J'ai reçu ce matin ce mail de Pierre Bonnefoy, qui travaille avec Jacques Cheminade (un homme cultivé et passionnant) ; je vous livre son message tel quel...

Bonjour à tous,

Même si vous ne comprenez pas l'Anglais, je vous invite à écouter la vidéo suivante:

http://www.youtube.com/watch?v=-p5JiPOpPpI&mode=related&search=

L'individu quelque peu agité qui s'exprime ici est Jim Cramer, un grand analyste financier américain interviewé dans le contexte de l'effondrement de la banque Bear Srearns, et de la décision de la Réserve Fédérale américaine de ne pas baisser les taux d'intérêt, et donc de tarir la pompe à finances sur les marchés.

À la question de la journaliste "Mais abaisser les taux provoquerait un Armageddon financier?", Cramer qui réclame évidemment l'ouverture des vannes financières répond : "Mais nous sommes déjà dans un Armageddon financier !".

Et il explique même qu'il ne s'agit pas simplement d'une question financière "Si Bear Stearns part en faillite, il y aura une réaction en chaîne", mais que l'économie physique — c'est-à-dire notre survie immédiate à nous tous — est directement menacée : "7 millions de personnes (...) vont perdre leur maison".

Voyez également notre site :

LaRouche : les banques centrales ont décidé de « laisser le système éclater »
http://www.solidariteetprogres.org/spip/sp_article-breve.php3?id_article=3185

L’effondrement financier et la désindustrialisation causent une hyperinflation des matières premières
http://www.solidariteetprogres.org/spip/sp_article-breve.php3?id_article=3178

Ceci rappellera un refrain connu à ceux qui ont suivi la campagne présidentielle de Cheminade en 1995. La réaction paniquée de Cramer montre simplement qu'il n'y a pas de solution à la crise mondiale dans le cadre des règles du jeu financières actuelles (monter, maintenir ou baisser les taux d'intérêt).

Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas de solution du tout. C'est justement parce que nous nous battons depuis longtemps pour ces solutions sur le plan international, qu'il ne vous a pas été permis d'avoir une candidature Cheminade en 2002 et 2007.

L'automne sera chaud, mais pas dans le sens de ceux qui croient encore au catastrophisme écologiste. Plus sérieusement, aidez-nous dès maintenant.

Pierre Bonnefoy

PS: nous allons traduire en français les paroles de Cramer dans notre site