Propos sur le pouvoir - avril 2006 - Blog du plan C, pour une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens

Blog du plan C, pour une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens


C'est notre Constitution qui est notre seule arme (et c'est aussi la meilleure) pour contrôler les pouvoirs. À nous d'en parler, entre simples citoyens, pour devenir des millions à l'avoir compris : ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.

Bienvenue :o)


Étienne Chouard
Je cherche ici à mettre en débat ouvert ce dont on ne parle nulle part : les plus grands principes institutionnels dont tous les citoyens (gauche, centre, droite) ont besoin pour se protéger des abus de pouvoir.

Je vous propose d'aller voir le FORUM et de suivre le SOMMAIRE, point par point (un principe par jour pour une digestion facile ?), et de réfléchir à votre propre position : Pour ? Contre ? Partagé ?

Et si personne (ni moi, ni d'autres ici) n'a encore défendu les arguments qui vous semblent importants, formulez-les vous-même : nous progressons ensemble en combinant nos réflexions, démocratiquement et positivement :o)

Suggestion :
pour parler nombreux
sur de nombreux sujets :
. soyons brefs,
. dans le sujet,
. et patients :-)

Une fois les principes bien débattus sur le FORUM, vous pouvez, dans la partie WIKI, écrire vous-mêmes les articles qui vous semblent importants dans une Constitution, aussi bien nationale qu'européenne.

Sur cette partie BLOG, je vous propose de nous parler plutôt des problèmes qui ne sont pas spécifiquement institutionnels (économie, histoire, philosophie, sociologie, société, actualité, technique, littérature, etc.), mais qui tournent quand même autour des sujets évoqués sur le forum : on cherche à imaginer ensemble un outil intellectuel, robuste et durable, contre les abus de pouvoir.

J'ai hâte de vous lire :o)

Étienne Chouard


Retour à la page centrale :
Le site d'origine s'appelle AEC : "Arc-en-Ciel" (après la pluie le beau temps) :o)


Présentation du PLAN C :


Rouages fondateurs d'une vraie démocratie :


Citoyens Européens Contre le Régime Illégitime :


Malformation congénitale de l'Union européenne :


Liberté d'expression :


Vote blanc = protestation légitime:


Henri Guillemin


Jean-Jacques ROUSSEAU


Cornélius Castoriadis


Gentils virus






Commentaires récents (de la partie blog ; voir aussi le forum et le wiki) :

Articles récents :




dimanche 30 avril 2006

Texte intégral de « La servitude volontaire » (4)

Un texte majeur, très court et très fort, à lire et relire, à connaître et faire connaître...

« Discours de la servitude volontaire » d’Étienne de La Boétie,
texte intégral et extraits choisis :

J'ai trouvé cette référence sur un site anar et on comprend bien comment ce texte immense de La Boétie peut servir la cause des anarchistes.

Mais il me semble que ce superbe pamphlet peut tout autant servir des républicains soucieux à la fois d'établir des pouvoirs (nécessaires à la protection des faibles contre les forts) et de surveiller ces pouvoirs.

Cette insoumission préconisée par La Boétie nous conduirait ainsi à...

Lire la suite

mercredi 26 avril 2006

Évolution nécessaire de notre démocratie : importance cardinale des pouvoirs de surveillance (11)

Voici le texte intégral de la leçon de Pierre Rosanvallon au Collège de France diffusée le vendredi 14 avril 2006 sur France Culture (dans l’émission "Éloge du savoir", de 6 h à 7 h le matin).

La retranscription et le contrôle d’une seule heure (sur quatorze) m’a demandé plus de dix heures de travail, mais je tenais à vous faire connaître ce travail important d’historien car je l’ai trouvé proprement passionnant : on est là au cœur de toutes nos difficultés modernes. J’ai hâte que Pierre Rosanvallon publie le livre correspondant à tous ses cours intitulés « La démocratie du 21ème siècle – Les voies nouvelles de la souveraineté du peuple », et je ne manquerai pas de vous le faire connaître dès que je le saurai moi-même.

Lire la suite

mercredi 5 avril 2006

Prisonniers du gouvernement (59)

Le 29 mai 2005, nous avons pu dire non au TCE, mais seulement parce que notre "roi républicain" a bien voulu nous demander notre accord.

Or c’est très exceptionnel et non reproductible et, à mon avis, on ne reprendra pas de sitôt nos "représentants" à nous demander notre avis sur quoi que ce soit : le droit d’expression d’accord, les élections sans doute, mais seulement si nous consentons à suivre nos maîtres…

Le CNE et le CPE sont, pour la France, à leur tour, des révélateurs d’une dérive tyrannique : nous sommes à l’évidence prisonniers de notre gouvernement qui, grâce à une scandaleuse Constitution et à une propagande bien rôdée, peut fort bien marcher sur la tête des parlementaires et de son propre peuple sans encourir la moindre sanction.

Lire la suite