Forum du plan C : pour une Constitution écrite par et pour les Citoyens

Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.
Les membres de l'Assemblée constituante doivent être tirés au sort
et, bien sûr, inéligibles aux fonctions qu'ils instituent eux-mêmes.

Vous n'êtes pas identifié.

Bienvenue :o)

Bonjour :o)
Ici, depuis le 1er janvier 2006, nous parlons d'un sujet que les politiciens de métier voudraient bien garder pour eux : nous parlons de la Constitution, de ce texte absolument fondamental pour tous les citoyens (et pourtant complètement négligé par eux), de ce texte qui pourrait nous protéger tous contre les abus de pouvoir si nous le faisions nôtre au lieu d'en abandonner la maîtrise à ceux-là mêmes qu'il est censé contrôler.
Nous discutons principe par principe, méthodiquement. Nous avons d'abord suivi le plan de mon document "Les grands principes d'une bonne Constitution", mais nous avons ensuite élargi nos thèmes à partir de vos réflexions, critiques et suggestions. C'est simplement passionnant. Ce que nous avons mis au clair sur la monnaie, sur le vote blanc, sur les vertus méconnues du tirage au sort et sur le référendum d’initiative populaire, par exemple, est enthousiasmant.
Le prolongement de cette réflexion constituante, c’est d’écrire enfin nous-mêmes un exemple de constitution, article par article. C’est ce qui se passe sur la partie wiki-constitution de ce site. Je vous invite à venir y participer également, ne serait-ce que sur un article ou deux. Vous verrez, c’est passionnant ; on sent vite qu’on est là sur l’essentiel, sur la seule vraie cause (et aussi la solution !) de nos impuissances politiques.
C’est un projet pédagogique en quelque sorte, un objet concret, réel, qui montre que 1) c'est possible : des hommes dont ce n'est pas le métier peuvent écrire une Constitution, et 2) c'est beaucoup mieux : quand ils n'écrivent pas des règles pour eux-mêmes, quand ils n'ont pas un intérêt personnel à l'impuissance des citoyens, les délégués constituants écrivent les règles d'une authentique démocratie. Merci à tous pour ce travail formidable.
Amitiés. Étienne.
[19 août 2012 : ATTENTION : pour cause de spam ultra-actif mi 2012, je FERME la possibilité aux nouveaux venus de créer un compte sans moi : il faut m'écrire à etienne.chouard@free.fr (EN ME DONNANT LE PSEUDO QUE VOUS VOULEZ) et je créerai votre compte à votre place. Il faudra ensuite venir ici pour définir un nouveau mot de passe. Désolé, mais les spammeurs deviennent infects et je n'ai pas le temps de gérer les spams (je préfère vous aider un à un à nous rejoindre). Au plaisir de vous lire. ÉC]

#1 07-02-2012 11:39:12

Fanto
Nouveau membre
Message n°14719
Date d'inscription: 07-02-2012
Messages: 7

Commentaires de l'actualité

Je vous conseille la lecture du dernier blog de Dominique Seux dans Les Echos :
http://blogs.lesechos.fr/dominique-seux … a9021.html

En particulier la fin :
Et de toute façon, je vous rapporte le mot amusé d’un ministre lundi soir – non énarque – qui parle du camp d’en face – mais cela vaut pour l’UMP. « Il y a plus de différences entre deux socialistes dont l’un a fait l’ENA qu’entre deux énarques dont l’un seulement est socialiste ».

Hors ligne

 

#2 08-02-2012 05:01:04

Jacques Roman
Membre
Message n°14728
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: Commentaires de l'actualité

J'espère et j'ose croire que cette boutade correspond à la réalité.

Ce serait à désespérer si des personnes compétentes ayant  étudié ensemble un sujet pendant plusieurs années n'arrivaient pas à avoir davantage de solutions en commun que deux personnes prises au hasard. Si c'était le cas, il faudrait penser à supprimer l'ENA.

Reste aux citoyens à départager les énarques... et les autres, en vertu d'autres critères que l'appartenance à l'ENA, et tout aussi valables.  JR

Hors ligne

 

#3 08-02-2012 09:01:27

bourik
Membre
Message n°14731
Date d'inscription: 10-05-2011
Messages: 107

Re: Commentaires de l'actualité

Les gens de gauche et de droite n'ont pas le même cerveau
http://www.slate.fr/lien/49359/gauche-droite-cerveau


Notre impuissance politique face aux privilégiés n’est pas une fatalité : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/f … e-la-video
Et si l’idée vous semble bonne, vous êtes libre de la relayer VOUS AUSSI dans votre signature automatique.

Hors ligne

 

#4 08-02-2012 09:49:04

lanredec
Membre
Message n°14732
Lieu: goueled Leon
Date d'inscription: 21-10-2011
Messages: 1814

Re: Commentaires de l'actualité

Excellent ! Pour bien apprécier, il est bon de savoir que l'amygdale (la partie du cerveau qui serait plus développée chez les droitistes) fait partie de ce qu'on appelait autrefois le cerveau reptilien, alors que le cortex (la partie du cerveau qui serait plus développée chez les gauchistes) est le dernier ajout de l'évolution à cet organe. Le Sens de l'Histoire est donc à gauche, voilà qui devrait plaire à certain contributeur.


" Le problème est la solution "

Hors ligne

 

#5 03-03-2012 23:59:19

Étienne
Message n°15383
Lieu: Trets (France, 13)
Date d'inscription: 28-01-2006
Messages: 1660
Site web

Re: Commentaires de l'actualité

Plus on est riche,
moins on a de morale,
c'est prouvé

Dans un climat politique où il est tant question d'opposition entre les "élites" et le "peuple", voici une étude qui devrait faire couler beaucoup d'encre. Et pour cause : des chercheurs américains et canadiens documentent, dans l'édition du lundi 27 février de la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), l'existence d'une relation inverse entre élévation dans la hiérarchie sociale et éthique du comportement individuel. C'est-à-dire, exprimé de manière un peu plus directe, que plus vous êtes riche, plus vous êtes susceptible de vous comporter de manière moralement lamentable.

L'équipe américano-canadienne menée par Paul Piff (université de Californie à Berkeley) a quelques arguments. Les chercheurs ont mené pas moins de sept protocoles expérimentaux différents, qui concluent tous dans le même sens.

"CUPIDITÉ"

Le premier est simple : il s'est simplement agi de se poster à un carrefour et d'observer les véhicules pris en flagrant délit de refus de priorité. La deuxième expérience, très semblable, a quant à elle consisté à relever les situations dans lesquelles un piéton engagé sur un passage ad hoc se fait couper la route par une voiture. Dans les deux cas, les chercheurs ont classé les véhicules en cinq catégories, des épaves roulantes (groupe 1) aux berlines de luxe (groupe 5). Résultat : près de 30 % des véhicules du groupe 5 forcent le passage aux voitures prioritaires, un taux quatre fois supérieur aux groupes 1 et 2, et trois fois supérieur aux groupes 3 et 4. Corrélation quasi identique pour le respect dû aux piétons...

Mais, direz-vous, ce n'est pas parce qu'on a une belle voiture qu'on est nécessairement riche. Ce qui n'est pas faux. Aussi, les chercheurs ont complété ces deux expériences par d'autres, menées en laboratoire. A chaque fois, une centaine d'individus ont été invités à prendre connaissance de divers scénarios ou situations : atteinte d'un objectif au prix d'une entorse à la morale, captation d'un bien de manière indue au détriment d'un tiers, mensonge au cours d'une négociation, caution d'une faute dans le cadre professionnel. Puis les participants ont rempli un questionnaire répondant à la question de savoir dans quelle mesure ils seraient prêts à reproduire ces comportements. A chaque fois, une corrélation entre le statut social des participants et leur capacité à enfreindre l'éthique est mise en évidence.

Une dernière expérience a consisté à placer près de 200 personnes devant un jeu informatique de lancer de dés : une somme d'argent leur était promise si le score atteint après cinq lancers était élevé. Mais, bien sûr, le jeu était pipé et le score ne pouvait excéder 12 points. Ceux qui ont rapporté des scores supérieurs aux expérimentateurs ont donc triché. Même en tenant compte de nombreux paramètres comme l'ethnie, le sexe, l'âge, la religiosité, l'orientation politique, il n'y a rien à faire, "la classe sociale prédit positivement le fait de tricher". A quoi tient ce lien entre hauteur sociale et bassesse morale ? En partie, répondent les chercheurs, "à une perception plus favorable de la cupidité".

Stéphane Foucart

Source : http://www.lemonde.fr/planete/article/2 … _3244.html

Hors ligne

 

#6 04-03-2012 12:56:05

Téhach
Membre
Message n°15393
Date d'inscription: 05-09-2011
Messages: 185

Re: Commentaires de l'actualité

Pour les buveurs d'eau, Une info qui va entre autre faire plaisir à Frigouret ( wink ), je pense...

Au passage, je voudrais démystifier le niveau de l'ENA : concours avec niveau licence nécessaire (Bac+3, il ne semble pas qu'il y ait condition sur la matière),  puis 2 ans, soit niveau master et ni plus ni moins que les autres (grandes) écoles. Si ce n'est qu'en général c'est plutôt 2+3 pour ces dernières que 3+2, donc une formation finale plus longue.

Hors ligne

 

#7 04-03-2012 19:24:04

NingúnOtro
Membre
Message n°15400
Lieu: Motril - Espagne
Date d'inscription: 18-05-2008
Messages: 579
Site web

Re: Commentaires de l'actualité

Étienne a écrit:

Plus on est riche,
moins on a de morale,
c'est prouvé

Source : http://www.lemonde.fr/planete/article/2 … _3244.html

Bien, mais je ne vois la que le fait de trouver une corrélation positive entre ces deux choses. Corrélation n'est cependant pas du tout relation directe de cause-effet.

Est-ce que quelqu'un à une théorie universelle la dessus qui tienne la route?

Je pourrais en aventurer une qui ne plait pas à tout le monde (non, pas d'avantage les riches wink ).

Hors ligne

 

#8 21-03-2012 10:25:25

lanredec
Membre
Message n°15797
Lieu: goueled Leon
Date d'inscription: 21-10-2011
Messages: 1814

Re: Commentaires de l'actualité

NingúnOtro a écrit:

Étienne a écrit:

Plus on est riche,
moins on a de morale,
c'est prouvé

Source : http://www.lemonde.fr/planete/article/2 … _3244.html

Bien, mais je ne vois la que le fait de trouver une corrélation positive entre ces deux choses. Corrélation n'est cependant pas du tout relation directe de cause-effet.

Pourtant la relation "moins on a de morale => plus on s'enrichit sans vergogne" me paraît quasi pléonasmique.

Dernière modification par lanredec (21-03-2012 11:36:59)


" Le problème est la solution "

Hors ligne

 

#9 21-03-2012 11:08:16

Jacques Roman
Membre
Message n°15802
Date d'inscription: 06-02-2006
Messages: 4259

Re: Commentaires de l'actualité

J'aurais cru le contraire : plus on s'appauvrit, moins on a de morale – parce qu'il y a des choses plus importantes dont on doit s'occuper. 

Ce qui est vrai, c'est que les écarts de morale sont beaucoup plus visibles quand on est riche.  Les DSK au smig sont probablement très nombreux, mais on n'en parle pas, ou très peu. JR

Dernière modification par Jacques Roman (21-03-2012 11:08:57)

Hors ligne

 

#10 21-03-2012 11:35:27

lanredec
Membre
Message n°15805
Lieu: goueled Leon
Date d'inscription: 21-10-2011
Messages: 1814

Re: Commentaires de l'actualité

Mon point de vue était que cette étude ne faisait qu'enfoncer des portes ouvertes.

Le vôtre, Jacques, montre qu'elle était nécessaire.


" Le problème est la solution "

Hors ligne

 

#11 21-03-2012 11:45:01

frigouret
Membre
Message n°15806
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: Commentaires de l'actualité

Et avec la simplicité volontaire, à la Ellul , jésus, thoreau, gandhi, lao tseu on devient un monstre de moral incorruptible ?


cool

Hors ligne

 

#12 21-03-2012 15:05:34

bernarddo
Membre
Message n°15814
Date d'inscription: 18-12-2008
Messages: 618

Re: Commentaires de l'actualité

lanredec a écrit:

NingúnOtro a écrit:

Étienne a écrit:

Plus on est riche,
moins on a de morale,
c'est prouvé

Source : http://www.lemonde.fr/planete/article/2 … _3244.html

Bien, mais je ne vois la que le fait de trouver une corrélation positive entre ces deux choses. Corrélation n'est cependant pas du tout relation directe de cause-effet.

Pourtant la relation "moins on a de morale => plus on s'enrichit sans vergogne" me paraît quasi pléonasmique.

Je pense plutôt que la formule pratique serait du genre:

Plus on est riche, plus on peut adapter la légalité à sa morale.

Dernière modification par bernarddo (21-03-2012 15:07:17)

Hors ligne

 

#13 21-03-2012 17:29:18

lanredec
Membre
Message n°15815
Lieu: goueled Leon
Date d'inscription: 21-10-2011
Messages: 1814

Re: Commentaires de l'actualité

bernarddo a écrit:

Plus on est riche, plus on peut adapter la légalité à sa morale.

ça marche aussi ... à partir d'un certain niveau ... qui devrait justifier, et définir, le revenu maximum autorisé et le capital maximum autorisé.


" Le problème est la solution "

Hors ligne

 

#14 21-03-2012 23:36:13

ElaX
Membre
Message n°15816
Date d'inscription: 13-03-2012
Messages: 29

Re: Commentaires de l'actualité

Oui, c'est sûr, des vilains riches, il y en a un paquet.

Mais il y a plusieurs manières d'être un sale riche:
- la cupidité
- la manière d'être riche et de dépenser son argent

Vous avez parlé de la cupidité, mais vous ne parlez pas du mode de vie, et on est toujours le riche de quelqu'un d'autre.  Alors, si "être riche" signifie disposer d'un privilège sur les autres, l'attitude est condamnable.  Mais si "être riche" signifie se sentir le devoir d'utiliser cet argent pour améliorer le bien-être de la collectivité en investissant dans de nouvelles activités ou en aidant financièrement des activités de la collectivité, l'attitude est différente.

De nos jours, il est difficile de reprocher à quelqu'un qui réussit professionnellement d'en retirer des revenus qui peuvent être trop élevés, mais qu'il aurait tort de refuser, non ?  Bien évidemment, je ne parle pas des salaires éhontés de patrons à parachutes dorés.  Par contre, ce qui me paraît causer le plus de tort à la société est cette adoration de la richesse sous la forme de possession de biens matériels, comme si "ne pas avoir de Rollex" signifiait avoir raté sa vie.  Et je ne parle pas d'ultra-riches, mais de cet état d'esprit si répandu consistant à afficher avec insolence sa richesse: et cet affichage est devenu une tyrannie imposée dès le stade de l'enfance ou de l'adolescence: il faut avoir tel ou tel objet, vêtement, gadget, jeu... 

Qui dit qu'il faut avoir des grosses voitures, des belles fringues, des grosses maisons, des billets d'avion plein le veston, et un gros compte en banque ?  Les riches pardi !

Comme je pense que les billets accumulés par les riches dans leurs coffres ne leur seront finalement utiles que dans des cheminées s'ils ont froid, j'imagine qu'il y aura peut-être une morale un jour.  Et ils verront que leur richesse était fausse, mal acquise, artificielle.

Le pognon ?  C'est pas ça la vraie richesse...

Hors ligne

 

#15 18-04-2012 09:52:04

bourik
Membre
Message n°16532
Date d'inscription: 10-05-2011
Messages: 107

Re: Commentaires de l'actualité

http://www.tedxrepubliquesquare.com/frederic-bosque/

L’espoir, si je le décide.

Cretation monaitaire, revenu universel, monnaie locale, etc


Notre impuissance politique face aux privilégiés n’est pas une fatalité : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/f … e-la-video
Et si l’idée vous semble bonne, vous êtes libre de la relayer VOUS AUSSI dans votre signature automatique.

Hors ligne

 

#16 18-04-2012 10:28:22

Patrick Flécheux
Membre
Message n°16534
Lieu: Vitry s/Seine (94)
Date d'inscription: 21-12-2011
Messages: 497

Re: Commentaires de l'actualité

NingúnOtro a écrit:

Étienne a écrit:

Plus on est riche,
moins on a de morale, c'est prouvé

Est-ce que quelqu'un à une théorie universelle la dessus qui tienne la route?

Salut @ tous

La seule théorie qui vaille sur le sujet est que tous les hommes ont une fâcheuse tendance à être, dominateurs, envieux, jaloux et possessifs. Qu'ils soient riches ou pauvres cela ne change rien à l'affaire. Se n'est qu'une histoire d'échelle de "grattage". Chacun "grattant" proportionnellement à son potentiel de dominance social, c'est tout ...

Le Loup Alpha ou le Lion mangent toujours en premier. Leur femelle préférée en second. (De temps en temps ils laissent leurs petits mangés avec eux) Le reste se battant pour se qu'il reste.


“Le jour où l’idée même de détenir ou de prendre le “Pouvoir” sur autrui sera devenue exécrable au plus grand nombre, alors les hommes qui ne rêvent que de pouvoir n’auront plus de pouvoir sur rien, car plus personne sur qui l’exercer.” A Men

Hors ligne

 

#17 18-04-2012 12:41:12

Ana Sailland
Membre
Message n°16537
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: Commentaires de l'actualité

La particularité de l'être humain réside en DEUX choses qui le distinguent de la fourmi ( la civilisation des fourmis est fonctionnelle à souhait, notons le bien, mais il lui manque un petit quelquechose auquel nous tenons beaucoup ...) :
-l'individuation et le regard sur soi
-la conscience du collectif.
Cela engendre un conflit intérieur personnel entre le moi et le nous, qui rejaillit au niveau de la société globale sous la forme de contradictions organisationnelles multiples.
Pas besoin de faire un dessin ...

Je ne suis en aucun cas pessimiste et croît "dur comme fer" ou "tendre comme chair" à la possibilité de choisir qui l'on est, individuellement et collectivement, dès lors qu'est décidé de mettre en avant le regard objectif intérieur au détriment de l'obéissance au pulsionnel .
(Option radicalement différente de celle induite par la télécratie).

C'est la politique vue par un autre bout de la lorgnette ....... wink

Hors ligne

 

#19 18-04-2012 14:28:21

Déhel
Membre
Message n°16544
Lieu: Le Havre, France
Date d'inscription: 27-07-2008
Messages: 543

Re: Commentaires de l'actualité

      Sauf à dire peut-être que depuis un peu plus d'un siècle maintenant, en gros depuis la révolution industrielle, il semble que les succès de la méthode disjonctive (séparer le sujet étudiant de l'objet étudié, cogito ergo sum), associés au capitalisme et à une interprétation adaptée à la consommation de la psychanalyse nous aient menés à une société de narcisses triomphants, intronisés aux dépens d'un collectif moribond pour lequel personne ou presque n'éprouve plus d'intérêt. L'individu a acquis les droits nécessaires à son existence qu'il oppose systématiquement aux droits collectifs, tout en se plaignant d'une situation générale en délitement mais dont il ne se sent absolument pas responsable.
    La fascination quasi religieuse à l'égard du droit confirme cette analyse comme la sujétion actuelle aux droits de l'homme malgré les horreurs engendrées. Après la Torah, la Bible, le Coran, il y a le code civil, la DUDH comme si nous avions toujours besoin d'un ouvrage pour nous guider, trancher et finalement nous aider à nous délester collectivement de la responsabilité des événements. Le problème, c'est qu'il y a toujours une minorité pour en tirer parti.


La meilleure forteresse des tyrans c’est l’inertie des peuples, Machiavel.
Le risque de la liberté: texte collégial d'insurection morale, ici.

Hors ligne

 

#20 18-04-2012 15:19:51

frigouret
Membre
Message n°16545
Date d'inscription: 10-10-2011
Messages: 1954

Re: Commentaires de l'actualité

@Déhel.
Quelles horreurs sont à mettre au compte des droits de l'homme ?


cool

Hors ligne

 

#21 18-04-2012 15:31:03

Ana Sailland
Membre
Message n°16546
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: Commentaires de l'actualité

La propriété sans condition et le droit à être employé (bon oui d'accord, j'interprète un peu)


plus les lacunes liées au droit à une biosphère correcte

Dernière modification par Ana Sailland (18-04-2012 15:32:46)

Hors ligne

 

#22 18-04-2012 15:33:28

Patrick Flécheux
Membre
Message n°16547
Lieu: Vitry s/Seine (94)
Date d'inscription: 21-12-2011
Messages: 497

Re: Commentaires de l'actualité

Ana Sailland a écrit:

Je ne suis en aucun cas pessimiste et croît "dur comme fer" ou "tendre comme chair" à la possibilité de choisir qui l'on est, individuellement et collectivement, dès lors qu'est décidé de mettre en avant le regard objectif intérieur au détriment de l'obéissance au pulsionnel .
(Option radicalement différente de celle induite par la télécratie).

C'est la politique vue par un autre bout de la lorgnette ....... wink

Effectivement Ana, je suis entièrement d'accord, (je crois aussi dur comme fer à l'éducation Populaire avec un grand P par exemple et à l'évolution spirituelle possible de chacun vers un "mieux être" personnel et donc collectif). Mais uniquement dans la mesure ou nous vivons dans un monde de paix et d'opulence. Car en temps de crise sociale ou de crise personnelle majeur, les instincts reprennent toujours le dessus.

Et se que pointe Stiegler ou (Déhel dans son post précédent) est symptomatique de se fait. Sauf que les tenants du système ultra-libéral ont réussis à décérébrer, à lobotomiser, à "ré-instinctiver" une bonne partie du peuple même en temps de paix et d'opulence apparente.
Se qui prouve bien, si il en était nécessaire, que la majorité des "hommes", (je lui préfère le titre de "chainon manquant") est toujours aussi con qu'une huitre (sans vouloir offenser les huitres). roll

Dernière modification par Patrick Flécheux (18-04-2012 19:30:54)


“Le jour où l’idée même de détenir ou de prendre le “Pouvoir” sur autrui sera devenue exécrable au plus grand nombre, alors les hommes qui ne rêvent que de pouvoir n’auront plus de pouvoir sur rien, car plus personne sur qui l’exercer.” A Men

Hors ligne

 

#23 18-04-2012 15:36:43

Ana Sailland
Membre
Message n°16549
Date d'inscription: 10-11-2011
Messages: 1549

Re: Commentaires de l'actualité

Désaccord total sur la dernière ligne.
wink

Hors ligne

 

#24 18-04-2012 20:56:21

Téhach
Membre
Message n°16562
Date d'inscription: 05-09-2011
Messages: 185

Re: Commentaires de l'actualité

bourik a écrit:

http://www.tedxrepubliquesquare.com/frederic-bosque/
L’espoir, si je le décide.

j'avais raté, je viens de récupérer le coup, je confirme l'intérêt !
merci Bourik

Hors ligne

 

#25 19-04-2012 00:51:16

Déhel
Membre
Message n°16569
Lieu: Le Havre, France
Date d'inscription: 27-07-2008
Messages: 543

Re: Commentaires de l'actualité

@Frigouret
Ana a déjà évoqué parmi les plus gros morceaux dont les conséquences ont pu mener par exemple à la colonisation dont on poursuit l'horrible logique tartuffe aujourd'hui en Afghanistan, en Lybie ou en Côte d'Ivoire. Par exemple. Ce qui ne signifie pas que les droits de l'homme sont fondamentalement mauvais mais qu'ils nous ont trop souvent aveuglés et qu'on a du mal à l'admettre aujourd'hui.


La meilleure forteresse des tyrans c’est l’inertie des peuples, Machiavel.
Le risque de la liberté: texte collégial d'insurection morale, ici.

Hors ligne

 

#26 19-04-2012 09:49:22

Patrick Flécheux
Membre
Message n°16588
Lieu: Vitry s/Seine (94)
Date d'inscription: 21-12-2011
Messages: 497

Re: Commentaires de l'actualité

Pour appuyer le propos précédent de Déhel.

Concernant cette fameuse entre toute DDHC. Que trouve ton à la dernière ligne de l'intro ? Hum 

"En conséquence, l’Assemblée nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être Suprême, les droits suivants de l’homme et du citoyen."

Vous ne l'avez peut-être pas vu passer mais il est là. "L'Être Suprême !" Encore lui ... (Allah wakbar !)

Pour un pays comme la France qui se prétend "Laïque", inscrire dans sa propre constitution qu'elle se revendique de la DDHC. Cela s'appelle de la manipulation. Ou prendre les gens pour des imbéciles, s'est selon ...

Donc, méfions nous des mirages, et autres illusions pavés d'apparentes bonnes intentions. Surtout quand elles sont revendiqués par les puissants de se monde. (Ou par Bernard Kouchner big_smile) Le diable se cache toujours où on ne l'attend pas.

Dernière modification par Patrick Flécheux (19-04-2012 11:06:00)


“Le jour où l’idée même de détenir ou de prendre le “Pouvoir” sur autrui sera devenue exécrable au plus grand nombre, alors les hommes qui ne rêvent que de pouvoir n’auront plus de pouvoir sur rien, car plus personne sur qui l’exercer.” A Men

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.12
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr