20 - Relais de la montagne de Lure. L'ombre des antennes, nord-ouest, trahit l'heure tardive : il est plus de 19h, je sors d'un point bas homérique : au fin fond d'un pierrier au pied de la face nord de Lure, dans un brise forte, je me suis battu pour tenir en l'air jusqu'à ce pierrier où un pétard violent et désordonné (noyaux multiples) m'a rapidement arraché des basses couches. Dans ces conditions, on a tellement envie de rester en l'air qu'on est littéralement heureux de se faire secouer dans tous les sens, fermer de tous les côtés par un thermique teigneux mais puissant : on est alors vite en altitude avec la sérenité bien gagnée... Et ça monte, et ça monte... Déjà 6 heures de vol... Est-ce que je me laisser monter vers ce nuage de Lure qui est quand même beaucoup plus au sud : il faut accepter de se laisser pousser par le vent de l'autre côté de la montagne... Plus tôt dans la journée, j'y serais sans doute allé, mais là, je suis crevé, et tellement content d'être là, déjà, que je renonce à ce nuage (c'est une erreur, bien sûr !). J'essaie pendant quelques minutes de rentrer directement vers Laragne, cap au nord pour traverser la vallée du Jabron, mais sans altitude, c'est évidemment perdu, je le sens vite et me laisse alors filer à l'est, vers Sisteron, porté par le vent... Je traverse la Durance dans la belle lumière du soir et je me pose vers le péage de Sisteron sud, à 19h40 !!! 42km de Chabre au Ventoux, 42 km du Ventoux à Lure, et encore une quinzaine de km vers Sisteron... 100km pour un vol historique ! Merci le soleil, merci les nuages, merci à mon Alto XM chérie ! Et merci à Stéphane qui m'a tant aidé à faire ce très beau vol (et qui est venu me chercher à Sisteron après avoir descendu l'auto). Quelle formidable liberté nous donne ce bout de tissu magique !
Précédente Accueil
20SommetLure