Journal de bord - janvier 2013 - Blog du plan C, pour une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens

Blog du plan C, pour une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens


C'est notre Constitution qui est notre seule arme (et c'est aussi la meilleure) pour contrôler les pouvoirs. À nous d'en parler, entre simples citoyens, pour devenir des millions à l'avoir compris : ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.

Bienvenue :o)


Étienne Chouard
Je cherche ici à mettre en débat ouvert ce dont on ne parle nulle part : les plus grands principes institutionnels dont tous les citoyens (gauche, centre, droite) ont besoin pour se protéger des abus de pouvoir.

Je vous propose d'aller voir le FORUM et de suivre le SOMMAIRE, point par point (un principe par jour pour une digestion facile ?), et de réfléchir à votre propre position : Pour ? Contre ? Partagé ?

Et si personne (ni moi, ni d'autres ici) n'a encore défendu les arguments qui vous semblent importants, formulez-les vous-même : nous progressons ensemble en combinant nos réflexions, démocratiquement et positivement :o)

Suggestion :
pour parler nombreux
sur de nombreux sujets :
. soyons brefs,
. dans le sujet,
. et patients :-)

Une fois les principes bien débattus sur le FORUM, vous pouvez, dans la partie WIKI, écrire vous-mêmes les articles qui vous semblent importants dans une Constitution, aussi bien nationale qu'européenne.

Sur cette partie BLOG, je vous propose de nous parler plutôt des problèmes qui ne sont pas spécifiquement institutionnels (économie, histoire, philosophie, sociologie, société, actualité, technique, littérature, etc.), mais qui tournent quand même autour des sujets évoqués sur le forum : on cherche à imaginer ensemble un outil intellectuel, robuste et durable, contre les abus de pouvoir.

J'ai hâte de vous lire :o)

Étienne Chouard


Retour à la page centrale :
Le site d'origine s'appelle AEC : "Arc-en-Ciel" (après la pluie le beau temps) :o)


Présentation du PLAN C :


Rouages fondateurs d'une vraie démocratie :


Citoyens Européens Contre le Régime Illégitime :


Malformation congénitale de l'Union européenne :


Liberté d'expression :


Vote blanc = protestation légitime:


Henri Guillemin


Jean-Jacques ROUSSEAU


Cornélius Castoriadis


Gentils virus






Commentaires récents (de la partie blog ; voir aussi le forum et le wiki) :

Articles récents :




jeudi 17 janvier 2013

Rendez-vous les 2 et 3 février 2013, à DIE : rencontres de l'écologie (3)

Rendez-vous samedi 2 et dimanche 3 février 2013,
à DIE, pour les rencontres de l'écologie au quotidien :


http://www.ecologieauquotidien.fr/


• Le samedi soir, conférence/débat sur l'enjeu majeur du processus constituant (+ centralité du tirage au sort en démocratie) et sur les connexions avec les problèmes écologiques : on se prépare aux ateliers du lendemain


• Le dimanche matin, atelier : on écrit nous-mêmes les articles qui nous manquent pour protéger durablement l'environnement.

Le programme des rencontres :
http://www.ecologieauquotidien.fr/app/download/5660672051/Plaquette+Programme+Rencontres+2013+-+1.pdf?t=1355738110


Encore de belles rencontres en perspective ;
j'ai bien de la chance :)

Étienne.

Paris, 30 janvier : Conférence de lancement de la (R)évolution des Colibris (38)

Paris, 30 janvier 2013 :
Conférence de lancement de la (R)évolution des Colibris


J'aurai le plaisir et l'honneur de participer, à Paris,
à la conférence organisée par les Colibris le 30 janvier 2013 :



http://www.colibris-lemouvement.org/agir/la-revolution-des-colibris/conference-de-lancement-de-la-revolution-des-colibris

Vous connaissez sûrement la légende du colibri ; c'est une belle histoire, elle me plaît bien.

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt.
Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre.
Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.
Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit :
« Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »
Et le colibri lui répondit :
« Je le sais, mais je fais ma part. »

Je suis content d'enfin rencontrer Pierre Rabhi, qui est vraiment un chic type, je crois.

J'ai hâte d'y être :)

Étienne.


Mise à jour (février) :

- la vidéo de mon intervention :
Nous n'avons pas de constitution.
Et si on veut une constitution, il faudra l'écrire nous-mêmes.




- la soirée entière (chaleureuse et positive) :

Rendez-vous samedi prochain (19 janvier 2013) à Draguignan (1)

Rendez-vous samedi prochain
(19 janvier 2013)
à Draguignan

Samedi prochain, je vous propose de parler ensemble... de Constitution et de monnaie :)

On dira sûrement quelques mots pour résumer les nouvelles du front de la controverse sur la loi de 1973.




Pour l'après-midi qui précédera cette rencontre, j'ai suggéré de proposer aux visiteurs des panneaux en papier pour leurs éventuels dazibaos : il pourrait être attirant pour les gens — et intéressant pour tout le monde — d’offrir à tous — et à toutes ! —, comme animation/attraction lors de cette longue après-midi de rencontre de diverses associations militantes, une expression populaire libre, sur des panneaux de papier (avec des thèmes pour organiser un peu le truc, mais bon, c’est peut-être idiot : on peut aussi laisser les gens qui ont quelque chose à dire intituler eux-mêmes leurs catégories ; peut-être que le bronx est plus propice à la créativité que l’ordre :) ).

Ce qui donnerait un poids particulier à cette idée de « cahiers de doléances du début du 21e siècle » (qu'on pourrait généraliser dans toutes les communes, d'ailleurs), ce serait de photographier les dazibaos et de publier ensuite sur le net un album photos : on ne peut évidemment pas savoir à l’avance si un des visiteurs va trouver ce jour-là la formule ou le dessin qui tue, qui buzze sa mère et qui fait trois fois le tour du monde, ou pas. Mais cette promesse de publication sur Internet offrirait aux gens normaux un écho (non feint) à leurs idées personnelles supérieur à ce que leur laissent d’habitude leurs prétendus >représentants< comme moyen d’expression.

Ça sera peut-être poussif à démarrer, mais ça pourrait être pétillant/marrant/utile ; ça dépend des gens, en fait.
Donc, il vaut mieux ne pas trop en attendre (pour ne pas être trop déçu, si ça rate).

Comme d'habitude, on fait ce qu'on peut, et advienne que pourra.

Au plaisir de vous retrouver là-bas, bien contagieux :)

Étienne.

PS : sur Facebook, c'est annoncé (et ça se discute) là :
http://www.facebook.com/events/453257141407130/