Rendez-vous à Paris
vendredi prochain, 22 mars 2013, à 14 h et à 18 h


Chers gentils virus :)

Je "monte à Paris" (comme on dit parfois en province) la semaine prochaine, pour rencontrer Jean-Paul Jouary (mercredi), et pour voir (jeudi) la toute dernière représentation de la pièce "D'un retournement l'autre" (adaptation du livre savoureux de Frédéric Lordon mise en scène et jouée par Judith Bernard).
Et j'ai réservé un jour (vendredi) pour retrouver, une fois de plus, des gentils virus parisiens en chair et en os :)

Je vous propose de nous retrouver à nouveau sans façons, mais dans une salle réservée cette fois (à cause du temps qu'il fait chez vous ;) ), et en tâchant de ne pas se laisser embêter par les affreux : on annoncera l'endroit au dernier moment (le jour-même et ici, sans doute).

Est-ce que c'est praticable de prévoir deux rendez-vous (cumulables) ?
Un à 18 h pour ceux qui bossent,
et un à 14 h pour les autres ?

Ce sont quelques TGV :) parisiens qui ont bien voulu organiser l'aspect matériel de cette rencontre, encore un peu improvisée, et ils ont créé une page pour s'inscrire :
https://docs.google.com/forms/d/1Mi1w6uwtcmBzalSKc2nDbIXr6Mg5n65QltUvij-FxE0/viewform

• Pour ma part, j'aimerais (et je vous propose de) parler ensemble de la lutte de Rousseau contre les prétendues >Lumières< qu'il avait (déjà) bien vues marchandes.
• Vous pourriez aussi me donner (et partager entre vous) des nouvelles de vos propres travaux depuis notre dernière rencontre.
• Ce serait bien, aussi, d'avancer ensemble sur les modalités pratiques d'utilisation du tirage au sort dans une constitution d'origine citoyenne : on pourrait prendre le temps d'écrire vraiment quelques articles sur ce sujet.
• Je suis aussi complètement ouvert à d'autres sujets qui vous paraîtraient utiles à discuter ensemble ce jour-là.

• Luis propose que, dans la journée, on commence à tourner des petites vidéos de questions/réponses sur le thème "objections courantes au tirage au sort" (pour ensuite faire un montage doté d'interactivité pour une explication tonique des vertus cardinales du tirage au sort en politique).

• on pourrait aussi, puisqu'on sera quelques dizaines motivés, réfléchir ensemble à des outils pour rendre sensible LE LIEN entre nos problèmes quotidiens et la Constitution : on pourrait chercher ensemble des slogans, des schémas, des raisonnements, des moyens originaux d'intéresser au processus constituant des gens dégradés par la télé... :)

Mais c'est surtout le plaisir de se revoir qui me paraît bien : quels que soient finalement nos sujets de conversation, je suis sûr qu'on ne s'embêtera pas :)

Au plaisir de vous retrouver, bande de virus :)

Étienne.