Bonnes nouvelles !

Le « Cercle des Déconnomistes »
se tiendra à Aix-en-Provence les 6, 7 et 8 juillet 2012 :


http://www.deconnomistes.org/

Avec du beau monde... voyez le programme :
http://www.amis.monde-diplomatique.fr/IMG/pdf/DP-10_06_2012.pdf


Il ne faut pas rater ça :)



Informations complémentaires :


• L'article de Renaud Lambert dans le Diplo qui dénonçait les escrocs de l'éditorial économique en France :
Conflits d’intérêts et connivences médiatiques : Les économistes à gages sur la sellette
http://www.monde-diplomatique.fr/2012/03/LAMBERT/47476


Les imposteurs de l’économie => le livre formidable de Laurent Mauduit, à connaître absolument :
http://www.amazon.fr/Les-imposteurs-l%C3%A9conomie-Laurent-Mauduit/dp/2350133222


Les imposteurs de l’économie => sur le BLOG de l'auteur :
http://blogs.mediapart.fr/blog/laurent-mauduit/260312/les-imposteurs-de-l-economie


Assauts multiples contre les « imposteurs de l’économie » : l'auteur du livre-choc raconte les persécutions lancées par les chiens de garde médiatiques :
http://blogs.mediapart.fr/blog/laurent-mauduit/270412/assauts-multiples-contre-les-imposteurs-de-l-economie


• LE FILM FORMIDABLE « INSIDE JOB » :
On n'y incrimine pas la maladie antisociale de l'ARGENT-DETTE-PRIVÉE (sacré lacune quand même...),
mais ce film est une analyse passionnante de L'EXEMPLE ACADÉMIQUE DE L'ISLANDE
pour comprendre la prétendue « CRISE », partout dans le monde,
avec le rôle CENTRAL des MÉDIAS et des UNIVERSITAIRES "experts" POURRIS :



Quelques commentaires :

• On relève sur FB que "Déconnomiste" semble être un mix entre économiste, décroissance et déconneur... :)
Mais dé-connomiste, c'est aussi un assemblage entre "dé" de défaire, et un "conno" qui fait penser aux redoutables et gigantesques conneries des imposteurs prostitués ("éditorialistes" littéralement vendus aux plus dangereuses mafias). Ce titre est vraiment une trouvaille.

• Et SURTOUT, je suis vraiment heureux pour André-Jacques, dont la présence entre Généreux et Lordon, entre Kempf, Lambert et Ruffin, au milieu des copains du Diplo et des Repaires de LBSJS, est comme une légion d'honneur populaire, pour bons et loyaux services rendus à la résistance citoyenne aux mythes marchands, après une injuste traversée du désert.

Ça me remplit de joie de voir là mon courageux vieux frère.

En plus, je vais revoir Frédéric...
Je suis heureux :)

• Hum... Un bémol, quand même : il manque juste, au programme de ces déconnomistes distingués, une évocation de la cause des causes, celle qui rend possible (et durable) la confiscation du pouvoir politique par les riches (le pouvoir économique)... Non ? :)


Mais j'espère bien qu'il y a quelques conférenciers (et quelques spectateurs) qui vont au moins évoquer cette piste de résistance "radicalement radicale" : pour désynchroniser quotidiennement la richesse économique de la richesse politique, insuffler/imposer une part de tirage au sort en politique, surtout dans le processus constituant, et stimuler la défense à chaque instant de cet antidote antioligarchique —au plus haut niveau du droit— par des citoyens actifs (et armés).

Sans ça, si on n'analyse que les conséquences, j'ai bien peur qu'on ne sorte jamais de ce piège à rats.

En tout cas, on va tâcher de ne pas rater ces conférences :)

Étienne.