Passionnant Bernard FRIOT, qui nous dit :

il est essentiel de bien distinguer
la PROPRIÉTÉ D'USAGE
de la PROPRIÉTÉ LUCRATIVE,
pour étendre la première
et interdire la seconde.

Je trouve cet homme lumineux, épatant.


Faut-il fixer des limites à la propriété ? par ConfUtopia

L'expression "PROPRIÉTÉ LUCRATIVE", que j'ai découverte dans les conférences de Bernard il y a quelques mois, me paraît opérationnelle, efficiente, pour diagnostiquer correctement (une partie de) la maladie dont notre corps social est atteint, et donc pour imaginer des solutions intelligentes.

Il faudra sans doute interdire au plus haut niveau du droit ce type de propriété aliénante, dans une Constitution digne de ce nom (c'est-à-dire un texte qui serve de protection au peuple, plutôt que de prison), mais cela ne se fera que si cette Constitution est d'origine Citoyenne, évidemment.


Merci à Sheeldon d'avoir signalé cette conférence sur Agoravox.