les expulsions qui suivent. Notez qu’en Espagne, bien que la banque encaisse la vente aux enchères après avoir saisi l’immeuble, l’ancien propriétaire doit encore 80% de la dette à l’organisme bancaire.

En France, il y a 6 millions de chômeurs et 8 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté. Pour mémoire, en Mars 2011, d’après les statistiques du ministère du Travail français lui-même, 57% des offres d’emplois correspondent à des contrats de travail de moins de 6 mois. Le système est en train de créer encore plus de précarité.

Aux États-Unis, le taux de chômage représente la moitié de celui de l’Espagne, mais suppose environ 26 millions de chômeurs, ce qui signifie une augmentation énorme de la pauvreté dans l’un des pays les plus riches du monde. Selon la Commission sur la crise financière, plus de quatre millions de familles ont perdu leurs maisons, et quatre millions sont en cours d’expulsion. Onze milliards de dollars de «patrimoine familial» ont «disparu» quand leurs actifs ont perdu de la valeur, y compris les maisons, les pensions et l’épargne. Une autre conséquence de la crise est son effet sur ??les prix des denrées alimentaires et autres produits de base, secteurs auxquels les spéculateurs se déplacent avec leur capital (FED incluse). Le résultat c’est l’inflation et la pauvreté qui augmente.

Dans certains cas notoires comme celui de Madoff, l’auteur est en prison et les poursuites engagées contre lui car ses victimes ont du pouvoir économique. Mais en général, celles et ceux qui ont provoqué la crise, non seulement ont encaissé des bénéfices fabuleux, et ne craignent aucune représailles de quelque nature que ce soit. Personne n’enquête sur leurs responsabilités ni leurs décisions.

Les gouvernements les protègent et l’appareil judiciaire ne les poursuit pas.
Lorsque des poursuites sont entreprises, elles sont longues...
Pour au final aboutir à des peines ridicules. (Grands avocats qui coutent cher)

Les liens de l'élites dirigeantes sont inébranlables sans une action citoyenne massive.

Nos technocrates politicien et économistes se sont vendus, ou plutôt ont vendu leurs âmes au diable.
Ils ont complètement oublié que leur mission principale, à partir du moment où ils acceptent d’être des acteurs politiques démocratiquement élus, est celle de servir leurs peuples respectifs.

Par conséquent, en acceptant de fermer les yeux sur les pratiques illégales menées jusqu’en Septembre 2008, de sorte que les responsables commerciaux et/ou bancaires ne soient ni poursuivis ni punis, ces mêmes technocrates se retrouvent maintenant dans une impasse parce qu’ils se sont convertis en complices de ce qui s’est passé et tout ce qui reste à se produire.

Si nous avions des notions claires de ce qu’est un crime économique et s’il existait des mécanismes pour enquêter et poursuivre, on aurait pu éviter beaucoup des problèmes actuels. Ce n’est pas une utopie. L’Islande offre un exemple intéressant. Plutôt que de renflouer les banquiers qui ont ruiné le pays en 2008, le procureur général a ouvert une enquête pénale contre les auteurs.

En 2009, le gouvernement tout entier a dû démissionner et le remboursement de la dette bancaire a été bloqué. L’Islande n’a pas socialisé les pertes comme le font de nombreux pays, y compris l’Espagne, mais a accepté que les responsables soient punis et que leurs banques fassent faillite.

De la même manière que les institutions et les procédures ont été créées pour juger les crimes politiques contre l’Humanité, il est l’heure de faire la même chose avec les crimes économiques commis par des institutions (quelles qu’elles soient) et des personnes physiques contre l’Humanité.

Il est urgent que la notion de «crime économique» soit incorporée dans le discours citoyen et que l’on comprenne toute son importance pour construire une démocratie économique et politique réelle. Au moins, tout cela fera apparaitre le besoin urgent que nous avons de réguler les marchés pour qu’ils soient au service de la société, et non vice versa. »

Des tas de conférences interessantes relates les crimes de ces banquiers, on comprend certains engrenages qui permettent, au détriment du plus grand nombre, de détourner les richesses d'un pays, d'une société, ou autres...

En dehors des crimes des marchés financiers, ces détournements de fond dont nous n'avons ni contrôle ni la moindre information concrète. C'est la crise c'est comme ça on y peu rien nous dit on.

Il y'a beaucoup d'autres buisiness juteux dans lesquelles ils sont investis :
-Les ventes d'armes
-L'energie (pétrole, éléctricité)
-L'alimentation
-La santé
etc...

Les financiers diviser en cartel contrôle tout je vous laisse imaginez les conséquences...
Des légumes sans valeur nutritive acheter presque rien revendu 10 x leur prix au médicament inutile inondant le marché de la santé, toutes les marchandises de notre quotidien font parti de leur arnaques.
Et vous vous en douterez le profit est bien plus important que notre bien être.

Il existe une histoire que je vais tout de suite qualifier de légende, une histoire qui démontre à quelle point leurs crimes, pour toujours plus de profit, peuvent être viles.
Dans les années 1900, il y'avait un inventeur qui s'appelait Nikola Tesla, il est celui qui a mis en avant le courant alternatif. Celui que nous utilisons tous au quotidien dans nos maisons.
Ce chercheur très contreverser, souvent seul contre tous à fais des découvertes incroyable toujours détourner par divers lobby de l'époque.
Ainsi fiction ou réalité Nikola Tesla aurait créer une machine qui capte une énergie libre, une énergie inépuisable. Il pouvait apparement l'envoyer ou il voulait à n'importe quelle point du globe. Il a montrer sa découverte à un riche investisseur pour un dévellopement mondial.
Il aurait dans un champ désert allumer des centaines d'ampoules planter dans le sol. Une découverte incroyable ! Ahurissante ! Le banquier lui a dit c'est bien..
Mais ou va t'on mettre le compteur ?
Comment on va gagnez de l'argent ?

Evidemment sans retour sur investissement aucun intérêt...
Imaginez cela possible ? Si c'est vrai la découverte est bien planquer quelques part ou simplement jamais dévelloper... Imaginez la fermeture d'un lobby géant telle que l'energie... Le manque à gagner pour ces banquiers... C'est pour eux hors de question !
Tous ça pour vour dire que cela va jusque la.
Nous priver d'immense avancer pouvant améliorer nos vie.

Les chercheurs et scientifiques sont directement subventionner par de riche investisseurs ou l'état.
Dans les deux cas une découverte pouvant changer la face du monde n'a que peu d’intérêt si elle ne génère aucun profit.

Peut être que toute les découvertes cacher mise bout à bout nous permettrait de vivre tous heureux simplement... Sans une course au profit qui propage la misère.

Pour rester sur le même sujet, en se renseignant sur l'energie libre, et le mouvement perpétuel on tombe sur des moteurs magnétique ou encore des moteur hydrogène qui crée plus de puissance qu'elle n'en reçoivent et donc scientifiquement impossible.


Bref mythe ou réalité peu importe encore une fois, je trouve ça intéressant d'imaginer les pires complot possible... Les pires conséquences de notre impuissance politique et monétaire...
Il suffirait que notre constitution soit écrite par le peuple, par nous même ! Et on pourrait tout changer c'est EVIDENT !

La croissance, le profit à tout prix ne vous avantage pas ! Oubliez ces idées !
Je ne suis pas du tout un expert de l'économie mais notre monde financier actuel fonctionne CONTRE l'intérêt général.

A l'image des autres pouvoirs du monde, ils abusent du fait qu'il n'existe aucune limite !

Ce chapitre étant bien trop court par rapport à l'ampleur du mal financier qui nous ronge, je ne peux que vous inviter à faire des recherches sur les affaires concernant Goldman Sachs, la City de londres, Wall Street...

Voila qui nous impose une course à l'argent, tant au niveau citoyen que national et international.
Voila les vrais dirigeant du monde, voila qui nous tire vers une mondialisation perverse...
Comment tout cela va finir ? Bonne question.

Dernière modification par Seb91 (17-07-2012 00:12:08)

Hors ligne

 

#118 16-07-2012 05:15:04

Jacques Roman
Membre
Message n°19616
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Seb91 a écrit:

[...] Avez vous entendu parlez de l'Islande ou le peuple écrit lui même sa constitution ? (C'est quand même unique) [...]

Il n'est pas exact que le peuple islandais écrive lui-même sa constitution.

En fait, le Parlement islandais examine actuellement un projet qui lui a été soumis en juillet 2011 par un "conseil constitutionnel consultatif" élu. Auparavant il y avait eu un forum d'un jour sur les grands principes (950 personnes tirées au sort parmi les citoyens islandais volontaires).

Le Parlement islandais a tous pouvoirs pour adopter un projet qui sera ensuite soumis au référendum.  JR

Hors ligne

 

#119 16-07-2012 05:18:48

Seb91
Membre
Message n°19617
Date d'inscription: 04-06-2012
Messages: 75

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Il n'est pas exact que le peuple islandais écrive lui-même sa constitution.

Merci pour ces précisions.

Mais vous avez raison c'est en soit inexact, je modifie tout de suite.
(Je cherchais de toute façon d'autre exemple que ceux la à mettre^^)

Que pensez vous du reste ?

Dernière modification par Seb91 (16-07-2012 05:27:06)

Hors ligne

 

#120 17-07-2012 10:24:32

lanredec
Membre
Message n°19637
Lieu: goueled Leon
Date d'inscription: 21-10-2011
Messages: 1814

Re: 33 BlaBla ou Opération dites "coup de poing" ?

Jacques Roman a écrit:

frigouret a écrit:

La démocratie ne porte pas à priori l'idée d'état nation. Les assemblées populaires n'ont pas à subir la tutelle de l'assemblée nationale, la souveraineté populaire devrait remplacer la souveraineté nationale. L'idée de nation française porte en elle le concept d'état centralisé, la démocratie non, au contraire.

Je pense au contraire que qui dit "démocratie" dit "peuple", et qui dit "peuple" dit "nation" = ensemble d'êtres humains désireux de vivre ensemble et de se gouverner indépendamment des autres ensembles d'êtres humains.

Après ça, on peut et on doit appliquer les règles démocratiques pertinentes aux échelons inférieurs de la collectivité considérée, mais il manquera toujours à ces sous-ensembles une composante fondamentale de la démocratie : la souveraineté.

La souveraineté populaire, c'est la souveraineté du peuple : pas d'une partie du peuple ; et la souveraineté nationale, c'est la souveraineté de la nation exercée par le peuple, pas la souveraineté d'une partie de la nation.  JR

Frigouret parlait d'État-Nation (au sens Mussolinien/Gaullien selon lequel c'est l'État qui fait la Nation) et pas de Nation (au sens que vous lui donnez dans votre premier alinéa).

Votre argumentaire tient pour qui choisit de considérer qu'il y a une Nation française et un peuple français ET choisit de considérer qu'il n'y a pas de Nation malouine, corse ou européenne ni de peuple malouin, corse ou européen.

Si l'on décidait de fabriquer une Nation européenne avec les mêmes moyens qu'on a utilisés pour fabriquer une Nation française, c'est la France qui serait "une partie du peuple" et "une partie de la nation".

Et si on acceptait de regarder la Nation française comme une fiction fabriquée par des politiciens de la fin du XIXe, les vraies nations françaises réapparaîtraient instantanément comme le prouvent les sondages sur les sentiments d'appartenance (SOFRES 2009 : 38% des Français se disent avant tout Français, 45% avant tout de leur territoire, 6% avant tout Européens ; CSA 2000 : 42% des Bretons se sentent d'abord Bretons, 26% d'abord Français, 24% d'abord de leur commune, 6% d'abord Européens).


" Le problème est la solution "

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.12
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr