Journal de bord - Blog du plan C, pour une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens

Blog du plan C, pour une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens


C'est notre Constitution qui est notre seule arme (et c'est aussi la meilleure) pour contrôler les pouvoirs. À nous d'en parler, entre simples citoyens, pour devenir des millions à l'avoir compris : ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.

Bienvenue :o)


Étienne Chouard
Je cherche ici à mettre en débat ouvert ce dont on ne parle nulle part : les plus grands principes institutionnels dont tous les citoyens (gauche, centre, droite) ont besoin pour se protéger des abus de pouvoir.

Je vous propose d'aller voir le FORUM et de suivre le SOMMAIRE, point par point (un principe par jour pour une digestion facile ?), et de réfléchir à votre propre position : Pour ? Contre ? Partagé ?

Et si personne (ni moi, ni d'autres ici) n'a encore défendu les arguments qui vous semblent importants, formulez-les vous-même : nous progressons ensemble en combinant nos réflexions, démocratiquement et positivement :o)

Suggestion :
pour parler nombreux
sur de nombreux sujets :
. soyons brefs,
. dans le sujet,
. et patients :-)

Une fois les principes bien débattus sur le FORUM, vous pouvez, dans la partie WIKI, écrire vous-mêmes les articles qui vous semblent importants dans une Constitution, aussi bien nationale qu'européenne.

Sur cette partie BLOG, je vous propose de nous parler plutôt des problèmes qui ne sont pas spécifiquement institutionnels (économie, histoire, philosophie, sociologie, société, actualité, technique, littérature, etc.), mais qui tournent quand même autour des sujets évoqués sur le forum : on cherche à imaginer ensemble un outil intellectuel, robuste et durable, contre les abus de pouvoir.

J'ai hâte de vous lire :o)

Étienne Chouard


Retour à la page centrale :
Le site d'origine s'appelle AEC : "Arc-en-Ciel" (après la pluie le beau temps) :o)


Présentation du PLAN C :


Rouages fondateurs d'une vraie démocratie :


Citoyens Européens Contre le Régime Illégitime :


Malformation congénitale de l'Union européenne :


Liberté d'expression :


Vote blanc = protestation légitime:


Henri Guillemin


Jean-Jacques ROUSSEAU


Cornélius Castoriadis


Gentils virus






Commentaires récents (de la partie blog ; voir aussi le forum et le wiki) :

Articles récents :




mardi 27 mai 2014

Migration vers un NOUVEAU BLOG (12)

Chers amis,

Depuis quelques semaines (à l'occasion d'une panne de ce blog), j'ai mis en place un NOUVEAU BLOG, dont je me sers depuis et que je vous propose d'utiliser — ça me simplifierait la vie que vous acceptiez tous ;) et qu'on se retrouve tous là-bas, ensemble.

Voici l'adresse (qui apparaît dans les liens en haut à droite de cet écran, ainsi que dans tous les menus du site : accueil, forum, facebook...) :

http://chouard.org/blog/

La technologie de l'ancien blog (celui-ci, qui a presque 10 ans) ne me permet pas de vous offrir les possibilités des outils modernes. Le nouveau blog tourne sous WordPress et cela devrait nous donner accès à toutes sortes de fonctionnalités bien commodes, je crois (même si je ne pourrai sans doute les implémenter que très progressivement, faute de temps disponible).

Exemple de fonctionnalité nouvelle : quand vous voulez, sur le nouveau blog, publier une vidéo Youtube incrustée (qu'on peut lire sur place), il suffit de copier coller le lien (celui de la barre d'adresse) et d'ajouter la lettre v au début de l'adresse, pour ainsi remplacer http:// ou https:// par httpv://. C'est très simple, pour vous, vous verrez. Et pour moi, ça va me simplifier la vie de ne plus avoir à passer derrière vous pour vous aider à signaler vos vidéos en clair.

Voilà, je laisse ce blog d'origine ouvert, bien sûr, d'une part pour les habitués, et d'autre part pour l'accès à la base de données immense qu'il offre, mais je ne m'en sers presque plus pour les nouveaux papiers (c'est trop de boulot de gérer tout seul tous ces différents moteurs de site : blog, forum, facebook, wiki, twitter...).

Idéalement, il faudrait importer toutes les données (billets et commentaires) de ce blog dans le nouveau blog, mais ça merdouille : c'est un trop gros travail pour le plugin Wordpress, apparemment. On verra ça plus tard.

Merci pour tout ce que vous faites.

Étienne.

vendredi 17 janvier 2014

Rendez-vous à NANCY, samedi 25 janvier 2014, avec Utopia et les Gentils Virus (31)

Rendez-vous à NANCY,
samedi 25 janvier 2014,
avec Utopia et les Gentils Virus


Mail d'annonce de la rencontre :

Bonjour à tous,

L’association Utopia Lorraine vous invite à participer à une journée de réflexion sur le thème « Sommes-nous en démocratie ? » en présence d’Etienne Chouard, enseignant en économie et en droit.

L’après-midi, de 13h30 à 19h, trois ateliers vous seront proposés (PAF : 5€) :
1. Comment tout citoyen peut-il être co-auteur d'une constitution?
2. Les vertus démocratiques du débat argumenté
3. Les différentes formes de désignation possible en démocratie

A 20H Conférence d'Etienne Chouard (entrée libre).

Nous vous attendons nombreux !

Utopia Lorraine
utopia.lorraine@mailoo.org
06.26.97.68.81

*

Étienne Chouard est enseignant en économie et en droit dans un lycée à Marseille. Il étudie différents régimes démocratiques et constitutions., et défend notamment le système du tirage au sort. Il défend également le référendum d'initiative populaire et soutient que le véritable suffrage universel est le vote direct des lois par les citoyens.

Conférence avec Etienne Chouard
Sommes-nous en démocratie?

Etienne CHOUARD, enseignant en économie et en droit, sera présent pour y répondre à l'occasion de trois ateliers (13h30-19h) et d'une conférence publique (20h-22h - entrée libre) : samedi 25 janvier
à Villers les Nancy
(Centre social Placieux, Boulevard de Cattenoz)

Etienne Chouard dérange le système institutionnel établi et l'establishment politique depuis 2005, année du référendum sur le Traité Constitutionnel Européen. Il fait partie des personnes auxquelles on attribue une grande part de responsabilité dans l'échec de l'adoption du texte. Simple enseignant en économie, il a alerté ses concitoyens sur un blog qui fut le plus lu à l'époque sur la question.
Depuis il a beaucoup travaillé sur la démocratie et son niveau en France.
La perspective des élections municipales et européennes, les deux espaces démocratiques les plus éloignés l'un de l'autre, sont une occasion de revenir aux bases de ce qui constitue notre espace démocratique pour mieux en détecter les dérives dont la montée du Front National.
- Comment expliquer la défiance du « peuple » envers ses représentants ?
- Les citoyens ont-ils plus d'idées et de capacité que leurs élus à faire face aux nouveaux enjeux économiques, sociaux et environnementaux du monde ?
- La Ve République nécessite elle d'être renouvelée par une nouvelle constitution ?
- Une nouvelle constitution doit-elle être écrite par un groupe d'experts ou à partir des doléances des citoyens comme lors de la révolution française ?

Vaste programme auquel les participants à l'invitation d'Utopia Lorraine et des Gentils virus s'attaqueront à partir de 3 ateliers et une conférence de clôture.
#1. Comment tout citoyen peut-il être co-auteur d'une constitution ?
#2. Les vertus démocratiques du débat argumenté
#3. Les différentes formes de désignation possible en démocratie

Inscription et renseignements: utopia.lorraine@mailoo.org

Utopia Lorraine est l'échelon local du mouvement Utopia qui appelle à l'émergence d'un projet politique d'avant-garde fondé sur une identité écologiste, altermondialiste et anti productiviste.

UTOPIA s'emploie à faire converger citoyens, associatifs, intellectuels et politiques, pour imaginer un projet de société fort, humaniste et fraternel, dépassant le système capitaliste. On lui doit la création de l'Organisation pour une Citoyenneté Universelle ainsi que la maison d'édition qui porte son nom.

Les Gentils Virus regroupent tous ceux qui pensent que nous ne sommes pas dans une vraie démocratie et que de nombreux problèmes de notre société sont la conséquence de l'impuissance politique des citoyens, et seraient résolus depuis longtemps si le peuple pouvait vraiment y faire quelque chose.

vendredi 10 janvier 2014

Rendez-vous demain, samedi 11 janvier 2013, 14 h, à VERGEZE avec le Café Repère de la Petite Camargue, pour un deuxième rendez-vous "atelier constituant" (38)

Rendez-vous demain, samedi 11 janvier 2013, 14 h,
à VERGEZE avec le Café Repère de la Petite Camargue,
pour un deuxième rendez-vous "atelier constituant"

Après nos premiers échanges du 14 décembre
(et malgré la "fatwa" de chefs de parti qui a suivi),
on se retrouve demain à nouveau pour vivre enfin l'atelier constituant promis :)

ATELIER CONSTITUANT

"L'atelier constituant de petite Camargue" que nous inaugurons ce samedi 11 janvier à VERGEZE s'inspire de l'énorme travail réalisé depuis 2006 par ÉTIENNE CHOUARD: http://etienne.chouard.free.fr/Europe/ que nous avons invité à une conférence à AIMARGUES le 14 décembre suivie aux moments de plus large affluence par près de 90 personnes avec un débat qui nous à passionné pendant 6 h !

Il s'agit donc de passer aux travaux pratiques pour écrire ensemble notre "Loi Fondamentale" aussi bien sur les "grands principes" que sur les modalités particulières de l'organisation des pouvoirs à tous les niveaux.

L'atelier fonctionnera probablement en sous groupes par affinité de thèmes, il sera suivi d'un bilan de notre production mais aussi de nos avancées, difficultés, propositions pour les prochaines rencontres...

L'idée c'est que tout le monde puisse participer à cette écriture et que ces ateliers fleurissent "comme cent fleurs" dans les communes, entreprises, administrations etc...Le simple fait de prendre en charge cette écriture nous aide à retrouver le pouvoir sur nous mêmes et nous prépare à le reconquérir pour tous.

Il n'y a pas d'autre condition de participation à cet atelier que le respect de ce cadre...et de l'horaire: De 14h00 à 18h00 (16h30 pour la première partie)

Sur inscription à notre adresse: cestlemoment@orange.fr


Source : http://gard.demosphere.eu/rv/1310

Au plaisir de vous y retrouver :)

Étienne.

mercredi 4 décembre 2013

14 décembre 2013, Café Repère à Aimargues (11)

14 décembre 2013,
Café Repère à Aimargues (30470)


14 h, Salle des traditions : ateliers constituants


Notre prochain rendez-vous est près de VAUVERT, entre Marseille et Montpellier :)

http://gard.demosphere.eu/rv/1234

Au plaisir de vous y retrouver :)

Étienne.

samedi 23 novembre 2013

Hackathon "Assemblée virtuelle", à Paris, vendredi 29 novembre 2013 (19)

HACKATHON "Assemblée Virtuelle"

Les (jeunes et pétillants) organisateurs du site ASSEMBLÉE-VIRTUELLE.ORG m'ont proposé de les rejoindre à Paris, vendredi prochain, et à réfléchir avec eux à leur projet de programmation d'outils informatiques pour aider une société moderne à faire de la politique. J'y serai.


Je suis à la fois :

1) attiré par toutes les possibilités qu'offrirait un traitement informatique (vraiment) sécurisé de la collecte et de l'organisation (rationnelle, intuitive et souple) des opinions de tous :

- voir toutes les qualités qu'on pourrait attendre d'un projet épatant comme DEMEXP (voir le site http://demexp.net/dokuwiki/),

- et voir aussi tous nos enjeux et exigences pour explorer l'inaccessible et essentielle "volonté générale" ,

et 2) repoussé par l'évident et terrible danger de corruption et de fraude que permet l'outil informatique, littéralement incontrôlable :

- voir le billet du blog qui évoque et travaille ce point décisif.


Mais je n'ai pas renoncé à réfléchir à cet outil, et j'ai de nombreuses questions (épineuses) et suggestions à formuler auprès de programmeurs qui s'occuperaient de nous aider à faire de la (vraie et fiable) politique assistée par ordinateur, POLAO.


• La page qui présente le "Hackathon Assemblée virtuelle" de Paris :
http://assemblee-virtuelle.org/drupal/Hackathon

• La page Facebook d'Assemblée virtuelle :
https://www.facebook.com/AssembleeVirtuelle

• La page Facebook du Hackathon :
https://www.facebook.com/events/671092682909995/

• Voici enfin leur présentation du "hackathon" (marathon de hackers) :

« Un petit mail pour te convier au hackathon que nous organisons en collaboration avec Stample, notre partenaire technique, et la fondation Mozilla. Il se déroulera dans les locaux de cette dernière du lundi 25 au vendredi 29 novembre 2013.

Objectif :

- Développer et expérimenter les potentialités du web social sémantique libre (linked datas / web 3.0 / web distribué), une nouvelle génération de technologies web dont l'impact devrait être majeur dans les années qui viennent.

- Inviter les acteurs de la société civile à se saisir de ces nouveaux outils

- Poser les premières briques de l'Assemblée Virtuelle


Les travaux s'articuleront autour de 3 axes : Émancipation, intelligence & action collective et démocratie.

Déroulement :

- 25 -> 28 novembre : 4 jours d'ateliers rassemblant une trentaine de développeurs / designeurs (dont certains issus du MIT / W3C / ENS), mais aussi des acteurs de la société civile, du monde de l'entreprise ainsi que des institutionnels.

- Vendredi 29 novembre : Journée portes ouvertes : Les réalisations de la semaine seront présentées, elles donneront lieu à des tables rondes et à des débats ouverts.


Pour s'inscrire aux portes ouvertes, c'est ICI

Pour les ateliers, nombre de places limitées : Nous contacter en écrivant à contact@assemblee-virtuelle.org »

Au plaisir d'y retrouver des chercheurs de démocratie pacifiée :)

Étienne.

vendredi 22 novembre 2013

Prochain atelier constituant à Romans-sur-Isère, jeudi 28 nov. 2013, 19h (4)

Prochain atelier constituant
à Romans-sur-Isère,
jeudi 28 nov. 2013, 19h

C'est à Romans-sur-Isère, dans la Drôme (...) :
http://www.uncllaj.org/location/rhonealpes/romans/residence-chaze-romans/index.html


Pensez à prendre de quoi écrire :)

Au plaisir de vous y retrouver.

Étienne.

______

PS : j’ai retrouvé (et je copie ci-dessous) un résumé de mes thèses que j’avais préparé juste avant la conférence de Genève avec Myret (860 000 vues depuis, incroyable internet) :

L'antienne d'Étienne :)

Pour m’en tenir aux grandes lignes, il me semble que les peuples du monde, après avoir été privés à la fois du CONTRÔLE PUBLIC DE L’ÉTAT et du CONTRÔLE PUBLIC DES BANQUES (et notamment de la création monétaire), se sont laissé imposer une RARETÉ généralisée, une PÉNURIE SYSTÉMIQUE, non nécessaire et aliénante.

Je pense que nous ne viendrons pas à bout des prédateurs aujourd’hui parvenus aux manettes sans un antidote astucieux, radical, appliqué aux racines du mal : il me semble que la procédure de l’élection —ce faux « suffrage universel » dans cette fausse « démocratie » qui réduit les citoyens au rang dégradant d’électeurs, tout juste bons à désigner (sans les avoir choisis) des maîtres politiques qui vont tout décider à leur place sans aucun moyen de résister à d’éventuels abus de pouvoir, même scandaleux— cette procédure de l’élection, donc, a progressivement, en deux cents ans à peine, donné 100% du pouvoir politique aux 1% ultra-riches de la cité : les marchands et principalement les marchands d’argent.

Cette concentration des tous les pouvoirs, économiques et politiques (et donc aussi médiatiques, ce qui redouble encore la puissance du piège) est inédite dans l’histoire des hommes et tient, je crois à un mode d’attribution des postes politiques qui est lui aussi inédit, et qui a rendu possible rien moins que ce qu’on appelle gentiment le capitalisme, mais qui est en fait une association de malfaiteurs pour mettre la planète en coupe réglée en utilisant les techniques bien rôdées de la maffia historique : terroriser ses victimes et se présenter ensuite comme le protecteur, faux choix imposé en échange de la plus parfaite docilité.

J’analyse donc ce faux « suffrage universel » comme une escroquerie politique majeure qui a TOUJOURS donné le pouvoir aux plus riches (200 ans d’expériences concrètes) et qui constitue aujourd’hui la cause des causes de notre impuissance politique et donc, la cause des causes de nombreuses injustices sociales qui n’en sont que des conséquences. Je suggère donc que les différents militants humanistes se réunissent autour de ce noyau dur de résistance, véritable pierre de touche du capitalisme, mais aussi son Talon d’Achille : il est plus intelligent de s’en prendre aux causes des problèmes qu’à leurs conséquences. Hippocrate : « cherchez la cause des causes ». Ce conseil est le meilleur conseil du monde.

Il me semble que les peuples du monde entier (enfin indignés de tant d’injustices sociales), en se réappropriant à la fois la maîtrise du processus constituant et la procédure du tirage au sort — véritable clef de voûte de la seule démocratie à peu près digne de ce nom qui a vu le jour sur terre, il y a 2500 ans à Athènes — ces peuples prendraient les injustices sociales à leur racine commune et découpleraient enfin la puissance économique de la puissance politique (comme cela a été le cas à Athènes : pendant deux cents ans, les citoyens pauvres ont gouverné toujours ET LES CITOYENS RICHES JAMAIS, n’oubliez pas ce point fondamental, que les élus voudraient bien nous aider à oublier…).

Le seul suffrage universel digne de ce nom est le vote direct par les citoyens des lois auxquelles ils consentent à obéir ; vote direct du peuple en corps dans les Assemblées locales des Communes libres organisées en Fédération de communes.

On peut naturellement accepter des compromis, et organiser, par exemple, un régime mixte avec à la fois une chambre élue, la Chambre des Partis, des professionnels, et une autre tirée au sort, la Chambre des Citoyens, des amateurs, mais il faut savoir que ce sont des compromis et refuser d’appeler démocratie ce qui est souvent son strict contraire.

Alors, COMMENT une vraie démocratie peut-elle advenir ? Jamais un élu n’instituera une vraie démocratie (qui le mettrait au chômage), parce que l’élu, dans cette occurrence précise du processus constituant, est en CONFLIT D’INTÉRÊTS, il fixe des règle pour lui-même, il a un intérêt personnel contraire à l’intérêt général : pour préserver son pouvoir d’élu, il a intérêt à ce que la démocratie n’advienne pas. Ce n’est donc évidemment pas aux élus de décider si nous devons continuer à élire nos maîtres : ce n’est pas aux parlementaires d’écrire ou de modifier la Constitution, ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire eux-mêmes les limites de leurs propres pouvoirs.

IL FAUT ÉVITER À TOUT PRIX QUE L’ASSEMBLÉE CONSTITUANTE SOIT ÉLUE PARMI DES CANDIDATS : c’est ça, la cause des causes, le conflit d’intérêts originel qui débouche forcément, logiquement, sur notre impuissance politique.


Pour conclure en un mot :

POUR REPRENDRE LE POUVOIR POLITIQUE AUX BANQUIERS, LES PEUPLES DU MONDE DEVRAIENT EXIGER, tout à fait prioritairement et toutes affaires cessantes, UNE ASSEMBLÉE CONSTITUANTE DÉSINTÉRESSÉE DONC TIRÉE AU SORT.


(La conférence historique :) http://www.youtube.com/watch?v=TLjq25_ayWM )

vendredi 15 novembre 2013

15 nov. 2013 : "#Rencontres Capitales" de Marseille : "comment sortir de la crise ?" (105)

Pour les Provençaux,
rendez-vous demain, vendredi 15 novembre 2013,
aux #Rencontres Capitales de Marseille,
Palais du Pharo, 16h, sur le thème :

Société, économie, environnement :
COMMENT SORTIR DE >LA CRISE< ?

http://www.rencontrescapitales.com/les-debats/societe-economie-environnement-comment-sortir-de-la-crise.html

Au plaisir d'y retrouver plein de virus :)

Étienne.


PS : ce n'est pas une "crise", bien sûr :

http://www.noesunacrisis.com/







[Edit 16 novembre (le lendemain à l'aube) :]

Si vous n'étiez pas là hier (à Marseille), vous n'avez pas raté grand-chose, j'en sors déçu. Quatre oligarques (ou équivalents) contre un trublion >populiste<, avec un >journaliste< comme muselière (*)...

Résultat effrayant, par moments : ces gens (très bien habillés) parlent de "la crise" comme d'un concept philosophique éthéré, une idée abstraite, un jouet pour réfléchir en l'air, un accident imparable, venant des USA, une fatalité, comparant la "crise financière" aux "crises d'adolescence" (je vous jure qu'ils ont dit ça), aux "crises de l'âge mûr" ou au "crises d'acné" (sic)... Affligeant de platitude (et d'habile diversion pour ne pas parler des vraies responsabilités de la catastrophe économique et sociale dans laquelle se débattent des millions de victimes bien réelles). Et sans réelle possibilité de réagir, de bondir, de contredire... Ces intellectuels ne servent à rien.

Ce qu'il aurait fallu dire, de mon point de vue, si l'on avait voulu (vraiment) répondre à la question posée : COMMENT SORTIR DE LA CRISE ? :

D'abord, il faut remettre les mots à l'endroit : ce n'est pas "une crise", c'est un coup d'État (bancaire), une entreprise terroriste, une stratégie du choc.

La précarisation et l'inquiétude de la population active (99%) sont des OUTILS DE TERREUR pour rendre les travailleurs bien dociles et perpétuer le régime "libéral" des travaux forcés à bas salaires au profit de la classe oisive (1%).

La cause de la catastrophe qui vient, ce sont nos parlementaires et nos ministres ; la cause de la crise, ce sont les décisions de dérégulation bancaire, de sabordage de la souveraineté nationale et de >libre-échange< depuis 40 ans PAR LES ÉLUS. La solution ne viendra DONC évidemment PAS d'eux : c'est eux qui ont créé cette "crise" !

1) C'est eux qui votent depuis 40 ans des budgets en déficit (première pince de la tenaille antirépublicaine), c'est donc eux qui ont créé de toutes pièces "la dette publique" avec LEURS décisions personnelles, leurs votes au Parlement ou leurs actes au gouvernement (il l'ont fait en baissant les impôts des riches et en gelant les taux de cotisations sociales, et pas du tout en augmentant les dépenses publiques qui sont STABLES depuis 30 ans),

2) et c'est eux qui ont interdit à la puissance publique de créer la monnaie publique dont elle a besoin (deuxième pince de la tenaille antirépublicaine) en nous enfermant dans les griffes des "marchés financiers" (qui sont en fait les plus riches (les 1%), précisément ceux dont on venait justement de baisser les impôts et qui avaient donc beaucoup d'argent à placer, sans prendre de risques de préférence, et qui sont également ceux qui font élire LEURS "élus" avec LEURS "médias").


3) Donc, "la crise" n'en est pas une : elle n'est pas accidentelle, au contraire, TOUT SE PASSE COMME PRÉVU. Il est donc illusoire de penser que ceux-là mêmes qui prétendent nous représenter et qui en fait nous ont volontairement ruinés, il est illusoire de penser, donc, que ce sont ces gredins qui vont nous sortir du pétrin ! Cela n'arrivera pas. La solution ne viendra pas des "élus" (totalement au service de ceux qui les font élire c'est-à-dire des banques).

Nous n'avons pas de constitution (notez que les banquiers, eux, ont une Constitution : moins bêtes que nous, ils l'ont écrite eux-mêmes, c'est l'anticonstitution européenne).
Et si on veut une constitution, il faudra l'écrire nous-mêmes.

La solution ne peut venir que de nous-mêmes, des simples citoyens, mais je désespère, je dois vous l'avouer.

Étienne.

____________

Le modérateur du débat d'hier, "journaliste" dont j'ai oublié le nom, m'a d'abord donné la parole une ou deux fois, puis, voyant ce que je disais avec une sorte d'effroi outré, ne me l'a plus du tout donnée, n'invitant à parler que les satisfaits...

Ça m'a fait penser à ce Journal de Paris qui, le 28 octobre 1789 relatait les débats à l'Assemblée nationale : "Hier, Monsieur Robespierre est encore monté à la tribune. On s'est rapidement aperçu qu'il voulait encore parler en faveur des pauvres, et on lui a coupé la parole." (cité par Henri Guillemin). Vieille affaire, donc.

PPS : merci à Bruno qui, dans un commentaire, m'a aidé à comprendre ma frustration.

Amitiés à tous.

Étienne.



[Mise à jour 17 janvier 2014 :

la VIDÉO de l'échange est disponible :

http://www.rencontrescapitales.com/videos-2013/debat-12.html.

ÉC.]

vendredi 20 septembre 2013

Samedi 5 oct 2013, conf+atelier constituant à Elbeuf (Normandie) (2)

Samedi 5 oct 2013, conf+atelier constituant à Elbeuf


Communiqué : 2013-10-5-Communique_Elbeuf.pdf

Mieux que voter une nouvelle constitution,
écrivons la nous-mêmes !


Conférence – Débat – Atelier d'écriture d'une constitution avec Étienne Chouard
samedi 5 octobre de 10h à 15h au collège lycée Fénelon d'Elbeuf.

Quand on cherche la cause des causes des injustices sociales,
on tombe toujours sur un DROIT injuste, une règle qui permet l'oppression des faibles par les forts, au lieu de l'interdire.

Si on cherche plus en amont encore, on trouve QUI ÉCRIT ce droit injuste. Et tout est là.

Ma thèse est radicale, elle prend les maux à la racine, à leur source ; et il se trouve que cette racine
est souvent commune : les citoyens soucieux de justice négligent au lieu de surveiller le point
crucial de savoir QUI ÉCRIT la Constitution et QUI SURVEILLE son application. Cette négligence
au plus haut niveau du droit rend possible ensuite à la fois une infinité de règles injustes et une
impuissance populaire à résister.

• Cette série d'exposés se propose de commencer par l'enjeu central de la création monétaire (privée ou publique ?),
puisque la souveraineté politique découle de la souveraineté monétaire et pas l'inverse.

• À la recherche des causes de notre impuissance politique,
sera ensuite étudié un rappel fondamental : à quoi sert une Constitution ?
et en quoi, concrètement, point par point, la vie quotidienne des citoyens est rendue soit paisible
soit difficile selon la Constitution en vigueur :
la Constitution d'un peuple ne sert pas à organiser les pouvoirs, mais à les contrôler, à les affaiblir (Montesquieu) ;
le contrat constitutionnel n'est PAS passé entre les gouvernés et les gouvernants,
pas du tout, mais entre les gouvernés eux-mêmes, pour établir des gouvernants,
qui ne préexistent pas au pacte social, ceci est important (Rousseau, Paine).

Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir
(sinon ils trichent et se mettent naturellement à l'abri de tout contrôle réel) :
c'est aux citoyens eux-mêmes d'établir d'abord — et de faire appliquer ensuite —
la démocratie qui va les protéger, tous et tout le temps, contre les abus de pouvoir.


Ce principe central sera le fil d'Ariane, la colonne vertébrale,
l'originalité prometteuse de tous nos débats.

• C'est ensuite l'idée géniale (et oubliée) du tirage au sort comme fondement indispensable de toute démocratie digne de ce nom
qui sera défendue pour être ensuite soumise au feu de votre (bienveillante) critique.

• Enfin, on pourra étudier ensemble les vices cachés de l'Union européenne, dix points inacceptables et irréparables,
au point qu'il faut sans doute s'en aller de ce piège politique antidémocratique, et vite !


Étienne Chouard nous propose une rencontre (conférence, débat et atelier) pour essayer de répondre à la question
« Qu'est-ce qu'une Constitution ? ».

1. Objectifs d'une Constitution : pouvoirs, abus de pouvoirs, séparation des pouvoirs, contrôles des pouvoirs.
2. Grands principes d'une bonne Constitution (check-list des points à vérifier lors de tout référendum constituant)
et liens concrets avec notre vie quotidienne.
3. Rôle majeur (et totalement méconnu) du processus constituant dans la qualité de la Constitution.
4. Pas de démocratie sans jeunes gens démocrates et... actifs !


Annonce sur le web : http://rouen.demosphere.eu/rv/1042

Et sur fesses de bouc : https://www.facebook.com/events/197561913748728/

Vendredi 27 sept 2013, conférence-échanges avec Utopia (à Mandelieu-La Napoule) (26)

Vendredi 27 sept 2013, à 9 h 15 à Mandelieu La Napoule,
conférence-échanges avec l'Université d'été d'Utopia.

http://www.mouvementutopia.org/blog/index.php?post/2013/06/13/Universite-d-ete-d-Utopia2

Voyez le programme, ainsi que le bulletin d'inscription (avec l'adresse).

Il y aura des ateliers l'après-midi.

Comment faire pour amorcer le moteur, la pompe à idées, pour transformer une foule d'électeurs impuissants en un peuple de citoyens constituants, comment faire ?

Pensez à prendre de quoi écrire :)

Étienne.

Samedi 21 sept 2013, atelier constituant à Yes We Camp (L'Estaque, Marseille) (6)

Samedi 21 sept 2013, 16 h
atelier constituant au village « Yes We Camp »
(L'Estaque, Marseille)



http://www.yeswecamp.org/Atelier-constitutionnel-par

Demain après-midi, je propose à ceux qui habitent dans le coin de nous rejoindre à L'Estaque (Marseille), dans le village étonnant "Yes we camp", pour réfléchir ensemble à quoi sert fondamentalement une (vraie) Constitution, et pour vérifier/montrer que nous sommes bien capables d'écrire nous-mêmes notre contrat social.

Voyez le plan d'accès.

Pensez à prendre de quoi écrire :)



Au plaisir de vous y retrouver.

Étienne.

mardi 21 mai 2013

Chez Les As du Placard, le 24 mai 2013 sur Radio VL (27)

Je rencontrerai "Les As du Placard"
à Paris le 24 mai 2013 de 21h à 23 h,
sur Radio VL (radio vie lycéenne)

http://www.radiovl.fr/je-fais-la-greve-du-mot-democratie/


Présentation de l'émission


Pour écouter l'émission en regardant les interlocuteurs, le soir dit :

http://www.radiovl.fr/live/




[Mise à jour 29 mai : la vidéo de l'émission :

http://www.livestream.com/radiovltv/video?clipId=pla_aa9049fe-f876-4498-8014-187e3f430bac. ÉC]

jeudi 16 mai 2013

Forum de la démocratie (réelle et maintenant), Le Teil, 18 mai 2013, 10 h (5)

Rendez-vous au Teil (près de Montélimar)
samedi 18 mai 2013, de 10 h à 18 h :

1er Forum National de la Démocratie
(réelle et maintenant)


Pour ce qui me concerne :
• conférence le samedi matin,
• atelier constituant le samedi après-midi :)

http://gard.demosphere.eu/node/630

Des copains vont venir d'un peu partout : des virus de Grenoble devraient nous rejoindre, d'autres de Chambéry aussi, de Lyon, certains viennent de Nice !...
Quel plaisir de bosser ensemble cette idée d'ateliers constituants !...

Il me semble que les ateliers constituants fonctionneraient aussi très bien en tout petits groupes — même à deux ou trois (— même tout seul ! :) ). Ce serait incroyable, si se réunissaient ainsi, sans organisation centralisée, de façon informelle mais déterminée et durable, un peu partout, des milliers de mini-ateliers-constituants, quelques minutes ou quelques heures, peu importe, toutes les semaines ou tous les jours... comme dans une chenille dont les cellules commencent (enfin) à se transformer (toutes) en cellules de papillon... :)

Ça (plein de petites contagions-anti-oligarchiques-radicales un peu partout), ça serait insaisissable (pour l'oligarchie), incorruptible, discret, divers, pas noyautable... et terriblement contagieux, je crois.

Non ?

Au plaisir de vous retrouver bientôt.

Étienne.

____________


PS :

• pensez à prendre de quoi écrire :)

• Et si vous pouviez imprimer un (ou plusieurs, pour vos voisins) exemplaires de la CNOC du Plan C (Constitution Nationale d'Origine Citoyenne), ça vous donnerait des idées en cas de panne :) et ça pourrait vous servir de point de départ pour compléter-corriger-imaginer ce qui vous semble bon pour organiser notre vie ensemble.

=> http://etienne.chouard.free.fr/wikiconstitution/index.php?title=Constitution_nationale_d%27origine_citoyenne


Autres documents qui seront sans doute utiles, et que vous pourriez imprimer de votre côté, avant de venir :

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Documents_conferences/02_Comparaison_de_projets_constituants.pdf

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Documents_conferences/00_exemples_RIC.pdf

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Documents_conferences/00b_Plan_1p.pdf


(Source : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Documents_conferences/)

Rencontre virale à Paris, le 20 mai à 18 h (7)

Rencontre virale à Paris,
le 20 mai à 18 h

Juste après la rencontre dans le cadre de politoscope.tv, je vous propose de nous retrouver, lundi soir, dans un restaurant parisien.

Les GV qui ont organisé la soirée demandent qu'on s'inscrive ; c'est ici :

https://docs.google.com/forms/d/1V23NJXDjfEhtcttvvi33nMPgIKxfyqvsdqm4P53xUko/viewform?pli=1

Je viens avec quelques propositions de conversations, bien sûr (Tolstoï, Marat, Robespierre, s'organiser ou pas, les ateliers constituants, la rencontre du matin avec Friot/Bresson/Stiegler, le projet de film, des possibilités nouvelles de création pour la TV, l'association LCC "Les Citoyens Constituants" comme laboratoire démocratique...), mais il faut que l'ordre du jour reste ouvert : on décidera ensemble des sujets qui vous intéressent le plus.

Comme d'habitude, je suis tout joyeux à l'idée de vous revoir :)

Étienne.

samedi 11 mai 2013

Rdz-vs sur politoscope.tv lundi 20 mai, de 9h à 12h (56)

Prochain rendez-vous,
sur POLITOSCOPE TV :


Émission en direct sur le site,
le lundi 20 mai 2013, de 9h à 12h


Venez nombreux commenter et poser vos questions en direct sur le chat :)

http://politoscope.tv/event/107/marketing-politique/politique-s--2.0/la-reorganisation-du-travail/tabs/privnotes

Avec :

Yoland Bresson (association AIRE / pour le Revenu de base universel)

Étienne Chouard (Le Plan C, pour une Constitution d'origine Citoyenne, avec les "Gentils Virus")

Bernard Friot (association Réseau Salariat / pour le Salaire à vie)

Bernard Stiegler (association Ars Industrialis, philosophe)


La réorganisation du travail

Qu'on se le dise ! :)

Étienne.


______________________

[Mise à jour 9 juin 2013 : la vidéo est arrivée :)


samedi 13 avril 2013

Rendez-vous à Caen vendredi prochain, 19 avril 2013 (79)

À l'initiative du Café Citoyen de l'Arcadie de Caen,
rendez-vous à l'IAE de Caen
vendredi prochain, 19 avril 2013 à 19 h,
pour une conférence-débat,
puis un ATELIER CONSTITUANT :

« Ne rêvons pas la Révolution,
réécrivons la Constitution ! »



http://www.cafes-citoyens.fr/arcadies/caen



http://www.iae.unicaen.fr/presentation/calendrier.php?affNews=669


Sur facebook :
http://www.facebook.com/events/472412836164437/


Pensez à prendre du papier et un crayon :)

Au plaisir de vous rencontrer, en chair et en os :)

Étienne.

lundi 25 mars 2013

Rendez-vous à Paris, le 4 avril 2013, avec Michel Rocard, sur la vision à long terme en démocratie (201)

Rendez-vous à Paris, jeudi 4 avril 2013
avec Michel Rocard, Dominique Bourg et François Rachline,
pour une rencontre sur le thème :


« Sortir de l'urgence pour innover :
quelle vision à long terme en démocratie ? »

http://up-conferences.fr/evenement/sortir-urgence-innover-quelle-vision-a-long-terme-en-democratie


Ce sera donc le 4 avril 2013, à 19h00
à La Bellevilloise, 19-21 rue Boyer, 75020 Paris.

Métro Gambetta (lignes 3 et 3bis). Station Velib 20121


C'est public et gratuit, mais il faut s'inscrire :
http://www.groupe-sos.org/up-conferences/participez/id/163#inscription


Je pense que ce serait bien que de nombreux GV soient parmi nous ce soir-là dans la salle :)

Au plaisir de vous retrouver bientôt, bande de virus :)

Étienne.


Mise à jour 11 avril :

Enregistrement (pirate) audio de la soirée :


• L'enregistrement AUDIO du débat complet



Fichier mp3 à télécharger (clic droit Enregistrer la cible sous...) :
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Chouard-Rocard_4_avril_2013_Paris.mp3



• L'enregistrement VIDÉO du court "débriefing" filmé après le débat :

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Chouard-Rocard_4_avril_2013_Paris.mp3


• On attend (impatiemment) la vidéo de la soirée entière, en cours de montage.

Merci au valeureux Wikicrate, pour nous avoir enregistré tout ça en attendant les publications officielles :)


Mise à jour 10 mai 2013 :


-----------------------------
Mise à jour 28 novembre 2013 :

Je pense que l'on n'aura jamais la vidéo de cette soirée, et c'est bien dommage.
MAIS, après avoir vu un entretien enregistré récemment avec Radio-Ici-et-Maintenant, Benoît (Daroussin), grand virus devant l'Éternel, a tout de suite composé
ce précieux montage :


Mille mercis à Benoît (et à Wikicrate) : du bon boulot de bon virus :)

Étienne.

vendredi 15 mars 2013

Rendez-vous à Paris vendredi prochain, 22 mars 2013 (79)

Rendez-vous à Paris
vendredi prochain, 22 mars 2013, à 14 h et à 18 h


Chers gentils virus :)

Je "monte à Paris" (comme on dit parfois en province) la semaine prochaine, pour rencontrer Jean-Paul Jouary (mercredi), et pour voir (jeudi) la toute dernière représentation de la pièce "D'un retournement l'autre" (adaptation du livre savoureux de Frédéric Lordon mise en scène et jouée par Judith Bernard).
Et j'ai réservé un jour (vendredi) pour retrouver, une fois de plus, des gentils virus parisiens en chair et en os :)

Je vous propose de nous retrouver à nouveau sans façons, mais dans une salle réservée cette fois (à cause du temps qu'il fait chez vous ;) ), et en tâchant de ne pas se laisser embêter par les affreux : on annoncera l'endroit au dernier moment (le jour-même et ici, sans doute).

Est-ce que c'est praticable de prévoir deux rendez-vous (cumulables) ?
Un à 18 h pour ceux qui bossent,
et un à 14 h pour les autres ?

Ce sont quelques TGV :) parisiens qui ont bien voulu organiser l'aspect matériel de cette rencontre, encore un peu improvisée, et ils ont créé une page pour s'inscrire :
https://docs.google.com/forms/d/1Mi1w6uwtcmBzalSKc2nDbIXr6Mg5n65QltUvij-FxE0/viewform

• Pour ma part, j'aimerais (et je vous propose de) parler ensemble de la lutte de Rousseau contre les prétendues >Lumières< qu'il avait (déjà) bien vues marchandes.
• Vous pourriez aussi me donner (et partager entre vous) des nouvelles de vos propres travaux depuis notre dernière rencontre.
• Ce serait bien, aussi, d'avancer ensemble sur les modalités pratiques d'utilisation du tirage au sort dans une constitution d'origine citoyenne : on pourrait prendre le temps d'écrire vraiment quelques articles sur ce sujet.
• Je suis aussi complètement ouvert à d'autres sujets qui vous paraîtraient utiles à discuter ensemble ce jour-là.

• Luis propose que, dans la journée, on commence à tourner des petites vidéos de questions/réponses sur le thème "objections courantes au tirage au sort" (pour ensuite faire un montage doté d'interactivité pour une explication tonique des vertus cardinales du tirage au sort en politique).

• on pourrait aussi, puisqu'on sera quelques dizaines motivés, réfléchir ensemble à des outils pour rendre sensible LE LIEN entre nos problèmes quotidiens et la Constitution : on pourrait chercher ensemble des slogans, des schémas, des raisonnements, des moyens originaux d'intéresser au processus constituant des gens dégradés par la télé... :)

Mais c'est surtout le plaisir de se revoir qui me paraît bien : quels que soient finalement nos sujets de conversation, je suis sûr qu'on ne s'embêtera pas :)

Au plaisir de vous retrouver, bande de virus :)

Étienne.

dimanche 17 février 2013

Entretien avec "On nous cache tout" :-) (41)

Encore un entretien... Vous allez en avoir marre, c'est sûr : vous connaissez tout ça par cœur !...


C'est un représentant (très gentil) du site "On nous cache tout" (il est marrant, ce nom)
que j'ai reçu à la maison il y a quelques jours.
Il y a là quelques réponses aux injustes "antifas" :


Maintenant, il faut que je me taise, et que je laisse toutes ces précieuses graines germer toutes seules, sans moi.

(Serment d'ivrogne : je sens bien que je suis drogué de notre connexion permanente...)

:)

Étienne.

jeudi 17 janvier 2013

Rendez-vous les 2 et 3 février 2013, à DIE : rencontres de l'écologie (3)

Rendez-vous samedi 2 et dimanche 3 février 2013,
à DIE, pour les rencontres de l'écologie au quotidien :


http://www.ecologieauquotidien.fr/


• Le samedi soir, conférence/débat sur l'enjeu majeur du processus constituant (+ centralité du tirage au sort en démocratie) et sur les connexions avec les problèmes écologiques : on se prépare aux ateliers du lendemain


• Le dimanche matin, atelier : on écrit nous-mêmes les articles qui nous manquent pour protéger durablement l'environnement.

Le programme des rencontres :
http://www.ecologieauquotidien.fr/app/download/5660672051/Plaquette+Programme+Rencontres+2013+-+1.pdf?t=1355738110


Encore de belles rencontres en perspective ;
j'ai bien de la chance :)

Étienne.

Paris, 30 janvier : Conférence de lancement de la (R)évolution des Colibris (38)

Paris, 30 janvier 2013 :
Conférence de lancement de la (R)évolution des Colibris


J'aurai le plaisir et l'honneur de participer, à Paris,
à la conférence organisée par les Colibris le 30 janvier 2013 :



http://www.colibris-lemouvement.org/agir/la-revolution-des-colibris/conference-de-lancement-de-la-revolution-des-colibris

Vous connaissez sûrement la légende du colibri ; c'est une belle histoire, elle me plaît bien.

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt.
Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre.
Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.
Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit :
« Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »
Et le colibri lui répondit :
« Je le sais, mais je fais ma part. »

Je suis content d'enfin rencontrer Pierre Rabhi, qui est vraiment un chic type, je crois.

J'ai hâte d'y être :)

Étienne.


Mise à jour (février) :

- la vidéo de mon intervention :
Nous n'avons pas de constitution.
Et si on veut une constitution, il faudra l'écrire nous-mêmes.




- la soirée entière (chaleureuse et positive) :