Précédente Accueil Suivante

07GrandeMoucherolleDeuxSoeurs

Étienne : ça y est, je lâche ma pompe-relais de La Ferrière, et je transite vers la Grande Moucherolle et les Deux Sœurs.

Depuis des jours, chaque pilote raconte le froid cuisant qui règne en l'air en mars... Je l'ai vérifié hier à Laragne : ça caille menu menu... Je suis donc couvert comme un oignon... Même pas mal, pas froid du tout.

Jacques : le collègue se fait satelliser de suite sur les pentes exposées en face sud. Bon signe.

Effectivement, je me prends assez loin devant les Deux Sœurs un + 4 assez large.

C'est tout simple. Je contemple cette falaise, c'est impressionnant de voir d'aussi près une falaise aussi abrupte.