Bonjour mes amis,

J’ai reçu et signalé la semaine dernière un document bouleversant que, à mon avis, vous ne devez surtout pas manquer :

Nous sommes en train de perdre une à une, dans le plus grand secret, toutes les protections contre les abus de pouvoir que nos grands-parents ont fait inscrire depuis un siècle dans le droit du travail.

Je retranscris intégralement ce document ci-dessous,
et je le rends disponible ici au format pdf, d’une seule pièce, pour une impression soignée.

C’est un ancien inspecteur du travail, Richard Abauzit, qui a mis à profit le temps libre que la retraite lui a donné pour analyser en détail les incroyables « réformes » mises en œuvre par nos soi-disant « représentants » qui, manifestement, ne défendent plus du tout l’intérêt général mais autre chose.

Fins connaisseurs du droit du travail et souvent d’un grand courage — trop peu nombreux —, les inspecteurs du travail sont un précieux rempart pour les salariés contre les abus de pouvoir dans les entreprises.

Gérard Filoche, un autre inspecteur du travail, confirme l’intérêt exceptionnel du travail de Richard. Gérard Filoche signe d’ailleurs un bon papier dans le numéro 3 (de novembre, en kiosque en ce moment) du nouveau journal résistant « Le Sarkophage » : « La destruction du code du travail à marche forcée »

D’ailleurs, ce n’est sûrement pas par hasard que les inspecteurs du travail sont une des cibles privilégiées de ces « réformateurs » un peu particuliers qui sévissent en ce moment, « réformateurs » qui n’imaginent jamais des « réformes » qui les appauvrissent (ni eux, ni leurs "bienfaiteurs" qui rendent possible leur (ré)élection, par médias achetés interposés).

Ce document est long, 45 pages, mais il est absolument essentiel : chaque ligne dénonce et prouve un coup de couteau qui vous est donné en traître — oui, à vous aussi — par ceux qui prétendent vous représenter.

On confirme ici ce que le philosophe Alain répétait sans cesse : la vigilance ne se délègue pas.

SALARIÉS que nous sommes (16 millions), nous sommes TOUS CONCERNÉS par cette catastrophe.
Et il me semble que nous devrions évidemment réagir tous ensemble, urgemment et fortement.

Richard Abauzit a pris le temps de faire ce que nous aurions tous dû faire, si nous en avions le temps et le courage : lire en détail et réfléchir à chacune des « réformes » du droit du travail que les exécutifs — de tous bords politiques ! —  nous imposent discrètement depuis des années.

La cohérence de l’ensemble des « réformes » est consternante et effrayante, vous allez voir.

Le silence des journalistes, "professionnels de l'information", ne l’est pas moins : qui va donc nous défendre si les journalistes eux-mêmes ne jouent plus leur rôle de sentinelles du peuple ?

C’est donc à nous, simples citoyens, de diffuser cette information capitale à travers nos micros réseaux. (Faites passer le lien plutôt que le fichier pdf, de façon à ce que Richard puisse actualiser facilement son travail sans prévenir tout le monde à chaque correction.) Et je suis sûr qu’il reste quelques journalistes courageux qui nous aideront.

Richard Abauzit nous livre ici un résumé, les informations les plus importantes qui ressortent d’un travail considérable : si vous refusez d'être précarisé et asservi, il me semble important de tout lire jusqu’au bout : ce que vous aller découvrir est stupéfiant.

Amicalement.

Étienne.

Lire la suite