Si vous regrettez votre impuissance chronique, haïssez cette Constitution de 1958 qui nous prive du référendum d’initiative populaire (RIP), protection décisive contre les abus de pouvoir et déduction honnête du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Il ne tient qu’à nous de changer de régime et de bâtir nous-mêmes notre Constitution capable de protéger tous les citoyens, qu’ils soient de gauche comme de droite ou du centre, riches ou pauvres, propriétaires ou pas.

Mettons fin à notre servitude volontaire et passons enfin, ensemble, de la 5ème République à la 1ère Démocratie.