20 mai 2003, au matin.  LOGICIELS UTILES AUX STT et URGENCE D’UNE LISTE D’APTITUDES

 

 

Bonsoir à tous.

 

Le choix de l’entreprise et du nom du produit (Microsoft ou un autre, Access ou un équivalent) n’est pas le vrai problème :

 

Il s’agit de décider des logiciels (quels que soient les fabricants) les plus utiles à l’ensemble des élèves de STT :

 

ð      "un SGBDR" (inaccessible dans les temps impartis, et mal connu de nombreux profs qui ne programment pas eux-mêmes, donc mal maîtrisé par les élèves, et de toutes façon rarement utile au quotidien, dans la plupart des cas),

ou

ð     "un tableur + un TDT + une PréaO" (accessibles et connus des profs, donc bien maîtrisés par les élèves en fin de cursus, et utiles au quotidien dans tous les métiers).

 

 

De toutes façons, quel que soit le logiciel choisi, il nous faut absolument une liste précise des compétences à transmettre.

 

La méthode qui prétend le contraire est celle qui donne les résultats que l’on sait en fin de 3ème.

 

Cette pitoyable contre-performance n’a rigoureusement rien à voir avec le niveau ou l’énergie ou l’engagement des profs de collège, évidemment ! rien à voir : je prétends que c’est la vacuité des programmes sur les fonctions à enseigner qui est la cause du mal.  C’est du simple bon sens.

 

 

Il faut arrêter d’avoir peur des listes de fonctionnalités utiles :

 

C’est une liste de fonctionnalités, mises en scène, qui va me permettre dans un prochain mail de préciser ma pensée sur ce qu’on devrait normalement arriver à tirer d’un tableur en fin de Terminale STT, en 2003, a minima.

 

q     C’est une liste de fonctionnalités, soigneusement discutée, amendée, soupesée, réfléchie, équilibrée, intelligente, annuellement mise à jour avec notre avis à tous, qui nous rapprochera les uns des autres.

 

q     C’est une liste de fonctionnalités qui nous fera également progresser, petit à petit, nous et nos élèves.

 

q     C’est une liste de fonctionnalités qui nous gardera des effrayantes injustices que permet le flou actuel.

 

q     C’est une liste de compétences qui, enfin, nous poussera tous à atteindre un vrai petit niveau sur un tableur, de façon à distinguer un élève de STT au milieu des bidouilleurs qui, eux, ont appris tout seuls dans leur coin…

 

 OK pour accompagner cette liste de recommandations sur la contextualisation. OK pour insister sur la mise en scène de gestion, le professionnalisme, la réalité des cas traités au final, OK, OK, OK. Mais nous devons préciser expressément ce que nous devons enseigner. Sinon on n’enseigne rien, et c’est la gabegie.

  

On voit aujourd’hui clairement (en fin de 3ème) les résultats miteux des programmes privés de liste d’aptitudes…

 

Est-ce qu’on va être assez lucides et assez forts pour refuser de recommencer en STT ?

 

Amicalement.

Étienne.

Lycée Marcel Pagnol, Marseille.
etienne.chouard@arc-en-ciel.info
www.arc-en-ciel.info

Retour à l'accueil