0 - Face sud de Sainte-Victoire (Aix en Provence) :
Encore le "petit décollage" (altitude 580m, dénivelé 150m),
au pied du déco du "Pic des mouches" (1000m) :
20 min à pied, le reste en volant…

Dimanche 8 juin 97, à 13h20, j'y ai décollé d'en bas avec une bande de potes…
Certains partaient d'en haut, et tout le monde s'est retrouvé en l'air....
et pendant que tous volaient sur la crête (comme nous avons toujours fait),
je partais cap au nord.

Comme je l'ai expliqué dans la page sommaire du vol vers Saint-Vincent,
ces vols immenses sont rares :
à l'époque, ils étaient même incroyables !
Depuis, nous avons tous pris conscience
que le vol de plaine nous est parfaitement accessible,
à condition de voler différemment par rapport au vol en montagne :
plus lentement, notamment.

Les ailes modernes comptent beaucoup dans ces performances, bien sûr,
mais tous ceux qui ont essayé la plaine vous diront quand même
que ce type de vol n'est pas simple, même avec les meilleures bêtes de course...

En cliquant sur une photo miniature, vous avez accès à l'image en grande taille et au diaporama plein écran
Pour bien suivre l'histoire (images et commentaires), je vous conseille de régler votre micro comme ceci :
vous pouvez passer le diaporama en SVGA (800x600) si vous êtes en plein écran
(ni barre d'outils, ni menu, ni barre de titre, etc.),
mais le réglage le plus confortable est sûrement le mode
XGA (1024x768).
Cliquer sur la photo pleine page vous fait avancer simplement vers la suivante...

1 - 13 h 40
Vol avec un vautour sur Ste-Victoire

Avant de partir, j'ai longuement volé avec les copains sur la crête pour attendre 14h : le soleil au zénith pour un rendement plus sûr en plaine où les thermiques sont plutôt faiblards...
Pendant cette attente, un drôle de grand rapace nous a rejoints !


En regardant sur nos livres plus tard, nous avons appris qu'il s'agissait d'un vautour percnoptère d'Égypte, fréquent dans le Luberon !

2 - Je pars vers 14h... Sanction rapide :
point bas sur Rians
.

...suivi d'une longue bagarre presqu'au sol, jusqu'à Ginasservis...



3 - Le lac d'Esparrons de Verdon vu du sud où je me suis laissé monter dans un nuage après un affreux point bas sur Ginasservis...


Mystérieusement, aucun des cumulus vers lesquels je me dirige sur la photo ne me donnera un thermique pour continuer...


4 - Le petit et le grand Bessillon…
sur la droite de mon cap,
un ciel de rêve !

À ce moment, tout paraît facile : transition rapide (vent arrière),
cumulus prometteurs partout,
lumière et paysages enthousiasmants,
aucun danger,
rien que du plaisir,
et en abondance...


5 - Le lac d'Esparrons de Verdon vu de près... beaucoup trop près à mon goût !...

Plus un thermique depuis Ginasservis !

Bah ! je vais sûrement trouver quelquechose pour remonter au nuage dans pas longtemps...

 

6 - Point bas sur Albiosc

"Descendez,
on vous demande !..."

Dernière photo avant de se poser...
Normalement, à cette altitude, on cherche un terrain pour poser, pas un thermique...
Et on ne perd pas de temps à prendre des photos, élève Chouard !!!

 



 






7 -
Cap sur le lac de Sainte-Croix !

Juste après la photo précédente,
un petit thermique teigneux m'a tiré d'affaire...

C'est vraiment un vol farci de points bas, celui-là !

Mais quel ciel pourtant !

 


8 -
Le plateau de Valensole, vu d'Albiosc

Quelle merveille d'être là aujourd'hui !!!

Une photo très significative
du vol de plaine
sur le plateau de Valensole !

 


9 -
Le lac de Sainte-Croix et les antennes RMC

En fait,
il est plus facile de voler à l'ouest du lac
qu'à l'est :

la vraie plaine, il n'y a que ça de vrai !!!

 

10 - Sainte-Victoire
au loin, en regardant en arrière...

... et le plateau de Valensole
que je viens de survoler avec bonheur !

 

11 - J'arrive à l'extrémité EST du plateau de Valensole : Moustiers !



Tout baigne...
ça se sent ?

 

12 - 2 300 m sur le village de Moustiers-Sainte-Marie


C'est la première fois que je vole à Moustiers... et c'est en venant de la Sainte...  Savoureux...



13 - Cap vers la Serre de Montdenier


Fin de la plaine,
à moi la montagne,
jusqu'où vais-je aller aujourd'hui ???

Encore Dormillouse?!

 

14 - Le lac de Sainte-Croix, en me retournant en arrière, vu de la Serre de Montdenier



 

15 - Le Chiran et le lac qui s'éloigne...

C'est sauvage par ici... Vaut mieux ne pas poser...

 

16 - Cap vers le Chalvet :
Là, j'ai mal évalué les brises en basses couches, j'ai visé le Chalvet direct, au lieu de passer par Mouchon (plus à gauche et plus près).

Cette erreur de cap va me priver d'un deuxième voyage à Dormillouse, je crois...

 

17 - L'Asse (la rivière), Barrème (le village), la barre de Chaudon, la montagne de Coupe, le Couard, le Cheval Blanc...

Je suis bas, mais je vais reprendre un thermique doux et assez couché vers le village de Senez, sous mes pieds...

 

 

 

18 - Le Chalvet se rapproche...

Mais je suis bas
et la brise d'ouest est de plus en plus sensible :
les thermiques sont de plus en plus couchés,
je fais de moins en moins ce que je veux,
ça sent le piège à rat...

 19 - Arrivée sur
Saint-André les Alpes

C'est clair : je me suis fait bêtement piéger par la brise qui remonte de Barrème vers St-André...
Je dois me laisser glisser vers le lac (caché à droite de la photo)...


Posé à l'atterro du lac à 17h50...


 Les copains deltistes du Cruvelier sont là pour le week-end, en compète...
"Salut Etienne ! D'où tu viens encore ?…"
"Ben, de la Sainte, bien sûr… j'ai rendez-vous avec Guy..."
"Guy n'est pas là, mais nous, on te ramène à la maison..."

Elle est pas belle, la vie ?

Merci à Philippe (Camensuli) pour la récup

Merci au la plaine et à ma chance.

Merci à Airwave et à mon Alto XM chérie ! Ah qu'elle sent bon celle-là,
j'aime la toucher, la voir, m'y pendre… je l'aime...

Retour au sommaire des vols


Envoyez-moi vos commentaires ou suggestions : etienne.chouard@arc-en-ciel.info