Précédente Accueil Suivante

21LeMoucherotteGrenobleChartreuse

Étienne : on arrive au Moucherotte. Bon, là, il faut arrêter de filer tout droit... Pour passer l'énorme vallée de Grenoble, il faut prendre un maximum d'altitude ici... On va enrouler une pompe... Allez, on cherche... on va par ici, on va par là...

Pas de chance, il n'y a rien qui monte... Ça bouge, ça oui ! mais ça monte pas beaucoup...

Et puis, subitement, je me prends un thermique teigneux et plutôt violent, désagréable en fait, genre mauvais caractère qui ne demande qu'à m'envoyer mon aile à la figure, espèce de mal élevé, mais qui me hisse à 2600m, et c'est tout ce que je demande...

Clairement, ce rodéo n'aurait pas plu à tout le monde... Moi, tant que ça monte, j'accepte presque tous les thermiques...

Jacques : nous allons nous retrouver avec Étienne dans ce thermique fumeux.

Là, je vais commettre une erreur grave. Comme nous sommes à 4 dans ce thermique, plus une paire de planeurs qui nous tournent autour, je vais continuer un poil plus loin, là où j'en vois d'autres qui enroulent.

Erreur funeste. Je vais rester pendant pratiquement une heure dans des thermiques extrêmement hachés, qui plus est qui ne montent pas. Nous serons une bonne bande à zoner comme ça sans arriver à monter.

Certes, j'ai pu tester la solidité de ma voile en conditions turbulentes, mais perdre une heure un jour comme aujourd'hui, c'est doublement râlant.