Précédente Accueil

" Aéropole de Gap-Tallard, tout le monde descend ! " : je vais me poser à 19 heures, à 10 mètres des hangars des parachutistes... pas plus étonnés que ça de voir un parapentiste chez eux. Quand je leur ai dit que j'avais décollé de Signes (près de Toulon, à 130 km d'ici) à 13h30, ils n'en croyaient pas leurs oreilles...
Et le hasard a fait que Francis et Béa, mes compagnons de vol pendant tant d'années, venaient de sauter toute la journée en parachute et repartaient justement pour Puyloubier !... 15 minutes après m'être posé, j'étais déjà en route pour la maison... La fortune me sourit souvent... Je dois avoir une binette qui lui revient... Francis et Béa, avec une grande gentillesse, ont même voulu me raccompagner jusqu'à... Signes... Sacré service qu'il m'ont rendu là...
Je ne suis pas sûr de mériter tout ça. Merci à eux, en tous cas, et encore merci à la vie pour cette nouvelle aventure !

20mai2002SignesTallard66Aeropole