Blog du plan C, pour une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens

Blog du plan C, pour une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens


C'est notre Constitution qui est notre seule arme (et c'est aussi la meilleure) pour contrôler les pouvoirs. À nous d'en parler, entre simples citoyens, pour devenir des millions à l'avoir compris : ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir.

Bienvenue :o)


Étienne Chouard
Je cherche ici à mettre en débat ouvert ce dont on ne parle nulle part : les plus grands principes institutionnels dont tous les citoyens (gauche, centre, droite) ont besoin pour se protéger des abus de pouvoir.

Je vous propose d'aller voir le FORUM et de suivre le SOMMAIRE, point par point (un principe par jour pour une digestion facile ?), et de réfléchir à votre propre position : Pour ? Contre ? Partagé ?

Et si personne (ni moi, ni d'autres ici) n'a encore défendu les arguments qui vous semblent importants, formulez-les vous-même : nous progressons ensemble en combinant nos réflexions, démocratiquement et positivement :o)

Suggestion :
pour parler nombreux
sur de nombreux sujets :
. soyons brefs,
. dans le sujet,
. et patients :-)

Une fois les principes bien débattus sur le FORUM, vous pouvez, dans la partie WIKI, écrire vous-mêmes les articles qui vous semblent importants dans une Constitution, aussi bien nationale qu'européenne.

Sur cette partie BLOG, je vous propose de nous parler plutôt des problèmes qui ne sont pas spécifiquement institutionnels (économie, histoire, philosophie, sociologie, société, actualité, technique, littérature, etc.), mais qui tournent quand même autour des sujets évoqués sur le forum : on cherche à imaginer ensemble un outil intellectuel, robuste et durable, contre les abus de pouvoir.

J'ai hâte de vous lire :o)

Étienne Chouard


Retour à la page centrale :
Le site d'origine s'appelle AEC : "Arc-en-Ciel" (après la pluie le beau temps) :o)


Présentation du PLAN C :


Rouages fondateurs d'une vraie démocratie :


Citoyens Européens Contre le Régime Illégitime :


Malformation congénitale de l'Union européenne :


Liberté d'expression :


Vote blanc = protestation légitime:


Henri Guillemin


Jean-Jacques ROUSSEAU


Cornélius Castoriadis


Gentils virus






Commentaires récents (de la partie blog ; voir aussi le forum et le wiki) :

Articles récents :




samedi 21 septembre 2013

Samedi 26 oct 2013, colloque Henri Guillemin, à Paris (32)

Samedi 26 oct 2013, à Paris,
colloque Henri Guillemin

http://blogs.mediapart.fr/blog/colloque-henri-guillemin/080913/colloque-henri-guillemin

Colloque Henri Guillemin - Présentation

L’association PHG organise un colloque à Paris, le 26 octobre 2013 sur le thème : « Henri Guillemin et la Révolution Française : le moment Robespierre ». La teneur philosophique et politique de cet événement, en s'appuyant sur l'oeuvre et l'engagement de Henri Guillemin, vise à s’inscrire dans le cadre du débat sur les valeurs de la république, notamment sur ce que signifient particulièrement aujourd’hui, la Révolution française et les travaux de la première République.

COLLOQUE "HENRI GUILLEMIN ET LA RÉVOLUTION FRANÇAISE - LE MOMENT ROBESPIERRE"

Le 26 octobre 2013 à l'Institut Catholique de Paris (ICP) 21 rue d'Assas 75006 Paris
Horaires : 1ère partie : 9h00 - 12h30 2ème partie : 14h00 - 18h00
Entrée : 10 € - ( 8 € pour les pré-inscrits) - Etudiants : 5 €
Comment se pré-inscrire : envoyer votre demande à : manginedouard@yahoo.fr


Depuis sa création en 1992, l’association Présence d’Henri Guillemin » (PHG), a pour objectif de concourir à la pérennité de l’œuvre d’Henri Guillemin et au maintien de son souvenir. Pour élargir son audience et mieux développer ses activités, elle a créé à l’automne 2010 deux antennes : l’une à Paris, sous la responsabilité d’Edouard Mangin, et l’autre à Bordeaux sous celle de Patrick Rödel, neveu d’Henri Guillemin.

Depuis, sous l’impulsion conjointe des deux antennes, l’association PHG organise un colloque à Paris, le 26 octobre 2013 sur le thème : « Henri Guillemin et la Révolution Française : le moment Robespierre ». La teneur philosophique et politique de cet événement, en s'appuyant sur l'oeuvre et l'engagement de Henri Guillemin, vise à s’inscrire dans le cadre du débat sur les valeurs de la république, notamment sur ce que signifient particulièrement aujourd’hui, la Révolution française et les travaux de la première République.

LES INTERVENANTS (programme définitif et heures de passage en cours de réalisation)

Étienne Chouard : thème d'intervention : Henri Guillemin explique Robespierre et le gouvernement prétendument représentatif - de façon générale, la problématique de la représentation politique

Claude Mazauric : thème d'intervention : la représentation politique de Robespierre (son démarquage d'avec Jean-Jacques Rousseau)

Florence Gauthier : thème d'intervention : Robespierre, théoricien et acteur d’une république démocratique et sociale.

Marc Belissa : thème d'intervention : Robespierre et la religion dans l'historiographie (1794-2012)

Yannick Bosc : thème d'intervention : Robespierre ou la Terreur des droits de l'homme.

Olivier Blanc : thème d'intervention : l'argent de la Terreur: les augmentations de patrimoine des élus de l'an II.

Serge Deruette : thème d'intervention : le problème Robespierre, celui de son héritage... ou celui de ses héritiers (de la difficulté actuelle à assumer l'héritage révolutionnaire dont Robespierre est le représentant, et des raisons idéologiques, sociales, politiques de cette difficulté)

Auxquels s'ajoutent deux membres de notre association :

Patrick Rödel, écrivain, agrégé de philosophie, qui animera la table ronde finale sur le thème Henri Guillemin et la philosophie de l'histoire.

Patrick Berthier, professeur émérite, agrégé de lettres, spécialiste de Henri Guillemin. thème d'intervention : la genèse du livre de Henri Guillemin sur Robespierre "Robespierre, mystique et politique"


CONTACTS :
-Antenne de Paris - Edouard Mangin, Vice-Président – Tél 06 70 70 97 23 - courriel : manginedouard@yahoo.fr
-Antenne de Bordeaux –Patrick Rödel, Vice-Président – tél 06 81 82 92 74 - courriel : patrick.rodel@wanadoo.fr


COLLOQUE HENRI GUILLEMIN - biographie des intervenants : http://blogs.mediapart.fr/blog/colloque-henri-guillemin/150913/colloque-henri-guillemin-biographie-des-intervenants


Si je vous dis que je suis heureux de participer à cet événement-là, cela ne vous surprendra pas, n'est-ce pas ? :)

Tiens ! Un virus m'a envoyé une retranscription complète de toute la (formidable) série sur "l'autre avant-guerre [de 14]" ! Incroyable boulot de fourmis que le nôtre. Il faut absolument que je publie ça vite.

J'espère retrouver plein de gentils virus parisiens ce jour-là. D'ailleurs, je serai à Paris quelques jours à l'avance, sans doute.

Étienne.

Pétition pour une Assemblée Constituante tirée au sort (57)

Pétition
pour une Assemblée Constituante tirée au sort



https://secure.avaaz.org/fr/petition/Une_Assemblee_Constituante_tiree_au_sort

Pourquoi c'est important

Bonjour Avaaz, Cela fait des années que je signe vos pétitions que j'ai souvent fait suivre à mes contacts.
Mais aujourd'hui je me pose des questions...
Nous devons, certes, comme vous le faites en général, nous attaquer aux problèmes que nous constatons mais il est encore plus important de nous attaquer à la "cause des causes" (Hippocrate - médecin) : celle qui est commune à toutes les injustices que vous dénoncez.
Il s'agit de l'impuissance des peuples à contrôler ce que font leurs gouvernants,
et donc c'est un problème de démocratie.
C'est LE problème de LA démocratie.

« Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. » (Discours du 7 septembre 1789, intitulé précisémment : « Dire de l'abbé Sieyes, sur la question du veto royal : à la séance du 7 septembre 1789 » cf. pages 15, 19...)

C'est sur cette citation trop peu célèbre que se sont appuyées depuis deux cent ans les républiques françaises au service des marchands et riches bourgeois qui ont mené leur révolution et dans laquelle le tiers état n'a qu'été instrumentalisé.

Depuis l'antiquité, quand on parlait de démocratie, d'Athènes aux Républiques Vénitienne et Florentine, en passant par Montesquieu, on pensait "tirage au sort", même si le plus souvent ce tirage au sort était couplé avec un système électoral par lequel on essaie de choisir les "meilleurs" pour les postes à pourvoir. (En grec, le meilleur se dit "Aristos")

« Le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie. Le suffrage par le choix est de celle de l’aristocratie.
Le sort est une façon d’élire qui n’afflige personne ; il laisse à chaque citoyen une espérance raisonnable de servir sa patrie. »
MONTESQUIEU, De l’esprit des lois - Livre II, Chap II.

Cette idée du tirage au sort de ceux qui votent les lois a été complètement ringardisée depuis par ceux qui ont peur de la Démocratie bien qu'ils s'en réclament.
Ils sont parvenus à nous faire appeler démocratie autre chose : la liberté d'expression, les droits de l'Homme, et certaines libertés -bien sûr positives- mais qui ne sont pas LA Démocratie.

Ainsi, par cet oubli sémantique dicté par la bourgeoisie des banquiers, des industriels, et des marchands qui financent la presse, on fait croire aux Français qu'ils vivent en démocratie et on leur fait perdre ainsi confiance dans la politique.

C'est une manipulation !

La Démocratie peut exister, même si c'est compliqué. A Athènes une forme primitive a pu le prouver pendant deux cents ans. Deux cents ans pendant lesquels le pouvoir n'a pas été au service des 1 % de riches mais de 99 % de la population.
Jamais autant qu'à cette époque des Citoyens ne se sont intéressés à la chose publique.
Cela prend du temps ... à l'époque, cela n'a pu être possible que parce qu'ils avaient des esclaves, aujourd'hui nous avons des machines partout et ce serait sans doute beaucoup plus facile.

Pour cela, il nous faut une autre Constitution.
• Une Constitution qui établisse la vraie séparation des pouvoirs et qui protège ses citoyens contre les abus de ces pouvoirs. Exécutif, législatif, judiciaire mais aussi médiatique et monétaire.
• Donc une Constitution qui ne serait pas écrite par ceux qui exercent ou qui exerceront ces pouvoirs mais par des Citoyens s' engageant à ne jamais exercer de pouvoir et donc à l'abri des conflits d'intérêts.
• Une Constitution qui ne pourrait donc être écrite que par des Assemblées de Citoyens. Article par article.
• Une Constitution lisible, claire et compréhensible par tous.
• Une Constitution qui serait finalisée par une Assemblée Constituante de Citoyens tirés au sort avant d'être entérinée par un référendum.

Mais ce ne sont ni les partis politiques ni les élus ni les médias qui leur font allégeance qui vont nous proposer cela un jour.
Seul un grand mouvement citoyen peut imposer cela.

C'est à lui que s'adresse -symboliquement- cette pétition.

Pour cela, il faut que ces idées se diffusent de façon virale parmi les citoyens honnêtes, désintéressés de tous bords mais motivés par le bien commun.

Cette pétition est une première étape et il en faudra d'autres toujours plus ambitieuses -grâce au concours de tous- jusqu'à ce que le fruit soit mûr et tombe.

Aussi, cela me gène-t-il de plus en plus quand je vous vois -vous Avaaz- vous adresser sans préambule à des dirigeants de la planète qui n'ont pas de légitimité démocratique pour décider en lieu et place des peuples.

C'est un peu comme si vous leur donniez la légitimité qu'ils cherchent.

C'est peut-être excessif comme conclusion car je comprends et apprécie l'importance des mini combats que vous remportez ici ou là contre des lobbies malfaisants (Monsanto, etc...), combats dans l'urgence pour éviter des effets irréversibles mais je pense que la question mérite qu'on y réfléchisse...

Il n'est pas sage d'administrer un anti douleur à un malade avant d'avoir compris de quoi il souffre et comment le guérir. Pareillement, signer vos pétitions sans savoir si vous êtes ouverts à ce type de réflexion, pourrait revenir à s'associer à une démarche qui permet à ce système antidémocratique de continuer.

Dans cette logique, merci de bien vouloir me donner accès à aux emails des signataires de cette pétition et pas seulement à leur nom tronqué en pdf !

Je ne met en cause ni la sincérité ni la bienveillance de ceux qui -le plus souvent bénévoles- s'impliquent dans des actions caritatives ou militantes mais ils sont souvent manipulés par ceux qui veulent du pouvoir. Une rumeur qui enfle semble vous en préter l'intention.

J'espère une réponse de votre part.

Bien cordialement,

Wikicrate

http://lescitoyensconstituants.com



Des liens sur le sujet :
http://le-message.org
Réponse aux objections courantes :
http://projetgentilsvirus.ouvaton.org/index.php/Affichage_Objections_contre_le_Tirage_au_Sort
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Tirage_au_sort.pdf
En vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=qTRKxQ74S5I

POST SCRIPTUM n°1: J'ai constaté le 7 juillet 2013 que la liste des 277 premiers signataires qu'Avaaz me laisse télécharger ne comporte pas les adresses email des signataires qu'il me sera donc impossible de les recontacter par la suite.
Veuillez, SVP, quand vous signez (ou si vous avez déjà signé) m'envoyer un mail à l'adresse "emmanuel@wikicratie.fr" avec dans le sujet du mail "Pétition AVAAZ". Cela vous permettra ainsi de rester informé(e) des prochaines étapes que nous devrons suivre ensemble.

POST SCRIPTUM n°2: Les membres fondateurs des Citoyens Constituants ont chacun signé à titre individuel la pétition (en attendant une réunion pour en débattre)

Piur signer cette pétition :
"Nous voulons une Assemblée Constituante tirée au sort. Celle-ci ne nous sera jamais offerte sur un plateau. Alors nous devons nous préparer à rendre cette revendication possible et incontournable. Nous devons tous nous intéresser aux façons de reprendre le contrôle et à exercer une vraie démocratie. Diffusons ces idées de façon virale. Alors ... tout sera possible !",
allez sur cette page : https://secure.avaaz.org/fr/petition/Une_Assemblee_Constituante_tiree_au_sort.

Sans illusion sur le résultat des pétitions quelles qu'elle soient, bien sûr, celle-ci nous permettra au moins de nous compter sur l'essentiel, et peut-être de déclencher quelques nouvelles contagions :)

Étienne.