Quand je pense que Nicolas Sarkozy, ce soi-disant "représentant" des Français, en plus de détruire le droit du travail (avec un CNE qui deviendrait la règle générale, à vie), promet, pour sauver l'Europe, de nous imposer la partie 1 du TCE par voie parlementaire — sans référendum ! — s’il est élu Président, au motif que ce serait une partie faisant consensus, je fais des bonds au plafond :

La partie 1 du TCE est la plus dangereuse de toutes : c’est la partie 1 qui programme l’irresponsabilité de tous les acteurs politiques (aucun mécanisme de destitution du Parlement, du Conseil des Ministres, du Conseil européen, de la Banque centrale, etc.), c’est la partie 1 qui scelle l’impuissance des citoyens pour décider de leur sort ou contrôler leurs élus, c’est la partie 1 qui nous fait prendre des vessies pour des lanternes avec son misérable droit de pétition (1-47-4), c’est la partie 1 qui prévoit la dépendance des juges européens (hyper puissants) envers les exécutifs qui les nomment et qu’ils auront pourtant à juger (1-29-2), c’est la partie 1 qui fait de notre Parlement national un assemblée sans pouvoirs (1-33), c’est la partie 1 qui nous impose l’indépendance de la Banque centrale et nous prive du droit de battre monnaie au profit des voleurs, des faux monnayeurs que sont les banquiers privés (1-30-3), etc. etc. etc. Je m’étrangle de tant de félonie impunie.

C’est la partie 1 du TCE qui scelle l’assassinat de la démocratie au profit des banquiers.

Consensus ? Tu parles… Menteur !