JACQUES CHEMINADE
CONTRE LE FASCISME FINANCIER
DEPUIS 1995 !!!


et, pour cela, traité lui-même de "leader d'extrême droite" et de "gourou de secte" par la PQM (la Presse Qui Ment).

Très intéressant rappel historique, à faire connaître.

Où l'on constate que l'équivalent de nos actuels prétendus "antifas" servaient déjà en 1995 à défendre bec et ongles les frelons oisifs des marchés financiers, en calomniant effrontément les vrais résistants luttant frontalement contre le fascisme financier.

Le monde à l'envers, quoi, dans des médias aux ordres des plus riches.

Courte synthèse vraiment intéressante.


__________________

Rappel : Cheminade est un courageux "lanceur d'alerte" (whistleblower) martyrisé par un État injuste contrôlé par les plus riches à leur seul profit (ce qui pourrait être une définition opérationnelle moderne du mot "fascisme").

J'ai signalé son travail à plusieurs reprises, par exemple . Ce qui m'a valu, évidemment, l'honneur d'être à mon tour calomnié par mes "antifas" à moi. Les prétendus "antifas" sont apparemment les meilleurs chiens de garde du système d'oppression "capitaliste" (je trouve d'ailleurs que le mot "capitalisme" est trop gentil pour qualifier le système actuel : il n'évoque pas assez la cruauté quotidienne et systémique de 1% contre de 99%).