Précédente Accueil Suivante

Plaine au nord d'Oraison, pendant la remontée des enfers : que c'est bon d'avoir une chance à saisir ! C'est la part de chance du vol libre, elle est évidente. Mais il faut aussi la faire fructifier : le mauvais caractère de ce thermique de ravine à peine formé demandait du caractère et une détermination sans faille... Je me disais : "fais comme si t'étais un oiseau... Il ne se dégonflerait pas, un oiseau, allez, accroche-toi à ce teigneux... C'est ta dernière chance, keep it !"
Je lui parlais à mon thermique : "Hé ! T'es pas bien, toi ! Ben, en voilà des manières... Oh, je sais bien où tu es, tu sais, pas la peine de te planquer... Tiens ! Tu vois, je te l'avais dit... Tu ne m'échapperas pas.. Allez, fais pas le sauvage, sois plus docile... Voiiilà... Ah ! Mais quelle brute ! Est-ce que je fous des claques, moi ?"

20mai2002SignesTallard51NordDOraison