Samedi 5 oct 2013, conf+atelier constituant à Elbeuf


Communiqué : 2013-10-5-Communique_Elbeuf.pdf

Mieux que voter une nouvelle constitution,
écrivons la nous-mêmes !


Conférence – Débat – Atelier d'écriture d'une constitution avec Étienne Chouard
samedi 5 octobre de 10h à 15h au collège lycée Fénelon d'Elbeuf.

Quand on cherche la cause des causes des injustices sociales,
on tombe toujours sur un DROIT injuste, une règle qui permet l'oppression des faibles par les forts, au lieu de l'interdire.

Si on cherche plus en amont encore, on trouve QUI ÉCRIT ce droit injuste. Et tout est là.

Ma thèse est radicale, elle prend les maux à la racine, à leur source ; et il se trouve que cette racine
est souvent commune : les citoyens soucieux de justice négligent au lieu de surveiller le point
crucial de savoir QUI ÉCRIT la Constitution et QUI SURVEILLE son application. Cette négligence
au plus haut niveau du droit rend possible ensuite à la fois une infinité de règles injustes et une
impuissance populaire à résister.

• Cette série d'exposés se propose de commencer par l'enjeu central de la création monétaire (privée ou publique ?),
puisque la souveraineté politique découle de la souveraineté monétaire et pas l'inverse.

• À la recherche des causes de notre impuissance politique,
sera ensuite étudié un rappel fondamental : à quoi sert une Constitution ?
et en quoi, concrètement, point par point, la vie quotidienne des citoyens est rendue soit paisible
soit difficile selon la Constitution en vigueur :
la Constitution d'un peuple ne sert pas à organiser les pouvoirs, mais à les contrôler, à les affaiblir (Montesquieu) ;
le contrat constitutionnel n'est PAS passé entre les gouvernés et les gouvernants,
pas du tout, mais entre les gouvernés eux-mêmes, pour établir des gouvernants,
qui ne préexistent pas au pacte social, ceci est important (Rousseau, Paine).

Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir
(sinon ils trichent et se mettent naturellement à l'abri de tout contrôle réel) :
c'est aux citoyens eux-mêmes d'établir d'abord — et de faire appliquer ensuite —
la démocratie qui va les protéger, tous et tout le temps, contre les abus de pouvoir.


Ce principe central sera le fil d'Ariane, la colonne vertébrale,
l'originalité prometteuse de tous nos débats.

• C'est ensuite l'idée géniale (et oubliée) du tirage au sort comme fondement indispensable de toute démocratie digne de ce nom
qui sera défendue pour être ensuite soumise au feu de votre (bienveillante) critique.

• Enfin, on pourra étudier ensemble les vices cachés de l'Union européenne, dix points inacceptables et irréparables,
au point qu'il faut sans doute s'en aller de ce piège politique antidémocratique, et vite !


Étienne Chouard nous propose une rencontre (conférence, débat et atelier) pour essayer de répondre à la question
« Qu'est-ce qu'une Constitution ? ».

1. Objectifs d'une Constitution : pouvoirs, abus de pouvoirs, séparation des pouvoirs, contrôles des pouvoirs.
2. Grands principes d'une bonne Constitution (check-list des points à vérifier lors de tout référendum constituant)
et liens concrets avec notre vie quotidienne.
3. Rôle majeur (et totalement méconnu) du processus constituant dans la qualité de la Constitution.
4. Pas de démocratie sans jeunes gens démocrates et... actifs !


Annonce sur le web : http://rouen.demosphere.eu/rv/1042

Et sur fesses de bouc : https://www.facebook.com/events/197561913748728/