Approche économique de la souveraineté - septembre 2011 - Blog du plan C, pour une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens

Blog du plan C, pour une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens


C'est notre Constitution qui est notre seule arme (et c'est aussi la meilleure) pour contrôler les pouvoirs. À nous d'en parler, entre simples citoyens, pour devenir des millions à l'avoir compris : ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.

Bienvenue :o)


Étienne Chouard
Je cherche ici à mettre en débat ouvert ce dont on ne parle nulle part : les plus grands principes institutionnels dont tous les citoyens (gauche, centre, droite) ont besoin pour se protéger des abus de pouvoir.

Je vous propose d'aller voir le FORUM et de suivre le SOMMAIRE, point par point (un principe par jour pour une digestion facile ?), et de réfléchir à votre propre position : Pour ? Contre ? Partagé ?

Et si personne (ni moi, ni d'autres ici) n'a encore défendu les arguments qui vous semblent importants, formulez-les vous-même : nous progressons ensemble en combinant nos réflexions, démocratiquement et positivement :o)

Suggestion :
pour parler nombreux
sur de nombreux sujets :
. soyons brefs,
. dans le sujet,
. et patients :-)

Une fois les principes bien débattus sur le FORUM, vous pouvez, dans la partie WIKI, écrire vous-mêmes les articles qui vous semblent importants dans une Constitution, aussi bien nationale qu'européenne.

Sur cette partie BLOG, je vous propose de nous parler plutôt des problèmes qui ne sont pas spécifiquement institutionnels (économie, histoire, philosophie, sociologie, société, actualité, technique, littérature, etc.), mais qui tournent quand même autour des sujets évoqués sur le forum : on cherche à imaginer ensemble un outil intellectuel, robuste et durable, contre les abus de pouvoir.

J'ai hâte de vous lire :o)

Étienne Chouard


Retour à la page centrale :
Le site d'origine s'appelle AEC : "Arc-en-Ciel" (après la pluie le beau temps) :o)


Présentation du PLAN C :


Rouages fondateurs d'une vraie démocratie :


Citoyens Européens Contre le Régime Illégitime :


Malformation congénitale de l'Union européenne :


Liberté d'expression :


Vote blanc = protestation légitime:


Henri Guillemin


Jean-Jacques ROUSSEAU


Cornélius Castoriadis


Gentils virus






Commentaires récents (de la partie blog ; voir aussi le forum et le wiki) :

Articles récents :




vendredi 30 septembre 2011

COMPRENDRE LA DETTE PUBLIQUE EN QUELQUES MINUTES (82)

COMPRENDRE LA DETTE PUBLIQUE EN QUELQUES MINUTES
CETTE VERSION 2 EST FORMIDABLE : IL FAUT LA FAIRE CONNAÎTRE


Mon commentaire :

À cette explication technique très pédagogique et très complète, il manque pourtant, à mon avis, LA RESPONSABILITÉ DES ÉLUS qui, depuis 40 ans, votent des budgets en déséquilibre (font dépenser l'État plus qu'il ne gagne en baissant les impôts des riches, et le forcent ainsi à emprunter, de plus en plus), ce qui est une des pinces de la tenaille qu'il ne faut pas négliger.


Cette lacune, je l'explique dans la troisième vidéo des entretiens que je viens d'avoir à la maison avec Sylvain Durain :

http://www.sylvaindurain.fr/chouard/


Tout se passe COMME SI les élus de nombreux pays étaient, depuis 40 ans EN MISSION (une mission pour le compte de ceux qui financent leurs campagnes électorales et à qui ils doivent leur pouvoir et leur statut social renouvelé), la mission d'endetter l'État, progressivement, insensiblement, mais dans des proportions finalement asphyxiantes.

Et cet endettement progressif n'est pas du tout créé par augmentation des dépenses, il est essentiel de le rappeler fortement : DEPUIS 30 ANS, LES DÉPENSES PUBLIQUES SONT GLOBALEMENT STABLES : CE SONT LES RECETTES QUI BAISSENT (sabordage, trahison...), ET PAS N'IMPORTE QUELLES RECETTES : DEPUIS 30 ANS LES ÉLUS FONT BAISSER LES IMPÔTS DES RICHES.

(D'ailleurs, J. K. Galbraith souligne, dans son formidable petit livre où il explique la crise de 1929, que la baisse des impôts des riches est un marqueur fiable pour prévoir une prochaine catastrophe : quand le niveau de corruption des élus a atteint un tel point que les riches arrivent à faire baisser leurs impôts, c'est que ça va bientôt péter.)

C'est ça, la cause véritable de la dette publique : l'assèchement des ressources de l'État par nos prétendus "représentants", de "droite" comme de "gauche", (ils sont tous de droite, en fait, tous au service des privilégiés), pendant des décennies : on retrouve là le mode opératoire universel et éternel de L'ASSERVISSEMENT PAR LA DETTE.

Mais ça ne tombe pas du ciel, c'est le résultat d'une politique : une politique antisociale, une politique de droite.

Et je pense que les mécanismes qui sont au cœur du gouvernement représentatif, en donnant progressivement 100% du pouvoir politique à ceux qui ont déjà 100% du pouvoir économique (via le financement des campagnes électorales qui fait des élus des débiteurs), est une cause plus importante encore (en amont).

Finalement, si on remonte encore plus loin, en cherchant la source, la racine du mal, on tombe sur l'absence de vraie Constitution et, in fine, sur un processus constituant minable (où les hommes au pouvoir écrivent des règles pour eux-mêmes et programment toujours notre impuissance politique).

Mais au bi du bout, tout ça vient de NOTRE PROPRE NÉGLIGENCE AU SUJET DU PROCESSUS CONSTITUANT, C'EST NOUS QUI LES LAISSONS FAIRE : LA VOILÀ, LA CAUSE DES CAUSES.

Et la solution ne passera pas par un "élu"... C'est L'ÉDUCATION POPULAIRE, ENTRE NOUS, À LA BASE, QUI PEUT FAIRE RECULER CETTE NÉGLIGENCE POPULAIRE.

Il faudrait que l'éducation populaire visant à remettre la qualité du processus constituant en première priorité pour le plus grand nombre devienne une activité VIRALE : un virus bienfaisant, un virus de justice sociale, en essayant de ne plus laisser le droit du droit (la Constitution) nous échapper.

Étienne.

lundi 19 septembre 2011

Entretien avec Jean Robin : PAS DÉMOCRATIE SANS TIRAGE AU SORT (78)

Entretien avec Jean Robin :
PAS DÉMOCRATIE SANS TIRAGE AU SORT

Quelques mots importants (selon moi) échangés avec Jean Robin lors de mon voyage dans le grand nord de ce week-end (visite aux Indignés de Paris et trois conférences débats à Vendôme).

www.enquete-debat.fr/archives/etienne-chouard-nous-ne-sommes-pas-en-democratie


Etienne Chouard : sommes-nous en démocratie ? par enquete-debat

Nous n'avons que le net pour exprimer les opinions dissidentes, mais heureusement, nous l'avons.

Je trouve le site de Jean Robin (Enquêtes et débats) très utile, surtout dans le contexte actuel de "chasse aux opinions dissidentes" (chasse très contraire à la plus élémentaire pratique démocratique).

Ce serait bien que les militants de gauche, au lieu de le fuir parce qu'il s'y trouve des gens de droite, acceptent les invitations répétées de Jean, et viennent débattre publiquement avec ceux qu'ils disent combattre.

Étienne.


Parse error: syntax error, unexpected '&' in /mnt/111/sda/5/c/etienne.chouard/Europe/forum/ecrire/tools/bbclone/var/access.php on line 2037